Greetings From #376

Hi

Jupe Plisée Wang like Marant Imprimé Cachemire

from wherever you want… Jeudi, j’ai donc fêté la Saint Valentin avec mon copain. Je crois que c’était la première fois qu’on prenait vraiment le temps de célébrer la fête des amoureux en règles. Fleurs, restaurants, cartes, petits cadeaux… tout y était.

Si j’attends impatiemment les réponses à mes candidatures en Angleterre, Matthieu sait déjà ce qu’il fera en 2014. Il sera un semestre en Université américaine à Indianapolis. Je n’ai pas sauté de joie quand je l’ai appris car pour le coup, c’est quasi sur qu’en 2014 j’aurais le pieds toujours en Europe. Ça m’angoisse qu’il sache… et moi pas. Je suis toujours dans l’attente et cela devient insupportable. Je voudrais moi aussi avoir quelque chose d’excitant dans mon avenir. Plus excitant que mes vacances consacrées à la rédaction de mon mémoire, plus excitant que mes futures révisions de partiels et de grand O, plus excitant que mes futurs vacances d’été à bosser (la recherche des jobs saisonniers va commencer dans quelques semaines éhé).

Bref, ça n’a pas été évident de réprimer ma jalousie, car c’est bien cela ce que je ressens dans le fond. Lui revive l’aventure, moi non. Heureusement, j’ai pris du recul et j’ai pu partager sa joie ET surtout voir l’aspect positif : lui rendre visite et partir en road-trip découvrir cette région que je ne connais pas en amoureux. Au demeurant, ce n’est pas une situation facile, du moins de mon coté. Cette perspective semble bien différente de celle où nous partions tous les deux aux USA, où nous allions vivre des choses similaires séparément mais d’autres belles aventures en nous retrouvant. Je n’aurais pas cette chance et cela m’effraie. Va-t-il changer ? Allons-nous nous éloigner ?

Ce sont des questions que je ne me suis pas vraiment posée l’an dernier. Elles ont surgi quand il m’a annoncée qu’il était sélectionné. Pourtant, je le savais qu’il avait candidaté et qu’il avait énormément de chance d’être pris, par conséquent j’aurais du avoir conscience de ce petit détail de 8 000 km de large.

Bref, ça ne va pas être évident et j’essaie de me rassurer en disant que nous avions déjà en partie vécu ce genre d’éloignement et d’évolution. Il suffira juste d’être à nouveau courageux et organisés. Ironiquement, je me souviens avoir répondu à vos commentaires sur ce sujet délicat des “relations de couple longue distances” et de vous avoir expliqué comment nous avions “survécu”. J’imaginais un peu cette épreuve derrière moi, mais à présent que lui et moi avons la bougeotte, il est évident qu’il va falloir que nous apprenions et intégrons ce nouveau système de “relation”…

Avez-vous déjà vécu des relations longues distances ? Qu’avez-vous ressenti quand l’autre vous a dit qu’il partait à l’aventure (ERAMUS, stage etc.) sans vous lol :S ?

Jupe Plisée Grise Pull Bleu MangoJupe Plisée Grise Pull Bleu MangoJupe Plisée Grise Pull Bleu MangoJupe Plisée Grise Pull Bleu MangoJupe – Ebay
Pull – Mango (dispo ici, similaire là)
Veste – Asos (similaire ici)
T-shirt – Oysho (soldé) (similaire ici)
Bottines – Eram (similaire ici ou là)
Jupe Plisée Grise Pull Bleu MangoJupe Plisée Grise Pull Bleu Mango

Voici une tenue qui comporte toutes mes pièces fétiches du moment : jupe plisée grise, les bottines Eram (très inspirées des ACNE avouons-le) et mon pull bleu Mango (en ce moment, je fais une fixette sur le bleu cobalt/Klein). Je portais ce look à l’occasion de l’anniversaire de mon grand-frère, né, au passage, le 14 février… mignon n’est-ce pas ?!

J’avais envie de quelque chose d’élégant tout en restant confortable et surtout chaud. Mon copain me demande souvent comme nous, les filles, faisons-nous pour porter des jupes en hiver avec des collants aussi fins. Je m’interroge aussi lol. On est courageuse et glamour jusqu’au bout voilà tout.

Bref, je vous rassure, même si la veste ASOS est épaisse, j’avais rajouté mon gros manteau noir pour affronter le froid. Technique de l’oignon, souvenez-vous 😉 (testée et approuvée de nombreuses fois)

à très vite et bon dimanche

Ne vous arrêtez pas là !

Proudly Influencer #860

Proudly Influencer #860

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend 🙂 ! Ici c’était encore sous…
Because You Move Me #851

Because You Move Me #851

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend ensoleillé. Pas de discrimination, je crois…
Driving Out of Town #837

Driving Out of Town #837

Hi,   J’espère que vous allez bien ? Tout  d’abord je suis très heureuse de vous souhaiter une belle rentrée.…

63 réflexions sur “Greetings From #376”

  1. Heureusement pour le moment on a pas ces questions. Ceci dit à partir de Septembre, on risque de se poser pas mal de questions vu que l’Homme aura fini son école et cherchera un boulot et que moi il me restera 1 an dont 6 mois de stage de fin d’études que j’espère faire … en Inde.
    C’est vrai que j’y ai pensé, mais je me dis que je vais pas me prendre la tête tant que j’aurai pas toutes les infos ^^
    J’aime bien l’association colorée autour de ta jupe au passage !
    Bises

    Alison

  2. Je viens enfin d’avoir mes résultats et je pars en Floride à partir de cet été 😀 Je suis super contente mais il y a tout de même un petit hic… Je pars pour une durée de 18 mois et mon copain reste en Europe! Tout comme toi, j’appréhende un peu et je me pose les mêmes questions que celles que tu te poses actuellement. Mais comme tu dis, je pense que tout est question de volonté et d’organisation et si on le souhaite on peut réellement réussir à gérer la distance.
    Bon courage à toi, et j’espère que tu connaîtras vite tes résultats et que tu partiras en Angleterre bien-sûr! 🙂

    Des bisous,

    Fanny

  3. C’est pas evident la distance , mais c’est aussi un moyen de vous rapprocher …
    Si ton couple est solide , il n y aura aucun problème !
    Parlons look , on est la pour ca aussi !
    J aime beaucoup l association de la jupe et de la veste, tu es super feminine ! Bravo , un look encore parfait

  4. Bonjour,
    J’ai passé le semestre dernier au Canada pendant que mon copain était en Chine. Et ce semestre, alors que je suis restée en France, il est à New-York. Je connais donc aussi l’éloignement et je peux comprendre ce que tu ressens quand j’ai appris que mon copain une fois rentré repartait aussitôt pour de nouvelles aventures tandis que moi je restais en France (tout en effectuant mon stage à 900km de mes parents et de mon école tout de même). Cependant ce qui me frappe vraiment dans ton article c’est ce sentiment de jalousie que tu exprimes. Alors certes, toutes les relations sont différentes et je ne juge absolument PAS. Mais je trouve ça dommage que tu n’exprimes pas plus d’enthousiasme et d’excitation pour ton copain. Vos parcours sont différents, tu peux être heureuse de sa réussite indépendamment de la tienne.. La vie est longue, vu ta détermination je pense que toi aussi tu auras ton lot de voyages et de surprises.
    Enfin, j’avais juste envie d’écrire ce que j’ai ressenti en lisant cet article. Mais j’aime énormément ton blog depuis maintenant 2 ans peut-être et j’admire la détermination et la soif de “vivre” que tu transmets à travers chaque article !

    1. Bonjour Léa,
      Je n’ai pas exprimé mon enthousiaste car ce n’était pas trop trop le sujet de mon post.
      Mais heureusement, je suis très contente pour lui et je me réjouis déjà avec lui des nouvelles aventures que cela va pouvoir lui apporter.
      Je m’inquiète plus pour la séparation et le fait de rester en France seule, que j’appréhende comme de la jalousie que lui parte moi non, mais la jalousie ne porte pas sur ce qu’il va vivre là-bas 😉

      des bisous et merci beaucoup de me suivre =D !

  5. Ah! Les relations à distance on appréhende toujours, c’est normal! Mais bon il n’y a pas de raison qu’il change et que ça change entre vous! Vous serez encore plus heureux de vous retrouver! 😉
    Moi je n’ai pas ce problème, je n’ai pas de chéri! Ahaha!

    Joli pull, j’aime beaucoup de bleu! Qui rend super bien avec ta veste!
    Bisous ma belle, bon dimanche!

  6. J’aimerais pas être à ta place… J’ai jamais vécu ça et pourtant je me suis posée des tas de questions quand mon amoureux et moi sommes entrés en fac (et si on changeait, et si on avait plus les mêmes aspirations…) ^^
    Mais je pense que vous allez très bien vous débrouiller 😉 après tout vous avez déjà vécu ça !
    Des bisous !!

    PS : j’aime beaucoup cette jupe, est-elle froissée aussi derrière ?

  7. Je n’ai jamais vraiment connu ça, mon ex le plus “lointain” habitait à 150km de chez moi. On se voyait un week-end sur deux, ce qui n’est pas comparable aux 8000 km qui vous sépareront ^^ L’important dans tout ça, c’est de toujours rester positif! 😉 Si vous avez déjà comme projets de vous faire des road trip ensemble, c’est que du bonheur, ainsi 😀

  8. Salut Anne,
    Comme je te comprends! J’ai vécu exactement la même situation que toi il y a de ça quelques année. Je ne suis mise en couple avec quelqu’un dans les derniers jours de cours de mon cursus, juste avant de partir en stage pour un semestre. Je connaissais très bien la personne avec q je sortais car il faisait parti de mon cercle d’amis depuis 3 ans! Il a réussi à décrocher un stage en Norvège tandis que moi je retournais habité chez mes parents en banlieue parisienne. Comme toi, j’ai d’abord eu un sentiment de jalousie mais il s’est vite transformé. J’ai vécu l’aventure avec lui, a distance. Il m’a terriblement manqué mais je n’ai pas arrête de vivre pour autant! Les finances n’étant pas la, nous n’avons réussi a nous voir que le temps d’un week-end en six mois.
    Nous nous sommes installés ensemble à son retour. Je pense que l’on avait pris conscience de notre attachement par cette séparation de 6 mois! Nous avions passés 3 ans sans arrêt ensemble sans s’en rendrez compte.
    La vie nous a depuis sépare pour d’autres raison, je n’étais pas si j’arriverais a me lancer à nouveau dans un tel défi.
    Et puis, tu vas également vivre ton aventure en Angleterre ou à Paris qui est vraiment un endroit super sympa pour étudier !
    Mystinguett

  9. Je n’ai pas connu de relation à si longue distance, juste petite distance (Poitiers-Paris) . Cependant je pense que l’éloignement certes très difficile à gérer peut aussi être une force dans le couple. En vous enrichissant chacun de votre côté, vous pouvez offrir a l’autre de l’exotisme, une vision différente, une ouverture sur une culture, des projets à construire à deux ensuite. C’est toujours très enrichissant. Le plus important ensuite est de faire perdurer le LIEN au delà des frontières et des kilomètres. Et cela personne ne pourra répondre à cette angoisse. Seul votre couple, votre amour et votre force pourront répondre. Mais surtout ne te laisse pas embarquer par les dires de certains ” loin des yeux, loin du cœur” . Ne vous mettez pas trop de pression, si c’est le bon, vous vous retrouverez encore plus grandis et épanouis.
    Bisous bisous, joli dimanche

  10. Hello!

    J’adore ce look et particulièrement ta jupe! Tellement que en voyant un précédent look que tu avais fait avec cette petite jupe, j’avais craqué et l’avais commandée! J’ai juste une question: est-ce quelle ne te gêne pas pour marcher? Pour l’instant je ne l’ai pas encore portée mais j’ai eu l’impression d’avoir les jambes très serrées ^^

    Sinon je voulais te dire que je comprends ta réaction par rapport au départ de ton copain. C’est humain d’être un peu jaloux. Et tu as réussi a dépasser ce sentiment de jalousie, en étant heureuse pour lui, ce qui n’est pas donné à tout le monde!

  11. Je te comprends parfaitement, après 1an et demi de couple et d’amour à foison, je suis partie en Erasmus en Allemagne l’année dernière et puis mon copain est resté en stage en France, j’ai eu un décallage. Parler, vivre allemand alors que lui rester en France.
    Au retour et même sur place, ça nous a fait un gros déchirement, et puis il a bien fallu se le dire, le retour a fini par une rupture alors qu’en temps de cours nous nous voyions tous les jours. (18 et 20ans, sûrement trop immatures et pas préparés) mais je pense que pour vous ce sera différent et je te le souhaite vraiment.

    Courage !!

  12. je n’ai pas vraiment d’expérience de relation à distance, mais je m’apprête à en vivre une… je reviens vivre à Marseille, mais mon chéri, avec qui je vit depuis 4 ans va rester à Bordeaux, pour l’instant. Certes la distance n’est pas la même (et on est un peu plus vieux), mais je me suis aussi pas mal angoissée à cette idée. Je pars début mars, et j’essaie d’être plus fataliste, de le vivre au jour le jour, en me disant que si on est fait pour être ensemble, on dépassera cette épreuve, et que si on est pas assez fort, c’est que d’autres choses nous attendent. Bon courage à toi en tout cas !

  13. Ton article tombe bien… je suis sur le chemin retour de l’aéroport, je viens de dire au revoir à mon copain qui est à Tokyo jusqu’à juillet prochain… c’est dur ce genre de relation, mais quand la personne en vaut 1000 fois la peine, on prend son mal en patience. Je ne l’ai pas vu pendant 4 mois et demi, on s’est retrouvé une semaine seulement et on se reverra seulement dans 4 mois et demi. Point positif : je vais aller à Tokyo lui rendre visite !
    Tu as déjà “survécu” comme tu le dis quand vous étiez aux USA, il n’y a pas de raison que ça change ! Courage et j’espère que tu auras vite des nouvelles pour tes futurs projets, c’est difficile de vivre dans l’incertitude et de ne rien avoir auquel se raccrocher…
    Fanny

  14. Bonjour Anne,
    bravo pour ta destination et pour répondre à ta question, je suis une “pro” des relations longues distances ou du moins de LA relation longue distance, mon copain vis à lille et part souvent et dernièrement il etait en inde, je l’ai très bien vécu il faut juste avoir quelque petites “techniques” ou trucs à soi histoire de faire passer le temps, (moi justement c’etait de créer un blog), aujourdhui ca fait 5 ans et tout va presque bien 🙂

    Sinon j’ai bien pris en compte tes remarques de la dernière fois que ton post, alors je vais etre franche, je suis fan de tous les vétements que tu portes mais pas de la facon dont tu les asassociés, celà dit ca ne tiens qu’à moi

    Diane

  15. C’est beau ce que tu vis avec Mathieu et ca a l’air d’etre fort. c’est normal que toutes ces question surgissent et c’est bien d’en parler, d’exterioriser, de lui en parler. Cette jalousie est legitime, ma jalousie est la aussi quand j’apprends des nouvelles ou les gens partent a l’autre bout du monde, car on a envie de revivre ce qu’on a deja vecu, parce qu’on voudrait bien etre a leur place, avoir ce projet, ce reve qui nous semble si beau. On aimerait aussi se projeter comme eux le font, avec les etoiles dans les yeux qu’ils ont le soir avant de s’endormir car ils ont quasi la certitude que dans quelques mois de ca, ils seront a des milliers de kilometre entrain de le vivre ce reve, leur reve, ce putain de reve. Il y aussi cette jalousie qui se transforme en joie parce qu’on a eu la chance de realiser notre reve, parce qu’on est parti, parce qu’ils nous restent des reves a realiser, a poursuivre, parce que qui sait peut etre que nous, on y sera aussi a l’autre bout du monde dans quelques mois, quelques jours, quelques annees. Il y a cette joie de les sentir heureux, de voir leurs projets se realiser, cette joie de les accompagner dans ce reve qui se realise.
    Les relations a distance m’ont toujours fait rever, je ne saurais trop pouquoi surement je dirais pour les retrouvailles sur les quaies de la gare, dans le hall de l’aeroport, parce qu’apres quelques mois, quelques semaines, retrouver la personne ca veut tout dire et en meme temps, je n’ai jamais ete en plein coeur, je ne connais pas le manque, le doute, la peur.
    Tres joli look au passage, je suis vraiment fan de la jupe, j’hesite a commander.
    Des bisous la belle 🙂

  16. J’ai toujours eu le grand rêve américain en tête, mon grand père vit en Caroline du Sud et 75% de ma famille paternelle est installée à différents endroits de la côte est, de NY à Miami. Néanmoins, c’est en Angleterre que j’ai atterrit ces deux dernières années et crois moi, c’est sacrément dépaysant. On est peut être loin de la grande pomme et de Hollywood boulevard mais je suis sure que si tu es prises l’année prochaine dans tes voeux de master Outre Manche, tu vas t’éclater crois moi ! (je pourrais te rendre visite ??? sniff, ça va me manquer)

    Concernant la relation à distance … c’est pas le plus simple mais si on tire le meilleur de cette situation pour profiter à 200% des moments ensembles alors le jeu en vaut la chandelle. D’ailleurs, le mien arrive DEMAIN !!!!!!

    Mille bisous

  17. j’adore ton pull bleu Mango! 🙂
    Et sinon, oui, vivre à distance l’un de l’autre, ça ne va pas être facile :/
    Mon homme et moi, on a la chance de faire les mêmes études. Cette année, nous devions partir un an en Angleterre et nous avions la chance de loger au même endroit (même ville, même logement, bref, le bonheur!) mais bon, malheureusement, on a dû revenir assez vite en France pour des raisons personnelles … Dommage
    Enfin, tout ça pour dire que je me mets à ta place et j’aurais beaucoup de mal à être séparée de mon chéri pendant longtemps :/
    Bisous
    Aurore
    http://auroreblogmode.blogspot.com

    1. Ton post me touche particulierement car mon copain vient de partir en Chine. ça a été très dur de le quitter mais je suis contente pour lui qu’il découvre des choses et je reste confiante en notre couple, je suis sure qu’on ne s’oubliera pas 🙂
      C’est normal d’être triste mais c’est très courageux et honorable de se lancer, de partir, de laisser partir et les couples qui traversent ça sans trop d’encombres en sortiront plus forts, c’est certain 🙂

      voila, je passe assidument sur ton blog mais commente peu, j’en ai désormais eu l’occasion.

      J’en profite donc pour te dire que j’aime beaucoup ton blog et ton style, continue comme ça

      Bisous 🙂

  18. La tenue est cool, j’adore!
    Pour ton texte…. c’est délicat, je n’ai jamais vécu de “vraie” relation longue distance, je ne suis pas sure que j’en serai capable d’ailleurs mais après je pense que ça dépend des caractères et ça peut très bien fonctionner, ça a l’air d’être le cas dans ton couple d’ailleurs! 😉
    Bisous miss

  19. C’est sur… il faut que votre couple soit en béton pour traverser ce genre de situation … mais c’est aps comme ci c’etait la première fois. J’ai l’impression que chacun de votre côtés à chaque fois, vous ressortez grandi de ces histoires ! Vous savez en tirez partie et c’est le principal ! Continuez dans cette voie là … et puis … 1 semestre.. 1 an… dans toute une vie c’est rien finalement 😉

    Au moins, plus tard, vous aurez toujours dès tas de choses à vous raconter 😉

    http://www.swagday.fr

  20. Tes doutes et tes interrogations sont (bien heureusement) naturels !
    Surtout si tu as déja vécu l’expérience l’année dernière. Une chose est sure, chaque expérience est différente, alors je crois qu’à part beaucoup de soutient et d’affection pour toi de notre part, il n’y a que toi qui sauras comment appréhender et vivre cette histoire !
    Mon copain est parti 6 mois au Canada, ca a été un déchirement bien sur, et étonnement son retour, bien que super attendu, était compliqué : retrouver nos repères, se réorganiser… Mais lorsque nous étions séparés, je savais qu’il s’amusait, qu’il voyait des choses extraordinaires, qu’il profitait comme jamais, et ca me rassurait ! Surtout si tu obtiens ce que tu veux en Angleterre, tu vas toi aussi vivre des choses exceptionnelles, tu n’auras surement pas le temps de t’ennuyer !
    Tout cela pour te dire qu’il ne faut que tirer le meilleur de ce type d’expérience, et que ca ne peut etre que bénéfique pour vous deux !
    Bon courage ma belle 🙂

  21. Ah là, les relations à distance… J’ai connu ça en étant ado (mon premier amour habitait à Nantes, et moi à Toulouse, ça a tenu 6 mois), ma première longue relation est parti faire ses études à Rennes (et moi j’étais toujours à Toulouse, ça a duré 3 ans, dont 1 an à distance), et dernièrement on va dire que j’ai plutôt évité ce genre de situations du coup, genre chat échaudé craint l’eau froide :/
    Y’a juste eu mon stage au Québec qui a duré 3 mois, qui a été très éprouvant mais c’est principalement lié à la personnalité de mon chéri, qui est nullissime pour donner des nouvelles, en demander, etc, et puis sur les 3 mois il est venu 15jours à mi-parcours quand même. M’enfin, le fait qu’il soit loin m’a des fois un peu empêchée de profiter pleinement de mon expérience (soit parce que je ne pouvais m’empêcher de me dire “ahhh il aimerait tellement ça” ou “ahhh si il était là avec moi pour découvrir ça, ce serait tellement romantique”, soit parce qu’il m’avait zappé ou oublié un rdv skype, et que du coup au lieu de profiter de ce que je vivais, je ne pouvais m’empêcher d’être triste parce qu’il me manquait)

    Du coup, quand j’ai été pour la première fois au chômage, que j’ai cherché un job, et que j’ai eu le choix entre un job à Paris bien payé, super entreprise, mais sujet qui ne m’intéressait pas, et un job mal payé, petite PME, super sujet à Toulouse, j’ai hésité… Mais pas bien longtemps. J’ai vraiment évité ce genre de situation.
    Puis lui a trouvé l’été dernier un remplacement (il est dentiste, enfin quasiment) à la Réunion. Presque 2 mois, ça me paraissait une éternité ;).
    Je l’ai rejoint au bout d’un mois et demi, mais dans tous les cas, la distance s’était beaucoup beaucoup mieux passée, peut-être parce qu’on était plus “sûrs” l’un de l’autre, parce qu’il faisait attention à me donner des nouvelles, je ne sais pas, pourtant pendant cette période il n’avait même pas internet, mais je l’ai mieux vécue en tout cas, que ma fois au Québec.

    Ceci étant dit, je sais pertinemment que si lui ou moi trouvons quelque chose à l’étranger, ce sera parce que l’autre pourra nous suivre. (ou ailleurs en France d’ailleurs, mais quitte à bouger, on aimerait à l’étranger).

    Donc, pour répondre à ta question quand même, je pense que si jamais il m’apprend qu’il compte partir à tel ou tel endroit, comme ça, donc sans avoir la certitude que je puisse le suivre, je le prendrai vraiment mal. Mais je pense sincèrement que c’est simplement lié à la dynamique de notre couple, qui fonctionne très mal à longue distance, non pas parce que nous sommes style collés (loin de là …), mais parce que mon Chéri a beaucoup de mal à ne pas suivre le “loin des yeux loin du coeur”, qu’il préfère oublier que j’existe pour oublier que je lui manque –‘

    En gros, ça n’est pas un problème pour tout le monde et étant donné que vous êtes un couple de longue date, je ne vois pas pourquoi cela ne fonctionnerait pas, tant que tu peux contenir ta jalousie évidemment.

    Nous ça a toujours été “un loin qui découvre et un qui reste au pays”, et le fait qu’il n’y ait qu’une seule personne qui vive une aventure n’a jamais changé quoi que ce soit. J’attendais avec impatience qu’il me raconte tout ce qu’il avait vu, goûté, ce qui l’avait intrigué, etc chaque jour, pour m’y voir, et pendant ce temps je planifiais mon voyage pour le rejoindre 🙂
    Et lui idem quand j’étais au Canada !

    Et sinon, je suis ravie pour toi que tu aies eu droit à une vraie Saint Valentin, avec des mots !! Tu devais être heureuse !! 🙂

    Et décidément, j’adore beaucoup ce bleu, moi j’appelais ça bleu électrique, mais vraiment, ça donne bon teint, sans encore trop faire “beaux jours”, ce qui est un peu mon “mauvais goût modesque” du moment, à porter du gris clair et du corail flashy à tout bout de champs, tellement j’ai envie de soleil !! 😉

    1. Bon tu m’inquiètes tout en me rassurant à la fois.
      J’espère que ça fonctionnera de mon coté.
      Je trouve pas ça de mauvais gouts l’appel au beau jour avec de belles couleurs au contraire éhé
      Moi aussi j’ai envie de soleil et de chaleuuuur

  22. On s’est également posé la question, même si ce ne serait pas 8 000 km mais juste 800km, c’est tout d’un coup beaucoup plus surmontable ! 😉 Mais depuis bientôt 7 ans nous n’avons jamais été séparé l’un de l’autre, en couple très fusionnel c’est dur de vivre l’un sans l’autre… À tel point que l’Homme cogite sur une éventuel entreprise à deux ! (Bon évident de lui expliquer les risques que cela peut entraîner). Mais c’est vrai que moi étant toujours dans les études, et lui venant d’entrer dans la vie active, il peut être amené à trouver des opportunités de folies dans la Capitale, loin de notre cher Sud ! (Bon faut relativiser… Je le sais, ce n’est pas de l’autre côté de l’Atlantique… Mais pas évident de vivre sans sa “perfusion”). Mais je vous applaudis tous les deux, en couple courageux, et solide puisque vous avez réussi à tenir la distance ! C’est beau l’amour !! 😉 En tout cas, j’espère que tu seras sélectionné pour ton année d’étude Anglo-saxonne.

    Côté look, j’adore la veste ! Les bottines sont vraiment ressemblantes aux Pistols ! 😉

    Des bises !

    http://www.vestiaire-de-fille.com

  23. Salut, salut,
    Pas évident la distance au début… Je vis à Nantes, il vit à Strasbourg. Organisation: 1 we tout les 15j et heureux de se retrouver et… de se manquer ! On a vécu 5 ans ensemble auparavant. Confiance, lâcher prise, indépendance… c’est sûr la distance n’est pas jouable pour tout les couples. Aujourd’hui, je me demande si je ne préfère pas ma nouvelle vie 😉

    1. Oui il n’y a pas de raison pour que ca ne fonctionne pas, je lui fais confiance en prime
      Ehe, en tout cas je ne regrette pas de vivre seule et pas avec lui cette année, moins de pression !

  24. J’adore l’association pull+jupe.
    D’ailleurs j’envisage de me l’acheter! Je voulais donc te demander comment elle taillé (comme elle est taille unique je doute un peu)

    Sinon je comprends tes questions et tes préoccupations par rapport au départ de ton copain à l’étranger. Ca a faillit m’arriver aussi, mais je suis finalement partie comme lui, au même endroit. On a eu de la chance. Mais être séparé, pas sur le même fuseau horaire ça peut s’annoncer compliqué. Après il ne part “que” pour un semestre. Vous avez déjà tenu le coup un an, même si ce n’est pas même situation vous pourrez toujours apprendre à composer.

    Je te souhaites surtout bonne chance pour tes réponses pour les universités dans lesquelles tu as postulé. Tu vivras toi aussi ton expérience, il y a tellement à faire lorsque l’on part de chez soi (que ce soit à Paris, ou en Angleterre)

    1. La jupe taille normalement, du moins, je trouve, j’avais pris la taille S…
      J’avais oublié le décalage horaire aussi :S
      J’espère que ca se passera bien

      des bisous et merci !

  25. N’ayant jamais vécu des relations longues distances je ne pourrais pas écrire mon ressentit la dessus…
    J’espere que tu aura des reponses bientot pour l’année prochaine! Et que tout se passera bien avec ton copain meme à 8000km de distance. Vous l’avez deja fait une fois, vous pouvez le refaire 😉
    Tenue super cool, j’adore vraiment tes bottes! Et ton pull à une couleur superbe!
    Bisous
    Alice

  26. Hello ! Pour répondre à ta question, mon copain est à Strasbourg et moi à Nancy, alors on se voit au final tout le temps, mais vu notre relation très “fusionnelle” si il partait en stage loin et qu’on ne se voyait pas durant plusieurs mois, je ne sais vraiment pas comment je tiendrais, en tout cas, je réagirais très mal ! Mais bon je suis très excessive, je serai consciente que c’est pour son avenir… Surtout que si moi j’avais l’occasion d’avoir un stage comme toi à Los Angeles par exemple, je pense que je n’hésiterai pas tellement cette ville et ce pays me donnent envie!
    ça donne à réfléchir ces questions! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les actus

Retour haut de page