La Porte À Côté #548

Hi,

blouse dentelle sheinside claquette sojeans

C’est bientôt mon anniversaire. C’est un sentiment assez étrange cette année. Plus j’avance, plus j’ai la sensation que le temps passe très vite. Chaque année, je me demande si j’ai justement assez rentabilisé celle qui vient de s’écouler, si j’ai vécu tout ce que j’aurais dû, la manière dont j’aurais dû. J’ai parfois la crainte de ne pas profiter comme il se doit. J’essais à chaque moment dont j’imagine qu’il va devenir important, de bien le photographier dans mon esprit, de me souvenir des détails un peu insignifiants mais qui seront essentiels pour me le remémorer. Je cherche vraiment à capturer le moment dans ma mémoire, une bonne fois (sans forcément sortir mon téléphone).

L’année de mes 22 ans s’est révélé plus joyeuse que la précédente, pleines de changement mais surtout d’incertitudes. Pour la première fois, je ne languis pas vraiment mon anniversaire, je ne réalise pas qu’il arrive déjà. Hop 1 an de plus. J’ai le sentiment encore de ne pas avoir vraiment réalisé que cette année s’était déjà écoulée.

Quand j’étais petite, j’avais vraiment l’impression que tout était plus long ET intense. J’ai des souvenirs exacts de ce sentiment de lenteur. J’arrive à me remémorer chaque saison, chaque mois : l’excitation des vacances, ces 2 mois entiers qui me paraissaient à la fin interminables, cette rentrée qui me tombait dessus, puis l’automne, la St Nicolas, enfin Noël. Après Noël, tout va plus vite, c’est une course vers le soleil et la chaleur : janvier, février et hop Mars nous ouvre déjà ces bras vers le printemps.

Je crois qu’il y a toujours cette sorte de fuite en avant : demain ça sera mieux…. oui mais on fera ça ce weekend… on attendra telle année, cette période est fatigante, mais telle semaine on part en weekend, alors ça ira mieux après ça. Est-ce que je veux vraiment passer mon temps à penser à demain ?

Le temps passe, on essaie de le retenir, de se donner des objectifs, des dates dans le futur pour rendre le présent plus supportable, alors qu’il serait bien plus simple de l’affronter. On ne sera pas plus heureux demain qu’aujourd’hui, car demain deviendra aujourd’hui et on continuera inlassablement.

C’est une logique toute bête de finalement se dire que d’être heureux, c’est maintenant. Suis-je heureuse à quelques jours de mes 23 ans ? Hum, je ne suis pas malheureuse, je n’ai pas tout ce que je voudrais, mais j’ai encore du temps pour cela mais si je regarde tout ce que j’ai déjà et tout ce que j’ai déjà pu faire, je peux dire que je suis heureuse. S’il m’arrivait quelque chose, je partirai contenter, heureuse. On ne peut pas être malheureuse de ce que l’on n’a pas eu et autant vous le dire je crois que je peux déjà être très heureuse avec TOUT ce que j’ai eu.

Alors peut-être que demain ou après demain sera triste, terne, malheureux, mais l’important c’est qu’aujourd’hui, je peux dire que je suis heureuse. Même si le temps passe très vite, même si ces moments que je souhaite absolument photographier dans ma mémoire m’échappent quelques semaines après, il faut savoir profiter de ce que l’on a déjà aussi.

Allez… dans 2 jours c’est mon annif YEAH

blouse dentelle sheinside claquette sojeansblouse dentelle sheinside claquette sojeansblouse dentelle sheinside claquette sojeans
Short – Bizzbee (similaire ici ou là)

Blouse – Sheinside

Sac – Mango soldé

Sandales – Cassiopée via So jeans (similaire ici ou là)
blouse dentelle sheinside claquette sojeansblouse dentelle sheinside claquette sojeans

Une tenue encore d’été, même si depuis quelques jours, là où je suis, la météo est plutôt automnale. Je crois qu’on ne va pas plus se lamenter sur cet été qui ne restera pas dans les annales, à moins qu’il ne nous surprenne en septembre, dans ce cas-là, je lui en voudrais profondément. L’été c’est MA saison, et elle m’a franchement fait faux-bond. Je ne me suis pas fait autant plaisir au niveau de mon look cette année par rapport à l’an dernier.

Néanmoins, avec le déménagement en cours, je retrouve certaines pièces que je reporte avec plaisir, dont ce short bizzbee… que j’ai acheté il y a 4 ans environ ! Il n’a pas tant bougé que ça et il va toujours avec un peu tout. Comme quoi ça ne sert à rien d’acheter des shorts, des pièces hors de prix, on peut toujours recycler ou acheter peu cher et porter aussi longtemps.

à très vite

PS : DERNIER JOUR – N’oubliez pas de participer au concours des 10 km Paris Centre >>

Vous aimerez aussi

16 aiment ce post

40 réflexions au sujet de « La Porte À Côté #548 »

  1. Mathilde A

    Coucou Anne, très joli texte que tu as écrit là ! Comme toi je me pose souvent des questions … Est ce que je profite réellement de l’instant présent ? Mais je pense comme toi qu’il vaut effectivement mieux savourer ce que l’on a sans penser à la suite !
    Bon courage pour ce déménagement et cette nouvelle vie qui t’attend !
    Mathilde :)

    Répondre
  2. Christine

    Un très bel article plein de sagesse.
    En avançant dans la vie, j’apprécie davantage encore les moments de bonheur, de les photographier (sans appareil). Ils m’aident quand les temps sont plus difficiles. Comme pour la course, je préfère fonctionner avec des objectifs intermédiaires pour être plus ancrée dans le présent.
    Bon courage pour ton déménagement (déménagement dans 4 jours pour moi, fin de la période de déconstruction et début de l’aménagement, plus positive).
    Très jolie tenue, c’est toujours sympa de retrouver des vêtements oubliés.

    Répondre
  3. Marie

    Très profond cet article.. Mais tellement vrai. On est toujours en train de penser au futur, sans prendre le temps de penser au moment présent.. Et du coup ça passe à une vitesse folle :)
    J’aime ta tenue d’aujourd’hui. Je suis particulièrement fan de ton short !
    Bisous

    Répondre
  4. Delphine

    Quelle philosophie ! C’est vrai que le temps passe vite et qu’il faut réellement profiter du moment présent car on ne sait pas ce qu’il nous attend dans le futur…

    Répondre
  5. A loves fasion

    Ta tenue est très belle. J’adore ton haut.
    C’est clair que le temps passe vite. Moi je viens d’avoir 28 ans sauf que dans ma tête, je n’ai pas l’impression d’être si âgée. C’est passé tellement vite! C’est clair qu’il faut profiter du présent.
    Biz
    Adeline

    Répondre
  6. claire

    c’est si joliment dit, c’est vrai que c’est devenu une habitude pour moi de croire que demain sera un jour meilleur, il faudrait parfois savoir se contenter des bonheurs quotidiens :)

    Répondre
  7. Azilis

    J’aime beaucoup la tenue !

    Je suis d’accord, plus le temps avance plus les anniversaires ont parfois un goût « amer », le temps de « l’innocence » s’éloigne définitivement ah ah mais chaque âge a son lot de petits bonheurs :)

    Répondre
  8. FluR

    Moi aussi, j’ai la sensation que mes émotions étaient nettement plus fortes enfant. Les goûts aussi : je trouvais l’huile d’olive terriblement puissante et j’étais nettement plus facilement choquée, heureuse ou triste que maintenant… Le temps semble passer plus vite. Quand je travaille avec des personnes très âgées (plus de 90 ans), celles-ci me disent souvent « Je ne me rends pas compte comment autant de temps a pu passer aussi vite. » Cela doit être universel…

    Répondre
  9. Little Runner

    C’est marrant, je parlais justement de ça avec une amie la dernière fois, en lui disant qu’au final, on passait notre vie à attendre (la fin des études, la fin de la journée de travail, le week-end, les vacances, etc) et qu’au final tout ce temps « d’attente » était perdu car, c’est un peu moche à dire, mais c’est du temps de vie en moins.

    Il faut apprendre à se sonder, à savoir ce qui pourrait illuminer une journée de prime abord un peu tristoune, éviter de trop s’enfoncer dans sa routine « métro-boulot-dodo », réussir à sortir de ses zones de confort pour se donner une sensation d’accomplissement, et surtout il faut réussir à apprécier ces petits moments qui semblent sur le coup anodins mais qui sont si précieux (un café-papotage avec une copine, un diner avec son cheri, un bon moment en famille). Ce serait tellement dommage de s’apercevoir de leur valeur qu’une fois qu’on ne pourra plus les vivre!

    A part certaines situations vraiment difficiles (décès, maladie, etc), j’ai vraiment l’impression que le bonheur est surtout un état d’esprit. Parfois deux personnes différentes racontent le même moment et on croirait vraiment qu’elles n’étaient pas dans la même pièce. Moment vécu, une première personne parle d’un mariage « c’était génial, l’ambiance était top, les mariés rayonnaient, j’ai pu faire plein de nouvelles connaissances à ma table,etc ». La deuxième personne dit « c’était loin, et la nourriture n’était pas bonne, je connaissais personne à ma table donc je me suis fait ch.. toute la soirée ».

    On ne peut pas influer sur tous les événements qui nous arrivent mais notre réaction à ces événements détermine tout le reste. Evidemment ce n’est pas inné chez chacun d’entre nous de voir le verre à moitié plein mais je suis sûre que certaines choses, pouvant s’acquérir, telle la confiance en soi et l’arrêt des comparaisons inutiles peuvent aider à mieux profiter de la vie.

    Sur ce je terminerai ce (long) commentaire par « Carpe Diem »!

    Répondre
  10. ThatsMee Ayelee

    Ta réflexion sur le temps est vraiment juste.
    Je suis plus âgée que toi (un peu, hi hi hi) et pourtant je ressens souvent ce que tu dis…
    Ou peut-être est-ce exacerbé avec l’âge….
    Enfin bref. il faut beaucoup de sagesse et clairvoyance je pense pour s’arrêter sur ce qu’on a et considérer que c’est déjà très bien, sans pour autant s’en tenir à ça pour l’avenir.
    Alors bravo
    et HAPPY BIRTHDAY

    *ThatsMee Ayelee*

    Répondre
  11. Jane

    Très joli article. Merci pour cette rélfexion! C’est important pour être heureux de savoir profiter à fond de tout ce qu’on a… parfois sans s’en rendre compte!

    Pour ma part, j’aime m’attarder sur des petits moments dans mon quotidien : une jolie lumière, la chaleur du soleil, le vent dans mes cheveux, l’odeur de la terre après la pluie… pour vivre chaque jour et ne pas le laisser filer en attendant mieux plus tard !

    Répondre
  12. Cynthia

    Salut Anne,
    Un très joyeux anniversaire :)
    Je pense que beaucoup d’entre nous se reconnaîtront dans ce joli texte. Le bonheur/être heureux… Que de grandes notions :)

    Répondre
  13. Camille

    Je suis fan de ton top :)
    Pour les anniversaires, une fois passé 30 ans ce n’est même plus que tu ne l’attends pas avec impatience mais plutôt que tu le redoutes ! Mais bon, c’est la vie et comme tu le dis du moment que l’on est heureux c’est l’essentiel. Bises

    Répondre
  14. Henry Lejeune

    Je me retrouve complètement dans ce sentiment de lenteur que tu évoques, cette action d’investir stratégiquement en des moments clés pour prendre le temps d’observer notre vie et prendre donc de la hauteur. isn’t it ?

    Par contre je pense que tu as oublié d’accorder « révélé » au féminin pour l’année de tes 22 ans. Merci de m’avoir laissé te corriger encore une fois.#cute
    #tight#hug

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>