Archives du mot-clé Asos

Good Vibes #641

Hi,

short tribal

Lorsque j’étais au collège, puis au lycée, bref quand j’étais une ado en puissante, j’adorais lire. En fait, c’était vraiment une passion. Je me posais dans un coin et je lisais. Le mercredi après-midi rimait souvent avec un petit détour à la médiathèque. J’y allais je crois une fois toutes les 2 semaines pour emprunter 5 ou 6 livres que je dévorais dans l’intervalle demandé.… LIRE LA SUITE

Moon #640

Hi,

short taille haute

C’est assez drôle mais, j’aime voir la vie par étapes, par rites de passages. J’en ai vécu et partagé beaucoup sur ce blog. Ce qui a de positifs sur le blog d’ailleurs, c’est de pouvoir partager ma joie avec vous. Bien entendu, je l’ai fait avec ma famille et mes amis

Je peux vous résumer l’image : petits cris, petits sauts, petits rires, emoji happy, confettis… Je crois que ma première grande joie, grande émotion avec ces fameuses « étapes » fût lorsque j’ai eu le concours d’entrée à Sciences Po.… LIRE LA SUITE

What You Don’t Do ? #634

Hi,

jupe en jeans asos sandales mango

Comme je vous l’expliquais au mois de mai, je cherchais à reprendre mes études à la rentrée et notamment dans le sport. Les premières réponses à mes dossiers commencent à arriver dont la première aujourd’hui (pile poil à mon retour de Stockholm, c’est un signe !) qui est… POSITIVE.

Forcément, j’ai fait une danse de la joie que ma mère connait bien..… LIRE LA SUITE

A man I Know #614

Hi,

zara printemps 2015 jeans asos taille haute

J’ai terriblement envie de vous parler du Marathon qui approche puisque ça y est à J-3, je dors, mange, bois, respire Marathon… Mais je me contrôle car je crois que je vais bien trop vous en parler après (normalement) avoir parcouru les 42,2km ! fiou fiouuuuu le stress monte 😉

Bref, ça y est nous allons officiellement déménager de notre petite chez nous parisien.… LIRE LA SUITE

Mr. Wonderful #610

Hi,

jeans taille haute asos

Quand j’étais petite, j’avais très peur de mourir. J’ai eu une période où je n’arrêtais pas d’en parler, j’avais peur de dormir, peur du noir, peur que Maman me laisse et meurt. Je crois que je devais lui faire un peu peur à force de parler de sa mort, mais j’étais obsédée par ça.

Et bien sur j’avais un énorme intérêt concernant « ce qu’il arrive » après la mort.… LIRE LA SUITE