Mr. Wonderful #610

Hi,

jeans taille haute asos

Quand j’étais petite, j’avais très peur de mourir. J’ai eu une période où je n’arrêtais pas d’en parler, j’avais peur de dormir, peur du noir, peur que Maman me laisse et meurt. Je crois que je devais lui faire un peu peur à force de parler de sa mort, mais j’étais obsédée par ça.

Et bien sur j’avais un énorme intérêt concernant “ce qu’il arrive” après la mort. Est-ce qu’il y a un “après” en fait ? J’ai eu cette période, puis j’ai grandi, et finalement, je crois que comme tout le monde, je n’ai pas perdu cette peur de la mort, j’ai juste appris à vivre avec. Sauf que forcément, cette peur ressurgit dès qu’il y a une catastrophe, un accident. On est émus et malheureux pour les victimes mais on est forcément rassuré, conforté et heureux d’être vivant, encore plus. Néanmoins et personnellement, je me dis toujours et “si ça avait été moi?”

Ce sont des pensées qui surgissent, qu’on essaie de garder au fin fond de notre esprit car forcément, c’est plutôt obscur à vivre au quotidien. Nous prenons l’avion ce weekend pour aller à Berlin et Matthieu n’arrête pas d’y penser. Oui c’est vrai, ça aurait pu être nous. On ne peut pas s’arrêter de vivre et renoncer aux expériences de la vie à cause de ce risque. Il vaut mieux vivre à fond et ne rien regretter le jour où cela arrive. Qu’importe le jour où ça arrive, ça ne sera jamais le bon moment, on voudra toujours vivre plus de choses mais, je crois qu’il faut pouvoir se dire jusqu’à ce point que nous avons bien vécu.

C’est lugubre mais à la fois très lumineux comme manière de penser. Je me souviens de ce qu’expliquait avec émotion le papa de Camille Muffat… qu’elle était morte heureuse en faisant quelque chose qu’elle aimait. C’est à la fois surprenant et un peu fou de pouvoir dire ça. C’est peut-être une manière de se consoler, mais c’est aussi et certainement vrai. Bien que ça soit toujours trop jeune, trop tôt, injuste.

Je pense bien que je suis entrain de vous filer le cafard et je sens que je vais enfoncer mes ongles dans le siège de l’avion jusqu’à notre arrivée, car je vais avoir peur, car je ne serai pas rassurée. Mais ce n’était pas mon but, au contraire, je suis plutôt heureuse de voir que la petite fille terrifiée par la mort (je crois que nous avons tous cette période, enfant… non ?) sait la relativiser aujourd’hui. On vit avec et on le vit bien !

jeans taille haute asosjeans taille haute asosjeans taille haute asos
Pull – H&M dispo (similaire ici)

Jeans – Asos (similaire ici ou là)

Baskets – Nike (similaire ici, ici ou là)

BO – Forever21
jeans taille haute asosjeans taille haute asos

Tenue raccord avec la météo : grise… et froide ! J’ai découvert les chevilles mais je me suis forcée car c’est le printemps… Il faut le forcer lui aussi à venir: regarde je dévoile un peu de peau, ne me laisse pas attraper le rhume ou tout autre microbe trainant encore par-ici.

Ce pull gris, je n’ai pas arrêté de le porter cet hiver… ce printemps un peu. Je l’adore, il est tout doux, va avec tout.. et donne bon teint. Je trouve même qu’il fait un peu printanier avec son gris très clair, pas trop déprimant en somme. Mais promis, on tient le bon bout du printemps (je crois…)

à très vite

PS: Ce weekend, je m’envole pour Berlin, si vous avez des conseils et de bonnes adresses à partager, je suis preneuse 🙂 MERCI

PS2: N’oubliez pas de me donner un petit coup de pouce pour ma collecte de don qui est bientôt terminée >>

Ne vous arrêtez pas là !

Avis: J'ai Testé les nouvelles Baskets Nike: Joyride Flyknit

Avis: J'ai Testé les nouvelles Baskets Nike: Joyride Flyknit

HI, J’espère que vous allez bien ? On se retrouve (encore) pour un test de baskets de running 🙂 C’est…
Vlog: Je Découvre les Nike Pegasus Trail à Barcelone

Vlog: Je Découvre les Nike Pegasus Trail à Barcelone

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez bien profité du pont le weekend dernier. Nous sommes partis…
Proudly Influencer #860

Proudly Influencer #860

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend 🙂 ! Ici c’était encore sous…

17 réflexions sur “Mr. Wonderful #610”

  1. Je me retrouve dans ce que tu as écrit, puisque j’ai aussi très peur de ça et j’y pense sans arrêt, c’est un sujet que j’ai aborder plusieurs fois avec mon chéri en fondant en larmes et lui ne comprend pas, je pensais être la seule!
    En tout cas, ta tenue est vraiment jolie, simple mais jolie, le pull à l’air vraiment confortable et étant une fan du jaune en ce moment j’adore tes basket avec ce jaune fluo qui fait toute la différence!
    Bonne journée à toi ♡

  2. Je ne sais pas si j’en ai beaucoup parlé enfant, mais ado et jeune adulte oui (certainement en prenant conscience de la réalité).
    Il est vrai que 2015 est plutot sombre mais tu as raison de continuer a etre positive : on ne peut pas s’arrêter de vivre sous prétexte que d’autres sont partis, c’est a mon sens dommage de ne pas profiter de ce que certains ont perdu meme si les disparitions provoquent parfois des chagrins insurmontables.

    Profite de Berlin (et de ton semi si je ne me trompe pas ?), cette ville est intrigante !

  3. M’en parles pas, j’ai déjà pris l’avion une bonne vingtaine de fois, jamais eu le moindre problème, mais là je prends l’avion pendant DOUZE heures dans un peu moins de deux mois, et je sais que je vais y penser et ne pas être rassurée, même si c’est illogique et que je prends tous les jours ma voiture, moyen de transport plus dangereux que l’avion. J’ai eu une période similaire quand j’étais petite: je me lavais sans arrêt les mains de peur d’avoir touché du poison et m’empoisonner (mais je vais bien sinon! ^^) Cela dit je partage complètement ta façon de voir les choses: à certains, ça peut paraître morbide mais pour moi au contraire, on sait que ça peut s’arrêter d’un moment à l’autre et cette conscience fait qu’on savoure encore plus le fait d’être vivant!

  4. Le bohnengold, un bar où sortir le soir, différentes ambiances très sympas, très berlin! La première salle est un bar, la dernière une boîte… je ne le vends pas très bien mais je te le conseille!

  5. J’étais moi aussi obsédée par la mort quand j’étais petite, j’ai l’impression que j’étais un enfant vraiment glauque ! Je me suis calmée depuis heureusement, évidemment j’ai les mêmes questions de “si ça avait été moi” ou encore de me mettre à la place de ces pauvres familles endeuillées, etc. Mais je n’ai plus l’impression que je vais mourir demain …

    Quand j’étais petite je pensais ne jamais voir la suite des films comme Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, Star Wars … j’étais persuadée de mourir avant et ça me rendait profondément triste … Maintenant j’ai juste hâte de voir les suites !

  6. Alors je comprends bien ce que tu ressens puisque moi aussi je prends l’avion pour le semi de Berlin ! Et on arrête pas d’y penser aussi … On va être bien tendus tout le long du vol et on va arrêter de se demander ce qu’ils ont pu ressentir pendant ces 8 minutes de chute 🙁
    C’est vraiment trop triste .
    Pour ce qui est de Berlin , nous on compte visiter un musée sur l ex Allemagne de l’est , voir le mur bien sur et sûrement faire un bus touristique pour voir un Max de choses en peu de temps .
    On arrive samedi matin et on repart dimanche soir donc c’est du rapide !
    Tu restes combien de temps ?

  7. Un super resto à Berlin : Katz Orange, testé en octobre dernier
    katzorange.com
    Sinon j’imagine que tu as déjà booké l’hôtel … Mais le Circus est très bien et pas cher.
    Bon séjour !

  8. Moi aussi je m’envole pour Berlin demain… Et je panique! Déjà que d’habitude j’ai peur en avion.. En fait je ne suis jamais sortie de la peur de la mort comme on la ressent enfant, je ne peux pas en parler, j’en fais des angoisses terribles. C’est une psychose, curieusement car je n’ai jamais vécu de catastrophe dans ma famille… J’essaie de voir ça comme une phobie originale 🙂 mieux vaut en rire!
    Avec mon chéri on va tester Ze Kebab de Berlin, Mustafas ( Mehringdamm 32). Ce n’est pas un kebab comme chez nous, la il est au poulet et aux légumes frais grillés, apparemment ça vaut le détour! Et Bonne Nouvelle il existe en version végétarienne!
    Sinon Berlin est réputée pour être très ouvertes aux cuisines végétariennes, bio, il faut se laisser porter! Pour sortir, le quartier de Kreuzberg est le plus dynamique. Pour le shopping, l’incontournable KdW sur Kudamm ou friedrichstrasse… Et pour les visites, j’avais adoré Charlottenburg (km9 du parcours ^^), un petit chateau tout mignon pour découvrir l’histoire allemande autre que par la guerre mondiale..
    Bon après, je te conseille les guides Michelin ou Lonely Planet car je vais te donner les mêmes visites je pense 🙂 j’espère que tu aimeras cette ville! Niveau architecture elle n’est pas très jolie, mais je trouve qu’on s’y sent bien!

  9. Je suis plus angoissée par la mort de l’autre….je ne veux pas être celle qui reste (et qui se retrouve en enfer, selon Brel). En ce qui me concerne, enfant, ado ou adulte, j’associe toujours la mort à un sommeil que j’espère appaisé (je suis pas sûre que cela fasse de moi la personne la plus optimiste, finalement! :-))

  10. Je crois qu’on a tous cette période oui. Petite moi aussi j’avais la trouille. Et inconsciemment plus tard aussi.
    Ce qui m’a “rassurée” c’est quand j’ai perdu mon papa il y a 2 ans 1/2….. Je suis tellement imaginé qu’il veillait sur moi, qu’il me voyait de là ou il était. Que finalement cette perspective de pouvoir espionner tout le monde après la mort m’a plutôt amusée et rassurée.

  11. Tous les enfants passent par cette période d’angoisse, à partir du moment où ils commencent à prendre conscience du côté “irréversible” de la mort (aux alentours de 5 ans) et cela dure plus ou moins longtemps et nous affecte plus ou moins selon nos croyances. Pour te faire sourire je vais te raconter mon expérience: mon fils lorsqu’il a eu 5 ans a vu le roi lion et ne comprenait pas pourquoi le papa de Simba ne revenait pas “pour de vrai” et moi, très carthésienne en train de lui expliquer le processus de la vie… quand on meurt, on nous enterre et puis de jolie plante poussent grâce à la terre dans laquelle on est et puis les animaux mangent les plantes et nous nous mangeons les animaux (ou les plantes) c’est le cycle de la vie quoi! et mon fils paniqué qui me répond: quand je serais mort je ne veux pas me faire manger par les plantes! 😉 je crois qu’en voulant dédramatiser, je l’ai traumatisé! lol
    Et pour être un peu plus sérieuse, un philisophe disait (Pascal je crois?) que l’homme a inventé le divertissement pour éviter de penser à la mort alors continuons de nous divertir 😉
    Bon semi! Hâte de lire ton compte-rendu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les actus

Retour haut de page