Ironman de Vichy 2018: Côté Supporter

9 septembre 2018 - Sports - 0 commentaire

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Je sais que vous attendez mon compte-rendu de mon dernier trail (j’en parle ici) avec impatience hihi mais avant de parler de moi, j’avais envie de revenir sur une course dont j’ai vécu une grande partie… Oui oui ! Le 26 août dernier, mon petit ami, Matthieu, courait son premier Ironman à Vichy !!J’étais là pour le soutenir, j’avais envie de vous faire découvrir les coulisses des jours précédents et surtout du jour-J.

Avant de me lancer dans ce récit, petit rappel sur ce qu’est un « Ironman »: c’est un triathlon longue distance, sur une journée, vous enchainez 3 épreuves : natation 3,8km, velo 180km et course à pied 42km(marathon). C’est donc une course très exigeante tant sur la partie préparation que pendant la course. Et comme vous le savez, je m’y colle le 7 octobre prochain à Barcelone. Mais avant ça, c’était au tour de Matthieu qui avait choisi Vichy pour s’élancer sur ce format. En effet, l’an dernier nous avions participé le samedi au format « half », la moitié de l’ironman, souvenez-vous >>>

Cette année, pas de dossard pour moi à Vichy, j’étais là pour Matthieu, pour le soutenir. Suivez-moi en vidéo, petites surprises incluses ;):

Petite re transcription:

8 jours avant l’Ironman de Vichy:

Encourager un participant sur un triathlon est quelque chose… de compliquer. En effet, dans l’eau, il ne vous voit pas, ne vous entend pas, en dehors des zones de transition, du parc à vélo, départ/arrivée, on ne peut pas vraiment le voir souvent à vélo et à pieds, c’est certes plus facile mais si la boucle ne repasse pas au même endroit…

C’est pourquoi, j’ai décidé de faire des affiches, peindre des draps que je mettrai sur el parcours vélo ET course à pied. Ainsi il verra que nous pensons à lui à chaque étape de ce triathlon. Ce fût très compliqué à réaliser sans que Matthieu le découvre avant le jour-j !!

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Anne&Dubndidu 🍍 #DubndiduCrew (@annedubndidu) on

J-1:

Nous sommes arrivés à la veille à Vichy. Les températures ont chuté de 30 à…15-20 degrés. On se croirait en automne. Matthieu va avec ses parents retirer son dossard pendant que je nage dans la piscine de Vichy (l’entrainement continue pour moi :S). Puis direction notre airbnb pour qu’il prépare ses sacs de transition: un sac entre natation-velo et un autre velo-running qu’il retourne déposer en même temps que son vélo le soir-même…

C’est toute une organisation un ironman, car le jour-j, les transitions entre chaque sport doivent être les plus rapides possibles ;). Ensuite  ? direction un bon plat de pâtes et le dodo le plus tôt possible !

Jour -J:

Le réveil sonne très tôt. Je laisse Matthieu se préparer tranquillement. Il fait 6 degrés. Gloobs. J’enfile littéralement TOUT ce qu’il y a dans ma valise. Je glisse en dessous ma tenue de vélo pour aller rouler…pendant qu’il fera aussi son vélo. Il n’est pas nerveux, il est hyper concentré. Je le suis dans le parc à vélo, je fais les photos, le filme. Je ferme sa combi de natation puis … c’est le départ.

Je l’aperçois seulement au moment de la sortie à l’australienne (durant la natation de 3,8km, les nageurs doivent sortir puis re rentrer dans l’eau). Il est excellent, rapide.. parfait. Je file l’attendre près de son vélo pour le voir au niveau de la transition pour l’encourager. Le soleil brille mais il fait super froid. D’ordinaire à Vichy il fait entre 20 -25  le matin… jusqu’à 35-38 l’après-midi. Autant vous dire, qu’il a beaucoup de chance, c’est une météo idéale.

Il file sur son vélo et  je  ne le reverrai pas avant 5h et 180km ! J’encourage encore les autres participants avant de filer faire mon vélo ;). Je ne fais pas un long tour car, je dois revenir assez tôt afin d’installer mes affiches sur le parcours de course, l’encourager sur la transition velo-course ET sur la ligne de départ de la course.

YES, je ne le rate pas.

Maintenant, je le suis sur différents points pour l’encourager, pour qu’il ne lâche rien sur le marathon. Je cours dans tous les sens, je ne compte plus les blagues « eeeeeuuh la course c’est dans l’autre sens » lol. Matthieu est un peu rapide mais il tient bien le coup, me répond à chaque fois, me dit qu’il voit les affiches (bon sachez que j’ai aussi passé beaucoup de temps à les repositionner, recoller…des gens les arrachaient…bref). Durant le dernier tour, je dois le laisser pour m’organiser et le retrouver sur la ligne d’arrivée 🙂 !! J’ai hâte car l’ambiance est folle. Je le suis sur l’application, je vois qu’il ralentit fortement. Tout était parfait jusque là.

Heureusement, je le vois à nouveau rentrer dans l’arène… Il l’a fait !!!

Arrivée: 

Je suis forcément très…très fier de lui. J’ai été très émue en l’attendant ET en le « réceptionnant » littéralement sur la ligne d’arrivée. Oui 80kg de sueur, de fatigue d’un coup, ça fait lourd hihi mais il a vite retrouvé ses esprits pour boire ainsi que pour récupérer sa médaille, amplement méritée. 10h00 et 31sec. C’est totalement fou. Il file se faire masser et surtout MANGER 😉 !

Je vous encourage vivement à filer lire le compte-rendu de Matthieu, côté participant pour vivre son ironman de Vichy >>> Quant à moi, rendez-vous dans un mois jour pour jour à Barcelone pour mon ironman. J’ai encore quelques semaines d’entrainement hihi 😉

Bon dimanche @ tous

PS BON PLAN: N’oubliez pas avec le code promo « RENTREE20 », bénéficiez de -20% sur les nouveautés, -10% sur le déstockage et -5% sur le cardio GPS sur i-run.fr >>>

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de commentaire