Hi,

top cactus pull&bear dos nu espadrille corail

Dur dur ce retour en France, heureusement que c’est enfin l’été. Hier c’était la journée LA plus longue de l’année. Dommage que ça ne soit pas toute l’année comme ça: de longues journées chaudes et ensoleillées. Dès que je suis entourée simplement par ces éléments, je suis heureuse. Bon certes le bonheur n’est pas une science exacte, mais je sais quelles petites choses peuvent l’influencer.

En parlant d’influence, je crois de plus en plus en celles des rencontres. Je crois réellement qu’il ne faut pas voir le trait de caractère « d’influençable » comme négatif. Certes, il peut y avoir des mauvais côtés, mais pas toujours. Se faire influencer positivement nous permet de voir de situations par des angles différents, cela nous permet de changer notre propre perspective, nos perceptions des évènements et de nos actions.

Forcément pour faire des rencontres qui nous font évoluer, il faut aussi le vouloir. Avant j’étais plutôt timide et un peu renfermée sur un cercle d’amis fixes et forcément très fermés. J’ai même eu une période très (trop) fusionnelle avec Matthieu durant laquelle je ne pouvais rien faire sans lui. Puis, je me suis mise en danger avec des expériences qui peuvent arriver à tout le monde, si et seulement si on le veut bien :

– Vivre à l’étranger seule
– faire du sport
– voyager seule

Yes je vous embête encore avec ça mais pour moi c’est la liste qui correspond exactement à des situations qui m’ont permis de rencontrer plein de personnes. En se mettant volontairement un peu en danger par le biais de ces expériences, j’ai pu découvrir une autre personne en moi.. et surtout j’ai appris énormément sur moi-même. J’ai pu évoluer et devenir plus mature (je crois !!)

Mais avant de se regarder le nombril à base de « moi-même », j’ai appris à connaître d’autres personnes, j’ai ouvert un peu les yeux, un peu mon esprit pour y souffler des nouvelles idées dont je n’étais pas à l’origine. Est-ce négatif ? Non au contraire, ces personnes m’ont énormément enrichie. Nous sommes plus riches de nos différences qu’en restant dans la facilité de ce que l’on connaît. Même si tout notre être nous dit NON, il faut parfois se forcer un peu. On évite ainsi les regrets.

Je m’imagine souvent avec un panier de fruits et je collecte mes expériences, mes rencontres pour en faire une belle salade. Un beau mélange sucrée qui améliore.. change le quotidien sans qu’on s’en aperçoive : une conversation, un thé échangé, un weekend, un cours de yoga… Nos rencontres nous façonnent, elles ne peuvent être négatives que si on ne leur donne pas assez d’attention 😉

top cactus pull&bear dos nu espadrille corailtop cactus pull&bear dos nu espadrille corailtop cactus pull&bear dos nu espadrille corail
Short – H&M (similaire ici ou là)
T-shirt – Pull&Bear dispo
Espadrille – Primark (similaire ici ou là)
top cactus pull&bear dos nu espadrille corailtop cactus pull&bear dos nu espadrille corail

Enfin une tenue estivale, même si à Paris, ce n’est pas encore le « vrai été » avec des températures flirtant avec les 30 degrés. Heureusement, je vais me délocaliser chez mes parents à Montpellier dans quelques jours. Oui ça sonne très Tanguy (voire Tanguette) mais pourquoi pas ?

Pour revenir à ma tenue, revoici mes petites espadrilles que j’ose finalement porter avec plaisir à Paris, même si je trouve ça un peu ridicule. Oui espadrille = plage, ça se conjugue mal avec le metro mais, c’est tellement agréable en été.
Petit nouveauté ce débardeur que j’ai acheté un peu sur un coup de cœur (c’est pour ca que je fuis les Pull&Bear, Zara… je craque à chaque fois). J’adore son petit dos nu et son côté casual à la fois, c’est un joli mélange qui me plait bien.

A très vite

PS: le vide-dressing a été mis à jour >>

Ne vous arrêtez pas là !

Summer Love #862

Summer Love #862

Hi, Oh un article look !! ça faisait 1 mois que je n’en avais pas publié et pourtant, il s’en…
The Cinematic Orchestra #854

The Cinematic Orchestra #854

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un excellent weekend. J’ai dû mal à croire à…
Less of You #811

Less of You #811

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend ? Je suis heureuse que le petit…

9 réflexions sur “Oxygen #632”

  1. Bonjour Anne,

    Je suis d’accord avec toi, il faut avoir “envie”: envie de s’ouvrir aux autres, envie de voir autre chose et comprendre que tout ce que tu apprends/vois te fait mieux te connaitre et avancer, meme les faux pas ou les expériences dites négatives! et c’est ca qui est sympa: le fait de s’enrichir et d’avoir des choses à partager le soir avec ton homme!
    Bonne journée,
    Albane

  2. Pas toujours facile de se mettre en danger volontairement, quand on s’est trouvé une petite zone de confort, mais c’est vrai que ca nous pousse vraiment plus loin !
    Pour les espadrilles, je ne suis pas trop pour la version classique en toile, mais revisitées comme les tiennes ou avec le bout en cuir ou quoi, ca passe bien mieux en ville 🙂

  3. J’adore porter mes espadrilles à Paris ^^
    Ça fait du bien de se sortir un peu de sa zone de confort de temps en temps, ça permet de se confronter à soi-même et de grandir un peu…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

No feed

Les actus

Retour haut de page