From North to South #773

Hi,

J’espère que vous allez bien et et que vous avez passé un bon weekend ? Moi j’ai fait un petit aller-retour à Montpellier, je vais vous parler de plus en plus de ma ville. Je croise les doigts mais la résolution que j’ai prise (souvenez-vous) début janvier pourrait vite se concrétiser, avec Matthieu dans les bagages (enfin pas dans les bagages à proprement parler hiiin. vous me suivez lol)

J’ai hâte de vous en dire plus et que tout se concrétise enfin. En tous les cas, j’aimerais vous rédiger  prochainement un article sur mon métier afin de vous expliquer mieux ce que je fais au quotidien. Il est vrai qu’il n’est pas évident de comprendre de prime abord ce que je fais au quotidien. Contrairement à mes années d’étudiante, je passe beaucoup de temps devant l’ordinateur, beaucoup de journées. Je vis, vois moins d’expériences que j’avais pour habitude de vous partager ici.

C’est pourquoi, et je le réalise, mes sujets de réflexion associés à mes looks sont devenus si…peu intéressant ces derniers temps. Il m’arrive d’avoir plusieurs jours où hormis le sport et des rendez-vous, je ne sors pas de chez moi, je bosse non-stop seule devant un ordinateur. Ce n’est pas sexy. Attention, je ne dis pas que ma vie est morne, au contraire, je bouge énormément, je vis des expériences uniques grâce à ce blog (je ne serai jamais autant reconnaissante de tout ce qu’il m’a apporté grâce à vous) mais je ne sais pas trop pourquoi, je suis devenue un peu pudique sur le partage de mon quotidien car je le trouve parfois tellement “hors normes”…alors que je veux justement être dans la norme.

Quand j’étais étudiante, quand je bossais les étés, ou en parallèle de mes études, j’étais “normale”, j’étais comme vous. En étant freelance, je sors déjà de la norme, je n’ai pas des horaires fixes, c’est une chance mais ça veut dire que je n’ai pas les mêmes contraintes que vous et donc je ne peux plus partager des difficultés que je rencontrais et que “nous avions” ensemble.

Hormis ponctuellement, j’ai commencé sans arrêt de vous parler de Paris, de la météo car c’était finalement des sujets qui me permettaient d’éviter de parler d’un quotidien qui n’était pas celui qu’on peut s’imaginer de quelqu’un de 25 ans qui vient de terminer ses études. On me demande souvent “mais que fais-tu dans la vie”? Et je n’y réponds pudiquement pas car c’est difficile à expliquer, car ce n’est pas commun, car j’ai peur d’être jugée, mal jugée en l’occurrence. DU genre “ah bah elle fait rien à part du sport, voyager et se prendre en photo” (en vrai je crois qu’on rêve tous d’un job pareil, mais ce n’est pas le mien) Pourtant, moi aussi, j’ai des préoccupations normales : trouver des clients, boucler des dossiers, des projets, mon couple, m’organiser.

Mais j’ai de la chance, une chance énorme grâce à vous tous notamment mais c’est aussi une prise de risque, qu’on ne peut pas comprendre si on résume ma vie à ce que je poste sur les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux ne sont pas mon quotidien, il est banal et extraordinaire. En 2017, j’espère vous en partager plus mais différemment donc 🙂

manteau écologique ekyog pull laine couleur mielmanteau écologique ekyog pull laine couleur mielmanteau écologique ekyog pull laine couleur miel
Manteau – Ekyog (similaire ici ou là)
Jeans – H&M (similaire là ou ici)
Pull – &Other Stories (similaire ici ou là)
Bottines – Sacha
Sac- Vintage
Collier – Forever21
manteau écologique ekyog pull laine couleur mielmanteau écologique ekyog pull laine couleur miel

En rangeant mes affaires chez mes parents (honte à moi, j’en ai encore beaucoup dans ma chambre d’ados….), j’ai retrouvé ce sac à main. Je me souviens l’avoir acheté lorsque je vivais à Los Angeles dans une friperie… ou peut-être dans une boutique “Good Will”. Mais je l’ai très peu porté à l’époque.

Quand je suis retombée dessus, j’ai eu exactement le même coup de coeur qui m’avait poussé à l’acheter il y donc 4 ans ! Il a une bonne taille, une forme originale mais pratique, il est résistant mais avec un bel imprimé. Alors pourquoi donc je ne le porte pas plus que ça? Aucune idée, mais je pense que je vais le mettre plus en évidence et le sortir plus souvent car il le mérite. J’imagine bien une actrice des années 60 le porter à une première à Hollywood…Ok je me fais un film, mais maintenant qu’il est dans mes mains à Montpellier, il faut bien le sortir plus souvent.

J’espère l’assumer hihi. En tout cas, pour une première fois, j’ai opté pour un style assez simple avec mon nouveau pull doudou acheté durant “Black Friday”…comme beaucoup…beaucoup de monde car il était hyper bien soldé chez &Other Stories (50 ou 60% !!). En fait, j’ai quasiment craqué que pour des pulls aux soldes hihi et vous ?

à très vite

PS: N’hésitez pas à suivre mon post Soldes 2ième démarque, j’y partage quelques bons plans 😉

Ne vous arrêtez pas là !

Aux couleurs du Sud #864

Aux couleurs du Sud #864

Hi, J’espère que vous allez bien ET que votre rentrée s’est bien passée ? pas trop chamboulée ? A dire…
Aux couleurs de Collioure #863

Aux couleurs de Collioure #863

Hi, J’espère que vous allez bien ? OMG un article look et blabla, il n’y en avait pas eu depuis…
Lights Us Up #859

Lights Us Up #859

Hi, J’espère que vous allez bien ? Pas de jour férié cette semaine. Je ne sais pas vous mais j’ai…

16 réflexions sur “From North to South #773”

  1. Matthieu va t’accompagner à Montpellier ? C’est une bonne nouvelle 🙂
    Je te rassure, même avec des sujets un peu plus légers c’est toujours un plaisir de te lire !

  2. Moi aussi j’ai cru que tu t’étais coupé les cheveux ^^ Et d’ailleurs ça t’irait très bien! (Même si tes cheveux sont déjà magnifiques)
    Il me tarde d’en savoir plus sur ton métier alors 🙂 C’est vrai que freelance c’est pas toujours facile, ça a des avantages c’est clair mais je pense que ça ne convient pas à tout le monde!

  3. Coucou Anne!

    Il est vrai qu’il est difficile d’imaginer quel peut être ton quotidien, quand on est ancré dans une routine “métro/boulot/dodo”… Mais peut importe au final, car on partage les mêmes passions ici, non? :p
    D’ailleurs tes weekly vlogs (que j’adore!) montrent une partie de ce quotidien “pas normal” et surtout ton planning et ton organisation de folie! En tout cas, c’est très inspirant et motivant de voir que tu arrives à combiner ton boulot avec ta passion. Et c’est d’autant plus génial si Mathieu peut t’accompagner à Montpellier (si j’ai bien compris) !
    En parlant de LA, je suis moi-même en train de passer un semestre en Erasmus, c’est vraiment le pied! (et j’ai testé un cours de RPM dans la salle de sport du campus aujourd’hui, c’était trop bien! Merci pour les conseils du post de dimanche! :p )

    Bises

  4. Hello 🙂 c’est marrant ce que tu dis, je trouve au contraire que c’est plus intéressant que tu partages ton quotidien car justement c’est “hors norme” . Ce qui n’empêche pas de tirer des réflexions globales dans lesquelles on peut se reconnaître. C’est aussi pour m’évader un peu que je lis les blogs, pour être inspirer.

  5. Tu n’as pas à t’excuser d’avoir bosser et tt donner pour réussir !!! On a la vie qu’on se fabrique et tu te donnes les moyens de réussir !!! Certes elle tourne autour du sport mais avant ça tu as passé combien d’heures à t’entraîner ? Tt n’est pas arriver comme ça par magie…
    Donc félicitations et j’espère que tu vas réussir !!!

  6. Bonsoir Anne,
    On a le même âge et j’ai le même quotidien que toi. C’est dur à gérer et difficile de partager, sauf avec quelques entrepreneurs du web avec qui je suis en contact mais virtuellement. Je n’en peux plus d’être “à l’écart” et isolée. Contrairement à toi je passe tout mon temps chez moi, sur l’ordinateur et comme je ne fais pas beaucoup d’argent je ne sors pas, ne voyage pas… Je suis arrivée dans une nouvelle ville en étant freelance et donc je ne me suis pas fait de réseau ni d’amis. C’est très pesant. J’ai depuis peu repostulé pour des jobs en entreprise et travaillé un peu en intérim (ça fait un bien fou), alors que quand j’avais quitté tout ce “monde” je m’étais jurée de ne jamais y retourner. C’est dur mais peut-être le meilleur choix car j’ai besoin du contact humain, et d’argent aussi, sinon je vais faire une dépression toute ma vie :/ J’ai pris 12kg d’ailleurs en un an …
    Je ne sais pas si on est beaucoup à être entrepreneure mais ça m’intéressait tellement que tu écrives là dessus, je me sentirais moins seule (et toi aussi peut-être).
    Tu as la chance de rencontrer beaucoup de monde et de souvent bouger, de vivre de tes belles expériences et d’avoir énormément d’abonnés, ça doit être déjà plus agréable comme métier que moi 🙂

  7. Hâte de suivre tes aventures dans le sud 🙂
    Ce que tu dis sur le freelance, justement je me faisais la réflexion il y a pas longtemps : par exemple, comme tu n’as pas d’horaires de cours ou de bureau, tu ne peux plus vraiment nous donner des conseils pour nous organiser sur une journée (enfin tu peux mais on n’a pas les mêmes contraintes …). Et comme maintenant tu es coach, tu n’as plus la même approche qu’une amateur sur le sport. Tout ça change forcément la position que tu avais par rapport à tes lectrices : tu ne peux plus être à 100% la fille “comme nous”, maintenant tu es le coach. C’est différent mais je suis sûre que tu as beaucoup à partager, peu importe le rôle. J’adorerais suivre tes aventures de coaching, même si je ne deviens jamais coach de ma vie ! (il y a plein de filles -dont moi – qui lisent tes articles marathon mais qui ne courent pas des marathons … je pense que pour les autres sujets c’est pareil)
    Du coup j’ai vraiment hâte d’en savoir plus sur ton job, je ne sais pas du tout à quoi ça ressemble le freelance. Tu auras peut-être plus de points communs avec tes lectrices que tu ne l’imagines, côté professionnel 😉

  8. Hello Anne!
    Je voulais publier une petite image ici ou sur FB mais impossible d’insérer quoi que ce soit dans les comms, donc voici ce qu’elle dit: Tetris taught me that we you try to fit in you’ll disapear.
    Tu peux être fière de ce que tu fais, et arrêter de te prendre la tête pour des questions de normalité ou non. Tu es c que tu es, c’est génial, et c’est déjà hyper important!!
    Bonne journée 🙂

  9. A vrai dire, c’est aussi parce que ton quotidien peut être “extraordinaire” ou “hors norme” que l’on prend plaisir à te lire, à découvrir des choses que l’on n’a pas forcément dans le notre, je ne pense pas que tu doives te sentir obligée d’être “dans la norme” 😉 , ou en tout cas sur le blog.
    Et puis justement, entre ces aventures un peu plus exceptionnelles que notre quotidien, tu le dis toi-même, tu as les mêmes préoccupations que nous : que tu passes ta journée assise devant ton PC à bosser chez toi, qu’une autre la passe de la même manière sur son lieu de travail, ou dans une bibliothèque à réviser pour ses examens, au final, ça revient au même. C’est pas forcément des sujets inintéressants puisque la majorité d’entre nous peuvent s’y retrouver finalement. 😉
    Bonne continuation !

  10. J’aimerais beaucoup connaître un peu ton quotidien. Certe il doit être bien différent du mien mais tu rencontre sûrement des problèmes toi aussi et c’est toujours intéressant de voir comment les autres s’en sortent.
    Je trouve qu’en France on a un problème avec les gens qui réussissent alors qu’ils ont beaucoup travailler pour y arriver. Pour ma part je trouve ça vraiment chouette que tu arrive à t’en sortir après tous les efforts que tu as fais !

  11. “j’étais « normale », j’étais comme vous”
    Qu’est ce qu’être “normale”? Et comment peux-tu dire que tu es comme “nous”?
    Belle fin de journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les actus

Retour haut de page