Brave #827

9 avril 2018 - Looks 2018 - 4 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend ? Comme chaque année depuis 4 ans, j’étais au Marathon de Paris ! Et comme l’an dernier, je vous prévois une petite vidéo surprise 😉 En attendant, je prépare à nouveau ma valise pour 2 semaines de vacances en amoureux. Vous allez me dire « bah tu reviens pas de vacances en Californie » ? Alors oui et non, la Californie c’était génial mais nous avions pas mal de boulots avec Christelle dont on vous reparlera bientôt 😉 !

2 semaines en amoureux. vacances. La dernière fois que nous sommes partis aussi longtemps c’était il y a exactement 1 an… au Brésil, au Club Med, souvenez-vous >> . Étant plutôt une accro des vacances actives (voire HYPER actives), je me force une fois par an à en prendre des…plus farniente. Bon, cette année nous allons faire les deux 😉 mais surtout profiter d’être ensemble, voire même supprimer les écrans quelques jours. Je rêve de refaire une petite retraite silencieuse comme durant ma formation de Yoga… ou au moins une detox digitale, autant pour Matthieu que pour moi en fait. Je n’ai pas assez de discipline pour me l’imposer. Du moins, je n’y arrive pas autant qu’au Maroc.

Au-delà de ce problème d’écran, nous allons enfin pouvoir nous retrouver tous les deux en dehors de nos boulots, de Montpellier, notre appartement, le sport… Bref. Je crois que nous en avons bien le besoin après une année 2017 compliquée. Se séparer a créé un vide dans nos projets, dans ce que nous voulions faire ensemble : résultat, pas de voyages, pas de course. C’est fou comme ma vie, comme celle de Matthieu, étaient intrinsèquement liées. Tout s’est figé en 2017 entre ma fracture et nous.

D’un côté, je suis hyper excitée à l’idée de ce voyage et de l’autre, j’appréhende. Ces derniers mois nous ont permis de tout remettre à plat, il ne reste que ces deux semaines pour transformer l’essai. C’est compliqué de changer après 9 ans ensemble, de se remettre en question. On verra si ces 15 jours nous aident ;). En attendant, je ne pense que le blog sera en vacances, je vais vous préparer deux ou trois surprises à venir 🙂 !

Blouse – Billabong (similaire ici ou là)
Top – Forever21 (similaire ici)
Pantalon en lin – Asos (similaire ici)
Sandales – Nomadics State of Mind  (dispo ici aussi >>)
Lunettes – Pull&Bear

Je sais que cette tenue ne correspond ni à la météo, ni au lieu où je me trouve (c’est-à-dire Paris sous un ciel tout  gris) mais c’est le second et dernier look que je voulais vous partager de Los Angeles. Lors de mon haul, vous avez été nombreuses à me me demander comment j’allais porter ce « crop-top/bralette » et bien voilà lol. J’ai glissé juste mon maillot en-dessous un pantalon en lin taille haute, une paire de sandales et le tour est joué.

Je trouve cela dommage qu’en France, nous nous souhaitions « coincées » par le regard des autres. Après tout, je cours en brassière, pourquoi je ne pourrais pas assortir ce type de tenue. À Los Angeles, personne n’était gênée ou mal à l’aise par ma tenue. Au contraire, avec la chaleur, j’étais plutôt à l’aise et dès qu’il  y avait du vent ou trop de climatisation, j’ajoutais ma petite blouse fleurie.

« Tu ne peux pas porter ça, tu ne devrais pas mettre ça » « wahou c’est vachement décolleté/échancré »… En fait, j’ai 26 ans et je me demande quand je pourrais porter quelque chose sans que JE réfléchisse à deux fois OU que mon entourage me fasse des remarques. Trop jeune, trop vieille, trop sexy, trop ceci… Bref. Tant qu’on se sent bien dans une tenue, il faut la porter et se faire plaisir, ne pas attendre. Vous ne trouvez pas ?

@ très vite et bonne semaine

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires

  • Repondre Annie 9 avril 2018 à 22 h 10 min

    Bonsoir Anne,

    Porte ce qui te fais plaisir, quand ça te fais plaisir.
    Tu es jeune et jolie, tu peux tout te permettre, mais même moins jeune et moins jolie on a le droit de se le permettre aussi de porter ce qui nous fait plaisir et ceux que ça gêne doivent avoir une vie bien malheureuse.

    Bonnes vacances, profitez bien de ce moment un peu off connexion tous les deux

  • Repondre Caro Duhduh 10 avril 2018 à 9 h 07 min

    Pas fan des hauts très dénudés en dehors des stations balnéaires, là pourtant je valide totalement, même loin de la plage ! Le pantalon taille haute est très élégant et le haut « soutien-gorge » est loin d’être minimaliste. Laisser apparaître un peu de ventre bien musclé, quel mal y a-t-il ? En ce qui me concerne, je ne suis pas adepte des tenues très déshabillées en ville, mais je n’hésite pas à porter des vêtements légers moulants dès l’arrivée des beaux jours ; je suis fière de mon corps de sportive et sans vouloir le l’exhiber à tout bout de champ, je ne vois pas pourquoi je devrais camoufler mes formes toniques !… Surtout que cela me vaut bien plus des compliments et des demandes de conseils en matière de sport (et nutrition), que des remarques sexistes !

  • Repondre Audrey 10 avril 2018 à 12 h 00 min

    Je suis la première à râler quand ma mère me dit que ma robe est trop courte, mais je crois que, non on ne peut pas s’habiller comme on veut. Tu montres cette tenue sur une plage aux Etats-Unis, il n’y a rien de choquant, mais j’imagine mal ça pour un professeur dans sa classe, une boulangère, un rdv professionnel ou dans un pays où les hommes et les femmes se couvrent beaucoup. La liberté s’arrête là où commencent celles des autres, je crois qu’on doit aussi réfléchir à l’autre. C’est vrai que c’est pénible la manière dont on est jugé selon la manière dont on s’habille, mais ce n’est ni une question de sexe (les hommes meurent de chaud dans leur pantalon l’été) ou de forme, juste que non, on ne peut pas faire tout ce qui nous passe par la tête parce que ça nous fait plaisir, tout est une question de mesure et de circonstances, non ? 🙂

  • Repondre LandClochette 10 avril 2018 à 15 h 22 min

    Salut Anne,

    je suis entièrement d’accord avec toi, j’ai 29ans et dès que je mets à crop-top même à peine au dessus du nombril mon mari me dit que j’ai 14ans. mais je doute que je puisse porter ça qu’en j’en aurais 40 donc j’en profite de ma « jeunesse » et je suis fière de montrer mon ventre plat avec les formes d’abdos qui se dessine et encore plus fière qu’en je dit que oui oui j’ai eu un enfant l’un n’empêche pas l’autre

    Après je pense qu’il y a tout de même des lieux et des moments pour le faire et surtout il faut savoir coordonnées le reste, car selon le travail et le crop top ça peut être déplacé mais sinon chacun fais comme il le souhaite

    Bonne vacances et déconnecte bien