75 Pensées qu’une Coureuse a Durant son Run #84

Hi,
courir pensées réfléchir que faire en courant running

 Mercredi, Florence de United States of Flo partage un tweet vers CET ARTICLE : 75 Thoughts Every Runner Has While Out For A Run / 75 pensées tout coureur a durant son run. J’ai adoré le lire, j’ai bien ris et je me suis surtout pas mal reconnue dans quelques pensées.

C’est vrai que lorsque l’on court seule, on se retrouve souvent uniquement face à soi-même sans beaucoup de distraction. On prend chacun certaines habitudes pour occuper notre esprit pendant que notre corps travaille. On fait parfois le vide. J’ai l’impression de temps en temps de ne penser strictement à rien et de revenir à moi quand mon tracker de course m’annonce un nouveau kilomètre parcouru… voir plus depuis le dernier que j’avais entendu.

D’autre fois, j’ai l’esprit qui bouillonne, plein de pensées, d’idées, de choses à faire se bousculent, que j’oublie souvent une fois rentrée, bien sûr.  Quelques fois, je n’écoute que ma musique…puis bien souvent s’ajoute des pensées très inutiles sur ce qui se passe autour de moi. ça m’occupe de penser “avec moi-même”. Je fais des commentaires, je pense ceci-cela, je me fixe des objectifs durant la course… Parfois des pensées étranges viennent; morbides : Et si je me faisais assassiner ? ou plus futiles : mon short de running est TROP beau.

Bref, c’est souvent comique si et seulement si d’autres personnes peuvent les entendre !

Aujourd’hui, je me suis dit que j’allais rédiger un article sur le même thème que celui que je vous ai cité. Ça ne sera peut-être pas aussi drôle puisque souvent j’oublie ces pensées aussi vite qu’elles me sont venues, mais j’ai essayé 😉

 

courir pensées réfléchir que faire en courant runningJe porte: Short Nike (similaire ici ), Débardeur Nike Pro (similaire ici) et des Baskets Asics Kayano 19

 

Voici donc 75 pensées que je peux avoir durant mes runs 😉 :

1. Il fait super beau, c’est parfait… Je vais faire…. 10km!

2. Je suis habillée trop chaud… oui mais si je pars sans le k-way je vais avoir froid. Je prends le k-way

3. Bon, 10km, c’est seulement 5km dans un sens puis dans l’autre. En plus 5km d’ailleurs ce n’est QUE 2,5km fois 2. Je peux le faire FACILE.

4. Ah bah évidemment Nike Plus n’avait pas démarré, 500m pour rien.

5. … J’aime bien mon legging, il va vraiment bien avec mes baskets

6. ça fait même pas 2 km…

7. Je crois que j’ai chaud.

8. J’ai chaud.

9. Non mais je n’ai pas envie de m’arrêter pour enlever le brassard avec l’Iphone, les écouteurs, le bidule. Je n’ai pas si chaud que ça en fait.

10. Oh! Il y a quelqu’un qui arrive en face…

11. Je ne sais pas si je lui dis bonjour, il a l’air bizarre

12. Non mais je vais dire bonjour, aller !

13. Okkk donc il ne m’a même pas souris ou regardé alors que MOI j’ai dit bonjour

14. Je me demande pourquoi je dis encore bonjour, je devrais juste sourire genre un petit sourire je gère fougère, je ne souffre pas.

15. Quand je rentre, je m’étire, je me douche puis je retourne bosser mes cours. ça c’est un bon programme !

16. Je me souviens même plus du chapitre que je viens de réviser. C’était sur quoi…Ah oui

17. // Récite son cours //

18. Roo non je me souviens même pas de cette partie

19. Non mais je ne me souviens vraiment pas… Oh mon dieu une souris morte !

20. 35 minutes… Bon

21. J’ai soif, j’aurais dû prendre ma bouteille

22. J’ai chaud et soif.

23. Ooooh non je déteste cette chanson

24. J’arrive pas à la changer “pausing workout”. Mais non je voulais pas faire stooop juste changer la musique

25. // Nouvelle musique // resuming workout

26. bof c’est pas mieux

27. Il n’y a vraiment pas grand monde aujourd’hui

28. Je suis TOUTE SEULE. Je suis la REINE DU MONDE.. //essaie d’accélérer…//

29. … Non mais si on m’enlève, j’ai prévenu ma mère, elle SAURA.

30. Puis mon iPhone est géolocalisé après tout

31. En fait je me battrais, je ne me laisserais pas faire… Oh des gens!

32. Ok, Super, une famille qui a décidé de prendre toute la largeur du chemin

33. Si je fais beaucoup de bruits avec mes baskets ils vont peut-être se pousser gentiment sans que je m’arrête.

34. Ok ça n’a pas fonctionné… PARDOOOOOOOON

35. Puis c’est lent à se pousser en plus, et c’est pas content. Je devrais avoir une sonnette comme les vélos.

36. J’allais quand même pas courir sur la route ? Enfin c’est peut-être mieux parfois.

37. // Zig Zag entre mamie et son chien, maman et bébé, couple qui domine le trottoir, enfants qui courent et qui poussent leurs trottinettes et….//

courir pensées réfléchir que faire en courant running

38. Oh bah tiens encore une crotte de chien, les maîtres doivent tous avoir le dos coincé pour ne pas être foutu de ramasser derrière.

39. // Petit saut entre deux trottoirs et le passage clouté //

40. Pas la peine de klaxonner c’était rouge pour les voitures !

41. ça serait plus pratique un trottoir pour les piétons, une piste pour les coureurs puis une autre pour les vélos. Sur le trottoir on embête les pépés et mémés et sur la piste les vélos qui vont plus vite que nous.

42. Ah lui, je vais le dépasser MOUHAHAHA

43. Petite accélération car bien sûr Macho Man ne va pas accepter de se faire doubler par une fille

44. Évidemment il accélère mais trop tard. Ah ces mecs.

45. Hop 7km, plus que 3km = ce n’est RIEN

46. Ah j’avais oublié cette montée.

47. Non mais de toute manière : tout ce qu’on monte, on le redescend.

48. Rooo non UN CHIEN SANS LAISSE… un gros chien en plus

49. Faisons comme si je ne l’avais pas vu, je regarde DROIT devant. Arrête de le regarder il va venir.

50. Je ne crois pas qu’il va venir vers moi.

51. Eh bah si bim dans les jambes ; LAISSE MOI TRANQUILLE

52. // Regard noir au maître //

53. À quoi ça sert un chien en plus ?

54. Heureusement il fait beauuu

55. Bon… quoi 8km ? cette montée m’a tuée.

56. Pourquoi je cours ?

57. Parce que mon legging est quand même super beau.

58. Il y a un joli rappel de couleurs rose ici et là. Non mais j’aime bien

59. Je devrais me concentrer un peu

60. Quel est mon temps ? Ah ouaiiiiis ça va en fait !

61. Je le sens bien ce run, je fais un bon run là.

62. Je suis sûre que c’est grâce à mon petit plat d’hier soir

63. Ou le soleil… ou la musiquuuueeee. Ce parcours est vraiment cool.

64. Je suis sûre que je pourrais courir plus là. Genre 12, ça fait que 6…. ou même 7 enfin 14 je veux dire.

65. J’ai fait un semi, je pense que je pourrais faire un marathon cette année.

66. Je me sens bien, puis elles sont cools mes baskets, je le ferais avec elles

67. Tiens, à lui je ne lui dis PAS bonjour, à quoi ça sert ?

68. Et bien sûr il m’a dit bonjour.

69. C’est bon je lui fais un signe de tête : nous sommes de la même communauté des RUNNERS

70. Je me demande quelle tête je dois avoir là, maintenant

71. Vaut mieux pas savoir.

72. M’enfiche parce que J’AI PRESQUE FINI.

73. MAISON !

74. Douche ou étirement en premier ? Douche.

75. Ahhh ça fait du bien finalement, je suis sûre que j’aurais pu faire plus en fait.

J’ai envie de taguer mes copines de crew WeOwnTheNight: Knitspirit, Cucul la Praline et United States of Flo ainsi que mon copain sur Frenchfuel pour connaître aussi un peu vos pensées pendant vos runs.

Et n’hésitez pas à partager en commentaires vos pensées pendant que vous courez, je suis curieuse de les connaître 😉

Bon dimanche et Joyeuse Pâques !

Ne vous arrêtez pas là !

Selection Alltricks Spéciale Running et Trail (Homme et Femme)

Selection Alltricks Spéciale Running et Trail (Homme et Femme)

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je vous retrouve aujourd’hui pour un joli bon plan ! Avec Alltricks, on…
Idées Cadeaux de Noël 2018: Pour votre Sportif Favori

Idées Cadeaux de Noël 2018: Pour votre Sportif Favori

Hi, J’espère que vous allez bien ? Jusqu’à Noël, je prévois de vous proposer plusieurs listes d’idées cadeaux à thème.…
Petit Nouveau: Mon Programme Running en 8 semaines

Petit Nouveau: Mon Programme Running en 8 semaines

Hi, Ce n’est pas QUE la rentrée sportive, c’est aussi un tout petit peu la rentrée littéraire. Même si on…

139 réflexions sur “75 Pensées qu’une Coureuse a Durant son Run #84”

    1. Moi j’essaie mais ça me prend quelques kilomètres et le pire c’est quand j’ai oublié une partie… ça m’énerve et je peux rien y faire puisque je n’ai pas les fiches sous les yeux !

  1. “Ca fait meme pas 2km…” MERCI ^^ Je l’ai souvent cette pensée ! C’est en général a partir du 4eme km que la machine tourne bien et que j’arrête de râler ^^
    Merci pour cet article plein d’humour 😉

  2. Trop cool ce post !!!!!! J’adore ! Quand je courrais, pareil, un milliard de pensées genre “pas mal ce mec” “oh eux deux vont vachement bien ensemble” etc. ce genre de truc ! 🙂 En tout cas super tenue de sport, j’adore 🙂

    1. hihi je fais aussi des petits commentaires comme ça
      C’est fou quand même comme on se passionne pour notre environnement quand on court !

  3. J’adore ton article Anne ! Bon moi c’est plus 6/7 kms en ce moment (je reprends) mais je suis certaine que si je fais la liste, j’ai tout autant de pensées. Et je suis complètement d’accord pour la création des pistes pour piétons, coureurs, vélos et la route à côté. Si tu savais comme je me bats à Paris à coups de sonnettes pour que les piétons se poussent des pistes de vélos (le pire ? rue de Rivoli et pas loin de Stalingrad). Bon dimanche.

  4. Trop drôle 😀 En tout cas, je me suis vachement reconnue, surtout dans 10km ça fait 5kmx2 quoi, faciiile !
    Je devrais réviser mes cours en courant aussi, ça serait utile ahah !

    Super article et chouettes photos !!

  5. Bonjour Anne,

    Sympa cet article 🙂 Je pense très souvent à 1001 choses quand je cours, du genre:
    -qu’est-ce qu’il est confortable ce short, j’ai bien envie de m’en acheter un autre (le tempo de chez nike)
    -ma formation se termine bientôt, où vais-je postuler?
    -j’ai bien envie de cuisiner un pain d’épices ( il y en a un dans le four en ce moment même ;))
    -c’est décidé je tente le marathon de Paris l’an prochain (ce matin)
    -je vais bien dormir ce soir
    -j’aimerais bien une petite paire de ballerines Bensimon (du coup j’en ai acheté une paire samedi)
    -faut que je bosse un peu quand même en rentrant…
    -mmm une bonne petite douche en rentrant 🙂
    -j’ai hâte d’aller chez le coiffeur
    -vivement que le mémoire soit bouclé pour que je puisse me plonger dans de la lecture plaisir, commencer à regarder Games of Thrones et publier davantage d’articles sur mon blog
    -il faut que je pense à réserver la traversée en bateau pour cet été
    etc…

    Passe un bon dimanche.
    Delphine

  6. Haha, je me reconnais dans pas mal de tes pensées, surtout la numéro 3, je le fais super souvent, diviser les distances par deux (et encore par deux, et encore par deux) dans ma tête pour que ça paraisse moins long. Ou alors, “bon, je fatigue, allez, je cours jusqu’à la maison au bout de la rue et je m’arrête”, le but étant bien sûr de me redire la même chose au niveau de ladite maison pour ne jamais m’arrêter ;-). Sinon, j’ai aussi, raaaah, faut que je me mouche / j’ai soif / mais pourquoi j’ai mis ce pull, j’ai trop chauuuud / ah ben non, ici y a du vent, il fait froid / allez, j’allonge ma foulée ! / quoi ?? Il me reste encore 4 km ??? / “your goal is in sight, tap now for a powersong”, yes !…

  7. Ahah! Je me retrouve! 😀
    Parfois, je dis bonjour. Et l’autre répond pas. Et ça m’éneeeeeerve. Donc je ne dis plus bonjour. Et l’autre le dit. Mais raaaaah. Par contre, j’ai un chien. Enfin ma mère. Donc j’ai l’habitude et ils ne me dérangent pas pour un sous. S’il t’approche de trop près, tu le regardes sévèrement et tu dis “NON!” d’une voix ferme et normalement, il te laissera tranquille 😉

    1. Après pour les chiens, c’est souvent le maître qui est en tord et ne l’appelle pas quand justement il commence à aller vers moi… je me sentirais pas de lui crier dessus :S

  8. Hahahaha c’est énorme ! j’ai bien rigolé, surtout le “je gère fougère”, moi c’est pareil quand je vois que quelqu’un arrive enfin je me dis “allez sort ta pokerface genre je suis easy et arrête de souffler comme un veau”. Sinon je pense qu’on divague toutes dans nos pensées … Enfin j’avoue que des fois je vais bien loin, à m’inventer des trucs, ou alors je ne pense à rien… Haaa les filles 🙂

    Et tu es canon sur tes photos, bel ensemble !

    Bises

    1. hihi je fais attention quand je croise quelqu’un… bon le pire c’est quand j’ai une tête horrible ou que je chantonne ou que je souffle…. et que je me fais doubler… “merde il m’a vue faire ca naaan ?”

  9. Haha je me reconnais bien et les autres aussi… C’est vrai que l’esprit divague facilement, je cours en bord de Seine et j’ai vite des pensées du style “oh une péniche… Elle avance pas vite dis donc… En même temps c’est une péniche… Oh un poisson vient de sauter, il y a des poissons vivants dans la Seine ??!” Enfin que des pensées existentielles… Quand on dit que courir vide la tête, ça vide la tête haha !

  10. “Pourquoi je cours”????
    Ah ah!!! Quel soulagement devoir qu’il n’y a pas que moi qui me dit “pourquoi je cours” et “que 2 km?!” quand je crois en avoir fait le double!!
    Et le final: “ouais franchement easy cette sortie….. j’aurai du accélérer là et là j’aurai explosé mon score….” 😀

  11. Ah le coup du chien ! Pas plus tard qu’hier déjà, je courrais autour d’un petit lac et j’ai croisé 4 fois un ÉNORME chien, tout seul (pas forcément l’air méchant mais j’ai peur des gros chiens) et la je me disais “et s’il te mord tu es toute seule comment tu vas faire ? Faut que tu aies l’air cool, s’il sent que t’as peur c’est cuit”. Bon il ne m’a pas mordu du tout mais j’étais loin d’être rassurée ^^.
    Sinon tout a fait d’accord pour une piste spécial courreur, ça a tendance a m’exasperer de devoir parfois zigzaguer et que les gens ne se poussent jamais grrr.

    Des fois je me raconte des histoires, je me prends pour la reine du monde ah ah mais le plus souvent je fais le vide sur ma journée (en ce moment avec le stage je cours le soir), je réfléchis sur des situations, le lendemain, les projets en cours etc. Au final j’apprécie vraiment ces tête a têtes avec moi même, et j’ai du mal a courir avec quelqu’un ^^.

    Ps : j’adore la tenue !!

  12. Hahahahaha j’ai adoré te lire !
    Quand je cours, à Paris (dans les parcs, autour des parcs), généralement il y a plein d’autres gens qui courent – la communauté des runners haha – et je passe mon temps à commenter leur façon de courir (mais utilise tes bras bon sang / nan pas le téléphone dans la main, les brassards c’est pour les chiens / aaah au secours le casque pour la musique tu vas transpirer des oreilles / oh la la doucement avec le sol là tu fais trembler Paris / merci la poussière tu peux te calmer / ah toi tu cours pas tu marches, mais pourquoi tu es là alors ?/ etc.), ou bien leur tenue (oh trop cool ces baskets, les nouvelles *** / au secours la tenue de sport du collège / han j’aimerais bien ses jambes – enfin sans les poils / oh tiens elle a la même veste que moi – en même temps que moi / ah tiens la prochaine fois je ferai la même coiffure qu’elle, ça a l’air pratique et pas trop moche / etc.).
    Et quand je cours dans un endroit où la communauté des runners est peu présente – c’est-à-dire sur les trottoirs, enfin ces endroits fabuleux pour les promeneurs qui ont le temps et qui marchent le nez en l’air, ben là dans ma tête c’est la guerre : merci la fumée de cigarette, tu peux aussi arrêter de fumer et te mettre à courir – ça te ferait pas de mal / aïe la laisse et le chien, vus trop tard / quoi pourquoi tu me regardes ? oui je suis rouge et alors ? / ah toi je sais que tu vas te retourner pour voir à quoi je ressemble de dos aussi / pervers / quoi c’est feu rouge voitures et feu rouge piétons, donc ça veut dire feu vert runner non ? / ah je comprends mieux pourquoi la communauté des runners ne vient pas par là, les pavés, l’alcool, les touristes – ok plus jamais / oh qu’il est long ce feu rouge j’aurais du mettre pausing workout sinon ça fait foutre en l’air mon allure au km/ etc.)

    Mais parfois je pense des trucs gentils hein du genre : oh la lumière est superbe / pourquoi je me retrouve encore sur le Pont des Arts ? ah oui c’est joli / allez, sois fière, toi tu cours pendant qu’eux s’engraissent en terrasse / tu verras comment tu vas bien travailler en rentrant (et puis en fait beaucoup d’étirements, douche et massage ben c’est l’heure de dormir) / oh tiens et si j’allais jusqu’à chez ma meilleure amie ? / ah non je suis pas présentable / bon mercredi soir j’organise un dîner à la maison / je peux conquérir le monde / pourquoi je ne me suis pas mise à courir avant / oh tiens ma rue, bientôt arrivée / quelle était cette superbe idée d’habiter une rue aussi longue ? / ah la maison / bon allez étirements – douche – massage – travail / lecture / bon allez étirements – douche – massage – DODO/ etc.)

    J’espère que tu vas t’amuser autant que nous à lire nos commentaires !
    Et lors de ma prochaine course, ne doute pas que je vais penser à tout ce que tu as écrit ici !

  13. Énorme ! Je me suis marrée du début à la fin, c’est exactement ça, mention spéciale pour les “je dis bonjour personne ne répond… je ne dis rien je regrette aussi etc.” 😀
    Et pour avoir couru le marathon, je peux témoigner que les pensées qui te traversent l’esprit pendant ces 4 heures interminables sont encore plus bizarres, surtout à la fin (un peu comme sous l’effet de l’alcool en fait). Sauf que tu ne te dis pas “je pourrais courir plus” mais plutôt “30km cela aurait été bien comme distance pour un marathon, quelle idée d’avoir fait plus long !”
    Bon week-end !

  14. Donc voilà je ne suis pas la seule à me faire des films dans ma tete ^^
    Tu m’as fait bien rire en tout cas :p
    Ton débardeur Nike et superbe il irait bien avec mes nouvelles baskets 😉
    Biz Jeny

  15. Super article, trop drôle et tellement vrai ! C’est fou, quand on court, le cerveau s’agite autant que les jambes. Je ne suis pas la seule à me demander pourquoi je cours, surtout au bout de 2 km à peine. Mais le plus souvent, à la fin, quand les endorphines se sont réveillées, je me sens juste bien.

  16. Petit chat qui court

    Ah ah, marrant cet article 🙂

    Moi ça donne un truc du genre : bon, ça commence bien, j’ai mal aux chevilles, c’est pas grave, ça va se dérouiller. Voilà, j’avais raison. Bon sang, je vais quand même VRAIMENT pas vite, on s’en fout, je cours pas pour ça, je cours pour me vider la tête (oui, je m’auto-persuade de trucs ^^). Ça monte, ça me soule, allez, je l’ai fait la dernière fois, c’était pas si terrible. Un Mc Do ici ?! Mais c’est juste à côté de chez moi, c’est mauvais ça ! L’odeur porte vachement loin quand même, ils sont forts… J’m’en fous si j’ai l’air ridicule et d’une baleine, moi au moins je cours. Et avec ce soleil je vais bronzer, une motivation en plus. Okay, le soleil c’est bien mais j’ai chaud là quand même non ? Bordel mais y a trop de monde ! Voilà, il fait beau forcément les gens sortent, en plus je suis en short, vachement à l’aise. Non allez tu t’en fous, concentre toi sur la musique. 35 minutes, j’ai fait plus de la moitié. Je vais les dépasser elles. Ouii, je les ai dépassées ! Bon, elles n’allaient vraiment pas vite, mais même. Bien sûr, pour rentrer ça monte pendant un quart d’heure, je vais y aller molo j’te l’dis moi. Je vais jusqu’au bout, comme ça je serai contente. Plus que 10 minutes, c’est quoi 10 minutes sur 1h hein ? Dernière montée, je sprinte, je serai encore plus contente ! Voilà, je l’ai fait, c’était pas si ouf, je suis vraiment contente et en plus j’allais pas si lentement finalement… 🙂

  17. Haha j’adore ! Je crois qu’on a tous notre cerveau qui divague quand on court. J’ai souvent ce même enchaînement de pensés: ” Pourquoi je cours ? Parce que j’adore mes chaussures/short/tee-shirt”. ^^

  18. Pour ma part, quand je cours, je me mets de la musique un peu biatch genre rihanna ou les pussycats dolls et là c’est le théâtre dans ma tête! Je deviens une super star de la danse, je bouge comme une déesse et mon déhanché est plus maitrisé que celui de Beyoncé !
    Mais dans ma tête seulement !

    1. A vrai dire moi avec mes musiques je m’imagine parfois me trémousser super bien… mais bon dans la réalité ce n’est pas trop ça lol

  19. Tu m’as bien fait rire! Je me suis un peu reconnue dans tes pensées!
    “Non mais si on m’enlève, j’ai prévenu ma mère, elle SAURA.” J’avoue que j’y pense à chaque fois que je vais courir dans les bois.

    Je pense aussi à des trucs du genre :
    – Allez ce soir je me couche tôt.
    – Mon legging descend.
    – Qu’est ce que je vais mettre cet aprem pour aller chez bidule!
    – Ah mince j’ai déjà mal au genou.
    – Mon legging descend encore!
    – Faut pas j’oublie de prendre telle chose en faisant les courses.
    – Si j’accélère je peux dépasser la péniche… lol (lorsque je cours au bord du canal)
    etc…

    Je me sens un peu moins seule 😉

    Bisou

  20. Oui je me suis bien reconnu là !!
    Par contre, je me disais que ça serait bien que tu fasses un article sur comment organiser ses sorties running pendant le blocus, la période des examens. Ne pas se sentir coupable d’aller courir en laissant ses cours de côtés un moment etc…

    1. Pourquoi pas 😉
      Mais pour te répondre durant les examens je fais mes séances de sport juste après le partiel du jour pour faire une vraie coupure entre l’examen et la reprise des révisions pour le suivant

  21. roooh, les belles gambettes musclées finement, super short aussi.
    j’ai beaucoup aimé ton article. Parfois, des gens qui ne courent pas, dans mon entourage me demande pourquoi je cours, et je fais très souvent un réponse brouillon. Je ne sais pas trop bien mais je suis fière de le faire, et je trouve que mon humeur est plus égale.
    Et quand je cours, en effet, “que 2 km” vient très souvent, mais je suis trop orgueilleuse pour faire demi-tour.
    Moi aussi, c’est plus vers le 4km que je me sens bien et que la machine fonctionne toute seule.
    Par contre, je passe encore pas mal de temps à gérer mon souffle, ça occupe une bonne partie de mes runs.
    je retrouve plein de choses en commun dans ton article:
    bonjour/pas bonjour,
    chien,
    rahhh, la chanson qui va pas, je le savais en plus qu’il fallait que je la vire de ma playlist!
    le Nike plus qui s’arrête ou qui n’a pas démarré, grrr
    , le k-way, je le pose où? j’ai vraiment chaud ou pas? il va me gêner si je l’attache, bon, je le pose derrière la barrière, là, ce qui me donne un autre sujet de conversation mental durant tout le trajet, vais-je le retrouver? en plus, je l’adore, il est super…
    les types louches, enfin que je trouve subitement louche, serai-je capable de me défendre? de faire un numéro d’urgence correctement dans le coffre d’une voiture?
    il faut que je me coupe les ongles des orteils,
    mes écouteurs sont pas terribles, j’aurai du prendre les autres..
    j’ai hâte d’aller m’étirer, c’est un super moment je trouve pendant que l’eau du bain coule…
    je vais essayer de faire une mental list lors du prochain run, mais pas facile.
    merci pour ton article.
    bises

  22. Coucou,
    Je me reconnais dans tes pensées!! Je pense quasiment la même chose quand je cours : tu peux juste enlever la partie sur les cours compte tenu que je ne suis plus étudiante, par contre tu peux rajouter “à la prochaine soirée je ne fume plus” “il faut vraiment que j’arrête de fumer” “pourquoi ai je un jour fumer ma première clope?”…
    Super post!
    Aurélie

  23. ah j’ai adoré ce post un peu plus léger que d’habitude 🙂 on a chacunes nos petites pensées qui nous remotivent, moi je m’imagine observée par mes proches, ça me booste tout de suite, j’aurai pas envie qu’ils me voient souffler ou m’arrêter en plein milieu de la course que j’ai prévu !

  24. Tiens j’ai jamais pensé au fait qu’on pourrait m’enlever quand je cours.
    Moi quand je cours c’est: je suis trop heureuse de courir aujourd’hui, bon tu le détecte le GPS ou pas, pas trop rapide le 1er km hein, c’est dur le souffle au début quand même hein, mais comment elle fait avec son pull je suis en débardeur et je crève de chaud, je préférais courir en hiver quand même moins chaud, mais comment je vais faire cet été je vais mourir, 2km et je souffre c’est quoi ça, vasy dépasse moi comme un dératé je te rattrape sur le pont, tiens je cours plus vite aujourd’hui, allez c’est partie pour la montée, je t’avais bien dit que je te rattraperai, la vue elle est trop belle depuis là quand même, c’est fou comme j’aime cette ville, dire que je serai plus là l’an prochain, ah la descente ça va mieux on est reparti, j’ai soif, nan mais comment on boit à un ravito pendant une course?, je devrai peut être faire la course avec ma bouteille d’eau, mais pourquoi tout le monde me regarde, je dois avoir une tâche ou alors on voit ma culotte, nan j’avais vérifié avant de partir, elles sont trop belles mes baskets quand même, ah j’aime trop cette chanson, mais tu vas oùùù avec ta trotinette, ah tiens lui je crois que je peux le suivre un petit peu, bon en fait nan mais je le perd pas de vue, mais pousse toi tu vois pas que je souffre là, j’aime pas quand il fait beau y’a trop de monde c’est quand qu’il pleut, oh des oiseaux, des fleurs j’aime trop le printemps, oh y’a écrit finisher marathon de paris sur son t-shirt le boss, j’aime bien lire les t-shirt, nan là c’est vraiment dur, aller clo tu peux le faire, c’est comme tes études c’est dur mais c’est pour la bonne cause, mais qui m’a dit d’aller courir sérieux genre je suis forcée, je m’arrête là, ah nan je m’arrête pas je tiens, ah je l’aime trop cette chanson c’est reparti, ah ça va mieux, ça y’est une ligne droite sans personne vas-y amuse toi cours, c’est sympa le roller ceux qui aiment pas courir devrait faire du roller, mais moi je préfère courir, j’ai trop chaud je veux courir en brassière, en guyane je courrais en brassière, d’ailleurs il me faut le short roxy que j’ai vu la dernière fois, je fais quelle taille chez roxy?, ah tiens lui je l’avais croisé de l’autre coté….

    et je pourrais continuer pendat longtemps. Par contre impossible pour moi de me réciter des cours

  25. Super idée Anne les pensées de la runneuse. Concernant les miennes quant je court je ne rencontre personne dans mes rues et chemins de cambrousse sauf des bébés lapins qui me narguent en me passant dans les jambes à toute vitesse.
    Je fait le vide et me sent zen à partir de 4 km.
    Avant ça j ai le cerveaux qui fume et qui divague dans les pensées de ma vie quotidienne, me donnant objectif et points d’amélioration de la ma vie.
    mais je me suis rendu compte que quant je vois le soleil se lever ou bien la rosee qui fait briller les champs de blé je prie . Parce que je suis heureuse de sentir le vent la fraîcheur la vie que j’ai et la chance de pouvoir courrir que d autre n on pas.

    Je suis simplement bien dans mes baskets à ce moment la c pour ça je pense.
    Aller bonne révision et courage a toi Anne.
    Virginie

    1. Après quelques km j’avoue que le cerveau se calme
      Je l’ai ressenti surtout quand je préparais mon semi-marathon vers 8km c’est le silence, même avec ma musique lol

  26. J’ai finalement été courir et j’avoue que quand je me suis mise à repenser à ton article, cela m’a fait sourire. Les commentaires que tu as déclenché m’ont fait beaucoup rire aussi. C’était une très bonne idée, on se sent moins seule.
    bonne soirée.

  27. salut ! super originale cette idée. j’ai bien aimée lire ce poste et dès que j’aurais finit mon le nouveau design de mon site j’en posterai un avec mes pensées fraiches d’un run de cette semaine ! Sinon je me demandais tu cours tous les jours ?

    1. Non je ne cours pas tous les jours, un jour sur deux.
      Il m’arrive de courir deux jours d’affilée, mais j’essaie toujours d’observer un jour off entre chaque run.

      1. merci pour la rapide réponse malgré tes révisions et le groupe que tu as gentiment créer pour nous filles-runneuses sur facebook (c’est géant cette idée !)

        Sinon comme prévu j’ai écris mon article avec mes pensées sur mon site fraichement finit voilà la page si le coeur t’en dit

        http://www.florencemorand.fr/?p=88

        bonne suite à toi et au plaisir de lire un de tes nouveaux articles !!

        1. D’ailleurs pas de soucis niveau accès pour toi =) ?
          des bisous et je vais vite lire ton post !

  28. Trop fort cet article! C’est vrai qu’on a des milliers de choses qui nous passent par la tête, c’est rigolo de les écrire! Parfois on divague, on se laisse emporter et les km passent plus vite!!!

  29. Ah ah super article! J’ai bien ri! 🙂 tu as quand même une bonne mémoire pour te souvenir de tout ce dont tu penses en courant, moi j’ai tout oublié une fois rentrée chez moi 😉

  30. Excellent j’adore! Ai-je besoin de re-preciser que j’ai les même pensées au niveau des CHIENS? Lol
    Sinon, je me retrouve dans pas mal de tes pensées c ´est trop drôle quand on y pense ! (Avec le recul quoi)

    Voici les miennes en complément :
    -oh non j’ai le nez qui coule
    -je sors le mouchoir ou pas?
    -ah tiens lui il court carrement torse nu
    -pff c’est pas bien de distraire les gens
    -quand je rentre je me fais un petit goûter
    -oh non j’ai senti une goutte
    -il pleut
    -normalement je vais me prendre une flaque d’eau
    -mes baskets vont mettre 10 ans à sécher
    -je suis sûre que je cours plus vite qu’elle
    -en tout cas elle court bizarrement
    -bon la prochaine fois je demande au cheri qu’il me filme
    -j’veux m’assurer de pas courir comme une demeurée
    -oh NON un chien *sifflote*
    -ok il m’a sauté dessus je vais devoir laver mon t shirt
    -ca existe des mini bombes lacrymo?
    -quoi que 10min? Doit y avoir un bug

    Etc etc j’ai l’impression de penser des millions de trucs mdr!

    Bises,
    Nora

  31. J’adore cet article ! C’est vrai qu’on pense vraiment à tout et n’importe quoi quand on cours !
    J’ai une petite question, je me suis inscrite à ma toute première course, de 6km (je cours depuis 2 mois seulement, 45 à 55min 2 fois par semaine), je me demandais si un temps de 40 minutes voir 35 (ce serait le top) serait possible à atteindre ? (la course à lieu le 13 juillet, j’ai encore 2 mois et demi devant moi).
    De plus, quels types d’exercices fait progresser plus rapidement qu’un simple jogging ?
    Merciii 🙂

    1. Largement tu y seras 😉 Il faut juste essayer de te forcer à aller plus vite.
      Tu n’as pas à faire du fractionné je pense. Essaie juste de faire de petites accélérations pendant une sortie genre 5 ou 6 de 100-200m.
      Puis durant une sortie tu te dis que tu dois faire tant de km mais en moins de 35min. Il faut juste augmenter ta vitesse un tout petit peu. pas besoin d’exercices de renforcement 😉

  32. Excellent ce billet ! 😀 Personnellement, quand je cours, c’est avec de la musique dans les oreilles, donc j’ai souvent tendance à occulter mon esprit en chantant en courant, genre star de la pop dans son clip 😉

    Belle fin de journée et à bientôt. Alexandra.

  33. Je suis une lectrice silencieuse de tes articles running depuis le début et je dois dire que c’est grâce à toi si j’ai repris la course à pieds en me fixant des objectifs pour garder ma motivation. Aujourd’hui je sors de mon silence pour te dire que pendant un jogging, quand l’envie et la motivation s’échappent au bout de quelques minutes, voici ce que je me dis : “Si Anne Dubndidu le fait, moi aussi je peux le faire ! ” et je repense à tous ces articles et phrases motivantes que tu partages sur ton blog, instagram et twitter. Merci de revaloriser la pratique féminine du running !

  34. Excellent ! Je me sens beaucoup moins seule dans mes divagitions de running. Et je vois que les premiers kilomètres sont les plus durs … en tout cas, c’est dans ces moments là que j’ai le plus de mal à me concentrer et à trouver du plaisir. Après j’oublie et je passe à autre chose !

  35. Bonjour,
    Voilà je viens souvent par ici et je n’ai jamais laissé de commentaire mais là j’ai tellement adoré qu’il fallait que je te le dise !
    C’est excellent je t’imaginais et je m’imaginais.
    Le problème c’est que moi je n’arrive pas vraiment à m’y mettre à la course à pieds et pourtant j’en ai vraiment envie. Je trouve toujours une excuse nulle pour reporter.
    Alors j’ai bien acheté tout l’équipement nécessaire : un legging, des t-shirts, une chouette veste, le porte iphone qui se scratche sur le bras… mais j’aurais peut-être dû prendre un beau legging coloré moi aussi et en plus mes baskets sont… moches 😉
    Bref je me motive et j’espère un jour arriver à ton niveau.
    En tout cas : BRAVO !!!
    A bientôt
    Celineal

    1. Après si tu n’aimes pas il ne faut pas te forcer, il existe d’autres sports qui te plairaient plus peut-être, il faut essayer 😉 !!

  36. Haha je vois qu’on est ttes pareilles quand nous courons! j’ai à peu près là même réflexion sur le 10 km mais en minutes: “allez 45 minutes c’est a peu près 20 minutes à l’aller et 20 minutes au retour, en plus le retour c’est tjr plus rapide que l’aller!”, “j’ai chaud” “j’en ai marre de cet écouteur qui tient pas” “bon je l’enlève j’écoute les oiseaux et le bruit de l’eau, retour aux sources” “pense à tes jambes musclées quand tu mettras la robe pour le mariage de tonton cet été!” “j’ai les jambes lourdes” “vivement 25 minutes ça va tjr mieux après 25 minutes” “oooooooooooh des fraises des boiiiis” “jsuis où là?” (oui je longe le gave de pau sur un chemin pédestre qui traverse plusieurs villages ^^) “ooooooh des canetoooons” “trop belles les Pyrénées aujourd’hui” “papipoupipouuuu” “HA on arrive au stade, j’espère que jvais croiser personne que je connais” “ooooon y eeeeeest FIOUUUUUU” (mais là ca sort souvent à voix haute ^^) en tout cas ton article m’a bien fait rire!!! et vu que c’est mon premier commentaire j’en profite pour te remercier car c’est grâce à toi que j’ai repris la course à pied il y a 4 mois après 2 ans d’arrêt! je te suis religieusement et tu es vraiment une source d’inspiration et de motivation pour moi =) tu es un peu ma gourou du running ^^

  37. J’ai des pensées différentes des tiennes, car il n’y a pas de feu rouge chez moi lol
    Celle qui revient souvent c’est le souvenir de mes accouchements. Quand je suis en souffrance je me dis que j’ai connu bien pire, ça me fait redémarrer.
    Mais vue comme je suis lente, quand je pars sur un trail de 24Km j’ai le temps de m’en raconter des trucs dans mes tête lol

  38. 75 pensées et presqu’autant d’éclats de rire ! Difficile de faire le tri pour trouver la plus drôle, mais allez, pour moi c’est « Macho man » ; il est partout !!! LOL ! Plus sérieusement, si les réflexions se bousculent autant dans notre petite cervelle pendant l’effort, c’est parce que le cerveau est alors très irrigué en sang riche en oxygène. Personnellement, je trouve souvent ainsi des solutions à des petits tracas de la vie quotidienne.

    Maintenant séquence compliments : 1) tu as de belles cuisses bien musclées, bien plus sexy que des tiges filiformes ; 2) vive le short qui te va si bien (ou le boxer) à l’arrivée des beaux jours ! – le corsaire en toute saison, même en plein cagnard, ça devient ridicule !

    Bises, Sophie F. (anciennement « Sophie » tout court, mais je ne suis pas la seule !)

  39. salut anne, je visite ton blog régulièrement et j’aime ton style simple et enjoué.
    Dans cet inventaire de tes pensées je me retrouve particulièrement dans la 56 (instants de doute : mais bordel qu’est-ce que je fous là ?) suivis immédiatement par la 57 (pensée positive : les tenues que je vais mettre pour exhiber fièrement mes jolies gambettes !…) et la 62 bien sûr !.

    1. hihi nous avons des ascenseurs émotionnels pendant qu’on court c’est fou entre la crise du J’en peux plus et le je vais me racheter un short car finalement c’est bien le running lol

    1. Mais ça m’agace tellement ça ! ou quand l’appli se met en pause mais ne redémarre pas alors que tu as déjà re parcouru 500m.

  40. J’adore ces idées qu’on a quand on court. Par contre, dans le cas présent, ça reste politiquement correct. J’ai plein de trucs beaucoup plus difficilement avouable en tête quand je cours 😉

  41. J’adore cet article 🙂
    Comme quoi quel que soit notre niveau et la durée du run, une quantité affolante de choses nous passe par la tête ^^
    Je voulais te poser une question. J’ai lu tous tes articles (sans exception^^) et j’ai vu que quand tu as commencé à courir tu étais déjà aux alentours des 10km/h. Je cours environ une fois par semaine pour le moment (je vais commencer à augmenter le nombre de sortie une fois les examens finis et le temps retrouvé), cependant je suis plus aux alentours des 7.5km/h … j’arrive à augmenter la durée de mes runs sans trop de soucis mais j’ai beaucoup de mal avec l’intensité et la vitesse :/ aurais tu des conseils à me donner ? Merci beaucoup 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

No feed

Les actus

Retour haut de page