Avis et Conseils: Adopter la Coupe Menstruelle et les Serviettes Hygiéniques Lavables

2 mars 2016 - Beauté - 53 commentaires

Hi,

visuelvideo

Il y a bientôt 4 ans, j’ai partagé de la manière la plus…respectable je dirais une nouvelle habitude que j’avais pris pour mes menstruations… les règles quoi (vous êtes prévenues du sujet donc, si vous n’êtes pas trop d’humeur..hihi). Adieu tampon, serviette, bienvenue à la coupe menstruelle.

C’est vrai que je vous en avais plus parlé car en fait, ce changement d’habitude s’est tellement bien intégré dans mon quotidien que pour moi, c’était devenu naturel. Les seules fois qui me rappelaient que ce geste n’était pas commun (pas encore), étaient lorsque des amiES me demandaient discrètement si je n’avais pas un tampon. J’étais toujours désolée de répondre que bah non… et d’ajouter « bah tu devrais tester la cup« … La… quoi ?

C’est fou comme cette 3ème solution est méconnue des principales concernées : nous les femmes. Pourtant, en cours d’SVT, nous apprenons les techniques de contraception, les protections menstruelles, la distribution de serviette, de préservatif… mais jamais, au grand jamais, on ne m’a parlé de cup. Merci le bouche-à-oreille, merci les blogueuses, journalistes etc. qui osent en parler. Car oui, ce sujet n’est pas simple à aborder. Lorsque je l’avais fait il y a 4 ans, on m’avait reproché de parler de choses un peu trop intime, de choses finalement dont on ne devrait pas aborder, encore moins sur un blog.

Les règles ce n’est pas sales. Les pubs Tampon/Vania sont tellement…nian nian à ce sujet. C’est naturel ce cycle et il ne faut ni avoir honte de traverser cette période, ni être gêné d’en parler. On peut l’aborder en tout simplicité et humour.

C’est ce que j’ai fait dans cette vidéo, je vous présente le concept de la coupe menstruelle, les POUR et les CONTRE ( il y en a), sa cousine la serviette hygiénique (les miennes viennent de Dans ma culotte), et surtout mon avis en tant qu’utilisatrice régulière (avec quelques conseils pratiques)

Comme toujours si vous n’êtes pas fan de video, voici un petit résumé.

Qu’est-ce que la coupe menstruelle et la serviette hygiénique lavable ?

La coupe menstruelle est un petit petit réceptacle en forme de d’entonnoir… mais fermé munie d’un petit bout (rond ou autre forme) en silicone médical. Elle s’insère dans le vagin pendant els règles, pour se faire il faut légèrement la plier, une fois à l’intérieur elle va naturelleemnt se déployer (comme une fleur) et se fixer par un effet de ventouse. Elle va ainsi recueillir vos règles comme un contenant.

Sa cousine, la serviette hygiénique lavable peut remplacer une serviette hygiénique habituelle, à laver donc ou être utilisée comme un protège slip, si vous ne faites pas encore trop confiance à vous coupe 🙂

Pour plus d’information sur la coupe menstruelle, n’hésitez pas à consulter le site EasyCup qui est NON commercial, donc neutre sur le sujet 😉

coupe_menstruelle_aff

Les avantages …. et ils sont nombreux :

  • Moins de déchets : fini la pile de tampon (emballage, applicateur…tampon), serviettes and co. Vous avez votre coupe et son petit pochon, c’est tout. Vous pouvez la garder entre 5 à 10 ans avant de la changer… c’est dire la réduction de déchets (pas d’odeur, et la planète vous remercie, vos toilettes aussi)
  • Qui dit garder la même coupe pendant 5-10ans dit entre temps pas d’achats d’autres protections… vous me voyez venir ? ECONOMIE ! Vous investissez 10-30euros dans la coupe et plus rien, fini les 5euros/mois pour vos règles. Merci votre porte-monnaie.
  • Plus sain: les tampons sont bourrés de produits chimiques, ils absorbent tout, même ce qui ne faut pas (y compris l’eau de la mer, le chlore de la piscine…), perturbant votre flore vaginale, Hello mycose and co…
  • Plus performant: la coupe peut récupérer bien plus de sang que votre tampon. A force de changer de tampon parfois tous les 2…4h, nous avons l’impression littérallement de nous vider notre sang alors que ce n’est pas DU TOUT le cas. C’est ce que la coupe démontre. De plus vous pouvez la garder sur vous jusqu’à 12h. Donc normalement, vous n’êtes pas embêtées pour la changer durant votre journée de travail.
  • Plus propre: pas d’odeur… car le sang ne rentre jamais en contact avec l’oxygène. Une fois que vous changez votre coupe, vous la videz, vous la rincez à l’eau et zou c’est reparti. Entre chaque cycle, il suffit juste de la stériliser (la plonger dans de l’eau bouillante par exemple)
  • Plus pratique: fini les tampons, serviettes and co dans votre sac, la coupe c’est tout, c’est fini.

Les inconvénients :

  • Re apprendre à « se protéger »: nous avons toutes déplié et lu le mode d’emploi du tampon, mal placé notre serviette, usé et abusé des applicateurs, gaspillé les tampons, retourné et visité tous les WC d’une ville… on garde un souvenir pas vraiment agréable de nos premières règles… Résultat, ce n’est pas évident de ré apprendre à se protéger pour une coupe menstruelle. Pourtant, c’est très facile, il suffit d’un peu de patience..1…2…3 cycles et vous gérez. Je ne dis pas qu’au début ça ne sera pas simple. Il faut juste bien étudier le mode d’emploi (ici par exemple ou là)
  • Le prix : c’est vrai qu’au début ce n’est pas simple d’investir d’un coup mais on ne le regrette pas puis ce n’est pas non plus excessif.
  • Faire face à soi-même: bah oui il n’y a pas d’applicateur…bon je vous avoue qu’une fois que vous avez le coup de main, vous ne jouez plus l’exploratrice mais il ne faut pas être rebutée par cet aspect-là. Néanmoins, je trouve cela bien de prendre le temps de se connaître. De même, vous ferrez face aussi à vos menstruations (le sang, sa vision, son odeur, ça ne pue pas mais voila). Il faut bien la vider la coupe et parfois ça peut totalement bloquer. Néanmoins, c’est juste une habitude à prendre.

coupemenstruelle

Serviette hygiénique lavable (dans ma culotte) ET coupe menstruelle fun, ecolo, saines et économes

Mon avis:

4 ans plus tard, je ne pourrai plus jamais porter des protections « conventionnelles ». Je suis hyper contente de ma coupe menstruelle, je n’ai aucun mauvais souvenir ou mauvaise expérience lié à son utilisation, au contraire. C’est vrai qu’au début c’était fastidieux, frustrant et pas très bien compris, surtout ma maman qui a l’époque stockait les tampons pour moi. D’ailleurs, la pauvre, on les a toujours à la maison ahha. Bref. Même en faisant du sport, elle ne bouge pas : piscine, running, vélo. Zero soucis. Elle est hyper pratique lorsque je pars en vacances (pas besoin de prendre un stock de tampons) Mon seul problème a été en fait d’apprendre à la retirer. Pas de soucis pour bien la positionner , le retrait, de par le petit effet ventouse (c’est ce qui lui permet de ne pas bouger, pas de fuite), était plus compliqué. Il a fallu que je fasse plus d’effort, maintenant plus de soucis, j’ai le truc.

Mes astuces d’utilisation: Je n’hésite pas à vider simplement ma coupe lorsque je suis sous la douche, je peux ainsi rapidement la rafraichir. Je n’y avais jamais pensé avant d’en discuter avec d’autres adeptes mais c’est vrai que c’est simple/rapide. Lorsque je suis « à l’extérieur », j’essaie de bien calculer pour ne pas avoir à la changer au cours de la journée car je veux toujours la rincer entre 2 utilisations. Ce qui n’est pas simple lorsque nous sommes dans des toilettes publics. Mais rien n’est simple lorsque l’on a ses règles de toute manière non ?

Lorsque j’ai un doute, je place tout simplement une serviette hygiénique lavable en plus pour le « on ne sait jamais ». Mais ça reste écolo, pas de déchets en plus ! EDIT: je lave ma serviette Résultat, je trouve que je vis beaucoup mieux mes règles. Si j’en parle c’est bien parce que ça a été une petite révélation et que c’est dommage que la coupe soit « réservée » à si peu de personnes initiées (genre on fait partie d’un secte).

CONCOURS: Forcément, si vous hésitez encore, avec Dans Ma Culotte on aimerait vous faire CHANGER d’avis en vous offrant un trio gagnant :

> Rendez-vous sur mon Facebook pour participer !

Et vous, êtes-vous convaincue ? prête à changer ?

à très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

53 commentaires

  • Repondre Alexia 2 mars 2016 à 18 h 40 min

    Salut Anne,

    J’attendais cet article avec impatience (depuis ton annonce mercredi dernier ahah).
    Je suis intéressée par la ventouse depuis un moment et je pense que je vais franchir le pas !
    Mais j’ai une question par rapport a l’effet ventouse, est-ce que tu aurais une astuce pour que ce soit moins compliqué ?

    Merci pour ce super article, c’est toujours un plaisir de te lire. 🙂

  • Repondre Larry Cow Ver 2 mars 2016 à 18 h 42 min

    Tu m’as totalement convaincu ! Sérieusement je trouve que c’est une idée géniale que tu en parles. Et puis pour les personnes que ça gêne ou qui trouve que c’est trop intime, je ne vois pas pourquoi, les règles ce n’est pas « sale », on a le droit d’en parler, il y a comme un taboo de nos jours, il faut que ça change ! Je te soutiens à 100% Anne et puis je pense acheter pour tester 😉
    Biz

  • Repondre heyimManon 2 mars 2016 à 18 h 44 min

    Hello, je viens tout juste de me mettre à la coupe. Les différents articles de blog que j’ai pu lire sur Internet ces derniers mois m’ont totalement convaincus. Je ne vois que des avantages à cette nouvelle habitude. Certes, comme toi, j’ai eu un peu de mal à la retirer les premières fois, mais j’ai pris « le coup de main » si je peux dire ^^ et maintenant, plus de stress !

  • Repondre Frenchie au Canada 2 mars 2016 à 18 h 53 min

    Super article, je suis passé a la cup il y a 2 ans grâce a tous les blogs (US) sur lesquels j’en ai entendu parler. Et du coup je la recommande a toutes mes copines haha
    Moi aussi je fais pareil sous la douche. Et en cas « d’urgence » dans les toilettes publics, je la vide et la nettoie avec du papier toilette (glamour)…
    J’ai d’ailleurs moi aussi publié un article sur ce sujet délicat, avec toutes mes réponses aux questions qu’on m’a posé.

  • Repondre Elise 2 mars 2016 à 18 h 54 min

    Super article ! Perso, je suis déjà convaincue par la coupe menstruelle (j’en utilise une depuis près de 2 ans) mais j’ai eu beaucoup de mal à l’insérer au début (il m’a bien fallu 3 ou 4 cycles pour comprendre le truc et ensuite on se demande comment on a pu ne pas y arriver ! ) et j’approuve tout à fait ce que tu dis sur la nécessité de réapprendre ces gestes basiques !
    Sinon, un total hors-sujet : je crois que depuis que je lis ton blog (ça fait pourtant un bon bout de temps !), je n’avais jamais entendu ta voix.. et je ne l’imaginais pas du tout comme ça ! C’est toujours super drôle d’entendre quelqu’un pour la première fois parce que, du coup, quand je vais lire tes prochains articles, je vais superposer ta voix (au lieu de la mienne, dans ma tête) à ton texte !

  • Repondre Tatiana - Weekend and Trips 2 mars 2016 à 18 h 55 min

    Coucou Anne! J’ai adopté la cup depuis plusieurs mois et pour rien au monde je changerais maintenant. C’est une vraie liberté (plus de Mince j’ai plus de tampon!!!). C’est sûr qu’il faut apprendre à la positionner mais ça permet de devenir à l’aise avec son propre corps 🙂 J’avais aussi hésité à en parler sur min blog mais il faut vraiment faire connaitre cette alternative aux protections chimiques et jetables.
    Profite bien de tes vacances!

  • Repondre Djahann 2 mars 2016 à 19 h 07 min

    C’est en effet une alternative très intéressante que je testerai sûrement (pour le moment, je n’ai besoin de rien du tout en fait !). J’aurais bien jouer sur facebook, mais ça me gêne que mes contacts voient mon commentaire, donc je m’abstiens !

  • Repondre Camille Z 2 mars 2016 à 19 h 25 min

    Salut !
    C’est vraiment chouette que tu reparles de la coupe. J’ai la mienne depuis le lycée et je ne rate jamais une occasion d’en faire la pub. D’autant plus que finalement c’est mille fois plus propre et « glamour » qu’un tampax. J’ai même une copine qui en a une avec des paillettes, c’est dire si c’est la classe.

    Je trouve qu’en plus ça permet de bien mieux connaitre son corps, niveau anatomie autant que pour avoir un idée plus précise de la quantité de sang perdue. Sans compter qu’on s’évite des maladies qui n’ont pour l’instant pas été rapportés pour l’utilisation de coupe (alors qu’elles le sont pour les tampons), comme par exemple le Syndrome du Choc Toxique ou d’autres joyeusetés gynécologiques.

    Enfin bref ! Félicitations pour ton article et ne ratons jamais une occasion de parler de ce formidable objet !

    • Repondre lilu 3 mars 2016 à 10 h 12 min

      Bonjour,

      Je suis une maman et je souhaiterais proposer à mes filles la cup pour leurs premières regles, qu’elles puissent choisir et connaitre toutes les modalités de protection.

      Comment expliquer à une jeune fille la pose d’une cup? qu’elle se sente bien? Vous y etes venue comment?
      C’est assez personnel et je comprendrais votre refus de me répondre.

      Merci

      • Repondre Camille Z 3 mars 2016 à 21 h 08 min

        Pas de soucis, ça ne me gêne pas du tout !

        Je suis pour ma part un peu tombée dessus par hasard, sur un site internet écolo-végétarien et le concept m’a tout de suite séduite. Du coup j’ai demandé à ma mère, qui ne connaissait absolument pas, un peu d’argent pour m’en acheter une et hop ! 2 ou 3 mois plus tard j’avais définitivement apprivoisé la coupe… pour mon plus grand bonheur.

        Si vous prévoyez de faire un petit topo à votre fille sur les protections hygiéniques mensuelles, ça peut être intéressant d’en parler au même titre que les protections dites classiques (serviettes et tampons, jetables ou non), tout en lui laissant le choix d’y aller ou pas, ou d’y aller maintenant ou plus tard. Parce que bon, les règles, les premières fois c’est pas forcément facile à gérer même avec des protections classiques, que la coupe peut être intimidante (c’est quand même plus large qu’un tampon quand elle est dépliée) et les premières poses peuvent être assez… décourageantes car on s’y prend souvent mal les premières fois, notamment parce qu’on pas forcément très bien son corps. Si la coupe menstruelle intéresse votre fille il serait peut être judicieux de lui suggérer de faire les premiers essais à la maison (pendant les week end ou la nuit) pour éviter qu’une éventuelle mauvaise pose cause un incident gênant (une fuite typiquement) et probablement traumatisant qui pourrait la détourner définitivement de cette fabuleuse invention. Pour ce qui est d’expliquer comment la poser c’est assez complexe je le concède. Je pense qu’il faut tout simplement qu’elle apprenne à se connaitre, en s’aidant du mode d’emploi (qui est assez clair)… et que vous lui suggériez la patience ! D’ailleurs, un autre avantage de la coupe, contrairement au tampon, c’est qu’on peut s’entraîner même en dehors des règles si ça fait vraiment trop peur.

        Voilà, j’espère que ma réponse (un peu longue) vous aidera 🙂

        Bonne soirée !

        • Repondre lilu 4 mars 2016 à 10 h 58 min

          Merci beaucoup de votre retour.

          Effectivement, je propose tampons et serviettes et cup, j’aimerais qu’elles y viennent mais je comprends que les tampons dans un premier temps c’est moins « effrayants »!
          Vous me répondez parfaitement, et l’idée de l’essayer hors règles est très bonne.
          Merci encore

  • Repondre Sarah EtCetera 2 mars 2016 à 19 h 42 min

    Merci pour cet article Anne, honnête et tout en simplicité, ça fait du bien !
    Ça fait plusieurs mois que je me renseigne sur la coupe menstruelle et c’est toujours intéressant d’avoir un avis comme le tien. Je ne sais pas encore si je vais sauter le pas, mais ça reste dans un coin de ma tête 😉

  • Repondre Zaza 2 mars 2016 à 20 h 44 min

    Bonjour Anne,

    Peux tu nous dire comment tu laves les serviettes ?

    Merciii beaucoup pour ce super article

  • Repondre Fineuh 2 mars 2016 à 20 h 59 min

    Super article! J’ai commandé une coupe depuis quelques mois je n’ai pas eu le courage de tester, ta vidéo m’y incite. Merci 🙂

  • Repondre Mathilde - Voyager en photos 2 mars 2016 à 21 h 09 min

    L’essayer c’est l’adopter ! Rarement un produit n’aura autant changer ma vie lol ^^
    Je m’y suis mise un peu avant de partir pour un trek au Népal. Mes règles tombaient en plein dans la période de randonnée au milieu de l’Himalaya et concrètement, je voyais pas comment gérer les déchets qu’allaient générer les serviettes et les tampons. A ce moment là, j’ai découvert la cup sur les blogs. Le premier jour, j’ai eu un peu peur et un peu de mal à la positionner, mais à la fin du cycle je l’avais déjà adoptée !
    Pour moi ce n’est que des avantages : une meilleure hygiène, un meilleur confort, pas d’odeur, pas de risque de fuite, on la change toutes les 12 h donc on n’y pense pas de la journée !
    Après 1 an d’utilisation, je vois pas ce qui pourrais me faire revenir en arrière, je n’y vois que des avantages !
    Comme toi, je ne comprends pas pourquoi elle est aussi méconnue…

    • Repondre Camille Z 3 mars 2016 à 21 h 14 min

      Ola ! tu m’intéresse avec ton histoire de trek au Népal. Je prévois justement de faire une grande rando cette été et je me demandais comment gérer ça, même avec ma coupe, notamment niveau hygiène des mains et rinçage de la coupe.

      Quant à la raison pour laquelle elle est méconnue, je pense qu’elle est toute simple : la coupe rapporte moins d’argent. Entre un paquet de tampons ou serviettes à 3-4€/mois et une coupe menstruelle à environ 30€/10 ans… le calcul est vite-fait. C’est bien dommage et c’est pour ça qu’il faut répandre la bonne parole ^^ 😉

      • Repondre Mathilde - Voyager en photos 4 mars 2016 à 22 h 21 min

        La coupe rend les choses plus faciles car on a à la rincer que toutes les 12 h. La solution la plus simple est de profiter de la douche pour la rincer et la nettoyer au savon => ça te sauve déjà pour les 12 prochaines heures.
        La deuxième fois, je la rinçais avec l’eau propre de la chasse d’eau (Au Népal, c’est un seau dans laquelle tu prélève de l’eau avec un gobelet). Donc voila pour les détails glamour 🙂
        Ensuite, je me lavais les mains au savon en sortant des toilettes

        • Repondre Camille Z 6 mars 2016 à 23 h 16 min

          Oui je vois, dans cette conditions ça se fait. Mon problème c’est que je ne vais pas forcément avoir de douche ou WC à disposition tous les soirs/matins. M’enfin je me débrouillerai avec une bouteille d’eau.

  • Repondre Sophie 2 mars 2016 à 21 h 59 min

    Voilà encore un article super intéressant!

    J’utilise une coupe depuis déjà 5 ans, et ça change vraiment la période des règles. Pour dormir, courir, nager, je ne me tracasse jamais. Et autre chose de moins… glamour on va dire, c’est que l’odeur que ça peut développer avec une serviette jetable c’est du passé.

    Ce qui m’étonne c’est que j’en ai parlé à toutes mes copines, mes sœurs etc, et aucune n’a voulu tenter l’expérience. Pourtant elles utilisent des tampons sans applicateur, et même si les premières fois peuvent être maladroites on s’y fait très vite.

    Je pense que le coté « mystérieux » les rébute et c’est pour ça qu’il faut des articles comme le tien.

    Merci Anne!

  • Repondre sophie blomet 2 mars 2016 à 22 h 09 min

    Merci Anne pour ce super article !!
    Ca faisait un petit moment maintenant que j’y pensais. Plusieurs copines essayaient de me convaincre mais j’étais légèrement dubitative.
    Mais étant dans une vraie réflexion profonde où j’ai envie d’aller vers plus de naturel et moins de chimique, j’ai vraiment envie de changer de contraceptif et aussi de solution hygiénique.
    Du coup j’ai participé au concours ! Mais tant pis si je ne gagne pas, c’est sûr j’en achèterai une au moins pour tester.
    Par contre petite question sais-tu (par le plus grand des hasard) si ce type de protection hygiénique est compatible avec un stérilet ?
    Car comme je le disais, je voudrais aussi changer de contraceptif pour passer à quelque chose de plus naturel. Donc out la pilule chimique, j’aimerai essayer le DIU au cuivre (stérilet naturel).
    Merci d’avance pour ton aide !
    C’est toujours très intéressant de te lire !!

    • Repondre Morgane 3 mars 2016 à 14 h 45 min

      Je me permets de te répondre concernant la compatibilité Cup – DIU. Personnellement, j’ai posé mon DIU en novembre et je n’ai aucun souci avec la cup. Ma gynéco n’avait pas l’air convaincue: soit-disant que l’effet ventouse pourrait déloger le DIU… Franchement je n’y crois pas trop vu que le DIU est logé dans la cavité utérine et que la cup reste dans le vagin. Mais le premier mois après la pose, je suis momentanément revenue aux serviettes hygiéniques afin de laisser mon corps se reposer (il en avait bien besoin ^^’). Je te conseille peut-être juste de d’abord t’habituer à la cup et d’ensuite poser ton DIU, tu seras plus à l’aise, confiante et géreras mieux l’effet ventouse 🙂
      En tout cas, je ne peux que t’encourager à faire ces deux pas. Je ne sais pas si les deux sont liés ou non mais auparavant j’enchainais les mycoses, c’était un vrai calvaire et depuis mon adieu aux tampons (qui détruisent la flore vaginale) et aux contraceptions hormonales (qui déstabilisent notre corps), je n’ai plus rien eu! =)

      • Repondre sophie 3 mars 2016 à 14 h 58 min

        Merci beaucoup Morgane pour ta réponse ! C’est super gentil de ta part 🙂
        Perso j’ai eu bcp de pbs étant plus jeune avec mes règles, je ne perdais pas particulièrement trop de sang, mais en revanche ça me rendait très faible et malade au point de devoir rester aliter à CHAQUE FOIS pendant une semaine !! Du coup ma gynéco m’avait fait passer à une pilule monodosée qui ne me donnait pas de règles. Je trouvais ça super pratique comme solution.
        Mais depuis peu j’ai vraiment envie de revenir à une solution beaucoup saine et naturelle pour mon corps.
        Et d’après ce que j’ai pu lire, l’incompatibilité DIU & Cup viendrait surtout du fait que chacune est vraiment différente et que chaque corps doit trouver son association idéale. Pour certaines filles l’association des 2 marchera très bien et pour d’autres non …
        J’ai vu aussi que certaines personnes recommandaient en effet de laisser passer entre 1 & 3 cycles après la pose du DIU pour vraiment bien s’y adapter avant d’utiliser la cup.

        Je vais donc parler de tout ça à ma gynéco et puis je verrais au moment venu comme je gère la chose. Mais merci beaucoup pour ta réponse 🙂 Ca me rassure vachement !

    • Repondre Camille Z 3 mars 2016 à 21 h 21 min

      Salut !

      Pour le stérilet et la coupe pas de soucis ! Un conseil par contre : parles-en à ton-ta gynéco et demande-lui de couper les fils BIEN COURTS, sinon tu pourrais les pincer en retirant la coupe et tirer le stérilet avec (j’espère que je te fais pas peur ! ^^). Ca m’est arrivé, ça ne m’a pas fait mal mais j’ai du changer de stérilet !
      Par ailleurs si tu n’as pas de gynéco de prédilection, n’hésite pas à aller au planning familial : ils connaissent en général mieux les coupes et savent miex quoi faire quand une utilisatrice se pointe avec une envie de stérilet 😉

      • Repondre cilou 3 mars 2016 à 21 h 28 min

        En parler au généraliste, au gynéco ou a la sage-femme ;). Tous peuvent poser un sterilet/DIU 🙂

      • Repondre Sophie 3 mars 2016 à 22 h 34 min

        Trop adorable tous tes conseils !! C’est bien noté pour les fils bien courts !
        Et Tkt pas j’ai une bonne doc qui me suis depuis un moment maintenant. J’ai pris rdv pour jeudi prochain. Je n’ai pas encore abordé le sujet avec elle, mais je la crois suffisamment ouverte d’esprit pour ne pas me dissuader. Fingers crossed

    • Repondre Kotkaa 5 mars 2016 à 15 h 26 min

      10 ans de cup et 3 stérilets pour moi et aucun souci. Ma gynéco est adepte de la cup et la recommande d’ailleurs.
      Au contraire comme les règles sont bien plus abondantes avec un DIU au cuivre la cup s’impose pour gérer au mieux le déluge 😉
      Je ne sais pas si l’effet ventouse au retrait pourrait vraiment entraîner le stérilet mais dans le doute je l’anulle avant le retrait en passant mon doigt entre la cup et la peau. C’est aussi bien plus confortable je trouve.
      Je compte bien conseiller la cup à ma fille quand ce sera le moment !

  • Repondre Marianne 2 mars 2016 à 22 h 58 min

    Hello!

    Je me suis mise à la cup il y a à peu près 1 an et demi justement en tombant sur l’un de tes articles à ce sujet, et je ne regrette absolument pas!

    Qu’est-ce que c’est chouette quand même de ne plus devoir galérer à transporter son stock de protections (surtout quand on a un flux très important ça commence à prendre de la place dans le sac…), du coup fini aussi la sensation d’être trempée, comme un enfant qui a la couche pleine, ça aide vraiment à passer de meilleures menstruations et de se sentir femme, d’autant que la coupe ne se voit pas et ne risque pas de faire apparaître de drôles de formes à travers les vêtements.

    Pour ma part je l’utilise également durant le sport et je confirme que ça ne pose aucun problème on l’oublie complètement et aucune crainte qu’il y ait un débordement car ça tient très bien en place!

    Pour ce qui est des serviettes lavables je n’ai jamais essayé mais j’y pense depuis quelques mois car ça ferait un bon complément pour les jours plus « violents », je pense que je vais sauter le pas!

    Et pour ce qui est du sujet de l’article, et bien je dirais simplement que tu es ici chez toi donc c’est normal de publier ce que tu veux, d’autant quand il s’agit d’articles qui permettent d’informer sur des choses qui améliorent largement le quotidien et dont on n’a pas d’informations autrement que par les blogs ou Internet en général (sérieux les gynécos vous attendez quoi pour parler de la cup???!), après je trouve que c’est aux lecteurs de faire une sélection des articles qui les intéressent ou non! 🙂

    Merci pour ton article en tout cas! 😀

    Bises,
    Marianne

  • Repondre cerise 3 mars 2016 à 8 h 45 min

    Je me suis aussi « convertie » à la cup il y a six mois, et je ne retournerai JAMAIS en arrière!!!
    C’est vrai que c’est un coup de main à prendre, mais une fois qu’on a le bon modèle (Meluna sport taille S pour moi) et qu’on a pigé le principe ça se fait tout seul! ON la plie, on la glisse à l’intérieur et elle trouve sa place idéale naturellement.
    En plus j’ai beaucoup moins mal au ventre depuis que j’ai arrêté les tampons… Après coup je me dis que mon corps ne devait pas trop les aimer!!!
    Par contre en effet je n’ai pas non plus réussi à convaincre un grand nombre de copines. Souvent ça les rebute, ou alors elles s’arrêtent au premier essai (qui est souvent peu concluant, on est d’accord). Trop dommage!

  • Repondre kiki 3 mars 2016 à 9 h 44 min

    Très bonne idée de parler de cup!
    Je trouve que beaucoup trop de femme ne connaissent pas et c’est vraiment dommage! Donc c’est très bénéfique d’en parler sur les blogs !
    J’ai la mienne depuis 2004 et mon dieu , mais quel confort!!!!
    Sans parler du côté écologique et économique, c’est bien la méthode la plus confortable que j’ai pu essayer ! Il faut bien le dire avec les serviettes on a la sensation ,naturelle de l’écoulement des règles ( glamour Bonjour! ) , alors qu avec la cup, rien !
    C’est vraiment du bonheur!
    Il faut un temps d adaptation bien sûr, ça m’a pris du temps quand meme mais ce n’est pas insurmontable.
    La cup m’a aussi permis d être plus à l aise avec cette partie de mon corps mine de rien.
    Je la vidais uniquement aux toilettes au tout début et très vite j’ai pris l’habitude de le faire sous la douche , ça permet de bien la laver une fois par jour.
    Pour l’effet ventouse , je n’ai pas trop de souci moi..peut être que vous les grandes sportives avez plus de mal à cause d un périné plus tonique. Il faut passer le doigts sur le côté de la cup pour laisser passer l’air et ainsi casser l’effet ventouse.
    Je m’en suis racheté une il n’y a pas longtemps. C est dingue comme l’offre s est diversifiée depuis 2004!
    Ma premiere est une mooncup qui coutait 30 euros a l’epoque . Là j’ai eu du mal à en choisir une tellement il y a le choix. J’ai pris fleurcup car i y avait de la couleur et ma foi, j’ai trouvé ça cool ! Et je crois que je l’ai payé dans les 15 euros …
    Il y a une chose par contre qui devrait être faite tous les mois apparement et que je ne fais pas , c’est de la stériliser. ..j’avoue l,avoir rarement fait. Par contre je la lave soigneusement .
    En tout cas , bravo et merci de parler de règles et de cup ! Ça fait parti de la vie, alors il faut en parler!
    Biz

  • Repondre Natacha 3 mars 2016 à 9 h 49 min

    Le seul défaut de ce système, c’est qu’apparemment l’effet ventouse peut faire bouger le stérilet pour celles qui en ont. Ce n’est donc pas très sécurisant. Sinon, en effet, je trouve ça assez pratique.

  • Repondre AlisonLorcery 3 mars 2016 à 10 h 48 min

    Super article !

    Cela fait deux ans que j’utilise la cup et comme toi je l’ai adoptée. C’est tellement plus pratique pour le sport, les voyages. C’est sûr qu’au début, le fait de l’insérer n’est pas trop agréable, mais dès que l’on a pris le coup de main c’est génial.
    Grâce à la cup, je n’ai plus de sécheresses, de mycoses à répétition hallelujah !

  • Repondre Emma 3 mars 2016 à 11 h 50 min

    Ton article tombe a pic! j’ai une cup depuis hier soir! et pour l’instant c’est hyper concluant! Je me dis « mais pourquoi je ne l’ai pas fais avant????? » . Pour info, j’ai 37 ans et 2 petits gars, mieux vaut tard que jamais 😉

  • Repondre Anne So 3 mars 2016 à 11 h 52 min

    Bonjour Anne,

    J’attendais cet article avec un peu d’impatience, je ne suis pas déçue et je pense me lancer dans « l’aventure » cup et serviettes lavables, non sans appréhensions quand même quant à la pose de la cup et surtout au retrait ! Mais c’est vrai que le côté écolo et économe du système est un vrai argument (j’essaye de réduire mes déchets par quelques gestes simples au quotidien). Difficile d’en parler à mon entourage car personne n’est adepte (et encore moins mon compagnon, le pauvre !), quand je lis les avis sur ton blog, c’est vraiment tentant, qui plus est pour soutenir la production française et je pense passer le cap prochainement malgré mes interrogations (tant que je n’aurais pas essayé, je n’y répondrais pas de toute façon ^_^), donc merci à toi !

  • Repondre moustache 3 mars 2016 à 22 h 12 min

    J’ai adopté la cup depuis presque 1 an et ca a changé ma vie…Avant, je faisais des mycoses vaginales assez souvent, et là plus rien à signaler ! Comme tu le dis, la cup n’absorbe que le sang alors que le tampon absorbe tout (sang mais aussi sécrétions vaginales protectrices)
    et en plus c’est économique et écologique, que demander de plus?

  • Repondre Sandrine 4 mars 2016 à 14 h 43 min

    Bonjour Anne,

    Merci pour ton article et bravo pour tout: ton dynamisme, ta gentillesses, ta joie de vivre et ta bienveillance!
    J’hésitais depuis longtemps à franchir le pas pour une cup et ton article a fini de me convaincre! Elle est commandée, maintenant y’a plus qu’à s’y mettre!
    D’ailleurs, je pense qu’on serait plusieurs à être intéressées par une alternative « Bio » et/ou « éco-responsable » sur la contraception…. vaste sujet!!!! A quand un article là dessus???
    Bises!

  • Repondre Anne 4 mars 2016 à 20 h 13 min

    Adoptée depuis longtemps, c’est un tel confort!
    D’ailleurs, un article scientifique cette semaine a montré qu’il reste des produits toxiques dans les protections type tampons-serviettes. Moi, je ne les supportais plus, j’étais irritée tout le temps. Le médecin m’avait dit que c’était un herpès. Alors que pas du tout, c’était une allergie à ces saletés! Vive la cup! depuis, plus de souci!

  • Repondre Albane 7 mars 2016 à 9 h 10 min

    Je viens juste d’adopter la cup. C’est très confortable, et pas trop compliqué ni à mettre ni à enlever. C’est génial, on ne la sent pas de la journée, et juste matin et soir, on nettoie, et hop, ca repart pour un tour. par contre, j’ai une petite interrogation: perso, elle a tendance à descendre un peu (bcp parfois) quand je suis aux toilettes et je dois systématiquement la repositionner après. Ca vous fait ca aussi?

    Merci!

  • Repondre Béné 7 mars 2016 à 18 h 10 min

    Merci Anne pour cet article !
    Merci pour ton retour « à moyen terme » sur la coupe, ça me tente depuis longtemps. Du coup (e – hihi 😀 ), la commande est passée, et je crois que c’est la première fois que j’ai « hâte » d’avoir mes prochaine règles pour tester ça ! J’espère être aussi convaincue que la « DbndiduSphère » !

  • Repondre Chris30 8 mars 2016 à 11 h 23 min

    Bonjour Anne, je viens de mettre votre blog dans mes favoris car j’ai décidé de me mettre au sport de manière plus intensive et régulière maintenant que mes miss sont plus grandes et là, paf, un article qui m’interpelle!! Avec notre petite famille, on s’est lancé dans une réduction drastique de nos déchets et la cup est la solution. Je couds et ai déjà fait nos lingettes lavables depuis 7 ans (j’en ai refait depuis), mes filles ont porté des couches lavables et je me demande pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt pour moi! Je vais peut-être même tenter de coudre des serviettes lavables… Merci pour toute cette énergie et cet enthousiasme! Chris

  • Repondre Jennifer 8 mars 2016 à 21 h 30 min

    Merci pour cet article ! Je m’intéresse de plus en plus au sujet, mais j’avoue que ce qui me rebute, c’est le fait de devoir « trifouiller » à l’intérieur pour mettre la protection en place… Quand on lit les commentaires sur le net, tout le monde a l’air de trouver ça simple, mais moi ça me bloque pour essayer.

    • Repondre Anne 9 mars 2016 à 8 h 48 min

      Tu trifouilles pas vraiment lol, tu « trifouilles » même moins qu’un tampon sans applicateur lol 😉
      Puis ça reste ton corps quand même !

      • Repondre Jennifer 9 mars 2016 à 20 h 14 min

        Ah bon ? Tu penses que c’est moins compliqué (ou pareil ?) ?
        Moi ce qui me bloque, ce n’est pas le sang ou tout ça, c’est que j’ai peur de ne pas y arriver et de me faire mal. Que ce soit trop gros et que je n’arrive pas à la positionner, d’où le terme « trifouiller » lol
        En tous cas merci pour ta réponse 😉

      • Repondre Hélène 10 mars 2016 à 0 h 07 min

        moi ce n’est pas de le mettre qui me fait peur (je mets des tampons sans applicateurs…) mais de ne pas réussir à le retirer (parce que sur les tampons, y’a toujours la cordelette…) et effectivement de devoir vraiment « trifouiller »… en tout cas merci pour cet article, je suis vraiment intéressée par la cup mais je n’ose pas sauter le pas. et voir tous ces commentaires positifs, c’est motivant!

        • Repondre Anne 10 mars 2016 à 10 h 59 min

          Tu as un petit embout au bout de la cup qui te permet de la trouver 😉 !

          • Jennifer 28 mars 2016 à 18 h 30 min

            Eh bien écoutes, je me lance. J’ai commandé un kit avec une cup et des protections lavables. Depuis peu les protections jetables me font des réactions (plaques et démangeaisons pas cool du tout), donc c’est l’occasion de tester !
            En plus, le site mademoiselle leur avait consacré une vidéo et il y a un code promo à -20% (BIZNESSMAD), c’est toujours appréciable 😉

  • Repondre Delphine B 12 mars 2016 à 17 h 13 min

    Merci Anne pour cet article !
    Je m’étais mise à la cup il y a quelques années, mais elle a fait ventouse avec mon stérilet (lol…) du coup quelques petits désagréments. Depuis je ne m’en suis plus servie mais tu m’as donné envie de m’y remettre !

  • Repondre Soalys 20 mars 2016 à 21 h 12 min

    J’ai plusieurs amies qui l utilisent mais je n ai jamais osé.je ne sais meme pas quelle taille cela a.. mais j’ai deja du mal a mettre des tampons alors cela je ne sais pas. Mais j en ai lu que du bien

  • Repondre Melissa_alr 6 mai 2016 à 13 h 15 min

    J’en avais déjà entendu parlé mais je n’osais pas et je n’avais pas pensé au côté écolonomique du coup tu m’as convaincu ! Juste une question ou as tu acheté ta cup et ta serviette lavable ? Et quelle marque as tu acheté ? Merci

  • Repondre ambhm 15 juillet 2016 à 10 h 39 min

    J’ai des douleurs aux ovaires qui se sont accentuées depuis 1 mois et j’ai de plus en plus de mal à utiliser les protections conventionnelles. J’ai surtout peur d’avoir une endométriose… Et puis j’ai lu ton article et d’autres articles encore sur cette Cup… Alors je compte arrêter la pilule et surtout, j’ai enfin franchi le cap de commander une Cup menstruelle. Merci pour ton article!

  • Repondre Heidi 17 juillet 2016 à 13 h 10 min

    Totalement convaincue et utilisatrice depuis environ 7 ans. La cup m’ a permis de vivre mes cycles de manière beaucoup plus agréable. Faisant beaucoup de sport, plus d’inquiétude à l’approche d’une cyclo, course à pieds, rando ou même extra en milieu aquatique! Seul bémol, la compatibilité avec le stérilet…je me suis retrouvée enceinte après avoir ‘perdu’ mon DIU et je ne peux m’empêcher de penser que c’est dû à l’effet ventouse de la cup. Quelques années plus tard, ma petite 3e est une belle réussite ! Et je reste une utilisatrice convaincue, mais prudente quand à la présence du DIU à la fin de chaque règles…

  • Repondre elodie 31 août 2016 à 17 h 58 min

    J’ai découvert la coupe menstruelle grâce à ton article et j’ai adoré l’idée! je l’ai donc achetée et en effet le retrait est un peu plus délicat les premières fois mais sinon j’en suis très contente. Merci Anne pour me et nous l’avoir fait découvrir !

  • Repondre Lina 12 novembre 2016 à 22 h 58 min

    Voilà c’est chose faite … après de grandes hésitations je me suis laissé convaincre ! Première utilisation en cours, my god ça fait bizarre !!!

  • Repondre Maud 3 mai 2017 à 6 h 34 min

    Tu m’inciterais presque à tester !