Doors to Heaven #629

11 juin 2015 - Looks 2015 - 20 commentaires

Hi,

short bleu american vintage nike free basket

Je ne sais pas vous mais j’adore les mois de mai et de juin. Ils flottent une sorte de langueur inhabituelle. C’est la fin de quelque chose, de l’année scolaire, l’arrivée des (grandes ou pas) vacances. On sait que l’on va pouvoir se reposer 😉 On sait que l’on va partir (peut-être pas tout le monde…)

Pour moi, j’aurais une bonne coupure (j’espère !!) en août mais avant, je bosse…. je bosse… je bosse. C’est même dur de me dire quand juillet, ça ne va pas trop s’arrêter. Cela dit, j’adore ce que je fais mais parfois, faire la sieste au soleil durant tout un après-midi, sans culpabiliser ça fait beaucoup de bien. En attendant, cette ambiance de « vacances » apaise beaucoup « les gens » je trouve. Bon je reconnais que mon avis peut être influencé par le fait que je prends beaucoup moins le métro en ce moment.

Je ne sais pas si vous l’avez vu sur mon instagram, mais j’ai (enfin) investi dans une bicyclette ! Comme je l’expliquais d’ailleurs, en cette saison, c’est parfait pour dompter un peu les rues de  Paris. Mais j’ai encore un peu peur de la circulation. Résultat, je ne fais pas encore tous mes trajets en vélo. Par exemple ceux qui sont aussi long en métro qu’en vélo… j’opte encore pour le métro (que je regrette amèrement une fois dedans).

J’ai du mal en fait à connaître/retenir mon itinéraire ET à me repérer. Je suis mal à l’aise à l’idée de m’arrêter sur le bas côté de la route (je trouve ça aussi dangereux) pour sortir mon téléphone et contrôler le GPS. Je le fais de plus en plus car à chaque fois, je ne regrette pas d’avoir pris mon vélo. Je redécouvre Paris.

Bien entendu, je découvre aussi les autres mauvais côtés de Paris : les voitures, les motos, les scooters…. En tant que piéton, je trouvais déjà les automobilistes,bref une bonne partie des usagers des routes parisiennes particulièrement irrespectueux tant entre eux que des règles simples du code de la route. Il n’y a qu’à Paris que je vois ça : se faire engueuler quand… tu traverses au passage clouté avec le petit bonhomme vert.

Ou mieux… se faire klaxonner par un scooter qui roule…. sur le trottoir. Bah voyons, c’est tout à fait sa place ! En vélo, un scooter a déjà raflé mon bras quand je tournais à gauche pour me doubler alors qu’il allait à droite (je vérifie toujours l’angle mort). Bref, parfois la partie de plaisir du vélo (rouler les cheveux au vent, admirer le paysage, prendre un peu le soleil) se transforme en petit enfer car je dois faire perpétuellement attention pour ne pas me faire écraser.

Pourtant, j’ai déjà roulé en scooter étant adolescente… je ne devrais pas être choquée par ça… mais franchement à Paris, je ne sais pas où ils ont eu leur permis ou s’ils ont eu une micro formation pour conduire un scooter… cela dit je me dis que moi-même je devrais peut-être suivre un petit stage pour me rassurer et me rappeler des bonnes règles de circulation en vélo, ça ne fait jamais de mal.

Circulez-vous en vélo en ville ?

short bleu american vintage nike free basketshort bleu american vintage nike free basketshort bleu american vintage nike free basket
Blouse – Zara (similaire ici ou là)

Short – American Vintage (similaire ici )

Blouson – Pull&Bears

Baskets -Nike Free dispo

Lunettes – Rayban New Wayfarer

BO – Asos
short bleu american vintage nike free basketshort bleu american vintage nike free basket

J’adore le mois de juin, lorsque les journées sont longues…longueeeesss ! Ces photos ont été prises… tenez-vous bien à 21h00 ! Le soleil était encore loin de se coucher. Il faisait doux, la fraicheur revenait enfin.

Cela dit en regardant les photos du look, je me dis que j’aurais quand même pu porter des sandales, les baskets en été… BOF (je passe le côté glamour). Rien de nouveau pour cette tenue, je reporte un petit short et une blouses sur lesquels j’avais craqués aux soldes l’an dernier.

à très vite

PS: N’oubliez pas vendredi soir j’organise une rencontre running à Cultura les 4 temps (la Defense) ! J’espère pouvoir y rencontrer 😉

Plus d’info >>

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

20 commentaires

  • Repondre Noush 11 juin 2015 à 18 h 19 min

    Fais attention en vélo, il y a énormément d’accident avec les vélos. C’est vrai que ça gâche le plaisir ! Mais n’ai pas peur de te perdre, il n’y a rien de mieux à Paris pour découvrir cette ville infinie 😉

  • Repondre Pauline 11 juin 2015 à 18 h 43 min

    J’adore faire du vélo mais pas chez moi !! (trop vallonné peut être) Par contre tout les ans je monte quelques jours à Paris et à chaque fois avec mon amoureux on prend au moins une fois le Vélib’ (même une fois en hiver sous la neige! lol). On adore faire du vélo à Paris, l’été dernier on a même tester la version Londonienne du Vélib’ mais cette fois, rouler à gauche c’était pas franchement évident !
    C’est vrai qu’à Paris il faut faire attention, tu savais que la piste cyclable de la Rue de Rivoli était à sens unique ? Bah moi, non et on s’est fait engueuler (cette fois ils avaient raison on était en tord), tout ça pour aller à FOREVER 21 !
    J’ai appris le maniement du Vélo en ville à Toulouse et après quelques frayeurs c’est devenu mon moyen de locomotion préféré en ville, n’importe quelle ville. Surtout quand je rentrais chez moi seule la nuit, au moins en vélo, je pouvais accélérer pour éviter les ennuis.
    J’aime beaucoup la dimension du vélo pour visiter : ça va plus vite qu’à pied mais trop non plus, les nuits chaudes d’été c’est très agréable mais surtout on gagne quelques centimètres en hauteur qui font toute la différence sur le ressenti de la rue…

    Bon j’arrête de parler ! Bon week end Anne !

  • Repondre Djahann 11 juin 2015 à 18 h 49 min

    Même dans ma petite ville, pourtant réputées pour ses vélos et pistes cyclables, j’ai trop peur ! Du coup, je ne fais pas de vélo

  • Repondre Caussé Nolwenn 11 juin 2015 à 18 h 54 min

    tellement jolie ta tenue!!
    de toute façon, tout te vas à ravir c’est dingue! 🙂

    pourrais tu nous poster ton planning sportif? il m’intéresse beaucoup 😉
    merci.
    pleins de bisous :*

  • Repondre Pauline 11 juin 2015 à 19 h 12 min

    C’est vrai que le vélo à Paris c’est toute une histoire! J’ai mis 4 ans à me lancer tellement j’avais peur! Un passage de 6 mois à Amsterdam m’avait fait bien apprécié le vélo mais c’est le rêve là-bas ! Le contraste était trop fort, il m’a fallu approvoisé la ville avant de m’y mettre 🙂 À Paris du coup j’aime bien mais il faut être méga vigilant (voiture, scooters, piétons, et bien trop souvent autres cyclistes) alors du coup je vais lentement, et j’essaie d’anticiper les mouvements de l’environnement proche!! Prendre le boulevard Barbès est une bonne école aussi!^^
    Très jolie tenue sinon 🙂 bonne soirée !

  • Repondre Ophelie 11 juin 2015 à 20 h 09 min

    Tu peux voir du cote des asso de cyclistes, elles proposent souvent des petites formations pour mieux gerer sa conduite a velo vis a vis du reste de la circulation.

  • Repondre Audrey V 11 juin 2015 à 20 h 50 min

    J’en fesais quand j’habitais Toulouse, j’adorais ce sentiment de liberté surtout que je n’avais pas le permis à l’époque.
    Sinon en famille en vacances ou en week-end on se déplace beaucoup comme çà.

  • Repondre Roxibus Lapine(s) Crétine(s) 12 juin 2015 à 7 h 14 min

    Je fais de temps en temps du velib, et je suis d’accord avec toi, c’est plutôt dangereux ! C’est pas toujours rassurant… J’essaie au maximum de prendre les voies avec des pistes cyclables protégées, mais ce n’est pas toujours possible !
    Jolie tenue 🙂
    Bises

  • Repondre Mathilde 12 juin 2015 à 9 h 46 min

    Je me disais la même chose il y a quelques jours j’adore les mois de mai et juin! ça me rappelle tellement de souvenirs de fin d’études, mais aussi d’examens à passer ! Il règne en ces mois là une atmosphère particulière qu’on ne retrouve plus du tout après ! Ton petit haut est tout joli j’adore ! Quant au vélo : Attention Anne, porte un casque ! c’est trop dangereux d’être cheveux au vent à Paris même si c’est super ! voir même ailleurs ! Protège ta tête ! c’est si vite arrivé un accident ! Bonne journée. Mathilde

  • Repondre renardeau 12 juin 2015 à 11 h 10 min

    Ha bien d’accord avec toi: le vélo a Paris c’est juste l’enfer.

    Je pense que ca tient a la mentalité des parisiens: ils passent leur temps a raler que leur ville est polluée et que les temps de transport sont terribles mais des qu’il faut se bouger pour des actions concretes, ya plus personne.

    Récriminations en vrac:
    – il n’y a pas de pistes cyclables dignes de ce nom (rouler dans le meme couloir que les bus, c’est super dangereux je trouve, un peu comme si on mettait une souris et un éléphant dans le meme couloir de course…)
    – les taxis sont TERRIBLES (les mecs te klaxonent, doublent n’importe comment, te coupent la route…)
    – les piétons sont agressifs envers les vélos (ca c’est ce que je comprends le moins: qui s’est déja fait écraser par un vélo sérieux? pourquoi ne reportent-ils pas leur haine sur les voitures?)

    Tu mets un casque? (je dis ca en réaction a ta phrase « les cheveux au vent » :p)
    Comme toi je déteste prendre le métro, on se sent tellement plus libre a vélo…mais a Paris c’est super dangereux je trouve (je le fais quand meme, mais ca m’énerve qu’en France on ait pas la culture vélo, quand on compare avec les pays nordiques, les pays-bas, l’allemagne…)

    • Repondre Agathe 12 juin 2015 à 17 h 07 min

      Hello!
      Je suis piétonne à Paris et je peux te dire que la majorité des cyclistes (en tout cas tous ceux que je croise, lol) sont INSUPPORTABLES!
      Ils ne respectent jamais la signalisation (même à vélo, quand le feu est rouge on s’arrête!!), roulent sur les trottoirs (certes les rues sont dangeureuses à Paris, mais ce n’est pas une raison pour rouler sur les trottoirs blindés de piétons et de les engueuler quand ils ne se bougent pas assez) et sont souvent très désagréables!

      L’autre jour, alors que je traversais un passage piéton, un vélo m’est rentré dedans. Le type est tombé, forcément. Je me suis fait engueuler comme du poisson pourri (et de conn**** en prime) parce que soit disant c’était de ma faute! Alors que non, je traversais au vert, sur un passage piéton! Heureusement, un monsieur, qui a vu la scène depuis sa boutique, est venu me défendre!
      Ce qui m’a le plus « choqué » c’est que le mec était en bermuda et débardeur, sans casque et qu’il roulait sans se soucier de ce qui se passait autour de lui. Quand il est tombé j’ai eu peur pour lui. Vraiment.
      Le port du casque devrait être obligatoire pour tous les cyclistes, à mon avis. Il est trop facile de faire n’importe quoi et de tomber.

      Enfin voilà, les cyclistes qui se croient tout permis m’énervent au plus haut point! lol. Je suis sûre que ce n’est pas votre cas à toutes, mais oui pour les piétons, les cyclistes sont chiants!
      Le code de la route fonctionne aussi pour eux, mais beaucoup ont dû oublier…!

      • Repondre Anne 13 juin 2015 à 18 h 06 min

        Coucou Agathe,
        Je crois que c’est un respect mutuel à avoir entre chaque usager de la route et des trottoirs
        Cela dit, les pistes cyclables (que j’ai déjà emprunté) sont parfois intégrées au trottoir.
        Quant au casque, au-delà de 20km/h il est totalement inutile. Donc si un cycliste se fait renverser en ville où l’on roule entre 30 et 50km/h…casque ou pas, c’est tant pis.

      • Repondre renardeau 15 juin 2015 à 20 h 06 min

        Coucou,

        Cool de lancer le débat 🙂

        Je ne nie pas le fait que certains cyclistes se comportent comme des cuistres à Paris, mais pour moi cet argument n’est pas très pertinent (c’est un peu comme les vieux qui râlent que le respect chez les jeunes se perd: on pointe du doigt un comportement, mais pas la raison de ce comportement).

        Le problème, c’est qu’à Paris rien n’est fait pour favoriser la circulation des cyclistes, et même, tout est fait pour que ça soit dangereux. Le fait que ça soit dangereux amène les cyclistes à prendre des risques et à enfreindre les règles (avec pour dommage collatéral parfois les piétons, ce qui est mal). Le problème ne vient pas fondamentalement des cyclistes, mais de l’urbanisme. Prenons l’exemple des feux rouges. Tu dis que les cyclistes grillent les feux rouges. C’est vrai. Moi aussi je le fais parfois, et pour une raison simple: souvent les cyclistes sont sur la même route que les bus, les taxis, les voitures, les scooters etc (il n’y a pas de piste cyclable séparée comme dans les pays nordiques par exemple). ça fait que quand tout le monde attend on feu rouge, le cycliste est en première ligne, et derrière il y a toutes les grosses voitures qui font tourner le moteur à fond. Quand le feu passe au rouge, le temps de démarrage du cycliste est plus lent que celui des moteurs. ça fait que: a) soit les moteurs vont tout droit et dans ce cas ils vont démarrer limite en t’écrasant et en te klaxonnant car toi, cycliste, tu n’as pas démarré assez vite b) soit les moteurs tournent à droite et dans ce cas en tant que cycliste si tu vas tout droit tu n’as juste aucune chance; quand ils démarrent tu te trouve dans leur angle mort et ils t’écrasent. Du coup quand tu es à vélo, une « solution » qui s’offre à toi c’est de griller un peu le feu, c’est à dire de passer le feu en anticipant qu’il passera au vert tout de suite après, pour être en avance sur les moteurs, qu’ils te voient bien et ne t’écrasent pas.

        Pas mal de décisions, prises par les cyclistes, vues comme « agressives » par les piétons, sont en fait prises pour des raisons de sécurité. On ne peut pas dire que les cyclistes se croient « tout permis ». Je ne donne pas raison au type qui t’a rentré dedans (c’était surement un gros sanglier) mais essaye de faire du vélo une fois dans Paris et tu comprendras plus les problématiques des cyclistes, les décisions qu’ils doivent prendre pour leur sécurité et celle des autres 🙂

  • Repondre MissCoquelicot 12 juin 2015 à 11 h 13 min

    J’adore faire du vélo à Paris, mais je reste toujours sur mes gardes. Et même si le côté « cheveux au vent » me plaît, j’ai opté pour un casque !! et je ne l’ai pas regretté quand j’ai vu un cycliste se faire rentrer dedans récemment….. il est tombé, il avait un casque, plus de peur que de mal. Et puis, vis à vis de mes enfants, c’est plus facile, je les oblige à porter un casque, mais j’en porte un moi même, donc logique !!! donc seul petit conseil, opte pour un casque !! c’est trop important !!!
    Bonne journée 🙂

  • Repondre L.C. 12 juin 2015 à 15 h 08 min

    C’est vrai qu’avec les beaux jours, on (les gens en général) se sent plus léger, on prend plus le temps, les jours durent longtemps…

    J’utilise mon vélo tous les jours pour aller au bureau (6 km A/R) et c’est en permanence de l’anticipation à avoir par rapport aux automobilistes qui ne respectent pas les cyclistes, c’est dangereux mais tellement agréable quand je quitte le bureau de savoir que ma journée est vraiment finie – alors qu’en transport tant qu’on est pas arrivé chez soi, la journée n’est pas finie je trouve.

    J’en profite pour dire aux autres cyclistes qu’il faut respecter le code de la route si on veut nous-mêmes être respectés. Combien je vois de vélos qui ne s’arrêtent pas au feu rouge…

    Bon week-end.
    L.C.

  • Repondre Mel 12 juin 2015 à 15 h 34 min

    Ce billet me parle particulièrement car depuis quelques mois j’habite aux portes de Paris et le vélo est devenu un vrai moyen de transport, pour faire mes courses notamment, je pars avec le sac à dos, j’ai un petit panier devant et roulez jeunesse !
    C’est un vrai plaisir d’arpenter Paris à vélo, j’ai l’impression limite d’être en vacances et de rouler dans un village à certains endroits, surtout la samedi matin c’est très agréable.
    Mais c’est vrai qu’il faut être vigilant car c’est un peu n’importe quoi la circulation… on a l’impression que les voitures dans Paris n’aiment vraiment pas les vélos et quand l’occasion se présente ils nous font des crasses.
    En plus de ça je me suis instaurée 2 règles de sécurité de base, je ne grille pas les feux ! Soyons honnêtes beaucoup de vélos grillent les feux et franchement je trouve que c’est chercher les emmerdes. Et j’ai investi dans un casque, je n’étais pas pour au début mais je pense que c’est important de protéger sa tête quand on est en 2 roues, c’est moins glamour que les cheveux au vent certes…:-)
    Sinon je rejoins un peu les commentaires du dessus on est encore loin d’avoir de belles pistes cyclables dans Paris, mais franchement il y a 10 ans c’était pire, beaucoup de progrès ont été faits… je pense notamment à la super piste cyclable qui longe le tram porte de la chapelle et qui part vers l’est de Paris… un vrai plaisir car c’est une vraie piste super sécure (je trouve). Et ils sont en train de faire les travaux pour la prolongation du tram entre porte de la chapelle vers porte d’asnières, et j’ose espérer qu’on aura le même genre de piste, ça sera vraiment TOP, on aura notre périf nous les vélos 🙂

  • Repondre larry cow ver 12 juin 2015 à 16 h 40 min

    Rah le vélo j’adore ça ! J’habite à la campagne, c’est le pied ! Par contre en ville ça ne me tenterai pas du tout, déjà je préfère les voies vertes (très présentes dans ma région) aux routes que je trouve dangereuses (bon moins qu’à Paris apparemment) ^^

  • Repondre Mizun0 13 juin 2015 à 15 h 32 min

    Le vélo à Paris c’est toujours difficile de commencer; mais c’es un coup à prendre. Au moins, je me dis que ça garde éveillé, et c’est vrai qu’on y est tout de même mieux que dans le métro qui devient insupportable en été.
    Mais j’aimerais bien pouvoir ramener mon vélo de Bordeaux, car ici, obligée de prendre le vélib, et ça pèse une tonne!

  • Repondre Emilie 13 juin 2015 à 18 h 11 min

    Je me déplace tous les jours à vélo à Clermont-Ferrand avec mon fils.
    Port de casques obligatoires pour nous même si j’avoue que ce n’est pas glamour.

    J’ai adore faire du vélo à Amsterdam où le vélo est roi et revenir à Clermont et se faire klaxonner alors que j’étais sur la piste cyclable, ben ça m’a mise en rogne.
    Et ne parlons pas de certains cyclistes qui ne respectent pas le code de la route.

    Fais attention à Paris.

  • Repondre Crevette Cosmique 15 juin 2015 à 9 h 38 min

    Jolie tenue (même avec les baskets ;-)). Je ne circule pas en vélo parce que tous les endroits où je dois me rendre ne sont accessibles que par l’autoroute (pour aller travailler) ou les voies rapides . Après, j’habite en centre ville et mes amis aussi donc je peux faire le reste à pied très facilement. N’empêche que j’adorerais pouvoir aller bosser et faire mes courses à vélo !!
    Bonne journée 🙂
    Delphine