Quand et Comment Entretenir et Réviser son Vélo de Route (freins, vitesse, roue…)

24 mai 2018 - Triathlon - 1 commentaire

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Ça faisait très longtemps que je n’avais pas écrit un article spécial vélo de route (le dernier date du challenge 500km de Noël >>)… mais ça y est les journées se sont allongées, il fait plus chaud, il est donc plus facile de rouler, d’accumuler les kilomètres voire même de préparer quelques triathlons 😉

Comme vous le savez, j’adore « rouler »… faire du vélo de route, malgré les mois (années déjà ?), je demeure assez novice en terme d’entretien, de suivi d’usures des pièces de mon bolide. Je suis sûre que vous aussi vous rencontrer quelques difficultés. C’est pourquoi, vu que nous sommes toutes et tous en train de ressortir nos vélos, je me suis dit que partager quelques conseils d’entretien ET de révisions du vélo tomberait…à pic.  Cette fois-ci, je ne suis pas avec Kevin mais Jean-Vincent. JAMAIS je ne pourrais vous expliquer moi-même comment bien entretenir et réviser votre vélo, je suis donc allée apprendre et questionner de vrais techniciens Giant 😉 !

Dans cet article ET dans cette vidéo, nous allons parlé de toutes pièces à vérifier afin de bien réviser son vélo MAIS aussi de l’entretien à faire régulièrement pour les chouchouter et prolonger leur vie.

Je vous conseille vivement de regarder la vidéo, car, pour certains passages, c’est beaucoup mieux illustrer 😉

  1. Entretenir son vélo au quotidien

Après une sortie:

Dégonfler légèrement vos pneus afin de relâcher la pression sur le matériel. Pour se faire, dévisser la valve, appuyez avec le doigt pour laisser échapper un peu d’air sans mettre le pneu à plat.

Détendre les câbles: ça sonne étrange. En fait il s’agit de passer votre chaine comme le plateau sur le plus petit pignon (= se mettre le plus bas possible sur la cassette et le pédalier) afin de réduire la tension. Si vous restez en haut du dérailleur, tendu, les vitesses peuvent se dérègler à force.

Pour les freins: s’ils sont intégrés, vous les laissez ainsi, sinon écartez les freins avec la petite molette prévue à cet effet (comme lorsque vous démontez les roues)

Un petit nettoyage: avec un coup de chiffon ou avec un jet d’eau (toujours de haut vers le bas, sans pression) s’il est vraiment sale. On fait attention à ne pas en mettre sur le pédalier. N’hésitez pas à relire ce post pour plus de détails >>

Le plus important: appliquez du lubrifiant chaîne (plutôt en spray moins salissant et plus facile à appliquer) sur votre chaine (avec un chiffon qui peut permettre aussi de nettoyer, essuyer le surplus) toutes les 2 ou 3 sorties, ET parfois à l’intérieur du dérailleur, en fait toutes les parties mécaniques qui sont en rotation.

Avant de partir rouler:

Si vous avez mis votre vélo dans votre voiture : attention à bien remettre les roues ET resserrer les blocages rapides (avant comme arrière). C’est hyper important, vérifiez tout de même vos roues même si vous avez laissé votre vélo dans votre garage, que personne n’y a touché… on ne sait jamais 😉 C’est vraiment une question de sécurité.

Jetez un oeil aux freins, resserrez-les si vous les avez déserrés pour le transport OU pour le repos.

Gonflez vos pneus à la bonne pression grâce à une pompe à pied vous l’indiquant (comme celle-ci). Jean-Vincent vous conseille de prendre votre poids  et de le diviser par 10 donc… si vous faites 60kg, gonflez jusqu’à 6bar 😉 !  Si jamais vous n’arrivez pas à gonfler. Dévissez, appuyez légèrement avec votre doigt pour désamorcer le joint puis mettez votre pompe en place.

Si vous n’avez pas lubrifié votre chaine lors de votre dernière sortie, vous pouvez le faire avant de partir aussi.

2. Réviser son vélo 

Là nous allons parler des entretiens plus espacés : comme une révision à la sortie de l’hiver, lors de la reprise au printemps… ou une fois que vous avez parcouru 3000-5000km avec (ça peut aller très vite, en un été lol !). C’est comme une voiture, lorsque vous atteignez un certain stade de kilomètre, il va falloir le reviser voire changer/remplacer des pièces usées. On vous explique tout:

  • Vérifiez le réglage des freins: le freinage est-il assez mordant ? Quel est l’état des patins de freins (ça ressemble à çå) ? abimé ? faut-il les changer ?
  • Réglez les vitesses: si celles-ci passent mal, c’est mauvais signe, la chaine s’est peut-être détendue. En plus de perdre du plaisir, vous entendrez des bruits particulièrement désagréables, vous risquerez d’abimer la chaine et à terme la casser lors d’un changement de plateau. Par contre, faire le réglage des vitesses à la maison est compliqué, n’hésitez pas à le demander chez un spécialiste.
  • Vérifiez l’état de la chaine ET des plateaux, leur usure doit être bien suivie. Tous les éléments en rotation sont sujet aux frottements et donc à l’usure (surtout si vous ne lubrifiez pas assez souvent votre velo). Si vous ne savez pas trop, sachez qu’il faut remplacer environ la chaine tous les 3-4000km et tous les 5000-6000km le plateau
  • Vérifiez les roues et leur voile: sont-elles toujours bien rondes, leur usure ? Pour se faire, il faudra aller chez un spécialiste car ce n’est pas visible à l’oeil nu. Il vérifiera et pourra retendre les rayons, ré équilibrer la roue afin qu’elle tourne bien rond.
  • Enfin vérifiez le boitier de direction (élément important de la sécurité du cycliste, tout autour du guidon) et le pédalier ce sont encore des éléments en rotation. La graisse présente peut progressivement s’échapper. Il est important de la renouveler. Mais…idem c’est mieux de voir un spécialiste
  • Vérifiez aussi toutes les visses de serrage qui, par les vibrations, peuvent progressivement se déserrer.

Si vous ne vous sentez pas d’effectuer ces étapesseule, emmenez votre velo chez un revendeur, demandez un devis pour la révision. Il pourra rapidement vous dire le prix de la main d’oeuvre ET des pièces qu’il va devoir remplacer sur votre vélo (patin de frein, chaine etc.). Préférez toujours ce format « devis » à des forfaits de réparation.

Je tenais encore à remercier l’équipe Giant pour l’accueil et surtout Jean-Vincent pour tous ces conseils 😉

J’espère que cet article ET cette vidéo vous plairont, vous aideront dans votre pratique du vélo de route. Chouchoutez votre velo…comme une extension de votre corps, sinon vous vous mettrez en danger lors de vos sorties. On est déjà assez vulnérables sur la route pour en rajouter à cause d’un manque d’entretien simple. De même ces petites voire grosses vérifications peuvent vous rassurer et vous donner davantage confiance notamment avant une course ou au moment de la reprise. Pensez-y !

N’hésitez pas à relire et regarder mes autres vidéos sur le vélo de route :

Si vous avez d’autres questions, partagez-les en commentaire pour que nous puissions y répondre une prochaine fois 🙂

@ très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

  • Repondre LandClochette 4 juin 2018 à 8 h 39 min

    Salut Anne,

    Ayant un mécanicien (voiture et moto) à la maison c’est lui qui gère les vélos (il gère même le gros nettoyage après les sorties vtt dans la boue)aïs super article de petit rappel.

    Bises
    LandClochette