Great Ocean Roads #823

26 février 2018 - Looks 2018 - 3 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend? Couvrez-vous bien (pas comme moi sur ce post), la semaine s’annonce glaciale. En tout cas, je suis heureuse que le post d’hier vous ait plu et vous permette de mieux comprendre ce qui se passe derrière mon écran 😉 Cette semaine, je ne vais d’ailleurs pas vraiment être sur mon ordinateur mais plutôt sur mon tapis de yoga car j’entame les derniers jours de ma formation (je vous la présentais ici >>)

J’aborde toujours cette semaine avec beaucoup de plaisir car je crois qu’il y a quelque chose dont je n’ai pas parlé hier dans mon travail c’est: la solitude. Avec le Yoga, le studio, la formation, je vois enfin d’autres personnes sans aucun lien avec mon sport ou le travail. Alors oui, j’ai des rendez-vous, des déplacements, des « calls », je fais du sport en salle… mais lorsque je travaille (notamment chez moi), je suis toute seule… Ce n’est pas une particularité à mon travail mais surtout aux gens en freelance. Alors oui certes il existe des bureaux communs pour travailler ensemble. Je me rends souvent compte que j’ai énormément la tête dans le guidon, dans mes projets, je ne compte pas mes heures. On sort totalement du cadre d’entreprise avec les horaires. C’est pratique, flexible (ça me permet d’aller à la salle de sport aux heures plus creuses, à la piscine etc.) mais, c’est sans limite.

La solitude ne m’a jamais gênée car cela me permet de mieux me concentrer, mieux avancer mais parfois, tu as envie de te marrer avec quelqu’un en préparant ton thé (vive whatsapps à ce sujet). Je n’ai jamais franchement eu l’esprit d’équipe, j’avoue alors travailler solo ça me va parfaitement « mener ma petite barque » MAIS, travailler avec d’autres personnes, discuter, échanger nous sort justement la tête de nos projets pour les voir avec des angles différents. Cet échange, c’est ça qui me manque et comme je l’ai décrit hier, il demeure compliqué de parler de mon métier car il est encore très « nouveau ».

Bref, n’oubliez pas rien n’est tout rose, mais l’essentiel est de le faire avec passion et plaisir 😉 ! Encore merci pour votre soutien et j’ai hâte de vous parler plus Yoga ici

Pull – Roxy
Jeans – H&M (similaire ici ou là)
Baskets – Vapormax Nike

Un petit look que je vous recommande d’éviter actuellement vu le froid car votre chaleur s’échappera des points suivants : pieds (car les baskets sont très légères, même avec les chaussettes), cheville (oui c’est stylé ce petit détail mais en fait quand il fait froid NON), le trou du jeans (idem) et le haut du dos (ohhh c’est mignon le pull fendu, ce détail qui va te geler sur place).

Non plus sérieusement, je déteste avoir froid. Donc quand les températures descendent, je n’ai plus aucun look ni aucune honte. Ce n’est pas vraiment de belles tenues à mettre en ligne sur le blog. De même, quand je suis en formation de yoga, je cumule pas mal de « fashion il fallait vraiment pas » : leggings, chaussettes dépareillées, double/triples couches, des couleurs originales mais qui ne vont pas vraiment ensemble bref.

Ce look là, j’ai adoré le porter quand l’hiver était douuuux dans le sud et pas VIOLENT à te plaquer contre ton chauffage. Un gros pull, un bon jeans et des baskets. Bon j’avoue ce sont des baskets que je porterai plus au printemps, mais, je suis sûre que vous faites comme moi: dès que je m’offre un petit quelque chose, j’ai envie de le porter, de l’utiliser 😉 C’est chose faite. Elles vous plaisent ?

@ très vite et faites attention à la vague de froid cette semaine !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires

  • Repondre jennifer 27 février 2018 à 12 h 13 min

    Bons derniers jours de formation :). Tu penses enseigner le yoga par la suite (je te demande vu que tu n’as pas eu le temps de te consacrer au métier de coach à la suite de ta formation en staps) ? Hâte de voir ce que tu vas proposer en tout cas.

  • Repondre Ivana Kruz 28 février 2018 à 16 h 49 min

    Si ça peut te rassurer (ou pas), je travaille dans une équipe de 10 personnes au sein d’une boîte de 5000 personnes et je peux t’assurer que ce n’est pas la franche rigolade à la pause café et que parfois il est possible de se sentir vraiment seule même entourée de bcp de monde. Et la cerise sur le gâteau, c’est que moi aussi je peux utiliser WhatsApp pour me marrer un peu mais il faut être discret pour ne pas que ce soit mal vu….
    Voilà voilà…les joies de certaines boîtes !

  • Repondre Elisa 5 mars 2018 à 11 h 52 min

    J’adore ce look en tout cas même si ces jours-ci pas facile de mettre ce qu’on voulait comme vêtements (obligée d’aller travailler avec des polaires car panne de chauffage au boulot, mmm le look).
    C’est vrai qu’on se rend pas compte de notre côté que tu bosses souvent « seule ».
    J’ai la chance d’avoir des collèges de bureau super sympa et qui aiment rigoler, si je n’avais pas ça franchement je me demanderais pourquoi j’y vais des fois.
    C’est pourquoi je préfère aller au bureau que faire du télé-travail en ce moment.
    Après il y a le coworking qui se met de plus en plus en place, ça peut peut-être permettre de tisser des liens ?