Let it Happen #847

28 janvier 2019 - Looks 2019 - 12 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend 🙂 ! Moi il est excellent, avec un coucher de soleil de folie (vous l’avez aperçu ici >>) Cela fait bientôt 2 ans que nous avons déménagé dans le Sud de la France. Il n’y a pas UNE journée  qui passe sans que je me dise (à moi-même bien sûr lol) que je suis bien chanceuse de vivre ici. D’autant plus actuellement, quand on sait que Montpellier est la ville la plus ensoleillée depuis le 1er janvier.

Yep. Yep yep.

Bon. On va mettre de côté le soleil de Montpellier ou la grisaille, peu importe. Comme vous le savez ou pas, j’ai 27 ans. Quand j’étais ado, je ne me suis jamais vraiment fixé d’âge objectif. Du genre: faudrait que je me marrie vers 25 ans, un bébé vers 28 ans.. Pourtant, je crois que nous avons tous, inconsciemment, des âges qui amènent des rites de passage. 18 ans c’est le bac, puis les études, puis le premier emploi vers 23-24 ans, le premier appart, le premier copain un peu sérieux, puis le premier appart à deux et là, la machine s’emballe: maison à acheter, mariage, bébé.

Sans pression, ça nous tombe dessus. Sans vraiment y avoir pensé, on respecte ces étapes. Ok parfois l’ordre n’est pas respecté mais j’ai l’impression qu’entre 18 et 30 ans, ce n’est pas des chapitres que l’on passe mais une bibliothèque entière. Peut-être suis-je encore un peu immature mais tous ces grosses étapes de vie m’angoissent plus qu’autre chose, d’autant plus quand mes amis et proches cochent ces étapes. Forcément, je ne peux m’empêcher ensuite de regarder ma propre liste de livres: maison ? bébé ? mariage ?

Quand je la regarde, j’ai juste envie de fuir à l’opposé, partir loin, loin… car je n’en ai pas vraiment envie, ça ne me fait pas rêver. Ce qui me fait rêver c’est les voyages, les aventures sportives. Après, attention, je ne critique pas ces « étapes » car tout début janvier, je vous ai discrètement annoncé que Matthieu et moi cherchions à acheter. Honnêtement, lorsque nous avons eu l’idée, on ne s’est pas mis la pression, on ne s’est pas dit « oh beh à 27 et 28 ans, il faudrait peut-être acheté » comme pour rentrer dans la cette case. Non, on a juste fait le calcul de combien nous avons payé en loyer depuis que Matthieu et moi vivons ensemble, ça nous a fait mal à l’estomac. On achète pour nous, mais aussi et surtout pour notre compte en banque afin d’enfin avoir quelque chose à nous, rien qu’à nous.

Donc, on espère atteindre cette étape, YOUHOU mais le reste: mariage, bébé… Pas encore.

Je me demande si c’est normal d’avoir l’estomac qui se noue, des angoisses parce que je n’ai juste pas envie de tout ça ? Je me réjouis pour mes proches, ma famille, mais quand on me demande « et vous, c’est pour quand ? » Bah, je regarde Matthieu, je croise son regard aussi paniqué que le mien, je souris poliment, puis je fais une petite pirouette pour vite éviter le malaise. Un jour viendra où peut-être moi aussi je voudrais passer toute la bibliothèque, mais j’avoue que ça me parait loin. J’espère en rassurer plus d’une lol 😉

Chemise – Uniqlo
Jeans – Madewell
Gilet – Ekyog
Manteau – Primark
Bottines – Jonak
Sac- Sezane 

Un petit look coloré pour voir bout de ce mois de janvier qui n’en finit pas ? Entre la rentrée, la prépa marathon et autres projets qui me prennent beaucoup de temps, j’ai l’impression qu’il a duré des semaines. Mais avec le beau temps (oui pardon j’y reviens encore), j’ai pu me faire plaisir en terme de tenue. Ok, le soleil était de la partie, mais le vent glacial aussi.

Ces rayons, cette lumière m’ont donné envie de porter plein de couleurs: cette chemise, ce gilet doudou… ça sent le printemps non? Je ne porte rien de nouveau dans ce look. Peut-être je ne vous avais pas montré ma blouse ? J’adore le jaune cet hiver, je me suis offert aux soldes une version plus moutarde que j’ai déjà pas mal porté 😛 Mais globalement, je n’ai pas fait trop de folie. J’ai regardé tellement de reportages sur le rangement, sur l’accumulation que j’ai passé pas mal de mon temps libre à vider, ranger que dans les boutiques…

Au final, je n’ai pas grand chose à vous raconter sur cette tenue. Ah si !! J’avais acheté ce jeans durant mon voyage à Los Angeles l’an dernier (souvenez-vous). J’adore la marque Madewell et je rêvais d’un jeans chez eux. Bah… 1 an plus tard, j’ai perdu une taille. Je l’aime toujours autant, il faudrait juste que j’y ajoute une ceinture. J’ai tendance à ne pas donner des vêtements qui ne me vont plus ou qui ne sont plus à la mode, car je me dis toujours que « ça va revenir » (tant mon poids que la mode lol). Pourquoi donner si dans 2-3 ans on peut le reporter :/ C’est pour ça que j’ai dû mal avec les penderies minimalistes, j’aime trop la mode quand même :S Je vous laisse avec mon dilemme et je vous souhaite une bonne semaine !

@ très vite

PS: N’oubliez pas, chaque semaine je vous envoie une newsletter pleine de motivation et d’inspiration, pensez à vous abonner:

Rejoins la newsletter hebdomadaire

* indicates required



Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 commentaires

  • Repondre LandClochette 28 janvier 2019 à 19 h 45 min

    Salut Anne,

    Je suis totalement accro au jaune et j’ai flashé sur pas mal de pièces moutarde (je travaille dans une boutique de fast fashion donc dur de résister)
    Pour ce qui est des étapes j’ai toujours dit que j’aurais un enfant avant mes 25ans au final je l’ai eu l’année de mes 25ans mais je savais déjà que je voulais une famille à 15ans je disais à mes copines que ma vie commencerait quand j’aurais un enfant. Ce n’est pas pour te donner encore plus d’angoisse bien au contraire je dis juste que chacun ses envies une copines disait pas d’enfant avant 30ans et l’autre jamais et bien on a toujours chacune respecter ces choix c’est notre vie nos envies nos choix.
    Je me demande comment en 2019 on peut encore faire ce genre de réflexion, et ça ne s’arrête jamais (après trois mois de mariage à peine on me demander quand est ce qu’on allait se mettre au projet bébé, sans penser si c’ était déjà peut être en cours depuis longtemps, aujourd’hui on sait que ça peut être compliqué de tomber enceinte) et maintenant on me demande à quand le deuxième (ce qui me blessé car j’en rêve mais mr non)
    Et si un jour les gèns s’occupait simplement de leur propre vie.

    Bref tout ça pour dire bonne recherche de maison ensoleillé et vivez votre vie comme vous la souhaitez

    Bises

  • Repondre Cath 28 janvier 2019 à 20 h 06 min

    La pression sociale et familiale concernant ces « étapes » est vraiment monstrueuse. Rien qu’en allant voir la remplaçante de ma gynéco pour renouveler ma pilule, elle m’a demandé si je comptais avoir des enfants et précise « faites attention, après 35 ans, ça devient compliqué ». Euh oui merci, mes oeufs ont une date de péremption mais je vais pas me forcer non plus ???

    Je vais avoir 31 ans cette année, j’ai fini mes études un peu tard donc j’ai commencé à travailler un peu plus tard que « la normale ». Je suis locataire, mon père habite à 250m de chez moi, et il s’occupe même encore de mon linge… J’ai toujours ce côté « immature » mais j’ai des pics de stress quand j’entends ce genre de remarque ou que des amies annoncent leur grossesse, etc. et j’ai juste envie de fuir mes responsabilités, retourner vivre avec le vieux, ne plus travailler, ou partir loin ahah

    C’est pareil pour les vêtements lol On s’inquiète du fait que ça soit démodé mais c’est juste par rapport au regard des autres. En soi, c’est pas grave de porter des trucs à un peu vieillot (tant qu’on aime toujours la pièce en question) ni de pas avoir d’enfant à 27 ans XD

    • Repondre Caroline 29 janvier 2019 à 12 h 46 min

      Bonjour Anne! Je te lis très régulièrement et chacun de tes articles me parle beaucoup, me donne du beaume au cœur et renforce ma détermination de sportive! Je vais avoir 35 ans cette annee, je n’ai pas encore d’enfant… je comprends très bien ton ressenti mais tiens bon! Car tu n’as rien à prouver et à personne. Le plus important c’est d’etre en phase avec son cher et tendre! J’ai rencontré mon amoureux à 26 ans, on profite tous les jours de ces petits et grands bonheur de la vie et on est heureux ensemble. Rien n’est planifier, on laisse faire…. et on est bien!

  • Repondre HOUSEZ 28 janvier 2019 à 21 h 38 min

    salut!

    je suis maman de 4 enfants (qui ont entre 6 et 11 ans), je suis triathlète et traileuse.
    bien sûr ça me demande une énorme organisation quotidienne pour pouvoir m’entrainer, mais c’est un challenge supplémentaire !
    nous adorons aussi voyager en famille.
    je prépare actuellement un trail « LE TREG » au Tchad pour février, puis un Iron.
    tout ca pour te essayer de te rassurer…les passions restent des passions,( mariage, enfants ou pas.)
    c’est surtout un choix de vie et une envie de couple très personnelle.( et vous avez encore beaucoup de temps !)
    au plaisir de te lire et t’écouter
    sportivement

  • Repondre Nath 28 janvier 2019 à 21 h 52 min

    Salut Anne,
    Quel bonheur de lire cet article ! Moi j’ai 30 ans et pareil je ne compte plus le nombre de fois qu’on ma demandé quand j’allais me marier et avoir des enfants et cela me fait le même effet que toi. Faut dire que je suis la dernière de la famille et j’ai vu tout le monde avoir des gosse et franchement ça me donne pas envie maintenant. Je sais que je veux un enfant mais pour l’instant j’ai envie de profiter à fond d’aventures avec mon chéri ! Et si chacun vivait sa vie comme il entendait ? Allez continuons à vivre ce qu’on a envie de vivre ! En tout cas bravo pour ton blog plein de smile et de peps j’adore !

  • Repondre Gaelle 28 janvier 2019 à 22 h 09 min

    Salut! Merci de partager ton point de vue et sentiments j’ai lu ton article et j avoue être soulagée et de me sentir moins seule dans ce cas là ! J’ai le même âge que toi et j’ai l impression qu’il ne se passe pas une semaine sans qu on me demande à quand le mariage ou le bébé et rien que d’y penser je sens l angoisse qui monte …. Les gens ont du mal à comprendre qu’à notre âge on a pas forcément envie ou le besoin de passer ces etapes et surtout ils se mêlent de ce qui ne les regardent pas ! Enfin tout ça pour te dire un grand MERCI !
    Bonne soirée !

  • Repondre Myriam 29 janvier 2019 à 9 h 16 min

    Coucou Anne,
    Alors surtout ne t’inquiètes pas, tu es loin d’être la seule dans ce cas!
    De mon coté, je me suis mariée à 35 ans, la maison est venue 4 ans après, car comme tu dis c’est un investissement pour le compte en banque, au moins tu payes pour avoir quelque chose à toi… et le bébé.. ah ben il n’y aura pas de bébé pour nous, c’est notre choix… mais j’entends régulièrement « c’est pour quand »?
    Et oui, nous sommes en 2019 et il n’y a aucune raison de devoir suivre inlassablement le même schéma, comme disait tonton David (ouh ça date!!) Chacun sa route, chacun son chemin 🙂
    Et quelque part je trouve que ça relève également de l’engagement féministe de montrer que non, une femme n’a pas besoin d’avoir un mari et/ou des enfants pour se réaliser en tant que femme. Nous pouvons avoir d’autres rêves et d’autres ambitions pour notre vie!
    super ton look, j’adore la couleur de la chemise 🙂
    Des bises

  • Repondre Rose 29 janvier 2019 à 13 h 30 min

    Ah moi aussi je vis dans l’herault, depuis très longtemps, voire toujours je crois 🙂 et c’est vrai que rien que pour le climat j’aurais du mal à changer d’endroit…
    Et oui, c’est vrai que parfois, la pression sociale est telle que l’on se pose plein de questions, il faut faire ci, ça, être comme ci, comme ça…
    Pour moi, les trois choses que tu évoques sont pourtant différentes… Acheter, oui, c’est surtout pour éviter de jeter l’argent par les fenêtres, seul ou à deux c’est toujours intéressant côté pecunier si on a la possibilité de le faire… Après ça peut être un frein si on aime bien changer d’habitation !…. Le mariage… Alors là, je n’ai jamais vu ça comme une obligation personnellement, je ressens aucune pression vis à vis de ça, pour moi c’est insignifiant et ne fera jamais partie de ma vie, mais je peux comprendre que ce soit très important pour d’autres… Quand aux enfants, là c’est différent, je n’avais jamais vraiment réfléchi à la question plus jeune, puis un jour ça m’a taraudé, j’avais vraiment envie de fonder une famille. 3 enfants plus tard, je suis là plus comblée des mamans.
    Tout ça pour dire que les priorités des uns ne sont pas celles des autres, la pression est ressentie différemment selon nos propres idées et croyances, notre entourage etc…
    Tu es jeune, tu as vraiment beaucoup de temps devant toi pour réfléchir ou ressentir tout ça ! Et profite de faire du sport lol ! Avec des enfants, c’est beaucoup, beaucoup plus compliqué !!

  • Repondre Laisa 29 janvier 2019 à 14 h 25 min

    Hello Anne,

    Ne t’inquiètes pas et ne te justifies pas! Tu es jeune, tu as le temps. Le principal c’est d’être bien dans ce qu’on fait. Si l’envie d’avoir un enfant arrive un jour , tu le sentiras! Pour ma part, j’ai fait des études longues et j’ai pris le temps de voyager et j’ai commencé tard à travailler réellement ( emploi stable) vers 33 ans… J’ai eu mon premier enfant à 31 ans. Je ne me souviens plus, si j’étais prête ou pas, ou si c’était un coup de folie en allant vers l’inconnu. Toujours est il que après c’était un bonheur absolu et que si je n’avais pas eu cette expérience ou connu mais enfants, ca aurait été dommage, tellement je les adore.. Mais tout est question de choix et d’expérience de vie.
    Profites de chaque instant, va au bout de tes projets quel qu’ils soient, c’est ca le plus important!
    Bises

  • Repondre anne 29 janvier 2019 à 20 h 15 min

    Bonjour Anne,
    Nous nous sommes rencontrées brièvement en octobre. J’ai 51 ans et je suis ton blog. J’aime la mode et j’aime me depenser et ton blog m’aide a faire de l’exercice. Tes pensées sur les bebes et la vie en général me ramènent pas mal d’années en arrière. Je me suis mariée à 27 ans apres avoir fini mes études de pharmacie. J’ai eu mon fils à 32 ans et je n’avais pas envie d’enfant, il a fallu que mon fils naisse pour que je me sente attirée par les enfants. J’aimais voyager, danser, sortir et j’étais bien comme cela. Mon fils est né il y a 20 ans et cela a changé ma vie car ma famille était loin et peu disponible. profite de ta liberté avoir un enfant c’est super mais tu perds en liberté il ne faut pas se mentir.

  • Repondre Marie 31 janvier 2019 à 15 h 37 min

    Bonjour Anne ! Ravie de lire ce post pour me sentir un peu moins seule dans cette traversée des 20 à 30 ans où on est censé rentrer dans certaines cases au fur et à mesure… Finallement l’age on s’en fiche, c’est le cœur et l’envie qui guide cette avancée dans cette fameuse bibliothèque 😉
    PS : ne change rien à ta façon de communiquer, via le blog c’est tellement plus sympa que juste sur les réseaux ⭐️

  • Repondre Coco 8 février 2019 à 17 h 03 min

    j’ai 31 ans, bientôt 32, chéri a 35 ans, on est ensemble depuis 15ans, et ce déclic, du bébé, du mariage, ne vient pas. Moi je m’étais dit, mariage a 27, bébé a 29 bla bla. arrivée à ces ages là, je n’ai ressenti aucun vide, aucun besoin. je n’en ai pas envie et mon chéri non plus, pas pour le moment. on a acheté une maison en 2013, pour les mêmes raisons que toi. on voyage, beaucoup. On réalise plein de défis sportifs (en trail surtout), on adore ça. j’aime tellement ma vie maintenant, que je n’ai pas envie qu’elle change. je suis actuellement comblée par la vie que je mène, et j’avoue qu’en écrivant ces lignes, je culpabilise presque, j’ai la gorge serrée. comme si de ne pas vouloir d’un bébé à 31ans était un crime, ou bien très égoïste. tu n’es pas seule dans ce cas.