Sports: 5 Conseils Pour Se Remotiver cet Été

23 juin 2018 - Sports - 11 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien? Ce mois-ci, j’ai découvert en une de mon Causette la youtubeuse Laura Calu et surtout son initiative  #objectifbikinifermetagueule (je vous mets sa vidéo par-ici >>).  J’ai adoré ses paroles que nous n’entendons pas assez: « KIFFEZ votre corps, il vous permet de vivre! ». L’an dernier, je me souviens avoir lu la petite citation « What’s a summer body ? It’s summer ? you have a body? here’s your summer body » …que l’on peut tout à fait adapter en France… Tu as un corps, tu as un bikini, tu es prête pour la plage POINT BARRE.

Justement, chaque printemps, on se voit balancer des « prêtes pour cet été ? voici quel sport pratiqué pour dégommer vos derniers kilos / voici le regime qui vous fera perdre 50kg / manger que des pommes pendant 1 mois et vous aurez votre summer body ready ! Faites 3000 abdos par jour ET avec le sourire pour vos rides, vous serrez prête ».  Alors oui, je rêverai que les femmes ne se mettent pas aux sports pour maigrir ni pour rentrer dans un bikini en juillet mais bien pour se ré approprier leur corps tel qu’il est, qu’elles l’apprécient également pour le bien-être qu’une activité physique procure, et ce toute l’année.

Cependant, je crois que beaucoup de femmes rentrent dans l’univers du sport pour maigrir et ça me va, en fait. J’ai réalisé qu’il n’y a pas de manière idéale de découvrir une activité physique, on ne peut pas toutes directement associer transpiration + essoufflement +courbatures de la mort = bien-être, confiance en soi, re appropriation de son corps, joie. J’ai réalisé aussi que chaque femme avait un cheminement unique, bien à elle pour finalement s’accepter, se trouver. Peut-être cela passait par des kilos en moins, peut-être pas. Chacun fait ce qu’il veut, comme il le veut mais comme l’explique Laura Calu, ce n’est pas en nous assenant chaque année ce diktat du corps estival parfait que nous allons aider les femmes à accepter leur corps et à l’aimer. Au contraire, il faut montrer nos corps aux morphologies différentes, il faut oser pour que nous soyons de plus en plus nombreuses à être à l’aise et à l’aimer.

Alors et il n’y a pas de mal à le dire car je sais, vous me me le rappelez souvent, on peut commencer le sport pour maigrir mais on continue pour le plaisir (ça rime !)… pour tous les bienfaits inconnus lors de nos débuts (j’ai voulu continuer le poème).

Je dois reconnaître que je ne lis plus la presse féminine (Causette est une magazine féministe, je vous l’avais déjà présenté, j’en reparlerai dans une autre rubrique) en partie pour ces raisons car j’en suis agacée, déçue. Le sport ne devrait pas être un outil qui prolonge le mal-être, une vision erronée de son corps. Que ce soit l’été, comme l’hiver, sur la plage, à la montagne, au lac, peu importe, il n’est pas question de corps parfait… car pour moi cet été mais comme chaque mois chaque jour, chaque saison, j’ai envie que vous vous sentiez forte, à l’aise, fière de votre corps tel qu’il est mais surtout que vous ne vous démotiviez pas !!

Il y a deux ans, je vous avais préparé justement un workout non pas pour maigrir, ENCORE moins pour vous préparer à être la plus mince/parfaite/comme dans les magazines (barrez la mention inutile). Non. Je l’avais fait pour vous préparer à être plus forte et à l’aise dans toutes les activités physiques, aquatiques, nautiques, montagnardes (ça se dit lol?) que vous auriez envie de faire durant vos vacances.

Aujourd’hui, alors que l’été est enfin là, j’avais envie de vous partager quelques astuces pour ce second aspect « continuer le sport pour le plaisir, pour soi en fait ». Je sais que justement,  parfois « continuer » se révèle difficile, notamment lorsque l’on a atteint un objectif que ce soit celui d’un poids mais surtout d’une course: 10km, semi, marathon, triathlon.

1:Faites voir du pays à vos baskets

Vous avez couru votre dernière course ? Vous avez atteint votre objectif et vous n’avez qu’une envie, lancer vos baskets dans le fond de l’armoire et leur dire adios jusqu’en septembre (voire plus). Malheureusement, le sport devrait rester une bonne habitude, tout comme on se lave les dents, on fait une séance régulièrement… DONC Non non, vos baskets aussi méritent des vacances. Glissez des tenues de sport à côté de vos tenues d’été, sans les oublier (elles pleurnichaient déjà).

Parfois, dans votre lieu de vie, inévitablement vous pouvez être lassé(e)s: toujours le même parcours, les mêmes paysages… Rien de bien motivant. Profitez de vos vacances pour redécouvrir le plaisir de la course à pied en partant à la conquête de nouveaux itinéraires. Pas de pression de vite rentrer se doucher pour cuisiner ou partir au travail ou à l’université, prenez le temps justement de partir à la rencontre des sentiers de la région que vous avez choisie pour vos vacances. Vous la découvrirez d’une manière différente, vous retrouverez une certaine motivation, très souvent liée à la curiosité, à la beauté des paysages que vous rencontrerez. Ce serait dommage de se dire dès votre arrivée « oh zut, j’aurais bien pris mes baskets finalement ». Même si ce n’est qu’un run, une marche entre copines/famille, profitez-en.

Si les baskets, les tenues restent dans la valise, ne culpabilisez pas non plus, gardez les toujours dans le coin de votre esprit car…

2: Fixez-vous un nouvel objectif…pour la rentrée

L’été est une période charnière lorsque l’on pratique régulièrement un sport. En juin, voire début juillet, les courses se ralentissent, il y en a moins.. moins d’objectif à se fixer, moins de ligne d’arrivée pour se motiver. La météo très chaleureuse n’aide pas non plus à chausser ses baskets, on transpire déjà à l’idée d’enfiler sa brassière… la terrasse parait tellement plus accueillante.

Donc oui je suis vilaine, alors que l’été commence, je vous parle déjà de septembre. Cependant, pour garder votre motivation, rien de tel qu’un objectif sportif à l’automne: un 10km, un semi, un triathlon, une nouvelle posture en Yoga ? ça vous laisse les vacances pour vous organiser, vous remotiver, vous entrainer pour atteindre cette nouvelle cible !

Vous êtes nombreuses à me demander mon avis sur mes Nike Epic React, vous pouvez le retrouver sur cet article >>. En attendant, depuis cet hiver, j’en suis toujours hyper contente, d’autant plus avec les grosses chaleurs. Elles sont très aérées et restent bien dynamiques…quand moi j’ai l’impression de n’être que lourdeur et moiteur par 30 degrés lol

3:Essayez quelque chose de nouveau

Forcément en vacances, nous avons envie de nous reposer, de lâcher-prise, de mettre un peu de côté la routine de l’année. C’est tant mieux, mais pourquoi ne pas aussi profiter de ce temps off pour vous essayer à une activité que vous avez toujours voulu découvrir: yoga (à la plage, à la montagne en plus, le cadre ne peut que vous  motiver), natation, vélo, rando… Personnellement, c’est durant un été que je suis enfin passée aux pédales automatiques, que j’ai enfin appris à découvrir le cyclisme (la passion est venue après lol).

Bien entendu, cela peut également être des activités totalement originales: stand-up paddle (je vous parle de ma première expérience ici), surf, escalade, VTT (avec ou sans assistance électrique), parapente…même la pétanque (à condition ne pas utiliser un ramasse boule  >>!)

Amusez-vous car c’est justement en variant les activités, en vacances… comme lorsque vous serrez rentré(e)s chez vous qu’inévitablement, la motivation reviendra. Out la monotonie, IN l’envie de tester, découvrir de nouveaux sports. En prenant confiance en vacances, en septembre, vous n’aurez plus peur de vous lancer dans une nouvelle activité 😉

4.Prenez du temps pour vous écouter 

Ok, je vous ai déjà parlé pas mal de bien-être par la méditation (à relire ici), le repos, le silence (avec les cigales, faut pas déconner quand même ahah), mais justement les vacances sont surtout synonymes de vide (la vacance, l’absence, la « vacuité »). Il ne doit pas vous inquiéter, ne pas faire une séance de sport n’annulera pas tout ce que vous avez réalisé au cours de l’année.

Votre corps a aussi besoin de repos, de ralentir son rythme. Oui à la découverte de sentier mais évitez de programmer l’alarme tous les jours à 5h du matin pour cela. Appréciez pour mieux vous retrouver et surtout retrouver les raisons qui vous poussent à pratiquer ce sport le restant de l’année. Vous les aviez peut-être perdues de vue: plaisir, moment à soi, introspection, sérénité…

5. Faites-vous plaisir 

C’est les vacances aussi, ce n’est pas un camps d’entrainement non plus. Lâchez du lest, soyez indulgents avec vous. Je reviens finalement à #objectifbinikifermetagueule, profitez justement des vacances pour oser vous faire plaisir: Envie d’enfin courir en brassière car dans votre ville, vous n’assumez pas…. mais purée qu’est-ce que ça fait du bien ? FAITES-LE peu importe votre taille. Envie de ce bikini 3 pièces qui OK ne fera pas les meilleures marques de bronzage, PRENEZ-LE. Envie de ce short rose bonbon même si t’es féministe et que ça te saoule d’ordinaire, METS-LE 😉 ! Souvenez-vous de la video de Laura, c’est en osant que les autres oseront ensuite.

Je vois vraiment les vacances comme un gros REBOOT, c’est l’été, profitez, amusez-vous, chouchoutez-vous. C’est un réel cercle vertueux. Soyez votre bonne fée mais aussi un exemple silencieux pour d’autres femmes 😉 !Moi cet été, je continuerai à courir en brassière même si je me fais emmerder parfois, je continuerai à porter des bikinis qui dévoilent mes traces de bronzage ‘agricole’ comme on dit (merci le vélo et le running lol). Le bonheur, la bienveillance d’un regard, la fierté de s’accomplir au détour d’une serviette de plage ou d’un run matinal, ça fait du bien ! ça se partage sans fin 😉

Adaptez ces petites astuces à ce que vous avez prévu cet été et je suis sûre que vous saurez trouver la parfaite « formule magique » qui vous motivera à continuer à pratiquer une activité physique en accord avec votre corps et vous-même. J’espère en tout cas que mes conseils vous aideront cet été. Si vous en avez d’autres en tête, n’hésitez pas à les poster en commentaire 🙂

@ très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 commentaires

  • Repondre jérémy BERANGER 24 juin 2018 à 10 h 58 min

    Je suis d’accord avec toi, quelque soit la motivation qui permet à une personne de se mettre au sport, avec le temps elle va apprendre à aimer faire du sport.

  • Repondre jennifer 24 juin 2018 à 18 h 39 min

    C’est cool de voir que tu as changé d’avis sur les « raisons » de se mettre au sport :). J’ai une fois pris mes baskets en vacances, c’était l’été dernier, à Atlanta. On avait vraiment aimé pouvoir visiter un parc (que les parcs américains en pleine ville sont grands :o) à proximité de notre Airbnb que l’on aurait probablement jamais visité sinon. Cela a été une super expérience et cela ne m’aurait pas traverser l’esprit si je ne t’avais pas vu le faire (pourtant, j’étais en pleine préparation d’un semi-marathon pour fin septembre).

    • Repondre Anne 25 juin 2018 à 11 h 16 min

      Merci Jennifer
      Oui, je pense que c’est à force d’échanger avec vous que j’ai moi-même vu que j’avais tord 😉 !

  • Repondre De 24 juin 2018 à 19 h 45 min

    On a qu’une vie!
    Je me suis mise au sport pour perdre mes kilos en trop je me détestait puis un jour je me suis regardé dans le miroir et puis paf! Je me suis inscrite en salle, je me suis mise à courir, aujourd’hui j’ai commencer a m’entraîner en piscine!
    Et cela va faire bientôt 3 ans que je m’y tient. Maintenant j’en ai besoin , c’est pour moi une façon d’accepter ce que je suis et de mettre en veilleuse ma conscience lorsque je me fais plaisir dans mon assiette. Je suis devenue une guerrière le sport m’a permis de passé d’une femme effacée à une femme de caractère. Alors même en été je m’entraîne un peu moins dure mais toujours régulièrement!
    Il y a 3 ans je suis tombé sur ton blog et ta façon de vivre ton sport m’a fortement inspiré, tu fais parti des « clés » qui m’ont permis de changer ma façon de vivre et de garder la motivation lors des moments plus difficiles! Et je t’en remercie! =)
    Vive le body positivisme!

  • Repondre Shoubbs 24 juin 2018 à 21 h 26 min

    J’ajouterais juste: pendant les soldes offrez vous l’accessoire que vous permettra de pratiquer partout! Ca peut être une paire de lunettes de soleil pour la course à pieds, un maillot de bain « sport et plage ». Dans mon cas, un tapis de yoga de voyage (le Baya). J’hésitais depuis des mois en me disant que pas raisonnable et en fait depuis je me dis que j’aurais du sauter le pas bien avant. Je le cale dans la valise, et du coup je pratique bcp plus (même lors des WE bbq arrosés entre potes). Bien plus confortable que les serviettes que je mettais dans l’herbe. Bref c’est le petit truc qui me donne encore plus envie même en voyage!

    • Repondre Anne 25 juin 2018 à 11 h 19 min

      Ahh tu as raison de le préciser 🙂 !! Totalement lunettes de soleil, petite ceinture d’hydratation, gourde..
      J’essaierai de faire une sélection pour les soldes tu m’as donné une bonne idée !

  • Repondre LandClochette 25 juin 2018 à 11 h 03 min

    Salut Anne,

    1/ dès que je pars en week-end, en vacances ou autre je prends toujours ma tenue de sport même si c’est juste une sortie de 5km avec un rythme horrible peu importe je ne veux pas regretter plus tard de ne pas l’avoir fait, je veux pouvoir me dire j’ai coru là et là et puis aussi ici… et c’est de plus en plus en rituel que de courir lors de ses moments d’évasions
    2/mon objectif était justement le semi martahon le 1er juillet mais je viens d’apprendre que je travaille ce jour là donc tant pis je ferais celui de septembre et j’ai donc tout l’été pour le préparer et du coup l’objectif de finir va peut être se transformer en finir en 2h^^
    3/pour la nouvelle activité, entre boulot et déménagement je ne suis pas sûre que ce soit la bonne période mais je vais essayer de mettre une routine yoga (salutation au soleil) le matin pour justement une fois dans ma nouvelle maison prendre un nouveau rythme et une nouvelle organisation tourné vers le bien être et le sport
    4/profiter de chaque instant peu importe si c’est un verre en terrasse ou un run de 15km mais profiter
    5/ à 2000% avec #objectifbikinifermetagueule j’ai toujours fais comme je l’entendais même au collège alors je ne peux qu’adhérer à ça

    merci pour cet article mi conseil sportif/mi acceptation de soi, j’aime beaucoup ta phrase « on peut commencer le sport pour maigrir mais on continue pour le plaisir » car il ne faut mettre personne de côté dire non aux régimes et autres c’est génial mais il faut aussi soutenir celles qui sont mals dans leurs peaux et qui passent par régime et sport pour enfin s’accpeter c’est un cheminement pas évident et le sport est le meilleur moyen d’y arriver selon moi.

    Bises

  • Repondre Camille Susan 25 juin 2018 à 14 h 06 min

    Je rajouterais qu’il n’y a rien de mieux quand on fait du camping où un voyage que de prendre ses baskets et de vagabonder au hasard en s’arrêtant de temps en temps regarder une expo ou une belle vitrine. Une façon de bouger « tranquillement » tout en faisant du tourisme

  • Repondre mathilde 26 juin 2018 à 7 h 28 min

    Super article et justement avec les beaux jours j ai réussi à me motiver pour le vélo. J ai beaucoup de mal point de vu équilibré du a un soucis d oreille interne alors lui et moi on était pas copain copain. Mais j ai déjà fait 40km cumulé ce week end objectif week end du 14 juillet à l île de re se déplace uniquement en vélo. Si tout se passe bien je m offrirai un joli vtt car chez moi il y a peu de chemins plats.

  • Repondre Caro Duhduh 26 juin 2018 à 13 h 37 min

    Il y a quelques semaines, je suis tombée sur un de ces magazines féminins présentant les fameux conseils pour s’afficher au mieux l’été sur la plage. J’ai eu l’impression de feuilleter un numéro datant de plusieurs décennies, tant le discours m’est apparu dépassé : ce magazine préconisait un régime restrictif, donc fait de privations, et des exercices pénibles, donc exempts de tout plaisir dans l’effort, tout cela pour tenter de ressembler au très jeune mannequin filiforme illustrant l’article. Pfff… Rien sur une pratique sportive quotidienne qui permet de se tonifier harmonieusement le corps (et la tête !) TOUTE l’année, bien au-delà d’un poids « idéal » à atteindre pour le mois d’août. Et rien non plus sur tous les autres bienfaits de l’activité physique régulière, comme la désintoxication à la malbouffe, qui permet de très bien manger sans JAMAIS se priver !
    Pour ce qui est du sport en été, il faut bien sûr profiter à fond des activités sportives auxquelles on n’a pas (ou peu) accès le reste de l’année. Pour moi, c’est la natation dans la Méditerranée, loin de l’affluence et des horaires contraignants des piscines parisiennes. J’en profite à fond tous les jours, quitte à alléger mon HIIT matinal (qui passe d’une demi-heure à un petit quart d’heure).

  • Repondre Julie 24 juillet 2018 à 10 h 06 min

    Coucou Anne,

    Je découvre cet article que j’avais manqué le mois dernier et que je lis enfin grâce à ta newsletter très pratique pendant les vacances ! Je suis dans le sud chez ma maman et je me remet aux bonnes habitudes que j’avais perdu depuis mon entorse de cheville en mars dernier qui m’avait faite douter de mes motivations. Bref, ici je cours le matin tôt avant que les cigales commencent à chanter. Ensuite je nage une demi heure dans la piscine et je sèche le maillot en faisant un peu de yoga sur la plage de la piscine.
    Merci encore pour tes articles et tes vidéos