Hi,

pantalon carreaux pull col roulé

Comme je le disais dans mon post précédent, je me suis toujours considérée comme une citadine. J’adore aller au marché, filer à LaPoste, faire quelques petites courses, aller boire un thé, aller au musée, m’assoir sur un banc, faire des boutiques, ou pas. Bref, avoir tout à porter de main en prenant un minimum les transports. Prendre un bus/un tram/un métro 10/15 min c’était le maximum. J’aime tout faire à pieds. J’ai pris de mauvaises habitudes lorsque je faisais mes études à Aix-en-Provence et à Brighton.

Néanmoins, quand je suis à Montpellier chez mes parents, je dois tout faire en voiture, même LaPoste. La seule chose que je peux faire dès que j’ai passé le pied de la porte : courir. J’adore ça : la forêt, la Garrigues, le stade juste à côté au final. Je peux même faire mon training dans le jardin. C’est le pied. Mais je peux le faire car nous ne sommes pas en ville. Oui nous ne sommes pas loin, 5 min du centre, 20min  de Montpellier. Avantage, inconvénient. Aaah.

Je m’aperçois que ma passion du running n’est pas franchement compatible avec mes envies de citadines. Je le sais car à Paris, même si je vais au bois de Vincennes pour enfin trouver un poumons vert, ça m’agace de courir sur les trottoirs, attendre au feu rouge pour aller au parc. J’aime la course car j’aime le calme qu’elle m’apporte, or je m’énerve facilement entre les voitures.

Mais voilà, le marché, le monoprix, laposte, ne sont pas compatibles avec les grandes plaines de garrigues vides.

Faire ses allers-retours Montpellier “Oxygénation”  VS Paris “apnée”, j’aimerais trouver une situation plus durable pour Matthieu et moi. Car c’est injuste pour lui, pour moi, que je l’abandonne, qu’on ne soit pas ensemble car je ne vis pas si bien la côté trop citadin de Paris. Cela dit, c’est malgré tous les avantages que j’évoque de notre petit chez nous. À Paris, j’ai vraiment tout à porter de main, stade inclus. Il me manque juste la nature.

Alors on va voir pour trouver un bon entre-deux si possible. Quelque chose qui nous rend heureux. Je me dis que c’est normal, nous sommes jeunes, on tâtonne encore concernant ce qui nous plaît… ou pas !

pantalon carreaux pull col roulépantalon carreaux pull col roulépantalon carreaux pull col roulé
Pantalon – Sheinside (Similaire ici)

Pull – Pull&Bear (similaire ici ou là)

Baskets – Nike Air Max (similaire ici ou là)

Sac – H&M (similaire ici ou là)
pantalon carreaux pull col roulépantalon carreaux pull col roulé

Même si à Montpellier, il ne faisait pas aussi chaud qu’en Décembre, j’ai pu tout de même révéler un peu mes chevilles. Je souhaitais appâter le printemps : Coucou SEXY, viens vite ! Je re porte mes AirMax “d’hiver” que j’avais honteusement oublié chez mes parents lors de mon déménagement (enfin j’ai même pas pu tout déménager snif)

Bon… je porte l’un de mes pulls doudoux pour compenser la sexy-attitude des chevilles. J’adore toujours autant ce pull que j’ai acheté vraiment pas cher il y a 2 ans. Cela étant dit, je remarque que le “col roulé” n’est plus trop “in”. Pourtant, je suis vraiment fan de cette sensation d’être bien au chaud jusqu’aux bouts des oreilles.

Vous portez des “cols roulés” ?

à très vite

Ne vous arrêtez pas là !

Avis: J'ai Testé les nouvelles Baskets Nike: Joyride Flyknit

Avis: J'ai Testé les nouvelles Baskets Nike: Joyride Flyknit

HI, J’espère que vous allez bien ? On se retrouve (encore) pour un test de baskets de running 🙂 C’est…
Vlog: Je Découvre les Nike Pegasus Trail à Barcelone

Vlog: Je Découvre les Nike Pegasus Trail à Barcelone

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez bien profité du pont le weekend dernier. Nous sommes partis…
Mes Astuces : Comment Profiter du Printemps Pour Se Remettre au Sport

Mes Astuces : Comment Profiter du Printemps Pour Se Remettre au Sport

Hi, Vous voyez comment je regarde avec joie et plaisir ma montre ? C’est parce qu’il est l’heure ! L’heure…

16 réflexions sur “Cool Kids #595”

  1. Bonjour anne,
    Super post comme d’habitude!
    Je pars étudier à Paris l’an prochain et je m’inquiète un peu du fait de trouver un endroit bien et sur pour pouvoir y courir seul. Aurais tu quelques conseils ou endroits sympas pour courir dans la capitale?
    Merci et bonne soirée a toi!
    Anne

  2. Je te comprend c’est compliqué de trouver l’équilibre entre ville et nature … Moi je suis bien en banlieue parisienne. 1h de transport matin et soir. Mais au moins le matin je me réveille au chant des oiseaux 🙂
    J’espère que vous allez trouver un bel équilibre !

    Sinon les cols j’en ai acheté deux pendant les soldes ^^ un noir et un gris. Supers basiques mais j’adore 😀 (alors que j’ai toujours détesté ça avant hihi) d’ailleurs je trouvais au contraire que ça revenait “à la mode” justement ^^ ah ah ah

    Pleins de bisous !!!

  3. J’aime tellement courir hors de Paris, ça n’a rien à voir de courir le long de la plage que sur des trottoirs haha. Et encore j’ai les bords de Seine, c’est déjà ça 🙂
    Depuis que je cours j’aime encore plus marcher, je ne comprends pas les gens qui prennent le bus pour faire un arrêt… A moins d’être une petite mamie !

  4. Je comprends ton tiraillement entre ville et nature. J’habite Bruxelles, mais j’ai la chance d’habiter la commune la plus verte de la ville, j’ai de petits commerces à proximité, un stade à 5 minutes, le centre en voiture ou en transport assez rapidement, et même la foret pas loin ! Viens habiter à Watermael-Boitsfort 😉 Mais tu n’auras définitivement pas la chaleur de chez toi, malheureusement !
    (Je ne porte jamais de col roulé, je me sens oppressée, ou alors ça me gratte le cou :/ )

  5. Bonsoir, Moi c est un peu inversé, je serais incapable de retourner vivre en ville, encore plus d y courir à long terme. Je l ai fait 4 jours dans une petite ville, quel ennui de courir sur les trottoirs, à lever la tête je ne vois que des bâtiments, des routes monotones… Ici à la campagne, je sors par mon portail, c est la petite route de campagne qui passe à travers champs et forêts, quelques petites maisons par ci par là et si je lève la tête? les montagnes enneigées, les collines vertes, les petits villages au loin, perchés. C est vrai il faut s organiser: point de monoprix, les courses c est une fois par semaine, comme le marché du village. Mais c est tres chaleureux. Et pas un bruit de moteur, les feux rouges n existent pas ici….mais à ton âge , je vivais aussi en ville! il y a un temps pour tout. Bonne soirée

  6. Sinon il y a des grandes villes (par exemple Toulouse =^.^=) qui te permettent d’allier la vie citadine et la campagne en même temps, tu as de plus la mer, la montagne et l’océan à moins de 2h de route !!
    Tout en restant une grande métropole, la campagne est très proche aussi !!

  7. Entre Paris et Montpellier, l’entre deux c’est Clermont Ferrand 😉 moi j’adore car c’est ma ville d’origine, mais d’extérieur elle ne fait pas trop rêver ( faut reconnaître!). Par contre l’Auvergne, c’est juste magnifique et question nature sauvage on est servis!
    Blague à part, je comprends très bien ta situation, j’adore avoir tout sous la main mais j’ai besoin d’espace, de nature. On a déménagé cet été avec mon chéri, on est un peu comme la maison de tes parents: pas loin de tout mais en voiture. Et finalement, ça convient très bien, mais c’est plus difficile de trouver ça en région parisienne. A part le 77?
    Et pour les cols roulés, j’adore mais ça ne me va pas du tout… 1m70+ Épaules carrés+ mini poitrine + col roulé = allure de playmobil, sexyness négative. Et pourtant on est bien dedans! Toi va te va bien je trouve 🙂

    1. Come on on 77 !! Venant également de province, il ne me semblait pas possible d’aimer la RParisienne. Et pourtant : on est à 40 petites minutes en RER de Châtelet, je fais tout mon quotidien à pied (poste, administration, courses, shopping courant) ET j sors courir 3 à 4 foispar semaine au vert. Je descend 2 étages et hop, je sors courir au bord des lacs pour un run ‘propre’ chemin bitume ou terre bien batture), en forêt pour la relaxation (avec un peu plus de crans au semelles alors), ou même en plein champs (avec des trail pour le coup, car le 77 nature, c’est du terrain gras !)
      Bref, le parfait équilibre à mon goût, entre les avantages de la ville, et la proximité de tout l’essentiel à portée de pas, AVEC les avantages du réveil par le soleil ou les zoiseaux, les balades au vert. Certes, il faut un peu de temps en heure de pointe pour remonter sur Paris, mais c’est finlment peu cher payé.

  8. Alors la s’il y en a bien une qui peut te comprendre c’est moi…je suis parisienne née dans le 15eme et vécu dans le 14eme jusqu’à mes 28 ans après direction Neuilly sur Seine et le bois de Boulogne top pour courir mais déjà a la base dur pour moi même s’il y avait tous les commerces. Et la je suis dans le 95 on a fait construire et c’est clair que c’est très ennuyeux ça fait bientôt 4 ans et je rêve de revenir habiter plus près de Paris même avec mon bébé de 8 mois mais cela a un prix malheureusement et la on a choisit d’être a côté de notre lieu de travail entre autre. Tu feras des choix pour ton couple et pour te simplifier la vie aussi mais au final écoute tout de même ton cœur…

  9. Il faut vous poser là où vous vous sentirez bien tous les deux. Cela voudra certainement dire que chacun devra faire des petits compromis mais vous y gagnerez !
    Après avoir vécu plusieurs années en ville, nous avons opté pour une maison à la campagne et le calme, l’oxygénation et les grandes tablées entre amis, ça n’a pas de prix 🙂
    Bises

  10. J’aime pas les cols roulés, je trouve ça très inconfortable ^^ Je préfère m’enrouler dans un foulard ou une écharpe!
    Je comprends bien ton dilemme: je vis à Paris toute la semaine, puisque j’y travaille, mais je rentre le week-end à la maison en Bavière, dans un joli coin de campagne. Nous ne sommes pas excessivement loin de la ville, mais suffisamment pour devoir tout faire en voiture (d’autant qu’il n’y a même plus de boulangerie dans le village). J’ai hâte de pouvoir me poser chez moi pour de bon, mais j’ai toujours vécu en ville et je pense que les avantages vont me manquer…

  11. Je dois être une extraterrestre.
    Je viens de déménager a la campagne, j’ai un bois à 2 pas, mais courrir dans Paris me manque. Monter Montmatre avec en récompense:
    1 la vue
    2 un coucou aux vitrines des abbesses.
    Je n’arrive pas a trouver le même plaisir et surtout je passe mon temps a regarder derrière moi de peur d’être suivie.
    Enfin je pense que si j’avais une belle plage à portée de running, j’en oublierai Paris sans soucis 🙂

  12. Coucou Anne, moi qui “courait” il y a deux ans quelques fois au bois de Vincennes, parce que le running c’était pas encore ma passion et que surtout je deteste courir en ville, hier j’ai couru sur et sous la neige ! J’avais les cils givrés et la neige plein la figure mais alors ce sentiment de liberté de fou !!! impossible de ressentir ça sur des trottoirs 🙂 tout ça pour te dire que je te comprends bien !!!

  13. Où vit-on à la fois en ville et en pleine nature ? A Grenoble pardi ! 😀
    En ville on a tout sur place, les aménagements pour cycliste sont top pour se déplacer partout, et après quelques minutes de run seulement nous voilà en montagne. Et tout le monde, ou presque, fait du sport. C’est juste super motivant.
    J’espère que vous trouverez votre endroit 🙂

  14. Hello Anne,

    Je me retrouve complètement dans ton post.
    Ayant habité à Bastille, couru sur les mêmes chemins que toi et venant du Sud-Ouest, j’en ai eu marre de Paris, de sa pollution et de la surpopulation en général au bout de 7ans.
    La solution : comme les autres l’ont déjà dit, nous avons emménagé en banlieue.
    Je peux courir/me mettre au trail, mon Homme a ressorti le VTT et nous avons tout à 5min à pied, comme à Bastille. La vie est plus tranquille !
    (En plus, le A m’amenait direct à La Def, pratique pour aller bosser à Courbevoie 😉

    Bon courage à toi et à Matthieu, ce n’est pas évident quand on a des envies et des boulots différents…

  15. Hello ! Comme certaines, j’ai déménagé (mais de proche banlieue à proche campagne)! Je ne regrette pas ce choix…
    Pas très loin de Paris, bien desservie (3 gares), avec grand parc et forêt, restau sympas et ciné il y a Versailles. J’y ai fait mes études d’archi et je garde un très bon souvenir de cette ville, qui souffre peut être d’une image un peu poussiéreuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les actus

Retour haut de page