Aura Botanica: À la Découverte d’Agadir et de l’Huile d’Argan

22 mars 2017 - Beauté - 7 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien? Comme vous l’avez vu il y a 2 semaines, j’ai eu la chance de partir à Agadir, au Maroc avec l’équipe de Kérastase pour découvrir les coulisses de la fabrication de leur nouvelle gamme Aura Botanica. En effet, c’est une première pour la marque et pour moi également puisque comme vous le savez, j’essaie de n’utiliser que des produits bio et/ou naturels dans ma salle de bain.

C’est donc avec beaucoup de curiosité que je suis partie tester ces produits tout en me rendant compte des efforts de la marque derrière Aura Botanica. Bon forcément, le cadre d’Agadir (j’ai eu un énorme coup de coeur pour la région en seulement 3 jours) aide pas mal du tout 😛

Il faut savoir en tous les cas qu’à cause de ma tignasse (cheveux longs, épais, secs, parfois pellicules + sports), je suis assez exigeante en terme de shampoings, d’après-shampoing, masque.. bref TOUS les produits qui approchent mes cheveux. Je dois même vous l’avouer ça fait plusieurs années que je n’ai pas trouvé une routine « cheveux » qui me satisfasse à 100%. Hormis pour mon masque naturel (j’en parle dans ce post), je n’ai pas renouvelé l’achat pour un shampoing ou un après-shampoing depuis quelques mois.

Donc en ce moment je teste la gamme et pour le moment, j’en suis plutôt très contente(ce qui relève du défi avec ma tignasse). Aujourd’hui, je ne vous parlerai pas de mon test en détails car j’attends encore quelques semaines pour vous faire un retour précis (logique) mais plutôt du séjour et des coulisses de l’élaboration de la gamme Aura Botanica. Vous allez être surprises 😉

Je n’étais pas à Agadir que pour courir ou faire bronzette (oops) mais bien pour découvrir le procédé de production de l’huile d’Argan…98% de la composition de la gamme Aura Botanica est d’origine naturelle. Les 2 composants principaux sont l’huile de coco des îles Samoa et forcément l’huile d’Argan marocaine. C’est l’un des principaux composant de base des produits.

J’utilise l’huile d’Argan pour mes cheveux depuis plusieurs années mais j’ignorais totalement les procédés de production. Ok je ne savais même pas qu’on parlait « Arganier » (je reconnais sans honte..!). ET laissez-moi vous dire que si Kérastase devait compter sur moi pour casser les fruits et presser de l’huile, on serait encore à Agadir… En 10min, je vous ai cassé qu’une coque avec les femmes berbères (mortes de rire). J’avais la honte 0_O. Je vous montrerai dans mon Weekly Vlog (il arrive promis) c’est toute une technique qui nécessite une certaine dextérité pour ne pas s’écraser les doigts avec la pierre.

L’élaboration d’un seul litre d’huile d’Argan exige 8 h de travail assidu. Ce sont traditionnellement les femmes qui s’en chargent. Les fruits d’arganiers tombent au sol au début de l’été, ils sont laissés sous les arganiers pour sécher. C’est seulement à la fin du mois d’août qu’ils sont ramassés afin de les dépulper  pour séparer les noyaux. Ceux-ci sont alors concassés à l’aide de pierres de granit pour en extraire les amandes, appelées amandons.

Il faut ensuite moudre ces amandons. En fonction de l’utilisation de l’huile d’Argan (beauté, médicinale ou cuisine), les amandons peuvent être grillés et torréfiés. Dans le cadre cosmétique, ils n’auront subi aucun traitement de torréfaction. Nous avons suivi l’étape « concassage » que j’ai raté LAMENTABLEMENT. C’était assez impressionnant à quel point les femmes berbères étaient rapides…tout en papotant non-stop :P.

Je suis fan du henné, à chaque fois que j’ai eu l’occasion de le faire je n’ai pas hésité. Les arabesques et dessins sont si jolis. 

Je n’avais été qu’une fois au Maroc à Marrakech il y a quelques années (Souvenez-vous). J’ai été enchantée d’y retourner. J’adore la culture locale, l’accueil, l’atmosphère… bon le soleil, la plage, la chaleur (30 degrés début mars!!) Alors si jamais vous cherchez une destination plage petit budget à 3h de Paris, foncez pour Agadir ! Kérastase nous fait vivre une expérience locale … de rêve. Je n’ai qu’une envie y retourner <3

Revenons au sujet tout de même hihi

Comme je l’expliquais, ce n’est pas uniquement une gamme naturelle, c’est une gamme aussi éco-responsable. Kérastase ne travaille qu’avec des coopératives locales ayant des projets sociaux locaux. À Agadir par exemple, ces projets visent surtout d’une économie locale solidaire mais surtout la promotion de la femme dans une société encore très traditionnelle, notamment les femmes veuves ou divorcés (indépendance financière, financement d’études pour elles-mêmes ou leurs enfants, constructions d’école, de créche, d’équipements). Je vous invite à suivre le programme  d’éco responsabilité SBWA de L’OréalJ’ignorais totalement son existence et cela m’a fait changer un peu de regard sur tous mes autres produits de ma salle bain. OK le naturel c’est top, mais si en plus mes choix et mes achats beauté peuvent être solidaires tout en bénéficiant à d’autres femmes, je fonce.

Et forcément vous allez me parler de l’emballage car je sais que c’est toujours le dernier aspect d’un produit naturel qui coince (hormis les shampoings solides et savon, on est d’accord). Les emballages de la gamme ont été conçus pour utiliser le moins de plastique possible ET le plastique utilisé, notamment pour le Bain Micellaire est à 100% à base de plastique recyclé. Sans oublier, l’usine qui met en bouteille les produits… roulement de tambours: son emprunte carbone est totalement neutre depuis 2015!

Arganier avec vue 😛

J’ai été hyper contente de découvrir les coulisses de production de la gamme mais aussi de mieux comprendre l’impact qu’avait la production d’huile d’Argan au Maroc. Celle-ci n’est pas que sociale, elle est aussi environnementale, puisque ces arbres participent également à ralentir l’avancée du désert… causé principalement par le réchauffement climatique. De plus, les forêts d’Arganier marocaines sont classées au patrimoine de l’UNESCO…. Autant de raison pour changer de regard sur cette d’huile très précieuse au final.

Alors si jamais vous utilisez les produits Kérastase auparavant et que vous souhaitez changer pour une gamme naturelle et éco-responsable, je ne peux que vous encourager de tester celle-ci. De même, si vous cherchez des produits naturelles ET sourcées de manière durable, foncez également. J’ai été hyper  touchée lors de notre rencontre par les directrices coopératives et par leur projet. C’est vraiment du concret.

Je trouve cela génial que Kérastase pour cette gamme ait pensé de A à Z l’impact du produit (composition naturelle, production éco-responsable, emballage à moindre impact). Alors oui, il n’est pas 100% naturelle mais je crois qu’il est essentiel de saluer les efforts que la marque fait pour se tourner vers la beauté « bio » que j’affectionne en rendant accessible dans les salons de coiffures conventionnels ce type de soin. C’est ainsi que peut-être d’autres femmes peuvent se sentir concernées et faire les premiers pas vers des produits plus respectueux de l’environnement et du bien-être des producteurs ET du sien 🙂

Avez-vous déjà testé la gamme ? Qu’en pensez-vous ?

à très vite pour quelques surprises afin de prendre soin de vos cheveux aussi 🙂

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires

  • Repondre Ali 23 mars 2017 à 9 h 27 min

    Bonjour ça fait plaisir à moi et à tout les marocains comme moi d’avoir passer un bon séjour au pays des merveilles …..j’espère que Dieu protège ce pays de tout mal qui l’entour….Bref moi je suis d’Agadir et si vous avez besoin je suis à votre disposition et à bientôt.

  • Repondre Emma 23 mars 2017 à 13 h 59 min

    Coucou Anne!
    Je dois avoir les cheveux aussi long que toi et je n’utilise que les produits kérastase car sinon mes cheveux sont secs. Vivant en Guyane, ils voient le soleil quasiment tous les jours donc je les entretiens un max et je peux te dire que j’en ai testé des shampooings et masques mais je ne suis satisfaite que par les produits kérastase. Je termine la gamme de chez eux puis j’essaierai Aura Botanica s’ils sont arrivés en Guyane.
    Bisous et belle journée.
    Emma.

  • Repondre Chochoi 23 mars 2017 à 18 h 34 min

    Elles sont où les chèvres dans l’arganier?
    Très très belle endroit j’adore

  • Repondre Marie 24 mars 2017 à 17 h 36 min

    Merci pour ce joli article Anne!
    J’adore l’huile d’argan sur ma peau et …dans mes salades! tu as déjà gouté?
    Plus sérieusement c’est toujours intéressant de voir que de grandes marques font des efforts au niveau de la protection de l’environnement. Le Maroc, c’est magnifique, j’y suis aussi allé à plusieurs reprises, avec un ami marocain. De beaux souvenirs! A l’occasion va passer quelques jours à Essaouira, ça devrait beaucoup te plaire!

  • Repondre Sophie - Mon Blog de sportive 25 mars 2017 à 21 h 03 min

    Oh comme c’est beau ! Voilà un voyage qui fait rêver !

  • Repondre Magali 8 mai 2017 à 11 h 47 min

    Bonjour Anne, j’avais lu avec grand intérêt ton article. Je pense que maintenant tu as le recul pour nous dire s’il est vraiment top comme produit ? Je souhaite le commander, car je vis des les Antilles et pas de revendeur sur mon ile.
    Très belle journée

    • Repondre Anne 8 mai 2017 à 18 h 45 min

      J’en suis toujours aussi contente 😉 !
      des bises Magali