FAQ: Faire du Sport en Couple – On vous explique

2 septembre 2018 - Sports - 7 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Bon Matthieu et moi venons de célébrer nos 10 ans (je l’explique sur mon Instagram.) Bon. Bon. C’est une grande étape, 10 ans, sachant que j’en ai 27 ans, ça fait un gros bout de vie (1/3 !!). Je me suis dit qu’à cette occasion, nous allions faire une foire aux questions autour du sport en couple (sans arrière pensée éhé). Si Matthieu et moi avons bien quelque chose en commun depuis, maintenant, plusieurs années, c’est le sport.

A dire vrai, lorsque nous nous sommes rencontrés, ce n’était pas vraiment le sport le ciment de notre couple lol mais à présent, clairement, avec cette passion, nous avons trouvé notre équilibre. Cependant faire du sport en couple n’est pas si facile que ça. Cela peut même être source de tension dans le couple. Dans la video, nous avons répondu ensemble à vos questions tout en vous expliquant notre fonctionnement.

Elle est un peu longue mais vous avez nos deux points de vue sur plusieurs sujets : comment s’organiser en couple, quelle séance faire ensemble, les difficultés, les niveaux différents.

J’espère qu’elle vous plaira !

Voici une petite transcription de la video 😉

Comment gérer les entrainements à deux malgré la différence de niveaux ?

Tout dépend d’abord de la différence. Entre Matthieu et moi, elle est… énorme. Il est excellent. Donc, forcément, nous sommes vraiment concernés par cette question. Nos conseils ? Il est essentiel de faire des concessions, de communiquer et surtout de ne pas vouloir faire TOUS  les entrainements ensemble. Après tout dépend aussi de sport que vous faites. Par exemple pour la natation, pas de soucis. Nous y allons en même temps mais, nous nageons chacun de notre côté. Pour la course à pied ou le velo, nous en faisons ensemble dans un cadre précis: lorsque Matthieu est en récupération et.. pas moi. Ainsi, je peux courir avec lui, rouler avec lui tout en progressant. Mais on se met toujours d’accord sur les km, le rythme pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Donc, c’est surtout Matthieu qui s’adapte, moi clairement, je ne peux pas trop :S Le plus rapide doit accepter de « ralentir » et bien communiquer si c’est très dur pour l’un ou l’autre

De même, il faut garder des entrainements en « solo » pour son propre plaisir sans forcément être avec son partenaire mais aussi afin de travailler sur ses propres objectifs. Par exemple, lorsque je préparais le marathon de Los Angeles, les sorties très longues à pied, je ne pouvais les faire avec Matthieu ou lui imposer de courir 30km alors qu’il n’y participait lol.

Comment se préparer ensemble à une course ?

À dire vrai, Matthieu et moi préparons rarement la même course. Nous avons seulement couru le semi-marathon Marvejols-Mende ensemble ET donc fait toute la préparation ensemble. Mais, jamais, sauf si Matthieu est mon lièvre (il court avec moi pour m’imposer un rythme afin d’atteindre un objectif de temps), nous courons ensemble même si nous participons à la même course. Je pense que cela serait hyper frustrant pour l’un..(le plus rapide) comme pour l’autre (sensation de ralentir, empêcher l’autre).

Par contre, nous essayons de synchroniser nos objectifs: courir un marathon avec une date proche, participer à un triathlon dans le même mois. C’est ce que nous faisons pour nos Ironman afin que les semaines de préparation correspondent et nous évitent d’un avoir un qui s’entraine à fond… et pas l’autre. Nous passons simultanément autant de temps à nous entrainer pour que chacun puisse être à l’aise, sans que l’autre attende la fin des séances de l’autre. C’est clairement ce que je conseillerai car, vu que nous n’avons pas le même niveau, c’est participé aux mêmes épreuves. Ce qui vous permet de vous préparer ensemble, du moins avoir le même objectif à la même période 🙂 pas d’embrouilles !

Comment gérer le côté coach sportif de son copain sans s’énerver ?

Ahaha c’est délicat surtout quand moi-même je suis VRAIMENT coach, mais c’est un truc hyper masculin de vouloir donner absolument des petits conseils basés sur leurs expériences, leurs bienveillances (je lève les yeux au ciel en l’écrivant). La plupart du temps, je le laisse me donner ces petits « tips », je lui dis « oui oui » mais je pense fort « c’est ça, laisse moi faire comme j’en ai envie ». Mais il donne toujours les mêmes conseils et parfois, ça ne passe plus, surtout à vélo: « fais-ci, fais ça ». Au bout d’un moment, ça m’agace, car soi-disant je ne le fais pas, il veut m’aider. Je le fais si je me sens de le faire et je fais du sport avec lui, non pour ces conseils mais pour passer du temps avec.

Alors, oui c’est fatigant et il faut apprendre à gérer son entrainement SANS faire entrer des problèmes de couple dans la séance de sport aussi car les conseils peuvent vite m’énerver. ça dégénère. On s’engueule sur « oh tu es encore tombée en trail car tu ne m’écoutes pas, tu ne lèves pas assez les pieds » puis ça part sur qui n’a pas vidé le lave-vaisselle. Faites y attention pour ne pas mélanger toutes les sphères.

Donc, non je gère très mal. À l’inverse, auparavant, je donnais des conseils à Matthieu pour son entrainement. Je ne le fais plus car il n’écoute pas (en même temps moi non plus), puis une fois qu’il a fait des bêtises, il vient souvent me demander ce que je lui avais dit, mais c’est trop tard. Je préfère ainsi ne pas m’en mêler (cependant, je n’en pense pas moins !).

Votre meilleur souvenir sportif à deux ?

Matthieu: Je dirais Miami, le half ironman (relisez mon CR là)

Anne: Je dirais le Marvejols-Mende car nous avons fait tout ensemble, c’était  la première fois, la seule fois.

Pas de compétition entre vous ?

NON jamais, nous n’avons et n ‘aurons jamais le même niveau. Par contre, pour moi, Anne, c’est une source de motivation car le côtoyer me permet de progresser.

Est-il judicieux de faire du sport ensemble lorsque l’un débute totalement ?

Honnêtement non. Cela peut être source de dispute car cette différence de niveau peut  provoquer de l’énervement, de la frustration pour les deux parties. Lorsque j’ai débuté la course à pied, j’ai évolué de mon côté et  dès que j’ai réussi à avoir un niveau suffisant j’ai couru avec Matthieu. Cela n’empêche pas que l’un peut motiver l’autre, cependant si l’un débute et l’autre sait déjà pas mal courir, cette situation peut aussi être frustrante. Je me souviens, je m’énervais lorsque je voyais Matthieu courir plus vite, plus loin et que je galérais. Je me sentais comme un boulet ET je voyais bien aussi que je le gênais.

Pour Matthieu et moi, cela était ainsi, mais tout dépend aussi des caractères de chacun.

Est-ce que ton copain t’aide à progresser/te surpasser ?

Totalement, mais ça marche dans les deux sens. C’est peut-être cela l’avantage d’être un couple sportif passionné des  mêmes sports, lorsque l’un se démotive, l’autre compense pour les deux et  re motivent l’ensemble. Un peu comme des vases communicants. La passion de l’un alimente celle de l’autre. Par exemple, moi Anne, je suis plus motivée, j’ai plus d’énergie, à l’inverse, c’est Matthieu en été qui me pousse plus. ça aide vraiment en couple d’avoir cette même passion…

Par contre, parfois, j’ai un peu souffert de la différence de niveau. A chaque fois que l’on faisait du sport ensemble, Matthieu précise qu’il est en récupération. C’est vexant (bien que j’en ai conscience), car moi, je n’étais pas récup, j’étais à fond. Résultat, je me comparais avec lui, je me sentais nulle. J’ai dû prendre un peu de recul car je me dévalorisais de plus en plus, surtout à velo. Maintenant je roule avec d’autres femmes avec un niveau plus proche du mien afin de prendre plus conscience de « Ce que je valais vraiment’

Comment faire lorsque l’un est blessé et pas l’autre ? 

J’ai rajouté cette question car ça arrive. Cette situation est pénible pour les deux. Celui qui reste est frustré, l’autre qui s’entraine culpabilise, réduit ses séances. C’est compliqué, frustrant de voir l’autre s’entrainer. Bon après, moi, Anne, je prends bien en charge mes blessures, à l’inverse Matthieu, va loin dans la douleur avant de prendre rendez-vous ou se soigner. Donc je crois que ces moments sont très compliqués à gérer.

Jamais de vacances sans sport ?

Non…on aime 1…2…3 jours farniente mais nous aimons être actif, même en vacances. Cela fait partie de nous après, les séances que nous faisons sont très légères. Après, nous adorons courir, faire du velo car cela nous permet aussi de découvrir la région d’une autre manière 😉

N’est-ce pas trop compliqué de concilier vie de couple et sport ?

Non au contraire vu que nous avons la même passion, nous essayons de nous entrainer aux mêmes heures et comme nous pouvons réaliser quelques séances au même moment, on se voit. On comprend tous les deux le plaisir que le sport procure, on ne veut pas s’énerver parce que l’un fait du sport Par contre, il faut trouver des limites aux sports, il peut vite devenir envahissant: chaque weekend une course pour l’un, pour l’autre. On se retrouve sans aucun weekend en amoureux, sans sport à la maison et  là, ça devient tendu!

Comment organisez-vous vos repas? Matthieu est-il végétarien ?

Matthieu n’est pas végétarien. Globalement, nous mangeons la même chose, nous adaptons juste les plats notamment au niveau des protéines. Après, il n’est pas un gros mangeur de viandes/poissons et essaie d’en consommer lorsque nous ne sommes pas ensemble. Côté ravitaillement, nous nous débrouillons chacun indépendamment de l’autre car nous avons des goûts bien différents 😛

Honnêtement, c’est génial de faire du sport à deux, c’est hyper épanouissant. On vit de très beaux moments ensemble mais n’oubliez pas de mettre des limites car cela demeure du PLAISIR et du BIEN-ÊTRE. Il faut savoir bien trouver un équilibre dans son couple pour s’entrainer sans s’agacer mutuellement. Je crois qu’avec Matthieu, nous avons quasiment ce point parfait de bonne entente pour notre pratique en commun

N’hésitez pas si vous avez d’autres questions OU si vous avez envie d’ajouter un petit conseil en plus afin de faire du sport en couple sereinement

@ très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires

  • Repondre Anne 3 septembre 2018 à 12 h 49 min

    Génial cette vidéo 🙂
    Merci à vous deux ! Tellement chouette que partagiez cette passion du sport; ça donne envie de se fixer de nouveaux objectifs à 2 !

  • Repondre Célia 3 septembre 2018 à 14 h 30 min

    Vous êtes trop marrants dans vos accords et vos désaccords 🙂 mais surtout très mignons. J’appliquerai les conseils avec mon chéri lors de nos sorties. Anne, je suis tout à fait d’accord avec toi, le chéri qui donne tout le temps des conseils c’est pénible pénible pénible (oui autant que ça :p ) et c’est quand même dingue qu’ils aient toujours un mot à dire, non ? lol – surtout quand il n’accepte pas lui même le moindre conseil… 😀

    • Repondre Anne 4 septembre 2018 à 13 h 38 min

      Mais exactement !! Surtout qu’ils n’écoutent pas PUIS viennent se plaindre 😛

  • Repondre M 4 septembre 2018 à 14 h 48 min

    Un article bien sympathique, merci! Faire du sport à 2 c’est encore une facette du couple et franchement ça vaut la peine! Nous sommes mariés depuis 25 ans (j’en ai 45) et partageons la passion de la course à pied et du vélo. Nous 4 enfants et nos vies professionnelles ne nous permettent pas de nous entraîner systématiquement ensemble mais lorsque c’est possible c’est toujours un bonheur! Bonne continuation à vous 2!

  • Repondre Nol Wenn 6 septembre 2018 à 18 h 45 min

    J’adore cette vidéo avec mon mari on se retrouve beaucoup dans votre témoignage. Merci à vous deux

    • Repondre Anne 7 septembre 2018 à 9 h 18 min

      Merci Nolwenn 😉 !

  • Repondre Aurélia 8 septembre 2018 à 17 h 34 min

    Très drôle comme vidéo, bon Matthieu a ramassé un peu quand même le pauvre!!!!!! Sinon très sympa et plein d’astuces pour qui a la chance de pouvoir partager le sport avec son chéri !