Travel The World #448

Hi,

Pantalon Imprimé H&M Chemise Bleu Klein

 Départ pour Brighton (UK) J-2. Je crois qu’il est temps d’aborder le sujet du “stress” / de la préparation psychologique avant ces fameux départs pour l’étranger, ou plus largement ces “gros” changements que l’on peut rencontrer dans son quotidien.

À vrai dire, partir à Brighton m’angoisse bien moins que partir à Los Angeles, je pense que ça doit être une question de distance, de pays, de préparatifs moins contraignants. Il est quasiment devenu “normal” dans un cursus universitaire de passer 1 ou 2 semestre à l’étranger, de partir voir le monde que ça soit en Erasmus, en stage ou en échange. Je le répète souvent, mais même s’il est dur de sauter le pas, une fois “tombé” dans l’expatriation (même provisoire), il est très dur de revenir à sa vie française tellement ces mois, ces jours, ces semaines sont intenses, dans le sens positif du terme.

Néanmoins, comme je le dis, il faut justement sauter le pas, et ce départ peut générer beaucoup de stress, car c’est littéralement, du moins souvent, une sorte de chute libre dans l’inconnu. Avant de partir à Los Angeles, j’avais cette terrible boule au ventre et surtout cette sensation du sol qui se dérobait sous mes pieds, je ne pouvais plus reculer, je m’étais engagée pour 10 mois de stage, j’avais mon visa, mon billet d’avion. “Crier STOP, j’ai trop peur pour le faire” était inenvisageable. Mais combien de fois, mon esprit hurlait d’arrêter cette “auto-flagellation“. Pourquoi je ne restais pas dans mon confort français ? Pourquoi je m’infligeais cette aventure ?

Or, la réponse, je la connaissais, malgré la peur, les difficultés que je savais sur place, justement cette aventure allait me faire grandir, m’enrichir, me faire découvrir plein de choses, m’apprendre sur moi-même. Une aventure qu’on ne peut pas refuser, qu’il faut suivre malgré tous les doutes que l’on a, car ces occasions de départ ne se représentent pas souvent au cours d’une vie. Une aventure qu’on embrasse qu’une fois sur place, les doutes nous hantent même dans l’avion, même quand on atterrit, même quelques jours, semaines après. On s’interroge : Qu’est ce que je fais-là ?

Mais après ces semaines, justement, on réalise qu’on avait bien raison de tenter le pas. De fait, la préparation au départ se résume souvent à beaucoup d’administratifs et d’organisation, pour diminuer le stress au maximum. La seule angoisse qui demeure le Jour-J est bien celle d’un doute : en suis-je capable ? tout va-t-il bien se passer ? ai-je fait le bon choix ? Mais finalement, ce genre de questions se pose pour bien d’autres situations. Néanmoins, même si ce départ ne se passe pas si bien que prévu, il nous apprend tellement sur nous qu’en dépit de cela, on ne peut pas regretter d’être parties 😉

Si vous avez des questions ou des conseils sur le départ à l’étranger n’hésitez pas !

Pantalon Imprimé H&M Chemise Bleu KleinPantalon Imprimé H&M Chemise Bleu KleinPantalon Imprimé H&M Chemise Bleu Klein
Chemise – Sheinside
Collier – Swarovski
Bagues – &OtherStories (similaire ici ou là)
Skinny – H&M (similaire ici, ici ou là)
Sandales Camel – Les Tropéziennes via Spartoo
Pantalon Imprimé H&M Chemise Bleu KleinPantalon Imprimé H&M Chemise Bleu Klein

J’ai envie de présenter cette tenue comme la version “fin d’été” de celle-ci, plus hiver, les mêmes couleurs mais adapté à la saison chaude. Je porte mes deux couleurs préférées du moment : camel et bleu Majorelle. Ce bleu me suit vraiment à travers toute ma garde robe, j’ai une robe, une jupe, des pulls, des t-shirts, des chemises de cette teinte. Pour l’instant, je n’ai pas réussi à mettre la main sur un pantalon de ce bleu qui ne fasse pas “bleu de travail” .

Pour revenir à ce look encore “working girl”, rien de vraiment nouveau hormis la chemise et mon petit collier en forme de coeur (petit cadeau du copain, vous vous en serez doutées 😉 J’aime les choses simples avec des touches d’originalité qui sortent de l’ordinaire. Ce slim fait partie de ces pièces un peu plus forte de mon dressing. Possédez-vous d’ailleurs ce genre de pièce un peu “forte” qui ne peux pas s’associer avec tout ?

bon dimanche !

Ne vous arrêtez pas là !

Proudly Influencer #860

Proudly Influencer #860

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend 🙂 ! Ici c’était encore sous…
Clarity #856

Clarity #856

Hi, J’espère que vous allez bien ? Dans mon post du “lundi” sur Instagram, je vous disais qu’il fallait arrêter…
Missed Connections #853

Missed Connections #853

Hi, J’espère que vous allez bien ? Comme vous l’avez aperçu sur mon Instagram, ces derniers jours, j’avais la chance d’être…

66 réflexions sur “Travel The World #448”

  1. J’aime énormément ta tenue, ce bleu te va super bien et l’association avec l’imprimé me fait presque penser à un tableau, c’est très joli!
    Je comprends tellement ce que tu racontes sur les départs et le début des aventures. Qu’est-ce que ça fait peur, ça fait mal au ventre et on voudrait pouvoir arrêter le temps parce qu’on n’est pas prêt. Mais si on ne se lance pas on ne le sera jamais… C’est tellement dur d’abandonner ses habitudes et son mode de vie qui, même s’ils ne sont pas parfaits, restent ultra sécurisants parce qu’on les maîtrise parfaitement. Je t’admirerai toujours d’avoir osé partir à Los Angeles toute seule à cet âge-là, je crois que je n’en aurais pas été capable. Mais voilà, “la vie commence à la fin de notre zone de confort” et ce que tu as vécu là-bas restera à jamais en toi, tout comme ce que tu vivras à Brighton. Clairement tu es dans le parfait état d’esprit! J’ai hâte de suivre tes aventures.
    Bisous!

    1. Mais je dois t’avouer qu’à Los Angeles, les débuts n’étaient pas évident… j’ai pas mal pleuré et fais des crises de nerfs. Donc je m’attends à un mieux à Brighton lol mais il y aura des larmes :S

  2. Oui décidément on se pose tous les mêmes questions. Je n’ai pas encore sauté le pas, j’organise mon voyage mais ces questions me trottinent déjà dans la tête. Ce qui est rassurant c’est que toutes les personnes autour de nous qui sont parties ne regrettent ça pour rien au monde. Encourageant ^^
    Sinon ta tenue est très sympa’ J’aime beaucoup

  3. Très jolie tenue, j’adore tes sandales !!
    Tu pars en Erasmus cette fois ? J’ai très envie de partir mais trop peur de ne pas réussir à suivre les cours sur place… Alors je me demande si je devrais faire un échange ou partir l’été pour 2 ou 3 mois !
    Bon courage, bon départ et bon voyage 😉
    Des bisous <3

  4. Tu devrais avoir l’habitude maintenant 🙂 (je plaisante bien-sûr!) C’est vrai que le stress de départ, c’est quelque chose! Avant de partir pour les EU, j’ai évité au maximum de penser au jour J. Mais les deux derniers jours et surtout le dernier ont été horribles! J’étais incroyablement stressée, je me posais plein de questions et en plus il fallait dire au revoir à mon chéri… bref un calvaire! Et c’est vrai que même une fois sur place, on a encore plein de doutes. Mais bon c’est l’histoire de quelques semaines, le temps de prendre ses marques 🙂
    En tout cas, c’est top que tu revives une deuxième expérience à l’étranger! Et j’espère que tu vas la partager avec nous ici comme tu l’as fait pour les EU!
    Et sinon, côté tenue, j’adore ton pantalon!

    Des bisous,

    Fanny

    1. C’était exactement ça, mais après quelques jours/semaines ça va tout de suite mieux
      Eh oui j’essaierai d’en parler, même si ça va être moins passionnant lol

      des bisous et merci

  5. Le début d’une nouvelle aventure 🙂 J’ai hâte de lire tes prochains articles.
    Tenue très sympa, effectivement le bleu majorelle est une très belle couleur et en plus elle te sied (le mot désuet :)) a merveille!!!!

    See you soon,
    Mystinguett

  6. Ohlala, c’est dingue ce que ton blog est méga utile ! 😀 Je me retrouve totalement là-dedans (dans un an je pars en échange aux US, pour un an en “high school” après ma rhéto (terminale) 😛 Ce n’est pas la même chose qu’un erasmus, mais on ressent les mêmes sentiments…

  7. Super article, ça rassure et me donne vraiment envie de partir l’année prochaine à l’étranger pour faire ma L3! En tout cas je te souhaite bon voyage et j’ai hâte de voir toutes tes photos! Brighton est une jolie ville! Bisous

  8. Merci, merci pour ce poste qui tombe à pic puisque je pars demain pour mon année d’Erasmus ! J’ai repoussé le stress le plus longtemps possible mais là il tombe de manière redoutable ! Ce sentiment d’autoflagelation alors que je sais que c’est une bonne décision. Clairement pas de recul possible. C’est partie pour l’aventure et j’ai aussi hâte de suivre les tiennes ! Bon voyage 😉

  9. Salut Anne!
    Je suis au Canada depuis 3 semaines maintenant. J’ai eu le stress par rapport aux démarches administratives et au quotidien (première fois que je quitte le cocon familial) et je me posais (même aujourd’hui) des questions similaires du genre: ai-je fait le bon choix? vais-je y arriver? vais-je réussir à m’adapter.? Bref, je pense que la période d’adaptation prendra le temps que ça prendra, même s’il y a des moments de doute, je ne crois pas regretter cette année qui sera sur tous les points enrichissante. Bon voyage pour Brighton.

    PS: Elle est sympa ta nouvelle bannière 🙂

  10. Merci beaucoup Anne pour ce bel article et ce partage d’expérience !
    Ton article me fait vraiment chaud au coeur car je suis arrivée il y a 3 jours à Newcastle pour y étudier un semestre en Erasmus et les débuts sont très difficiles. Donc c’est rassurant de voir que ce n’est pas évident pour tout le monde !
    Merci à toi et bonne installation à Brighton 🙂

  11. Je pars dimanche prochain à Birmingham pour un an en Erasmus, j’ai aussi repoussé le stress et évacué les questions concernant mon année jusqu’à là mais plus le départ approche et moins je suis rassurée. Je me suis un peu lancée dans l’inconnue en postulant pour cet échange et maintenant je me sens un peu prisonnière, je rêverais de rester en France mais au fond je sais qu’il faut que je parte ! Ton article est un nouveau soutien, j’ai vraiment hâte de suivre ton année à Brighton.
    bisous

  12. Coucou Anne ! Je te suis depuis un petit moment et ai besoin de faire parler mon cœur la. Je viens d’arriver a Grenade (Espagne) pour une année Erasmus et le début est un peu difficile. Cela me fait du bien de lire tes posts et de savoir que je ne suis pas la seule dans ce cas. Quels sont tes conseils pour connaître des gens sur place ? Je t’embrasse and keep going you rock !!!
    Caro.

    1. Essaie d’aller aux évents organisés pour les Erasmus, il y a souvent des parrainages entre locaux et internationaux 😉 ou rejoint un club de sport aussi =D !
      en tout cas bon séjour !

  13. Ta tenue est très jolie 🙂 Je te trouve tellement rayonnante depuis quelques temps, le secret du sport peut-être ?

    En tout cas, bon courage pour ton départ à Brighton. J’ai moi-même eu l’immense chance de partir vivre un semestre en Norvège à Oslo et ce fut la meilleure expérience de ma vie. Fraîchement diplômée, je cherche maintenant un poste à l’étranger, c’est dire combien l’expérience de l’expatriation m’a plu !

    Bons derniers préparatifs alors 🙂

    Fanny

  14. La tenue est chouette! J’aime beaucoup l’association. Je n’ai pas ce style de pantalon, à chaque fois j’ai “peur” de ne pas savoir l’associer.

    Comme j’aurais aimé partir à l’étranger pendant mes études. Ça m’aurait permis de découvrir plein de choses et surtout de me perfectionner en langues étrangères.

    Bisou

  15. J’aime beaucoup beaucoup ta tenue, même si ta chemise est toute froissée (lol je te charie!!!).
    Ce bleu est en train d’envahir ma penderie, je l’adore. J’aime beaucoup l’association avec ton pantalon, il faudrait vraiment que je me penche sur ce genre de motif que j’aime bien sur les autres mais que je n’ose pas porter!!
    Gros bisous et sans rancune pour la chemise froissée hein!!!

  16. Je me souviens le jour où j’ai quitté la France pour partir travailler en Angleterre: je laissais mon pays, ma famille, mes amis MAIS SURTOUT mon copain derrière moi. Ce jour là je me disais: “mais qu’est-ce que je suis en train de faire, pourquoi je ne reste pas tranquille chez moi dans ma routine, qu’est-ce que c’est que cette idée farfelue???” Perso cette question je ne me la suis posée que le jour de mon départ. Ensuite tout était génial, c’est tellement stimulant de changer son quotidien (et puis surtout mon copain a tout quitté lui aussi pour me rejoindre 3 mois plus tard <3 ).
    Amuses toi bien Anne! On a hâte de lire tes nouvelles aventures!

  17. J’aurais aimé avoir la possibilité de vivre de telles experiences durant mes vacances , et je regrette de ne pas avoir sauté le pas… c’est beaucoup plus difficile une fois que tu es salarié alors profites-en !

  18. Un joli look ! J’aime beaucoup le mix du chemisier bleu klein avec ton pantalon imprimé 😉 J’imagine l’excitation qui doit régner juste avant un grand départ à l’étranger mais aussi l’appréhension quelque part du pays inconnu ! En tout cas tu es bien courageuse, alors je te souhaite de bons préparatifs, un bon voyage et une bonne installation à Brighton ! 😉

    Des bises !

  19. Je suis déjà impatiente de te suivre durant cette nouvelle année.
    Ce qui est certain est que de ne pas partir ne peut apporter que des regrets. Et vivre avec un tas de regret c’est difficile.
    Cependant partir demande beaucoup de courage donc tu peux être fière de toi.

  20. Ah ça y est, le départ approche ! Je ne connais que trop bien ces “sensations du grand départ vers l’inconnu”. Et finalement, ce n’est pas aussi pour ça qu’on le fait ? Se jeter vers l’inconnu, pour tout recommencer, devoir tout reconstruire et finalement en apprendre énormément sur soi en peu de temps ? Personnellement, j’ai fini par comprendre que mon goût de la vie ailleurs me permet d’évoluer et de me dépasser, ce que je ne ferais pas forcément en restant dans le confort douillet de la vie en France.
    Alors, je n’ai pas forcément de conseils. Je te dirais juste : bon courage pour le départ et l’installation, et ensuite, fonce et profite !

  21. Je comprends parfaitement ton ressenti , je me suis posée les mêmes questions en septembre dernier avant de partir en Erasmus . Même si la distance n’a pas été facile ça m’a fait drôlement grandir et je ne regrette absolument rien de cette aventure !
    Jolie tenue comme toujours, j’ai hâte de voir tes photos de Brighton !

  22. Comme je te comprends! Je sais de quoi tu parles, je me suis posée les mêmes questions avant de partir pour San Francisco, Dubai et Londres!!! Une sensation que tout nous échappe, d’insécurité mais en même temps une grande excitation et une telle fierté une fois sur place!!! Tout va bien se passer j’en suis certaine!!! Je t’écris depuis Londres ou je suis depuis maintenant 2 ans et demi! Le temps passe vite! Je te souhaite une belle année remplit de rencontres et de bonheur!! Et si tu passes par Londres… n’hésites pas!
    Bisous
    Margaux

  23. C’est normal de se poser des questions, quel que ce soit la decision qu’on à prise, que ce soit de partir à l’etranger mais aussi comme demenager, changer de boulot ou même arreter ses études. L’inconnu fait peur d’un coté mais c’est tellement sympas d’être plonger dans un univers qu’on ne connait pas.
    J’espere que tu va te plaire en Angleterre en tout cas!
    Cette blouse bleu est trop top! Je n’aurais jamais penser à l’associer avec ce pantalon mais ca rend vraiment bien!
    Encore une super tenue! 😉
    Alice

  24. Il y a un an jour pour jour, j’arrivai à Brighton moi aussi, pour une durée de 6mois. Je ne parlais pas un mot d’anglais contrairement à toi mais j’ai su m’adapter facilement car la vie est tellement cool à Brighton et surtout l’été !!!!! C’est une petit ville et l’hiver tu tournes un peu en rond (Londres n’est pas loin du tout ca peut être un remède) mais à la venue du printemps c’est juste formidable ! Je te souhaite d’y passer du bon temps, les boîtes sont super et les anglais plus extravagant qu’ailleurs !!!!
    Enjoy !! 😉

  25. Chaque depart entraine des questions, souvent les memes d’ailleurs. Ca entraine des remises en question aussi, et de la peur, pourquoi s’aventurer a l’inconnu alors qu’on est si bien dans notre petit confort mais je crois que la vie c’est ca aussi aussi sortir de sa zone de confort, explorer d’autres horizons au sens figurer comme au sens propre. J’en suis a ma troisieme expatriation en 3 ans, et je ne compte pas m’arreter je n’en ai pas envie, mais ce n’est pas pour cela que c’est facile de partir, c’est pas pour cela que c’est une decision immediate. Ce n’est pas facile non plus de revenir, et ce n’est pas toujours tout rose la bas, mais ca vaut le coup pour toutes ces rencontres, pour tous ces moments, pour la vie tout simplement. on grandit, on apprend, on devient nous. On se construit avec ce qu’on met sur notre route et si je devais donner un conseil aux jeunes, c’est de partir quand il en est possible (erasmus stage sejour linguistique) 🙂
    Des bisous !
    Encore une fois, j’adore ce look, l’imprime et ce bleu d’enfer ! Tres belle harmonie, well done 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les actus

Retour haut de page