Landmark #637

9 juillet 2015 - Looks 2015 - 17 commentaires

Hi,

blouse rayures marinières soldes 2015

Premier jour de vacances qui n’était pas de tout repos surtout avec le voyage avec le chat, mais je suis heureuse d’être « à la maison ». Bon « à la maison » c’est vite dit. C’est assez drôle car j’avais une conversation assez intéressante récemment avec une amie sur ce que nous appelons « home » (en anglais il distingue mieux le « home » chez soi du « maison »/house)

J’ai mis du temps en fait à me dire que Paris, c’était chez moi. Pourtant j’ai tout fait pour aménager notre chez nous pour que ça devienne « à la maison ». Alors certes, je suis bien chez moi, à Paris. Lorsque je pars quelques jours, (bien que j’adore voyager), j’apprécie la sensation de rentrer chez moi, de retrouver mon lit, mon matelas, mes petits coussins, ma couette (oui je dors avec une couette toute l’année), mon blender (oui symboliquement, les smoothies tout ça). J’aime mes petites habitudes : salle de sport, stade, marché, réveil, câlin du petit chat, tasse de thé.

Bref, j’ai tout pour me sentir chez moi d’un côté pratique et matériel. Néanmoins, je ressens souvent un petit manque, comme si ma place n’était pas 100% là. Je n’ai pas ce petit « creux » lorsque je suis chez mes parents. Au final, le sud sera toujours mon chez moi, mon « chez moi de coeur » comme qui dirait !!

Je crois que nous avons tous des régions, ou des villes, où l’on se sent « chez soi » même si matériellement, rien nous a suivi. C’est le cas pour Brighton. Lorsque j’étais retournée pour ma remise de diplôme en janvier, j’ai tout de suite été envahie de ce sentiment étrange à la gare de « retour à la maison ». Comme un peu Ulysse ahahah ! Tout comme la Californie dans son ensemble (lorsque j’y suis retournée pour le semi-marathon de San Francisco)…alors que, hormis quelques amis, je n’ai plus d’attaches physiques ou matérielles là-bas.

À Paris, j’ai toujours le sentiment finalement de n’être que de passage même si tout me convient « dans mon chez moi ». C’est quelque chose que j’accepte à présent. Ainsi, lorsque l’on me dit « ah pour tes parents, c’est encore « chez toi/à la maison », je réponds ni oui ni non, oui c’est encore chez moi car je me sens à la maison, mais j’espère sincèrement un jour avoir aussi un chez moi dans le Sud et ne plus trop embêter mes parents (même si je sais que je ne les embête pas).

Et vous… où est votre « maison/chez vous » ?? (quelle drôle de question loool)

blouse rayures marinières soldes 2015 blouse rayures marinières soldes 2015 blouse rayures marinières soldes 2015
Blouse – GLamourous (similaire ici ou là)

Short – Sheinside (similaire ici ou là)

Sandales – Sarenza dispo 

Sac – Primark (similaire ici)
blouse rayures marinières soldes 2015 blouse rayures marinières soldes 2015

 À force de vous préparer des sélections pour les Soldes, moi aussi je craque sur ce que je vous déniche. C’est le parfait exemple pour cette blouse. Vous allez me dire « encore des rayures » ? Oui c’est vrai qu’entre lundi et aujourd’hui, j’enchaine un peu beaucoup mais je trouve cela tellement joli, simple et élégant à la fois.

Personnellement, je porte toujours autant ces shorts « asymétriques » qui étaient particulièrement à la mode l’an dernier ou peut-être l’année encore d’avant. Je les trouve toujours autant originaux même s’ils vieillissent pas si bien que ça.

Vous connaissez le reste de ma tenue… Oui je passe, je crois un jour sur deux en claquettes mais si elles sont aussi mignonnes que celles-ci, pas de problème, n’est-ce pas ? 😉

à très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

17 commentaires

  • Repondre iamladyrider 9 juillet 2015 à 18 h 30 min

    Je suis un petit peu comme toi, j’ai mon « chez moi », qu’on appelle « chez nous » avec mon homme, mon petit garçon (et mon chat), mais « à la maison », c’est toujours chez ma maman !

    • Repondre Clémentine 10 juillet 2015 à 19 h 06 min

      C’est étrange comment la vie peut nous placer dans des endroits où l’on se sent tout de suite bien. Pour ma part, mon vrai chez moi, c’est Rome… Cela va presque faire un an (rho, oui, s’était le 16 juillet 2014) que je suis revenue de mon séjour d’un an (Erasmus) dans la capitale Italienne.
      J’y ai vécu tellement de choses fortes (très dures et très joyeuses), c’est la ville qui m’a vu renaître, recommencer à vivre, être heureuse alors Rome, c’est ma maison.
      Comme toi, plus rien ou presque ne me reste de mon appartement (via silvio pellico !! hihi), hormis des objets divers (cafetière, assiettes, déco). Je crois en fait que ce qui nous retient à ces lieux, ce sont les émotions, les histoires et les souvenirs que nous y avons, et cela va au-delà d’objets et de photos, ce sont des rires, des larmes, des expériences et des rencontres qui échappent au temps et demeurent à jamais !!!

  • Repondre Melissa 9 juillet 2015 à 18 h 41 min

    Coucou Anne, moi je suis entre les deux x) chez ma mère c’est chez moi et avec mon chéri c’est chez nous…c’est un peu compliqué mais que ce soit d’un côté où de l’autre il y a toujours ce petit « manque » que les deux foyers apportent.
    Ton petit short est vraiment sympa !

  • Repondre Pauline 9 juillet 2015 à 18 h 49 min

    Le chez moi de mon « enfance » a disparu mes parents ont déménagé 2 fois depuis, alors le chez moi ce sera ma nouvelle maison (celle que je viens d(acheter avec mon amoureux en janvier). Mais au fond de moi, chez moi, c’est un peu n’importe où, je me sens vite « chez moi » du moment que mon amoureux est là 🙂

  • Repondre Noush 9 juillet 2015 à 18 h 49 min

    Le fait que ta famille soit à Montpellier joue beaucoup sur ce sentiment de « chez toi ». Bichonnée par papa/maman même à plus de 25 ans c’est toujours un petit plus^^

  • Repondre deltreylicious 9 juillet 2015 à 20 h 02 min

    Très sympa ton haut !
    Deltreylicious

  • Repondre Mimii 9 juillet 2015 à 20 h 46 min

    Bonsoir, cet ensemble est particulièrement bien choisi et te va tres bien. Bonne soirée bonnes vacances

  • Repondre Quicksteph 9 juillet 2015 à 21 h 53 min

    J’ai essayé de déménager, aller sur Lyon une ville que j’adore. Notre sud m’a rappelée, je ne me voyais pas élever mes enfants ailleurs. Nous sommes donc revenus entre Nîmes et Montpellier.
    Mais comme toi, quand je vais vers Banyuls mon coeur se sent chez moi. Même si je n’y connais personne.

    Le Sud quoi ❤

  • Repondre Amanda 9 juillet 2015 à 22 h 32 min

    Salut !
    moi aussi je suis très attachée à ce que je ressens pour une ville, à l’ambiance qui en ressort ; je suis tombée comme ça amoureuse de Bordeaux, que je ne connaissais pas du tout, mais qui rassemblait tout ce que j’adore et qu je ne trouvais pas chez moi (climat, patrimoine, dynamisme, proximité montagne et Espagne, etc). J’étais à 2 doigts de tout lâcher, car j’avais trouvé le lieu où je me sentais chez moi, et ça ça change tout !!
    Bref la vie en a fait autrement, finalement nous avons déménagé grâce au boulot de mon copain en région parisienne, et je retrouve une partie des éléments dont j’ai besoin pour me sentir bien (patrimoine magnifique, nature proche, dynamisme, animation), donc ça me convient pour le moment. Mais j’aurais été incapable de m’imposer une vie dans une ville juste parce que c’était plus facile matériellement et que la famille était proche, parce qu’au fond de moi je ne pensais qu’à aller explorer ailleurs, pour trouver mon propre chez moi qui me correspond, et non un lieu où je serais restée par facilité.
    Tu as la chance d’avoir ta famille dans une région qui t’attire, profites-en à fond pour ton concilier, avoir un port d’attache est une vraie force ! 😉
    Biz

  • Repondre Audrey V 9 juillet 2015 à 22 h 50 min

    J’ai fait un achat sandales incroyable hier, j’ai acheté des… SCHOLL!!! J’ai une douleur à un talon suite à la cap, lors du RV podologue pour faire des semelles il m’a déconseillé les sandales plates et dure que j’avais (celle léopard de walinette). J’étais embêtée car les chaussures orthopédique jeu comment dire JE N’AI PAS L’ÂGE!!! :/ maus c’était avant de tombé sur ces merveilles de tong Scholl à strass argenté et avec la semelle amortie qui va bien ET qui ne fait pas mémé :)))) bref voilà mon achat soldes de l’été!!!

  • Repondre maite dm 10 juillet 2015 à 7 h 14 min

    Pareil, quand je vivais en ville, à Bruxelles, je ne me suis jamais vrmt sentie chez moi je préfèrais etre chez mes parents. Puis on a acheté une maison avec jardin, dans une petite ville hors de Bruxelles mais pas loin. Depuis, je n ai plus cette sensation. Je pense que c est aussi lier aux grandes villes qui sont plus impersonnelles 🙂

  • Repondre Emma 10 juillet 2015 à 8 h 12 min

    Pendant 5 ans (sur 6 à Paris), « chez moi », c’était à Nice. MA ville, celle où j’ai grandi, où j’avais tous mes amis. Et les choses ont changé. Mes amis ne le sont plus vraiment, ma famille … ne vit plus comme moi, et je ne supporte plus l’ambiance « Côte d’Azur ».
    Mon chez moi, c’est la ville où je vis actuellement, dans le 94. Avec mon homme, mes 2 chats, mon boulot, et mes (vrais) amis, faits ici.

    J’ai mis du temps, je pensais comme toi, que Paris, ce serait juste un passage… mais finalement, rien ne me ramène à Nice. La famille, c’est bien, mais ce n’est pas tout !

  • Repondre Marie 11 juillet 2015 à 7 h 42 min

    Ça va être super cheesy : là où est mon mec. On a vécu à Londres l’été dernier et puis là, j’ai dû y retourner seule et j’adooooore Londres mais j’adore encore plus Londres avec mon mec. Ça me fait un peu flipper (j’suis plutôt indépendante de caractère) et à la fois j’en profite, ça veut dire qu’on est amoureux et ça c’est chouette aussi 🙂 (Et puis ça ne m’empêche pas de faire ce qui me tient à cœur sans mon mec… et il me soutient à 200 %.)

  • Repondre Larry Cow Ver 12 juillet 2015 à 12 h 35 min

    Mon « chez moi » est à Londres 😉 Je ne me sent pas « complète » ici en France… ou alors si, sur la côte Normande je suis bien, je me verrais bien y vivre à défaut d’y aller 1 fois par semaine ^^ 120km quand même !

  • Repondre Juliette Latraf 12 juillet 2015 à 17 h 55 min

    Pour moi, la phrase « home is wherever i’m with you » a vraiment pris son sens quand j’ai emménagé avec mon copain, d’abord en coloc, puis juste à deux. Je me sens tres vite chez moi quand il est là avec moi, ou que ce soit, et quand il est en déplacement ou quoi, je n’ai plus envie d’y etre toute seule. D’autres en conclueraient que ce n’est donc pas vraiment mon « chez moi », mais moi je le considère comme tel ! 🙂

  • Repondre D'autres modèles 14 juillet 2015 à 15 h 17 min

    Magnifique !! j’ai bien aimé surtout les couleurs ! Bravooo

  • Repondre Fringinto 21 juillet 2015 à 14 h 14 min

    Je reviens d’une année à Toronto, je suis dans le sud de la France, il y a pire, et pourtant en partant j’ai réalisé que Toronto est chez moi, je m’y sentais tellement bien. C’est impressionnant comme un lieu peut devenir si important et rassurant alors que j’y suis arrivée seule sans connaître personne. 🙂