Yoga et Yogi : Interview avec Mathilde Piton #97

8 juin 2014 - Sports - 16 commentaires

Hi,

yoga mathilde piton fait du conseils interview débuter

On me demande souvent de partager d’autres blogs « sportifs » qui me passionnent et je me suis dit que, suite à mon article à propos du Strala Yoga, j’allais rester sur le même thème et vous présenter MON si ce n’est LE blog français de Yoga que j’aime le plus : celui de Mathilde qui s’appelle tout simplement: « Mathilde fait du yoga« 

Mathilde je l’ai principalement connue via son blog sur sa vie aux Etats-Unis, j’ai même pu la rencontrer en personne à Boston il y a 2 ans quand je faisais mon road trip à la fin de mon année à Los Angeles (snif snif). On avait un peu parler de Yoga mais sans plus. Depuis sa pratique et son approche a bien évolué : elle est devenue prof (je crois qu’on dit guru), elle tient un super blog et a même rédigé un livre que je vous conseille vivement de lire (je le présentais dans cet article).

Passons au présentation : Je m’appelle Mathilde, j’ai 30 ans, je vis aux Etats-Unis depuis plus de deux ans.

J’aurais pu envoyer pas mal de questions car le Yoga est vraiment une activité qui attire ma curiosité et je n’en saurais jamais assez sur tout ce qui l’entoure. Aujourd’hui je vous propose d’en apprendre plus par le biais de cette interview avec Mathilde 😉

Depuis quand fais-tu du yoga et surtout pourquoi le Yoga ? Comment/pourquoi as-tu débuté ?

J’ai commencé le yoga à Paris fin 2006, à une période de ma vie pas très joyeuse. C’est une super copine, très sportive qui m’a proposé de la suivre à un cours de yoga, un samedi après-midi sur l’île Saint-Louis, elle pensait que ça pourrait me faire du bien, je me suis dit « pourquoi pas ».

Comment a évolué ta pratique du yoga ?

Je suis passée de la lutte… à l’acceptation ! Et maintenant je ne pourrais plus m’en passer.

J’ai débuté par du Hatha Yoga : les postures sont tenues pendant un moment, puis on se repose entre chacune. C’est lent, mais je trouvais ça difficile au départ – je pensais à autre chose, je n’étais pas souple ni musclée. Ca a été un bon moyen d’apprendre les postures, car on passait du temps à travailler chacun d’entre elles, notamment les classiques comme le triangle, les guerriers, la roue, etc. Puis au bout de deux ans environ, j’ai commencé le vinyasa, où les postures s’enchaînent de manière fluide, comme une chorégraphie. A Paris, je suivais deux cours par semaine, et des ateliers le weekend, j’en aurais fait plus si je pouvais, mais les cours étaient chers, et mon emploi du temps très chargé !

En arrivant aux Etats-Unis, l’une des premières choses que j’ai faite a été de m’inscrire dans une salle. Les abonnements sont beaucoup moins chers, et je me suis mise à suivre des cours 5 à 6 fois par semaine. Je n’ai pas retrouvé de connexion privilégiée avec un professeur en particulier, comme à Paris ; ici, je suis plus attachée à deux studios, et à plusieurs profs.

yoga mathilde piton fait du conseils interview débuter

Quel type de yoga pratiques-tu et préfères-tu ?

Je pratique surtout le vinyasa, c’est mon style préféré. De temps en temps, je suis un cours de yin, excellent pour les étirements, ou de restorative, idéal pour se relaxer.

Quel type de Yoga tu conseillerais à des personnes qui n’ont jamais fait de Yoga et qui sont peut-être un peu résistantes aux côtés méditation et spiritualité ?

Plutôt qu’un style particulier, je conseillerais de trouver un prof en accord avec ce qu’on cherche. Sans doute les pratiques dynamiques comme le vinyasa ont un côté moins spirituel et plus sportif, mais méditation et spirituel ne sont pas des gros mots : ils font partie de la pratique du yoga, sinon, autant faire de la gym ou du pilates qui n’ont pas cette dimension « traditionnelle ».

Qu’est-ce qui t’a poussé à vouloir enseigner le yoga ?

Le studio où j’allais régulièrement à Boston proposait des formations, je suis allée à une réunion d’informations un soir, après un cours. Ça m’a pris six mois pour me décider, là encore sans objectif précis : je me suis dit que j’aimais le yoga, et que ça suffisait comme raison. La formation a été un moment génial d’approfondissement de ma pratique, et j’y ai rencontré de bonnes copines. Partager ma passion pour le yoga, par le blog, mon livre et l’enseignement, ça me plait !

Qu’est ce que t’apporte justement l’enseignement à présent ?

De l’attention aux détails : quand je pratique pour moi, je réfléchis comment j’arrive à faire telle posture ou telle transition, et j’imagine ce qui pourrait aider les élèves à y arriver aussi. Parfois, ça me « gâche » mon propre plaisir, car si j’aime bien une transition, ou un conseil donné par le prof, je me dis qu’il faudrait que je le retienne pour mon propre cours !

En tout cas, c’est vraiment gratifiant quand un élève vient me dire qu’il a bien aimé le cours.

Ta vie a-t-elle changé depuis ta pratique plus intense du yoga ?

D’un point de vue purement physique, je dirais qu’une pratique régulière m’a donné beaucoup de force ! Des épaules et des bras solides, des cuisses et des fesses en béton 🙂 Mais surtout, le yoga me donne la sensation d’habiter vraiment mon corps : le yoga me permet d’être vraiment là, d’exister ici et maintenant.

As-tu des conseils pour bien choisir son studio de yoga et justement son professeur ?

C’est au feeling… et c’est différent pour chacun. J’aime bien les studios lumineux, où je me sens bien accueillie. Pour un prof, j’aime bien quelqu’un dont les conseils me parlent vraiment, une bonne énergie, un sourire, de l’enthousiasme.
Mon conseil serait d’essayer plusieurs studios, d’en prendre un facile d’accès, proche de son boulot ou de son domicile, pour que ce ne soit jamais une corvée d’y aller.

yoga mathilde piton fait du conseils interview débuter

Que penses-tu des pratiques de Yoga plus… surprenantes comme le Fly Yoga ou le Strala Yoga? Quel est ton avis sur cette tendance du Yoga qui met l’accent sur des poses plutôt complexes à réaliser ? (souplesse extrême, équilibre etc.)

Au-delà de l’aspect très marketing du Strala yoga (c’est juste une marque déposée il me semble), tant que ça amène des gens à pratiquer le yoga, je trouve ça super. Je n’ai pas encore essayé le Fly yoga, on l’appelle le yoga aérien à Boston, il y a quelques salles qui en propose, j’essaierai sûrement cet été. Ca peut sembler gadget… mais pourquoi pas. Je ne crois pas qu’il y ait UN seul yoga officiel.

Sur le contenu lui-même, j’adore les pratiques très physiques et complexes, les postures sur les mains, les transitions qui « challengent ». Mais il faut être prudent, ne pas se blesser, vérifier son alignement. Ne pas se pousser juste pour faire une photo par exemple, ça n’a pas de sens. (Anne: et ça c’est très important, quand je poste des photos instagram de poses c’est souvent après plusieurs dizaines de minutes de yoga, d’échauffement sans parler des heures de cours que j’ai suivi. Faites attention)

Quoiqu’il en soit de la difficulté apparente, chacun a son propre challenge : rester calme pendant dix minutes, gagner un peu de souplesse, ne pas être en compétition avec son voisin de tapis. Le yoga n’est pas une affaire de résultat, mais de cheminement, il n’y a pas de postures à maîtriser en cochant une liste.

Et pour finir, quelle est TA vision du Yoga ? Celle que tu souhaites certainement transmettre à tes élèves ?

Pour moi le yoga c’est être présent dans ce qu’on fait. C’est aussi apprendre à être fort et doux à la fois : confiant, solide, et dans la compassion. C’est une discipline physique et mentale. J’espère transmettre tout ça à mes élèves !

Et voilà. Merci encore à Mathilde que je vous encourage vivement à suivre:

Son blog

Son Instagram

Son Twitter

N’hésitez pas à (re) lire une autre interview d’une coach/blogueuse que j’apprécie énormément, celui de Lucile Woodward 😉 >>

Et vous, quelle est votre pratique du yoga ? votre vision ? Quel type de yoga faites-vous ? Partagez votre quotidien de yogi

à très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 commentaires

  • Repondre claire 8 juin 2014 à 12 h 21 min

    Je connaissais déjà le blog de Mathilde, il est génial 🙂

    • Repondre Anne 12 juin 2014 à 15 h 33 min

      Oh oui le meilleur !

  • Repondre Marie 8 juin 2014 à 14 h 48 min

    En voilà un chouette billet, qui rassemble deux blogs que j’aime lire 😉 Hâte de me poser un peu qq part, pour pouvoir trouver un cours de yoga qui me convienne…

    • Repondre Anne 12 juin 2014 à 15 h 34 min

      Idem pour moi, j’attends de ne plus trop bouger pour me retrouver un cours

  • Repondre Jeunes & Sportifs 8 juin 2014 à 20 h 06 min

    Je ne connaissais pas mais ça fait plaisir de découvrir son blog qui a l’air génial. Ca tombe bien parce que je veux augmenter ma pratique du Yoga.

    Bonne soirée Anne
    Laura

    • Repondre Anne 12 juin 2014 à 15 h 03 min

      Ce blog sera parfait alors 😉

  • Repondre Camille 8 juin 2014 à 20 h 38 min

    Excellent article, cela me donne encore plus envie de m’y mettre. Normalement je dois tenter le bikram ce mois ci, j’ai vraiment hâte ! Bises

    • Repondre Anne 12 juin 2014 à 15 h 12 min

      Ah j’ai testé le bikram la semaine dernière et j’ai ADORÉ

  • Repondre Charlotte 9 juin 2014 à 9 h 20 min

    Déjà lectrice du blog de Mathilde, je confirme qu’il est trop 🙂

    • Repondre Anne 12 juin 2014 à 15 h 29 min

      hihi ça fait plaisir une autre fan 😉 !

  • Repondre Crevette Cosmique 9 juin 2014 à 12 h 34 min

    Bonjour Anne,
    Merci pour cet article, j’aime beaucoup le blog de Mathilde. De mon côté, comme il n’y a pas de cours de yoga près de chez moi, je me fais des petites séances avec l’appli NTC et les vidéos youtube de Tara Stiles.
    Passe une bonne journée.
    Bises.
    Delphine

    • Repondre Anne 12 juin 2014 à 15 h 31 min

      C’est ce que je fais actuellement car je n’ai pas retrouvé de cours à Montpellier

  • Repondre Triton 9 juin 2014 à 13 h 25 min

    Je découvre un tas de sorte de yoga avec ton blog!
    Je pratique depuis 9 ans, j’ai commencé lors de ma 2ème grossesse avec un yoga plutôt tonique, des postures à tenir. Ca m’a permis de garder une semi pratique sportive durant ma grossesse, où la CAP me manquait. Ensuite j’ai arrêté. Pour reprendre il y a 6 ans lors de ma 3ème grossesse, là dans un ashram avec un côté très spirituel. J’en avais besoin, et comme j’ai continué à courir quand même jusqu’à 5 mois de grossesse (oui je sais, c’est pas bien) j’avais moins besoin de ce côté tonique du yoga. Je recherchais vraiment cette harmonie spirituelle avec moi-même et mon bébé, c’est incroyable cette connexion avec son bébé! Ce yoga m’a aider à lutter contre les maux de la grossesse, et à appréhender l’accouchement sereinement. Ma pratique est devenue quotidienne à ce moment-là. J’ai enchainé avec 1 an dans ce même ashram avec ma fille. Le baby yoga a vraiment été une expérience extraordinaire! Voilà 6 ans que je pratique quotidiennement, la salutation au soleil tous les soirs, les 5 tibétains le matin quand j’ai le temps, et je rajoute d’autres postures quand l’envie me prends. J’aime aussi beaucoup pratiquer yoga nidra, je l’enseigne maintenant aux enfants lors de certains ateliers (je suis animatrice). Mes enfants me réclament régulièrement de faire une séance le soir, j’adore!

    • Repondre Anne 12 juin 2014 à 15 h 33 min

      Les séances le soir sont mes préférées, elles me permettent de m’endormir plus facilement. C’est magique !

  • Repondre Mathilde 18 juin 2014 à 7 h 03 min

    Merci à toi Anne pour cette série de questions/réponses, et merci à toutes pour vos messages ! contente que le blog vous plaise, et vive la yoga-ttitude !

  • Repondre Tiphaine 25 septembre 2014 à 12 h 49 min

    Je viens de commencer le yoga (premier cours le 22/09, j’ai apprécié) et je recherche depuis des compléments d’informations sur cette pratique qui me tentait depuis des années.
    Je connais les blogs de Mathilde et je suis ravie d’avoir pu lire cet interview ! Merci !