Baby Love #752

10 octobre 2016 - Looks 2016 - 26 commentaires

Hi,

Ma mère a une vision assez fermée des tatouages. À chaque fois que l’on croise quelqu’un que ça soit à la TV (précisément sur Canal hier soir lol) ou tout simplement dans la rue, elle ne peut pas s’en empêcher de souligner ce petit détail anatomique et à quel point ça la dérange.Elle n’a plus trop la même réaction pour le piercing depuis que j’en cumule quelques uns lol. Je peux comprendre que l’on n’apprécie pas mais, je pense qu’il faut apprendre… à comprendre le pourquoi du comment un tatouage.

En France, je crois vraiment que nous avons une vision assez strict du type « je suis tatouée » =  » je suis une rebelle » Personnellement, moi aussi j’avais des aprioris puis…. j’ai appris à aimer ces détails. C’est une manière comme une autre d’exprimer sa personnalité. Et j’ai envie de vous dire « chacun fait ce qui veut ». De plus, je trouve ça tellement cruel et dommage de juger ou tout simplement enfermer une personne dans une case juste en fonction de son apparence et en l’occurrence de tatouages. « LE tatouage fait mauvais genre ». J’ai encore une amie qui m’a raconté qu’un employeur lui a gentiment demandé de cacher ou maquiller les siens.

Ma mère, et même moi auparavant, expriment toujours les mêmes idées « on regrette toujours ses tatouages, puis en vieillissant tout ça, … c’est moche, on manque de respect à son corps… » Hummm Je comprends ces arguments, surtout venant d’une Maman. Elle veut préserver ce petit corps hihi. Personnellement, je réfléchis de plus en plus à me faire tatouer. Bien sûr que c’est indélébile mais on a qu’une vie, on a qu’un corps… pourquoi pas ? Comme une cicatrice nous rappelle un évènement, pourquoi ne pas créer ou marquer un évènement par un tatouage. On peut ne pas comprendre mais cela devrait-il changer la vision que nous avons de cette personne ?

Est-ce que je le regretterai un jour ? Peut-être mais cela fera justement partie de moi, partie de mes souvenirs. Est-ce que je serai différente après ? Bien sûr que non, est-ce que la vision des personnes qui le voit le sera ? Peut-être mais après tout, on s’en fiche non :P. C’est décevant. Cela étant dit, je dis « en France » mais il me semble cependant que la vision un peu fermée et française du tatouage évolue, heureusement. C’est moins négatif, c’est bien plus accepté.

Quelle est votre relation avec les tatouages ? Tentée ?


Marinière – New look (similaire ici ou là)
Bottines – Tamaris via Sarenza (similaire ici)
Chaussettes – &Other Stories
Jupe et Perfecto – Bonobo
Sac – Roxy

À Paris, il fait hyper beau actuellement mais… un peu frais. Sauf que franchement, ça me déprime d’avance d’acheter des collants. Alors, j’ai préféré « réchauffer » le haut et dégainer des chaussettes pour éviter la case déprimante.

Bon à posteriori, je trouve que la jupe, les chaussettes, les bottines… ne mettent pas franchement en avant mes jambes… au contraire LOL. Mais la jupe a une jolie histoire, puisqu’elle est faite à partir de de jeans recyclés. La boucle est bouclée comme on dit. En tous les cas, après le beau vide-dressing de vendredi (encore merci à toutes pour votre présence), je me dis qu’il faut que je continue mes efforts pour consommer des vêtements « plus propres » : français, ou bio, ou recyclé !

à très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

26 commentaires

  • Repondre Audrey V 10 octobre 2016 à 18 h 55 min

    Ma mère et mon conjoint aussi n’aime pas. J’ai toujours aimé et j’ai fait mon deuxième il y a 3 semaines. J’en veux d’autres 🙂 mon premier a 16 ans, j’étais tout juste majeur. À l’époque peu jeune de mon âge dans mon entourage l’était, mais j’ai l’impression que çà fait bien 5 ans que c’est devenu vraiment à la mode dans toutes les couches de la société avant comme tu le dis çà avait une connotation de rebelle, voir marjinale. Les temps et les gens changent heureusement :))
    Les motivations sont très différentes et très personnels, je pense que c’est difficile à comprendre quand on ne l’a pas fait. Comme tu le dis l’avis des autres on s’en fiche puisque c’est un choix personnel qui n’impacte que soi-même.

  • Repondre charlotte 10 octobre 2016 à 18 h 56 min

    Hello
    Je suis assez ouverte sur les tatouages: c’est vrai qu’ils peuvent être associés à une catégorie de personnes (qui se cherchent un peu via le look), mais depuis que j’ai travaillé avec des graphistes qui eux, avaient une vision très artistique des tatouages, j’ai complètement changé d’avis. Je le considère un peu comme une oeuvre d’art, qui fait ensuite partie de la personne. C’est vrai qu’on peut le regretter: mais qui est-on pour juger les autres? C’est eux qui choisissent, je n’aime pas vraiment ce côté bien pensant ^^ Mais bon, on critique les tatouages des autres comme on peut critiquer leurs vêtements!
    Alors de mon côté, pourquoi pas, un petit tatouage que je trouve joli, j’y pense parfois 🙂

  • Repondre SAndrine 10 octobre 2016 à 19 h 02 min

    J’ai un tatouage, fait il y a un an en même temps que mon mari, son premier également. Nos tatouages ont été mûrement réfléchi autant sur le motif que sur le tatoueur! Je pense qu’hormis quelques exceptions, on a peu de chance de les regretter.
    Ce week-end justement on était à une convention dans le but de trouver un autre tatoueur pour notre prochain 😉 …. avoir de nouvelles idées.
    Les tattoos sont une chose personnelle, comme les piercings…. même si j’ai du mal avec ceux qui font dans l’excès (tatouer sur le visage ou piercer de partout)

  • Repondre Lucille 10 octobre 2016 à 19 h 15 min

    Ton article m’interpelle parce que je pense aussi à m’en faire un de plus en plus, un pour signifier quelque chose, qui me rappellerait un moment de ma vie donc comme tu dis je ne le regretterai pas, il sera là mais ca sera une preuve d’un certain passage dans ma vie… A voir donc 🙂

    Et j’aime tellement des cheveux en ce moment, ils sont tous blonds tous beaux ca te va vraiment bien

  • Repondre Catherine 10 octobre 2016 à 20 h 10 min

    Mon frère en fait faire un pour chaque IM … comme il en est à son 12ème heureusement qu’il a un gros mollet musclé!

  • Repondre Alynn 10 octobre 2016 à 20 h 53 min

    Bonjour,
    Personnellement je suis accro aux tatouages.
    J’ai fait mon 1er à 18 ans. J’en ai 38 et j’ai fait mon dixième tatouage l’an dernier.
    Et je n’en changerai aucun. Parfois c’est vrai je les regarde et je vois les petits défauts, les couleurs qui ont délavé et je me demande s’il ne faudrait pas les retoucher, mais finalement, leur évolution aussi fait partie de ce que j’ai vécu depuis 20 ans.
    Pour le regard des autres, c’est variable. Je n’y ai jamais vraiment prêté attention, alors les remarques négatives ne m’ont jamais touchée. Il est vrai qu’au fil des années, il y a eu de nombreuses remarques, des gens qui m’ont interpellé dans la rue, que ça soit de façon négative ou positive d’ailleurs. Ou d’autres qui me demandent ce que certains tatouages signifient et qui se vexent quand je réponds que c’est personnel.
    Mais dans l’ensemble, les gens acceptent plutôt bien. Il faut dire que, de toutes façons, c’est sur ma peau, pas sur la leur 😉
    Par contre, pour que les autres acceptent pleinement ce choix, il faut que ce soit un vrai choix et pas juste une façon de suivre la mode comme je l’ai souvent vu. Dans ce genre de cas, on a de gros risques de regretter, et on ne vit pas bien avec, ce que les autres ressentent.
    Moi j’ai toujours apporté mon dessin au tatoueur, travaillé avec lui pour les retouches, fait des suggestions et écouté les siennes, patienté entre l’idée et la réalisation, parfois plusieurs mois d’ailleurs, et ça change tout.
    Il faut vraiment être sur la même longueur d’onde que le tatoueur pour que le résultat final corresponde pleinement à notre souhait.
    Et quand on obtient ce dont on rêvait alors ça change tout pour l’avenir avec notre tatouage.

  • Repondre Audrey 10 octobre 2016 à 21 h 14 min

    Je ne suis pas fan des chaussettes… C’est vrai que ça aurait été plus élégant avec des collants (mais bon, je comprends, moi aussi je résiste à l’appel de l’hiver et je refuse de mettre une grosse veste même si le matin je le regrette!)

  • Repondre Mathilde 10 octobre 2016 à 22 h 38 min

    Salut, je suis étonnée de ta vision du tatouage, tu as la réflexion exacte de ce que c’est. C’est une marque bien plus jolie qu’une cicatrice mais qui marque aussi un événement ou un passage de ta vie. Le regreter? Si tu penses à ca c.est que tu n’es pas décidée ou pas encore prête… N ce qui me concerne mes tatouages correspondent à des étapes de ma vie et depuis que je les ai je le sens plus en adéquation avec moi même. Lance toi! Il y a une blogueuse qui a fait quelques vidéos à propos de ses tatouage et du mythe du tatouage, elle est juste et plutôt honnête! Lol C’est et pourquoi pas colline (eppc).

    Tiens nous au courant…

  • Repondre Milie__xy 10 octobre 2016 à 22 h 45 min

    Bonsoir Anne,

    Cela fait au moins dix ans que je songe à me faire tatouer Mais je n’ai finalement toujours pas sauté le pas. Pour quelle raison? Je ne saurais vraiment l’expliquer. Mais je pense qu’il faut vraiment être sûre pour En effet ne jamais regretter. J’espère que tu sauras trouver le bon motif, le bon endroit, et le bon tatoueur pour réaliser ça. À bientôt, ravie de te lire , Comme d’habitude

  • Repondre perrine 10 octobre 2016 à 23 h 08 min

    Ce côté bien pensant , « je juge la façon d’être et la vie des autres » , bof …. on est en 2016 , faut s’ouvrir ! commencer un peu à sortir de sa zone de confort , à être moins ignorant !

  • Repondre Aurore 10 octobre 2016 à 23 h 39 min

    Hello Anne ! Ha,ha ! Je me retrouve de plus en plus dans tes billets ; )
    Moi, le tatouage, je crois que j’ai toujours aimé…avec des (premières) études en arts appliqués, en même temps… J’ai fait un papillon au bas du dos dès mes 19 ans. Oui, c’est cliché ! Oui il n’a pas de « signification » profonde ! Oui je me rend compte aujourd’hui qu’il n’était pas vraiment (du tout assez) réfléchi ! Mais est-ce que je l’ai regretté…absolument jamais ! Il va d’ailleurs se faire refaire une beauté car je passe sous les aiguilles pour la seconde fois de ma vie (10ans plus tard^^) pour un nouveau projet dans 2 semaines ! Et ma maman n’est pas fan non plus…Ha, ha, la tête qu’elle a fait quand je lui ai parlé de l’idée…elle ne sait toujours pas que le rdv est pris !

  • Repondre Angie 11 octobre 2016 à 7 h 25 min

    J’ai 5 tatouages (poignet, épaule, côtes, cheville) et j’en ai déjà quelques autres de prévu (nuque, pied, avant-bras..). Mon père non plus n’est pas fan. Mais cela ne m’a pas empêché. Je ne les regrette pas. Ils font parti de moi. Pour ce qui est du travail, il est toujours possible de les dissimuler, mais pour l’instant je n’en ai jamais eu besoin. Pour ce qui est du « mauvais genre » que cela peut donner, je pense que c’est surtout lié au motif, à la taille et à l’emplacement du tatouage… mais après chacun fait ce qu’il veut…

  • Repondre Margaux Lifestyle 11 octobre 2016 à 7 h 54 min

    J’y réfléchis aussi de plus en plus. J’en voudrais qui me ressemble, qui me rappelle un événement fort, pas un tatouage, juste pour m’en faire un…
    Bonne journée à toi !

    P.S.: moi, j’aime bien l’association jupe-chaussette-bottines !

  • Repondre Melaniemoua 11 octobre 2016 à 8 h 15 min

    Je rigole toute seule en lisant ton article. Ma mère a les même pensées que la tienne. Par contre à chaque fois ça part sur un débat … du coup moi aussi je voudrais me faire tatouée, déjà j’ai peur d’avoir mal, puis avec ma mère pas facile non plus.
    Bonne journée à toi et merci pour cette article

  • Repondre Maud 11 octobre 2016 à 9 h 06 min

    J’adore les tatouages, quand en plus ils sont esthétiquement (comme celui de ma petite soeur) je trouve ça très joli et ca rajoute quelque chose parfois à la tenue. Après selon l’endroit il est plus facile de le « dissimuler » justement au boulot, plusieurs de mes amis sont tatoués et ils ont fait ça sur le haut du bras ou l’omoplate en général de façon à le montrer ou pas (bon sauf quand on est en maillot^^) ! Je suis un peu douillette et surtout je n’ai jamais rien trouvé qui me plaisait assez pour me dire que j’alllais le garder de manière indélébile ! A suivre 🙂

  • Repondre Diablotinus 11 octobre 2016 à 9 h 09 min

    Je trouve que la vision du tatouage a fortement évolué ces dernières années, aujourd’hui c’est devenu très courant et ce n’est plus du tout lié à une rebelle attitude plutôt une mode. J’ai fait mon premier tatouage en 1992 et j’ai eu beaucoup de retour négatif à ce moment là (je le dissimulais lors d’entretien d’embauche). Aujourd’hui les tatouages s’exhibent très facilement. Concernant la vision des mamans, c’est marrant ma mère est aussi très critique à ce sujet (« quand tu seras vieille ce sera très moche, ça va tomber avec la peau » no comment) mais je la comprends je suis moi-même maman et quand ma fille a voulu se faire percer les oreilles j’étais pas super chaude à l’idée (alors que je suis moi-même percée plusieurs fois). En tout cas, un tatouage c’est pour la vie alors il faut bien le réfléchir, le dessiner et le tester à l’endroit voulu avant de sauter le pas et surtout bien choisir son tatoueur. Mais le plus important est de le faire pour soi et non pour faire plaisir à l’autre. Et attention, quand on commence on a qu’une seule envie, en refaire un autre… c’est addictif !!!!

  • Repondre Morgane 11 octobre 2016 à 9 h 39 min

    Et pourquoi pas Coline avait fait une vidéo à ce sujet (https://www.youtube.com/watch?v=9qJ_JeSCZSs). Je me retrouve totalement dans ses propos: les tatouages que j’ai faits font à présent partie de moi, je ne les vois plus et les regretter reviendrait à en avoir marre de moi-même. Quant aux regards des autres, mes parents n’étaient pas fan de mes projets et à présent, soit ils ne les voient plus, soit ils les aiment. Enfin, concernant le regard des autres, je sais ce que je vaux, j’aime mes tatouages et je pense que si je loupais une opportunité professionnelle à cause de mes tatouages, je ne le regretterais pas, car la vision de cet employeur ne me conviendrait pas (s’il juge les autres juste à l’apparence, je me demande comment il gère le reste…). Bref 😉

  • Repondre Cyrielle - The Wild Panda 11 octobre 2016 à 9 h 45 min

    J’ai craqué pour le même perfecto, je l’adore!

  • Repondre Jessica 11 octobre 2016 à 9 h 49 min

    J’adore les tatouages, c’est d’ailleurs quelque chose qui me plait énormément chez la gente masculine ! J’ai très envie de me faire tatouer, j’ai juste peur de ne pas le supporter (je suis une grosse froussarde et je me suis presque évanouie en me faisant percer les oreilles …) et c’est vrai que comme toi ma mère (et aussi ma grand-mère) déteste ça alors s’il est trop voyant je sais que j’en entendrai parler longtemps !

  • Repondre Fanny 11 octobre 2016 à 10 h 16 min

    Ma mère est pareille, limite les tatouages la révulsent ! Mais personnellement j’aime bien, tout dépend de la manière et de l’endroit où ils sont fait. Je n’irai pas me faire toute une manchette, même si je trouve ça joli sur d’autres, mais des petits par ci par là, pourquoi pas 🙂

  • Repondre Alice 11 octobre 2016 à 14 h 21 min

    Coucou Anne, super sympa ce billet 🙂
    J’ai été la première à passer le cap une fois la majorité passée (à mes 20 ans) je faisais mon tout premier, pas esthétique mais aillant une signification forte pour moi. Depuis j’en ai 4 et bientôt une manchette sur l’avant bras. Je ne regrette RIEN car ça fait parti d’étapes de ma vie et donc parti de moi. Chacun d’entre eux signifient quelque chose pour moi. Et si mon père était 100% CONTRE je l’ai fait quand même, non pas pour une question de « rébellion » mais parce que c’est MON corps et que je le voulais. Depuis que je me suis faites tatouer un petit (h3c qui représente ma famille), bizarrement il a un peu changé d’avis lol.. Bref tout ça pour dire que : on se fait tatouer pour SOI pas pour les autres, si quelqu’un trouve mon tatouage moche je m’en fiche… je ne le fait pas pour quelqu’un d’autre que moi même. Quant au travail personnellement je met des manches longues pour éviter tout simplement d’avoir la remarque. Mais pour moi les plus gênés par ça n’ont qu »à pas regarder, personne ne les force à faire la même chose ! 🙂

  • Repondre Sarah EtCetera 11 octobre 2016 à 16 h 30 min

    C’est marrant, j’ai moi aussi pas mal changé d’avis sur les tatouages. Au départ j’avais plus ou moins les mêmes arguments que ta maman (et que la mienne au passage 😉 ) et puis j’ai fini par trouver ça plutôt joli finalement, et maintenant je me demande même si je ne vais pas finir par passer le cap … Affaire à suivre ! Et c’est vrai que j’ai l’impression que la vision des tatoués a pas mal évolué ces derniers temps 🙂

  • Repondre Frenchie au Canada 11 octobre 2016 à 20 h 04 min

    C’est vrai que les chaussettes te coupent un peu la jambe visuellement. Mais la jupe est super mignonne et j’adore ta veste et tes chaussures.
    Pour les tatouages, je trouve qu’ici et quand j’etais au R-U ils etaient beaucoup mieux acceptes qu’en France.
    Pour ma part j’en ai un petit tout en bas du ventre que j’ai fait pour me rappeler de bonnes choses. Cela fait presque 10 ans et aucun regrets pour moi. Meme si j’avoue avoir choisit cet endroit pour pouvoir le cacher avec un bikini haut si je souhaite le garder pour moi

  • Repondre Julie 11 octobre 2016 à 20 h 59 min

    Hyper tentée par les tatouages. Tout simplement parce que avec ma maman (avec qui je suis extrement proche), nous allons nous faire le même symbole au poignet droit. Ce sera un moyen de marquer notre amour l’une pour l’autre sur notre corps et de toujours nous avoir l’une près de l’autre ❤
    Je suis sûre que ce tatouage fera partie de moi et que je ne le regretterai jamais. Je serai même heureuse à 80 ans de repenser à ma maman en voyant mon poignet
    Et toi tentée ?

  • Repondre Mina 12 octobre 2016 à 16 h 24 min

    J’ai des tatoos et je les aime. J’ai toujours aimé ça, et ai commencé à 20 ans. Et je continuerai.
    Ca rend mon corps unique et je trouve ça beau.

    Comme quoi les gouts et les couleurs ^_^

  • Repondre Jeunes & Sportifs 13 octobre 2016 à 18 h 37 min

    J’ai su que je voulais me faire tatouer à 14 ans, évidemment j’ai attendu d’avoir 20 ans pour le faire (la majorité + le financement).
    Aujourd’hui j’en ai 4 et si encore une fois mes finances me le permettaient j’en aurai bien plus !
    Pourtant je suis le genre de personne qui se lasse vite mais un tatouage ça fait partie de toi, C’EST toi ! Je n’en regrette aucun et je ne pense pas que ça arrivera un jour. Je me surprends encore a passer du temps à les observer.
    En somme c’est une véritable passion chez moi haha