Retour Express #567

23 octobre 2014 - Looks 2014 - 42 commentaires

Hi,

ballerines pointues forever21

Ce weekend de 3 jours à San Francisco était trop court, mais très intense. Il a ravivé énormément de souvenirs de mon année en Californie (souvenirs >>) et je dois reconnaître être revenue en France et à Paris avec le blues.

C’était il y a déjà 2 ans, seulement 2 ans mais ça me paraît tellement loin et hors du temps. Est-ce que j’ai vraiment vécu toute cette expérience là-bas en Californie ? Cela me paraissait totalement irréel durant ces 3 jours et surtout je me demandais ce qui m’était arrivée depuis : mes rêves d’y retourner, mes rêves d’y vivre, mes rêves d’y travailler. Je n’étais même pas à Los Angeles, je n’étais qu’à San Francisco, mais tous mes souvenirs, mes sensations, mes joies me sont retombés dessus pour gentiment me tapoter l’épaule et me dire : tu nous as abandonné ?

Pourtant, je n’ai JAMAIS tiré un trait sur ces envies, du moins jamais consciemment. Où est passée la Anne de Los  Angeles ? Je n’ai jamais eu l’impression qu’elle m’ait quitté, j’ai l’impression qu’elle était vraiment revenue avec moi en France : sportive, amoureuse de soleil, ambitieuse, super active,  folle d’inconnu. Je me suis peut-être trompée ou j’ai oublié le bonheur que j’avais sur place. J’ai été pris dans une boucle.

Je repense à l’une de mes amies de l’époque, qui était tombée amoureuse de sa destination de césure : Montréal. Où est-elle à présent ? Elle a suivi son rêve, elle est à Montréal maintenant. Qu’ai-je fait ? Suis-je rentrée dans le moule que j’appréhendais tant ? Autant que j’apprécie la vie à Paris, les découvertes… la Anne de Los Angeles, aime le sud, les grands espaces, la vie douce, saine, lumineuse. La lumière, c’est ce qui m’avait le plus frappée en arrivant en Californie en août 2011, ce ciel bleu, ces couleurs si intenses.

C’est ce qui m’a aussi frappé à San Francisco en arrivant vendredi dernier. Je me suis questionnée ensuite… est-ce que ma vie à Los Angeles était si géniale que ça ? Pourquoi j’ai oublié mes envies, mes ambitions, mes promesses ? Pourquoi j’ai mis de côté ce bonheur que je savais existant là-bas ? J’avais déprimé pendant tellement de mois en revenant (vous devez peut-être vous en souvenir)

Je suis revenue avec le blues de San Francisco, le souvenir, les sensations étaient à la hauteur, même au-delà de ce que je me souvenais. Tout comme Brighton me manque, Los Angeles crève mon coeur. J’ai eu les larmes aux yeux en quittant San Francisco, en quittant ces USA que j’aime tant malgré tous leurs défauts. Chicago ne m’avait pas fait cet effet-là car ce n’était pas « mon État », ce n’était pas la Californie, celui où j’avais vécu 1 an… mais là, ce « retour express » a bien chamboulé mes idées et mes ambitions.

Et si… ?

ballerines pointues forever21ballerines pointues forever21ballerines pointues forever21
Blouse – Pull&Bear (similaire ici ou là)

Jeans – Mango (similaire ici)

Sac – Lancaster (similaire ici ou là

Ballerines – Forever21

Collier – Sheinside

ballerines pointues forever21ballerines pointues forever21

Une tenue qui cherche à retenir (capturer) le soleil. Honnêtement, je suis plutôt agréablement surprise de la météo que je trouve plutôt douce si je compare à Brighton l’an passé. Pas de manteau avant Novembre, je résiste… comme à Brighton.

J’essaie aussi de conserver des ballerines… ou des ballerines pointues. Je ne suis pas à fond sur cette coupe de chaussures « pointue » mais à vrai dire, j’ai eu un coup de coeur pour ce modèle, même si l’effet sur mes pieds me perturbe (juste) un peu. Pas de nouveauté hormis ces ballerines, le reste vous connaissez, surtout le soleil-collier que je porte encore plus à l’automne 🙂

Que pensez-vous des chaussures à bout pointu ?

à très vite

PS: C’est les soldes chez Forever21 >

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

42 commentaires

  • Repondre Mo 23 octobre 2014 à 18 h 32 min

    j ai découvert ton blog il y a quelques temps seulement et je n ai pas la prétention de te connaitre mais lorsque je lis cet article ca me fait penser à ma propre experience, il y a 8 ans (mon dieu) j ai moi aussi traversé l Atlantique pour une destination moins glamour, l Arkansas, et ca a changé ma vie, et en rentrant j ai ressenti tout ce que tu décris. Je comparais tout à ma vie la bas, au bonheur que je ressentais la bas, à la fille que j étais la bas, celle qui j avais découverte, moins timide, plus drole, plus aventurière…et en rentrant j ai eu l impression de la tuer, de l’étouffer et le retour à la fac de banlieue m a deprimé comme jamais. Et pendant des mois et meme des années j ai continué à avoir une vision de ma vie la bas comme LE moment le plus merveilleux de ma vie que je ne retrouvais nul part…et puis petit a petit j ai réalisé que certes, cette experience m avait énormément apporté et aidé a me construire mais que je vivais maintenant une autre vie, et une vie qui me plait, les années ont passés, je chéris toujours tendrement mes souvenirs de l Arkansas mais j ai une vision plus réaliste et surtout, on a pas le choix le temps passe, plus mature, quand j y pense je n avais que 19 ans en partant. Cette experience fait partie de moi mais elle ne me definit pas comme j avais pu le croire… bref je blablate, tout ca pour dire que je comprends ce que tu ressens mais qu il ne faut pas que tu penses que tu as trahi tes rêves, tu en a vécu d autres et tu en a encore plein d autres a vivre.

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 10 h 53 min

      C’est sûr qu’il y aura autre chose; une suite et d’autres rêves, mais je ne veux pas non plus abandonner celui-ci

  • Repondre Vincent 23 octobre 2014 à 18 h 52 min

    :-/

  • Repondre Marie 23 octobre 2014 à 19 h 21 min

    Je comprend beaucoup ce que tu expliques dans cet article. J’ai vécu plusieurs mois au Québec pour mes études, et je suis vraiment tombée en amour pour ce pays (j’entend pas la le Canada en général) et les québécois. Le retour a été vraiment très dur, et je pense que si je n’avais pas eu mon chéri en France, j’aurais fait en sorte de prolonger mon séjour. Pendant cette période, je me suis fais violence pour vaincre ma timidité, je suis sortie de ma zone de confort. J’ai passé ces mois à découvrir, de nouvelles choses, de nouveaux endroits, de nouvelles personnes, de nouvelles habitudes et autant dire que le retour à mon quotidien français a été plus que douloureux. J’ai toujours un peu le coeur serré quand je repense au Québec, que j’ai quitté il y a deux également. Bref, tes sentiments me sont très familiers =)

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 11 h 01 min

      Mais qui sait tu pourras y retourner avec ton copain 😉

  • Repondre claire 23 octobre 2014 à 21 h 13 min

    J’espère sincèrement qu’un jour tu pourras à nouveau y vivre et faire ta vie la bas. Car même si je n’y suis jamais aller, j’arrive à percevoir ta peine dans ton article :/

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 11 h 02 min

      merci Claire c’est gentil

  • Repondre AnneClaireBCN 23 octobre 2014 à 21 h 27 min

    J’ai vécu 7 mois à Barcelone il y a 11 ans maintenant. Longtemps, ne plus être là-bas, m’a crevé le coeur, j’y pensais énormément, trop certainement. Et chaque fois que j »y revenais, que je repartais, je pleurais. Comme une partie de moi restée là-bas. Aujourd’hui, je vois cette partie de ma vie comme quelque chose de très positif, c’est une des décisions les plus importantes de ma vie d’avoir un jour osé partir seule là-bas. Je suis revenue en France parce que vivant loin, je m’étais rendue compte que j’aimais quelqu’un très fort. Aujourd’hui, je vis toujours avec lui et on a fait deux mini-nous. Tout ça pour te dire que peut-être ne vois-tu pas aujourd’hui ce que ton départ des US t’apporte mais peut-être un jour le réaliseras-tu. Ou bien tu y retourneras en Californie. La vie te l’apprendra tôt ou tard. Mais c’est bien aussi de ne pas tout savoir tout de suite, non ? Des bises et que ta tête profite aussi des belles choses de France.

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 11 h 04 min

      Oui c’est vrai que c’est bien aussi cette interrogation puisque ça me pousse à faire d’autre chose

  • Repondre Frappulover 23 octobre 2014 à 21 h 35 min

    Merci Anne pour ce bel article ! Je suis ravie que tu ai pu retrouver la Californie même pdt ces quelques jours.
    Je pense qu’il faut essayer de profiter de chaque expérience, sans pour autant oublier le passé.
    Je suis rentrée début septembre de 10 mois au Canada et aux USA : à mon retour, j’étais assez contente d’être rentrée mais là je dois t’avouer que je pense de plus en plus à mon expérience là bas…
    Pas facile 🙁 de toute façon, je pense qu’on est jamais pleinement satisfaites et c’est dur de trouver un juste milieu.
    En tout cas, profites de ton présent à Paris, et qui sait? Maybe Cali will be back in your life 🙂
    All the best !

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 11 h 04 min

      hihi on ne sait jamais, peut-être que j’y retournerai vraiment un jour

  • Repondre maite dm 23 octobre 2014 à 21 h 36 min

    Ça fait un peu partie de la vie, je suis moi même partie 6mois en Australie et clairement si j y retournais je resentirais comme toi de la nostalgie, j ai une vie rangée en Belgique avec mon copain et surtout près de mes proches et pour moi même si je rêve parfois d exotisme c est qui me rend heureuse…

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 17 h 32 min

      Oui après au quotidien et sur le long terme, c’est encore une autre histoire de vivre à l’étranger

  • Repondre Marinouchka 23 octobre 2014 à 22 h 42 min

    Comme je te comprends ! Il n’y a même pas un mois que j’ai quitté L.A. et ça me manque déjà énormément. Mes amies et ma vie là-bas bien sûr, mais surtout la lumière, les couchers de soleil de toutes les couleurs et le désert. Je suis au Texas maintenant, donc j’ai de quoi combler mes envies d’exotisme, mais la Californie était aussi devenu « mon état ». A tel point que quand je rencontre des gens parler avec l’accent californien, je bondis de joie !! 🙂 Et j’ai du m’investir ici, parce que j’espère surtout y retourner…Pas toujours facile l’expatriation !
    En tout cas, bon courage pour chasser le blues : Paris est aussi une ville magnifique avec plein d’autres attraits !

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 17 h 33 min

      C’est pas mal aussi le Texas chanceuse 😉

  • Repondre Audrey 23 octobre 2014 à 23 h 03 min

    Quelle chance tu as eu de partir là-bas..! Cette ville doit être démesurément magnifique !
    Bisous 🙂

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 17 h 33 min

      Oui c’était génial

  • Repondre Brennig News 23 octobre 2014 à 23 h 16 min

    Hello,

    Moi aussi je suis partie et reviendue 😉 Tu as déjà beaucoup d’exemples ici. Mais pourquoi tu mets tu une telle pression? Etant donné ta maturité et ta force de caractère, si c’est ce dont tu as envie tu le réalisera, mais rien ne presse, maintenant que vous avez décidé de vivre à deux, prenez le temps de vous installer, prenez vos marques, faites votre expérience… Et comme j’ai l’impression que les US sont aussi dans le coeur de ton amoureux, vous y retournerez forcément! Peut-être que ce voyage express et tellement intense t’a un peu retourner la tête, avec la frustration de ne pas avoir pu rester aussi longtemps que tu l’aurais voulu j’imagine.

    Je suis partie en couple et avec un enfant, une année à 10 000 km de Paris, puis on est revenu après un an. On avait l’impression de ne pas avoir tout vécu en France. Ca fait maintenant un peu plus de 2 ans, l’envie de repartir nous titille de nouveau! Mais on prend notre temps, rien ne presse… Et dimanche on retourne dans ce pays plein de souvenirs! Pour 3 semaines de vacances, en attendant la suite 😉

    • Repondre Anne 24 octobre 2014 à 11 h 32 min

      Je suis tellement d’accord avec toi !! Il faut prendre son temps pour réaliser ses rêves !!! 🙂

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 17 h 35 min

      Tu as raison mais c’est drôle, je suis très impatiente et pas 100% satisfaite de ce que j’ai là, j’aimerais que ça soit plus « parfait » du moins j’aimerais être plus heureuse

  • Repondre The Mam's Show 23 octobre 2014 à 23 h 53 min

    j’adore ton collier =) et ta blouse est très belle. Bisous

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 10 h 54 min

      merci !

  • Repondre Anne 24 octobre 2014 à 7 h 09 min

    A toi d’écouter si ça résonne en toi aujourd’hui, l’occasion est parfaite! Sont-ce tes souvenirs qui te touchent ou est-ce que ça correspond encore à une envie? et après, fonce!

    Sinon, oui, c’est un peu bizarre, ces bouts pointus à rayures 😉

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 10 h 54 min

      hihi je pense que c’est encore une envie très forte

  • Repondre Christine 24 octobre 2014 à 8 h 13 min

    Tu es dure avec toi-même. Au travers de ton blog, tu donnes l’impression d’être toujours la Anne de Californie. Tu entames ta vie professionnelle.
    Vois ce voyage express non comme un constat de renoncement à tes rêves mais comme un déclencheur, un moyen de faire le point sur les prochains chemins à prendre après l’étape parisienne.
    Si tu veux vraiment t’installer en Californie, volontaire et organisée comme tu es, je suis sûre que tu sauras repérer et saisir les opportunités, voire les provoquer 🙂
    Always look at the bright side of life !

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 10 h 55 min

      Merci Christine
      Je pense que je dois faire le point sur mes envies; ce petit séjour m’a fait réaliser cela en tout cas.

  • Repondre Sylvie, enfin moi 24 octobre 2014 à 8 h 14 min

    Je me souviens tellement bien de ton séjour à LA, ta préparation en amont, tes débuts et ta vie , tes excursions comme Las Vegas
    Mon fils rentre aujourd’hui après une année entière à LA.
    Je sais qu’il regarde vers un ailleurs mais pas forcément en Californie
    Tu vas trouver le pays qui hébergera tes ambitions, tu es une belle femme (intérieur et extérieur)
    Bises

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 10 h 56 min

      Merci Sylvie, j’espère en tout cas 😉

  • Repondre Crevette Cosmique 24 octobre 2014 à 9 h 01 min

    Bonjour Anne,
    Encore bravo pour ton semi. Je suis tombée amoureuse de la Californie en allant y passer un mois il y a quelques années, alors j’imagine ton ressenti après y avoir passé bien plus de temps… Ta tenue est très chouette et les ballerines te vont bien, le motif à rayures me plait beaucoup. J’en ai encore une paire qui traine chez moi mais je n’ai plus du tout envie de les porter 🙁
    Et puis ce collier, halala en lisant « soleil-collier » tu as fini par me convaincre, à force de te voir avec, je viens de craquer, je l’ai commandé 🙂
    Passe une belle journée
    Bises
    Delphine

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 17 h 35 min

      hihi toi tu auras ton soleil collier dorénavant 😉

  • Repondre Anne 24 octobre 2014 à 11 h 31 min

    Je suis assez frappée par tes mots, par tes remises en question, tes appréhensions. Tu es jeune, tu es toujours ambitieuse, et tu apparais toujours comme une jeune femme qui aime le soleil, la découverte, et j’en passe. Maintenant certes tu es à Paris, où tu vis, où tu travailles. Mais n’est-ce pas justement ce qui peut te permettre d’acquérir un bagage essentiel pour pouvoir prétendre à une vie épanouissante et fabuleuse outre Atlantique ? Partir vivre à l’étranger (en tant que professionnel j’entends) implique beaucoup d’organisation avant de partir, et je pense vraiment qu’une première expérience pro en France ne peut être qu’un atout pour partir ensuite. Et puis n’est-ce pas le meilleur moment pour justement mettre de l’argent de côté, et se fixer des objectifs pour atteindre ton propre but. Mon copain a lui aussi très envie de partir vivre au EU (San Francisco très exactement) et pour le moment il essaye d’enrichir ses compétences pour justement qu’on puisse partir là-bas au moment le plus opportun !! Pour moi, travailler ici n’est pas oublier tes rêves, c’est au contraire te permettre d’y parvenir plus facilement et plus solidement !!!
    🙂
    Bises !!

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 10 h 58 min

      Tu as raison aussi par cette approche mais c’était un peu la douche froide car Paris et mon job me semblait bien loin de ce que j’aurais voulu pour moi quand je vivais encore à Los Angeles
      Mais ça viendra, il faut être patient

  • Repondre Mathi 24 octobre 2014 à 12 h 19 min

    Ton article a fait réagir de nombreuses personnes parce que je pense qu’on a tous connu un endroit ou on se sentait mieux qu’un autre . Je ne connais pas les états unis ( à mon plus grand regret ) donc je ne te comprends pas directement … Mais pour ma part c’était Londres . Et je sais que je ne pourrais jamais y vivre car mon métier ne me le permets pas mais si tu peux … Fais le 🙂 essaye tout du moins, mais rien n’est pressé tu es jeune encore ! Et emmène ton amoureux avec toi 🙂

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 10 h 58 min

      Ah c’est clair que ça a été un petit électrochoc pour y retourner :p

  • Repondre Little Runner 24 octobre 2014 à 14 h 03 min

    Hello,

    Je crois que ton post a ravivé les souvenirs de toutes les personnes ayant passé quelques temps à l’étranger. Ma ville de cœur est Londres, j’y ai vécu un an, l’année scolaire 2005/2006 (et oui, ca fait un bail) et comme toi à mon retour j’ai eu beaucoup de mal, j’ai bien dû mettre 6 mois pour arrêter de déprimer. Surtout que mon retour était combinée avec mon entrée dans la vie active, qui est toujours un peu difficile, donc les deux en même temps, ça avait été franchement l’horreur. Même si je n’avais jamais pensé m’y installer car je pensais que mon avenir était à Paris, j’avais toujours cette petite phrase dans le coin de la tête: « Et si… ». Car il est vrai qu’à l’étranger on découvre une autre facette de notre personnalité. Peut-être parce qu’on sait qu’on y restera pas, ou parce que la culture y est différente, mais en tout cas, comme toi, j’ai beaucoup aimé ce que j’étais là-bas.

    Certains de mes amis y sont restés, et quelques uns y sont même encore, je me suis beaucoup questionnée, avais-je vraiment bien fait de rentrer. Pendant les premières années j’y retournais fréquemment (l’avantage de l’Eurostar), et même l’odeur du métro londonien me faisait monter la larme à l’œil (oui, oui, cette odeur pas franchement agréable). Mais même si la vie à l’étranger est géniale, il faut aussi se rappeler qu’on y était dans un contexte précis et lorsqu’on s’y installe définitivement, la routine aussi s’installe même si elle est différente . Après, il faut garder en tête qu’on choisit notre vie, on ne la subit pas donc si tu penses que tu as des choses à vivre la bas, choisis d’y retourner, à plus ou moins long-terme, fais ton plan et hop, saisis ta chance. Mais choisir c’est renoncer est là est le problème, on veut tout!

    Ce qui est certain, c’est que les qualités que tu as développées là-bas n’ont pas totalement disparues même si elles te semblent moins visibles, ce genre d’aventure nous change profondément. Ton avenir est entre tes mains, à toi de choisir 1/ si ti veux y retourner 2/ si oui, à quelle échéance.

    Cheer up!

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 17 h 36 min

      Je pense que c’est certain que je veux y retourner mais il va falloir que je me donne les moyens !

  • Repondre pauline 24 octobre 2014 à 23 h 27 min

    Je ressens à chaque fois la même chose quand je vais sur Londres ! J’y ai vécu 1 an en 2008 en tant que fille au pair et le retour a été très très dur !!! Je disais tout le temps , « dans 2 ans , je pars y vivre » et finalement , je n’ai jamais sauté le pas . Heureusement , j’ai trouvé une ville en France où je m’épanouie totalement mais je regrette de ne pas être restée plus longtemps là-bas , où je me sens si bien !

    Anne , tu n’as que 23 ans , tu as fini tes études …. pourquoi ne pas y faire un stage en + ? il y a des bourses qui existent pour ça !!! tu as le TEMPS !! expérimente un peu en France , mais n’oublie jamais ce rêve :p

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 17 h 38 min

      Oui il y a des opportunités mais étant diplômée je sais pas si je peux retrouver facilement

  • Repondre Dam Reno 26 octobre 2014 à 18 h 47 min

    le look est top bravo ça rend bien 🙂

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 10 h 59 min

      merci

  • Repondre Marjolaine RAPOG 27 octobre 2014 à 20 h 05 min

    Je ne me fais pas de souci pour toi. Tu as démontré que tu es une fille fonceuse et ambitieuse. Tu ne te laisseras pas happer par la routine et un mode de vie qui ne te conviennent pas. Tu trouveras la force et les solutions pour faire ce dont tu as envie.
    Je comprends tellement ce que tu dis par rapport à la Californie et à la vie aux USA. Moi, c’était un an et demi à NYC qui m’ont fait grandir et évoluer 10 fois plus que si j’étais restée en France. Alors que je vivais là-bas, je suis allée en vacances en Californie et je suis définitivement tombée amoureuse de cet Etat. J’avais eu l’occasion de passer 3 jours à Los Angeles avant ces vacances, et, j’avais adoré l’énergie, les couleurs, le ciel bleu (comme toi, je trouve qu’il a une couleur bien spécifique… je ne me l’explique pas). Ca a scellé mon envie de tout faire pour y revenir. Maintenant, on y vit depuis presque 1 an et, tous les jours, j’apprécie ce que l’on a réussi à faire.

    Bon courage à toi. Follow your dreams 🙂

    • Repondre Anne 29 octobre 2014 à 17 h 39 min

      Je rêve d’en faire autant <3 Bravo en tout cas