Wellness Dubndidu: Découvrir et débuter la méditation

6 juin 2018 - Bien-Être - 4 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien? Nous entamons le premier petit pas de cette quinzaine de bien-être par… la méditation avec une vidéo et une article afin de bien débuter, sans préjugés. On en parle de plus en plus autour de nous, et c’est tant mieux. Comme le Yoga, c’est une pratique qui peut vous apporter beaucoup de calme et de paix, très facilement, dans votre quotidien mais à condition de prendre ce temps pour la découvrir et l’adopter. Aujourd’hui, j’espère vous donner envie d’aménager quelques minutes dans votre journée pour vous faire du bien, ou plus précisément à votre esprit.

C’est assez étrange, de mon côté, j’ai l’impression de toujours avoir su ce qu’était la méditation. Je crois que c’est notre cas à tous, lorsque nous sommes surpris à rêvasser étant adolescent, c’était déjà un premier pas vers cette pratique (si si je vous assure). Plus sérieusement, je me souviens d’une de mes maîtresses à l’école primaire qui, après chaque séance de sport, nous faisait nous allonger, recentrer notre attention enfantine, nous détendre. Plusieurs fois, je me souviens m’être endormie. Plusieurs fois, je me souviens avoir eu envie de rire puis accepter cet exercice. Plusieurs fois, j’essayais de faire ce vide auquel elle nous invitait.

Puis j’ai grandi,  mes seuls moments d’intense calme sont devenus synonyme de révisions, de partiels. Je n’ai plus jamais pris ce temps de pleine conscience. Nous n’avons plus ces occasions de temps où notre attention se porte sur nous-même, l’émetteur de celle-ci. Nous sommes toujours rivés à une occupation sans jamais nous relâcher. C’est épuisant.

Dans cette vidéo, je je vous explique ce qu’est la méditation, je vous partage mon « rituel » méditation, mes conseils pour débuter (via des applications, des podcasts) et pour finir, je vous propose une petite initiation de 6min.

Bien entendu, si la vidéo ne vous tente pas, voici une transcription plus complète, avec des conseils pour réaliser votre propre méditation. Sinon rdv à la minute 5 pour lancer celle que je vous propose 😉

La méditation est comme un super pouvoir, comme un petit outil, un exercice qui va vous permettre de relâcher cette attention et de revenir, littéralement, à vous-même, à vos motivations, vos actions, vos pensées tout en vous apprenant à mieux les contrôler. Cette pratique est également appelée attention juste ou présence attentive. J’aime beaucoup la notion de « présence attentive » car nous ne sommes pas là pour faire le vide, nous endormir mais bien pour changer le sens de notre attention.

Attention, la méditation est un postulat différent de la pensée positive ou négative. Evacuez les diktats « tu peux le faire ! tu es forte » en fait toutes les injonctions en général… et re centrez-vous… sur vous tout simplement afin de mieux vous écouter, d’écouter tout ce qui vous touche dans le présent. Il n’y a pas de jugements de valeurs, juste de la pleine conscience, synonyme de  relâchement du monde extérieur pour s’intéresser à ce qui se passe à l’intérieur, ou tout proche de vous: votre corps, vos muscles, le parfum, les odeurs, la lumière. Ainsi vous évacuer doucement de flots de pensées, qui ne s’arrêtera pas certes, mais qui durant votre méditation s’éloignera.

3 préjugés à mettre enfin de côté :

  • La méditation est forcément une pratique spirituelle: forcément elle est très liée au Yoga et à la philosophie bouddhiste, mais ses principes de base sont athées.
  • Il faut être assis en tailleur au calme sur un tapis: faux, j’aime voir la méditation comme « une activité de l’esprit ». Vous n’avez besoin de strictement rien pour l’exercer…uniquement cette capacité à vous « retirer » du temps pour mieux savourer le moment présent, en pleine conscience de ce qui vous entoure sans pour autant en prendre part. Cet « exercice » peut finalement être réalisé quand vous voulez, comme vous le voulez, y compris en courant 😉
  • Il faut arrêter de penser: faux, il est impossible de s’arrêter de penser, notre cerveau est toujours en ébullition. L’objectif de la méditation n’est pas de le mettre en pause mais de dissocier votre esprit de tout ce brouhaha de pensées qui vous envahit: la to-do-list, le « je dois faire ça après ». C’est un apprentissage du vide, comme si vous regardiez les voitures passées sans pour autant monter dans l’une d’elle pour suivre son voyage. Lors de la méditation, il faudra apprendre à laisser passer vos pensées, les laisser entrer, vous traverser, puis repartir sans avoir voulu les dompter. Elles seront passées. C’est ainsi que votre esprit se tranquillisera, s’apaisera et alors, vous pourrez percevoir, entendre des sensations, des émotions qui vous permettront de revenir à vous, à l’essentiel.

Les bienfaits de la méditation: 

Méditer va éclaircir votre esprit: vous verrez ce qui était important dans votre journée, ce qui ne l’était pas. Vous verrez plus clair parmi vos émotions, vos choix. Quelle pensée vaut le coup d’être saisie? Quel sentiment d’être vécu ?

Méditer est une manière de soigner votre esprit, de l’apaiser, de lui permettre de se re centrer sur vous, vos émotions, vos sensations intérieures comme extérieures. Vous rentrez en vous afin de trouver plus de calme, de sérenité mais aussi de relaxation tant au niveau du corps que de votre mental. Vous vous connecterez avec le présent, trop de fois nous fuyons vers le futur ou nous regrettons le passé. Le temps de cette méditation vous ancrera dans le « maintenant » tout en vous permettant de pacifier ce que vous ressentez à l’instant T.

Et si justement on commençait à méditer ?

J’ai redécouvert la méditation lorsque j’ai débuté le Yoga (relisez cet article qui date un peu concernant mes débuts). Celle-ci y tient une place essentielle. D’ailleurs, la pratique du yoga en elle-même est comme une séance de méditation. Car, j’en profite, méditer n’est pas forcément synonyme de position assise en tailleur, parfois inconfortable. En fait, la méditation est plutôt une « gymnastique » de l’esprit qui, au départ, a besoin d’un cadre pour se pratiquer, puis au fur et à mesure, pourra s’ouvrir à vous quand vous le souhaitez, quand vous en aurez besoin.

Méditation guidée:
La méditation n’est pas non plus uniquement synonyme de silence. (J’aurais dû le glisser dans la liste des préjugés). Le silence, s’il doit être, est à l’intérieur. Lorsque je pratique la méditation dans les transports, j’ai en fait l’impression que le monde qui m’entoure passe « en sourdine ». Je ne suis plus qu’à l’écoute de moi-même, mais à aucun moment le silence ne s’impose.

C’est pourquoi, pour vous aider à trouver ce silence, la méditation peut aussi être guidée… lors d’un cours de Yoga, lors d’une séance en groupe (mine de rien, il est parfois difficile de lâcher-prise et la voix d’une personne tiers peut vous aider à y parvenir) ou via des applications ou podcast:

  • Petites listes d’application de méditation: Petit Bambou, Headspace (en anglais, c’est celle que j’utilise), Calm, MindBody, Pleine Conscience, Pranayama
  • Petites astuces d’attention: si vous assoir et centrer votre attention uniquement sur  vous même est difficile au début, vous pouvez tout à fait commencer par la « concentrer » sur un objet (photo, bougie), un sujet, un son (écouter une musique, un chant…)

Petite note: pour la méditation guidée, il est important de trouver une « voix » que vous appréciez 😉 C’est souvent cela qui va déterminer votre choix du podcast ou de l’application.

Mon rituel pour débuter ma méditation:

Si j’arrive à méditer en courant, en nageant et parfois en voyageant, j’aime m’aménager des temps de méditation dans mon quotidien. Lorsque j’étais blessée l’an dernier, chaque soir… ou chaque matin (en fonction du travail et de mon temps bien entendu), j’ouvrais mon application de méditation et je me lançais pendant 10..20min.

Actuellement, je lie souvent ma pratique de la méditation au Yoga. Donc j’aime vraiment bloquer 30min pour moi. Pour se faire, j’ai mis en place un petit rituel qui m’aide à avoir cette période rien qu’à moi:

Je me prépare un thé: En ce moment, forcément, je teste la nouvelle variété de Lov Organic spécialement créée autour de la méditation: « Lov in Mind« . C’est une infusion bio très douce, fruitée, un peu épicée qui invite à la détente de l’esprit. Elle se savoure autant chaude que froide. J’aime parfois y rajouter une tranche de citron pour relever le tout à la fin de ma méditation. Personnellement, je ne bois pas assez. Donc c’est naturellement que j’ai intégré une boisson à mon « moment  » tout en choisissant une adaptée à la détente. C’est important de ne pas boire quelque chose qui ne serait pas vraiment en harmonie avec la méditation (excitant, pétillant etc.)

J’allume une bougie: je le fais plus en hiver, mais parfois, j’ai besoin d’une odeur pour centrer mon attention ou au contraire, faire le vide et voyager un peu plus loin que prévu dans ma méditation. Actuellement, c’est à Tanger, au Maroc, que je voyage avec une bougie de Baya France. À peine allumée, elle diffuse rapidement son parfum … qui s’éclipse doucement dès que je l’éteins après avoir fini ma séance.

Je m’assois confortablement: que ce soit sur votre lit, au bureau ou…justement assise au sol, il est essentiel d’être le plus confortable possible. Coussin, canapé, mur peuvent vous aider. Personnellement, j’ai préféré investir dans un vrai coussin de méditation de la même marque que tous mes tapis: Baya. Il est je l’avoue, assorti à mon tapis de Yoga mais l’essentiel est qu’il est hyper confortable. Je m’assoit à demi dessus pour ensuite pouvoir me mettre en tailleur de manière confortable. C’est un vrai plus totalement consacré à « mon moment »

C’est à vous de voir comment vous souhaitez vous organiser. Préparer ou non un rituel ? Vous consacrez juste quelques minutes le matin ? peut-être à midi avant de reprendre le travail ou encore dans les transports en commun à l’aide d’une application ? L’essentiel est le CONFORT et cette capacité à vous centrer

Retrouvez le kit de méditation Baya France par-ici >> 

Pendant la méditation:

  • Recherchez la détente physique…celle de l’esprit suivra petit à petit
  • Laissez vos pensées, vos émotions, vos inquiétudes vous traversez sans pour autant en prendre part. Ne les jugez pas, ne les analysez pas. Elles sont là, comme les nuages dans le ciel, comme le rivage au bord de la mer.
  • Appréciez ce moment en prenant pleinement conscience de votre corps, de votre respiration. Vous êtes là pour vous.
  • Ne ressassez ni le passé, ne vous projetez pas dans le futur. Utilisez votre respiration comme une ancre pour vous ramener ici et maintenant.
  • Accrochez votre attention sur un détail (la bougie, le thé, votre respiration, votre corps) afin de centrer votre attention sur le présent et non sur la fuite en avant de vos pensées.
  • Ne réfléchissez pas au temps qui passe, prenez autant de temps que vous avez besoin sans jamais vous juger ni culpabiliser. Il est normal au début de parfois se laisser emporter à nouveau par ses pensées, l’essentiel est de toujours revenir à vous. Vous verrez, plus vous pratiquer plus cette capacité à faire le vide, à fixer votre attention, se mettra en place simplement.

Sortir de votre méditation:

  • Relachez vos muscles, vos épaules.
  • Ouvrez à demi vos yeux en fixant un point au sol devant vous. Faites un petit état des lieux de votre corps, de vos muscles, de votre respiration.
  • Prenez 2 à 3 grandes respirations, en expirant fortement par la bouche
  • Puis revenez doucement à vous en ouvrant les yeux. Etirez-vous, baillez, buvez…

Vous verrez, au fil de votre pratique, votre esprit sera plus apaisé mais surtout vous prendrez cette habitude  de vivre plus intensément le présent ou à l’inverse d’aménager quelques minutes pour vous recentrer quand vous en ressentirez le besoin ;). LE résultat est surtout de vous permettre ed vous sentir en harmonie entre votre corps et votre esprit, une diminution du centre, une meilleure concentration par la suite… C’est un « sport » du mental interessant à pratiquer comme le running 😉 afin de retrouver des capacités de détente, de concentration et de retour au « présent ».

J’espère que cet article vous donnera envie de vous lancer. J’y ai glissé quelques outils et clés pour que vous puissiez faire « vôtre » la méditation. Je vous proposerai prochainement une longue méditation guidée 🙂 ! N’hésitez pas si vous avez des suggestions pour d’autres articles, partagez-les en commentaire.

@ très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires

  • Repondre Myriam 7 juin 2018 à 7 h 51 min

    Coucou Anne,

    Merci beaucoup pour cet article très complet. Je suis totalement fan du concept Wellness que tu as présenté cette semaine et ce premier article sur la méditation est un début très prometteur! C’est tellement important de savoir prendre un peu de temps pour soi, se recentrer, faire la paix avec ses émotions et apprendre à mieux les gérer…
    Cela fait tellement de bien et les bénéfices s’en ressentent dans tous les aspects de la vie quotidienne! (boulot, sport, Relations Avec les autres…)
    Merci beaucoup pour tout ton travail et tout ce que tu nous apporte!
    Je te souhaite une belle journée!
    Myriam

    • Repondre Anne 11 juin 2018 à 15 h 03 min

      Merci beaucoup Myriam, ça me touche vraiment <3 !

  • Repondre Eva 7 juin 2018 à 13 h 35 min

    Salut salut,
    J’ai commencé à me renseigner sur la méditation lorsque Christelle (Le canard ivre) en avait parlé dans un article. J’ai pourtant laissé de côté le fait de m’y essayer. Puis en ce début d’année 2018 j’ai téléchargé l’application petit bambou et j’ai effectué la première séance de découverte. Même si ça m’a fait un bien fou, en même temps que la sensation bizarre et agréable de se retrouver soi même, dans cette nouvelle pratique et de cette nouvelle façon pour moi; il a fallu que j’attende ton article pour me dire « hé ho ma belle, lance toi vraiment cette fois ». Je compte vraiment intégrer la méditation dans ma vie quotidienne. Merci pour le déclic et ton boulot, bises.

    • Repondre Anne 11 juin 2018 à 15 h 02 min

      Merci pour ton retour Eva
      En fait, il faut que ça devienne une habitude au quotidien ou dans la semaine, comme l’on peut 😉 !