Lanmoumalpapay #815

18 décembre 2017 - Looks 2017 - 9 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend ? N’oubliez pas de suivre ma page Calendrier de l’Avent pour profiter des petits concours que j’organise jusqu’à Noël :). En attendant, j’avais envie d’aborder un sujet assez personnel. Je ne suis pas une fille trop complexée. Il m’arrive parfois de soupirer en me regardant dans la glace sur des détails. Puis… puis j’enfile un leggings, je pars faire du sport, ou je porte quelque chose qui me plaît… ou encore, je me souviens que ce corps, aussi imparfait soit-il, me permet de relever plein de défis.

Je le chouchoute d’autant plus depuis que je me suis retrouvée en béquilles (Souvenez-vous). Mais, cela ne signifie pas que j’accepte tout, que je m’assume à 100%. C’est quelque chose que j’avais aussi envie de vous partager. Non je ne suis pas parfaite, totalement heureuse et à l’aise avec mon corps. Vous postez ce look sans soutien-gorge, c’est quelque chose qui a longtemps été compliqué pour moi. Le fait d’assumer ma poitrine, sa forme, sa taille et de par exemple de ne pas porter de soutien-gorge. Puisqu’elle est petite, je pourrais relativement me le permettre.

Mais non. Je ne sais pas si on peut dire que je suis complexée car je ne focalise pas du tout dessus. D’ailleurs, et c’est un peu bête lol, j’ai appris à apprécier sa taille …plutôt « pratique » pour bouger « sans douleurs ». J’ai une chance pour cela, j’en ai conscience car en côtoyant d’autres sportives avec un plus grand bonnet, je sais que faire du sport, à ce niveau-là, peut faire mal, même avec un bon soutien-gorge de sport (mais c’est une autre histoire hihi, j’en parle ici >>).Bref, le sport ne m’a pas aidé à trouver ma poitrine plus jolie ou à mieux l’accepter en fait. Comme je le disais, j’ai juste accepté… qu’elle soit pratique. Je ne me disais pas que j’étais belle. Or, je pense que c’est un processus long de s’accepter et de se trouver belle… dans les moindres détails.

Je pense que je me trouve jolie… en omettant ma poitrine. À un point que je me suis longtemps interdit de porter certains tops… qui me forçaient à ne pas mettre de soutien-gorge. C’est ridicule n’est-ce pas ? Car franchement, entre nous, ne pas mettre de soutien-gorge, les free boobs, c’est plutôt agréable, surtout en été. Heureusement, petit à petit, au rythme de belles robes, j’ai passé le pas. Je ne suis pas plus ni moins complexé, je crois juste que je m’accepte plus « à ce niveau précis ». Il m’arrive parfois d’être un peu en colère.. car si j’ai commencé à ne pas apprécier ma poitrine, c’est bien parce que j’ai vu trop de femmes « comme-ci » dans lesquelles je ne me reconnaissais mais je me disais « c’est ça la norme ». Je ne l’étais pas.

Je m’en suis aperçue que récemment que j’avais une image certaine, une forme particulière de poitrine et je me disais « zut moi je ne suis pas comme ça…donc forcément, ça ne « va pas ». C’est fou et stupide comme raisonnement car, ce n’est que maintenant que je commence enfin à en être libérée pour porter ce que je veux… comme je le veux 🙂 ! Oust le soutien-gorge dont je peux largement me passer de temps en temps. Oust le soutien-gorge qui m’impose une forme, une certaine beauté, un certain type que je n’ai pas, que je ne suis pas.

Comme quoi, ça prend du temps. Je me suis dit que ce serait honnête de vous en parler aussi bien que ce soit assez personnel, surtout à ce niveau-là du corps hihi 😉

Top – Mango
Short – Levis
Lunettes – Solar
Sandales – Birkenstock

Allez… comme pour la Martinique, j’avais très envie de quand même vous partager l’un des looks que je portais en Guadeloupe. C’est léger, ça n’a rien à voir avec la saison en France, ça n’a rien à voir avec ce que je porte depuis le fond de mon canapé.  Bon… à force de faire la maligne, j’ai attrapé un rhume. Il va falloir que je me (re) couvre bien avec le froid hivernal.

Mais… mais, il y a quelques jours j’avais la chance d’être en short lol. en blouse, pied-nu.. et comme l’indique le début de ce post sans soutien-gorge. Bref le rêve. Il y a une petite nouveauté cela dit, car à force, vous connaissez mon uniforme estival: short en jeans, birkenstock… et cette blouse. J’avais hésité en tombant dessus durant Black Friday >>, à cause du décoleté. Puis finalement, elle est parfaite, j’adore son imprimé, sa legereté… Tout ce dont on n’a pas besoin en hiver lol. Mais au moins, j’ai déjà mon petit coup de coeur pour le printemps…

Rassurez-moi je ne suis pas la seule à acheter des vêtements.. totalement hors saison ?

Je vous souhaite une bonne semaine 😉

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 commentaires

  • Repondre Marine 19 décembre 2017 à 9 h 14 min

    Ton article me fait rire parce-que je suis aussi complexée par ma poitrine que je trouve un peu trop imposante et je me souviens plusieurs fois en voyant tes photos m’être dit « ça serait tellement plus beau si j’avais une petit poitrine comme Anne » Aha, comme quoi, les « complexes » de certains sont des désirs chez d’autres! 😀
    En tout cas, je suis sûre que nous avons toutes ce petit quelque chose qui nous énerve, mais il faut passer outre 🙂
    Bise,
    Marine

  • Repondre stéphanie 19 décembre 2017 à 13 h 24 min

    coucou Anne !
    Je suis très étonnée de cet article. Non pas du fait que tu n’es pas complètement décomplexée par rapport à ton corps car franchement je pense que personne ne le sera jamais. On accepte les choses mais de la a s’aimer à 100% c ‘est un long chemin.
    Ce qui m’étonne c’est que ton article concerne la poitrine alors que jamais je n’ai pensé que tu avais une petite poitrine. Pour moi elle est vraiment normale, dans la moyenne quoi. alors je sais pas si c’est à cause des photos ou si c’est ton ressenti par rapport à tes « références » comme tu l’expliques, mais ce qui est sur c’est que personne ne focalise sur les même zones du corps que ce soit sur lui même ou les autres. on a tous nos zones sensibles personnelles probablement par rapport à notre histoire personnelle … c’est intéressant.

  • Repondre Caro Duhduh 19 décembre 2017 à 13 h 57 min

    J’ai une petite poitrine et j’en suis très satisfaite : je trouve cela joli, pratique, sain et « durable ». Joli : bon, c’est subjectif, mais étant mince, ma poitrine est bien en accord avec le reste de ma silhouette ; pratique : étant sportive (mais pas que !), j’apprécie la liberté de mouvement et l’absence de sudation excessive qui en découlent ; sain : cela facilite l’auto-palpation (ce qui compte énormément quand on avance en âge !) ; « durable » : à la quarantaine bien entamée, ma poitrine est pratiquement la même qu’il y a vingt ans, je peux toujours à l’occasion faire du monokini sans exhiber des mamelons qui « pendouillent ».

    Te concernant, je ne trouve absolument pas que tu aies une « trop » petite poitrine. Surtout, je remarque que tes multiples activités sportives t’ont permis d’acquérir une posture bien droite ainsi qu’une taille fine et tonique, avec pour effet de donner plus d’ampleur à tes modestes attributs mammaires. Pour l’apparence de la poitrine, posture et corpulence sont déterminantes : les danseuses de cabaret, le plus souvent modestement loties, sont là pour le prouver !

    • Repondre Kotkaa 21 décembre 2017 à 9 h 27 min

      J’allais écrire un peu pareil car cas similaire et ouais, à 40 ans on apprécie encore mieux les avantages

  • Repondre Lau 19 décembre 2017 à 17 h 08 min

    On aura beau manger le plus sainement possible et faire du sport, la poitrine c’est vraiment une partie du corps qu’on ne peut pourra pas modifier ! Moi aussi ça me complexe beaucoup (j’en ai moins que toi) et c’est difficile de se sentir « femme » sans, je trouve. Mais bon il faut faire avec ^^ et puis tu as une silhouette harmonieuse !

  • Repondre frenchie au canada 19 décembre 2017 à 21 h 56 min

    C’est marrant comme les commentatrices avant je n’avais jamais fait gaffe a ta poitrine! lol Je fias un bon bonnet D, et si longtemps c’et uen des choses que j’ai aime chez moi (avant le reste) ca a aussi ete une source de douleur et de complexe dans le sens ou je prefere qu’on me regarde dans les yeux et qu’ado / jeune fille j’avais l’impression de parfois etre seulement une paire de seins.
    Et je confirme, c’est chiant pour le sport 😛
    Jolie chemise en tous cas qui te vas tres bien, tu as raison d’en profiter!

  • Repondre pluky 20 décembre 2017 à 11 h 51 min

    Ton article est amusant car on a presque le même âge et j’arrive aussi à un stade où je commence à mieux accepter ma petite poitrine : pas de besoin systématique de soutien gorge et encore moins de soutien gorge à coque et autres artifices…
    En revanche j’adore les décolletés profonds qui, je trouve, vont super bien aux petites poitrines mais pour l’instant j’évite malheureusement d’en porter : comme on voit beaucoup mes os au niveau du décolleté on dirait vraiment que je suis en famine (on me fait alors des remarques et quand je le vois en photo c’est vrai que cela se voit…), du coup je me prive sur ces coupe et me dis que ce type de coupe n’est pas pour moi, même si en général cela convient aux petites poitrines !
    P.S. j’adore ta petite chemise, elle te va super bien : un peu sexy tout en étant très fraiche et nature

  • Repondre clemcrevette 20 décembre 2017 à 14 h 31 min

    Bonjour Anne,
    Très jolie blouse. Elle te va très bien.
    Moi aussi j’ai une petite poitrine mais, comme toi, j’ai appris à l’apprécier quand j’ai vu les soucis de mes copines avec une grosse poitrine pour faire du sport (douleur, soutien-gorge adapté). Je pense maintenant qu’on peut même se permettre de porter plus de styles de vêtements que les femmes avec une forte poitrine en jouant sur le rembourrage des soutiens-gorges. Il y a moins de risque de paraître vulgaire.
    Enfin merci pour ton blog et tes posts Instagram. Ça me motive à faire encore plus de sport.
    Bonne journée
    Clémence

  • Repondre Kotkaa 21 décembre 2017 à 9 h 31 min

    Même format que toi un peu, et avec 15 ans de plus, je t’assure que c’est un avantage appréciable d’être mini de partout. Et dis toi que tu es aussi inspirante pour les nanas à mini seins, même quand on assume ça fait du bien 🙂