Maroc Dakhlah: 1 Semaine de KiteSurf avec PinkPack

15 octobre 2017 - Sports, Voyages - 3 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien? Ça fait déjà une semaine que je suis rentrée du Maroc, et plus précisément de Dakhlah (je ne sais toujours pas comment bien le prononcer loool) où j’étais avec la team Pink Pack pour un stage de Kitesurf, de yoga, de good vibes en résumé.

En 2017, je n’ai pas pris à proprement parler de vacances « à moi ». Attention, je ne dis pas que je n’ai pas voyagé mais à chaque fois, c’était dans un cadre professionnel. Là, je l’avais choisi et arrangé. C’était donc de vraies vacances. Je ne me suis pas trop mis la pression en terme de photos ou de contenus. Je savais que je voulais vous faire un petit article, une petite vidéo 😉 donc j’espère que vous serrez indulgentes hihi

Voici vloooog de la semaine, je vous conseille, même si vous n’êtes pas fan de video, de le regarder car la pratique du kite surf est plus parlante …sous ce format :


Si j’ai choisi de faire cette semaine off… c’est parce que j’ai déjà rencontré une belle personne. Mel, la créatrice de l’association Pink Pack qui vise à promouvoir l’accès aux sports de glisse aux femmes. Vous savez ce genre de personne avec qui « ça click », avec qui on peut tout de suite ouvrir son coeur, être soi et discuté de tout et de rien, mais surtout de tout.

Puis, au cours de nos rencontres, des séances de yoga, j’ai parlé un peu sans savoir que Mel était une pro d’un kitesurf de mon envie d’apprendre. Je vis à Montpellier maintenant, alors…s’il y a bien un sport de glisse que je peux faire, c’est celui-ci. Mais… il y a toujours des mais dans les envies que l’on n’assouvit pas: manque de temps. C’est vrai, je ne me voyais pas bloquer 3-4 jours pour apprendre les bases du kitesurf. C’est là qu’elle m’a parlé de ce jour qu’elle organisait au Maroc début octobre.

Vous le savez et je suis honnête avec vous, je ne suis pas dans une période facile de ma vie. J’ai l’impression de re apprendre beaucoup de choses, autant sur moi que sur mon quotidien. Je me suis dit que ce séjour tomberait à pic. Je ferai ça pour moi, pas de boulots (ou presque)… juste pour moi.

Résultat, le dimanche 1er octobre, je décollais pour Dakhlah, un peu tiraillée, mais heureuse de tout lâcher.J’étais hyper heureuse de retrouver toute la team dès mon arrivée le soir-même, la semaine pouvait bien débuter 😉

Mel et toute l’équipe Pink Pack nous avait préparé un programme.. très simple mais parfait : entre kitesurf, surf si le vent manquait, yoga, meditation et…pas mal de petites sorties/fêtes très cool. Partir dans ce type de séjour n’est pas quelque chose à laquelle j’aurais naturellement possible (surtout quand j’étais en couple). À vrai dire, je suis plutôt solitaire et même si j’aime bien être en groupe, j’ai besoin de m’isoler parfois pour me recentrer. C’est pourquoi, en outre de découvrir un nouveau sport (c’est franchement dur de débuter je ne vous le cache pas éhe), il était important que je puisse me mettre à l’aise et m’adapter à tout le monde. C’était des petits stress… bien inutiles

Mais dès le premier jour, pas d’inquiétudes, le centre UCPA Dream Kite >>, était hyper accueillant. J’ai rejoint la team des grands débutants, retrouver mon moniteur, Jawad (un ange de patience lol), je me suis équipée et c’était partie pour la semaine.

Matin, après-midi, tous les jours c’était Kite surf en priorité. J’ai donc pu aussi me reposer car pas d’entrainement triathlon, pas de fitness, pas de running (bon si j’ai craqué une fois >>>). Enfin « reposer », j’apprenais tout de même un sport de ZERO, et ça…ça c’est dur.

Apprendre le kite surf:

Monter son matériel, comprendre et apprendre le vocabulaire, gérer son kite, connaître le vent, prendre confiance, faire voler son aile, de déplacer avec son aile, à gauche, à droite, à midi, à 11h, en nage tractée, en water start, décoller, atterrir, faire des huit, tirer des bords…. Ça fait finalement beaucoup de chose à apprendre et… comprendre en peu de temps.

De plus, même si je ne suis pas une fille « angoissée » par les sports d’eau, on se fait toutes une petite frailleur à nos débuts. Lors de mon premier cours de surf, je me suis pris… aller 3-4 machine à laver. La première… j’ai eu la peur de ma vie. J’ai cru que j’allais mourir. Puis le moniteur m’a juste fait comprendre que c’était normal, qu’il fallait juste bien appréhender ce phénomène, se protéger.

Si je m’étais écoutée ce jour-là, je serai sortie de l’eau et j’aurais juste décider que le surf, ce n’était pas pour moi…. Alors qu’aujourd’hui, même si je suis une piètre surfeuse, j’adore y aller, j’adore essayer d’attraper des vagues. Tant pis si je ne suis pas la plus forte, moi j’essaie, moi j’y vais et je prends même du plaisir à ressortir la tête pleine de sable après 2h de surf et … en ayant attraper bien trop peu de vagues lol.

C’était un peu pareil pour le kitesurf. J’avais peur de me faire emporter par l’aile… Bah effectivement, on se fait emporter puis on tombe dans 50cm d’eau (je vous le montre dans la vidéo) et tant pis. C’est comme ça qu’on apprend. Bon en nage tractée (donc on se met dans l’eau, on se fait tracter par l’aile dans l’eau), je suis partie au large sans vraiment m’en rendre compte et on a dû envoyer un bateau me chercher car je ne pouvais plus revenir, je m’étais trop éloignée du bord.

J’avoue, ce jour-là (c’était seulement mais 3ième demi-journée), j’ai pris peur. Heureusement, mon moniteur a été relativement patient pour faire comprendre mes erreurs et comment les corriger pour que je ne parte plus « à la Mauritanie » comme il disait éhé 😉 !

Résultat, même si c’est très ingrat le kite surf au début… en les voyant évoluer autour de nous, avec leur planche, je n’ai rien lâché et j’ai hâte de continuer à Montpellier maintenant que j’ai pu acquérir les bases !! Je ne remercierais jamais assez Jawad pour sa patience et sa pédagogie… J’ai tellement hâte de pouvoir re faire voler mon aile et retrouver quelques petites sensations de glisse très très vite. Car pour le coup, une fois que vous avez les bases, vous pouvez progresser rapidement.

Bien entendu, il n’y avait pas que du kite surf. Il y avait aussi des séances de Yoga… bien appréciées car je vous avouerais, qu’avec même une bonne condition physique, j’ai eu des courbatures à des endroits surprenants (nuque, fesses, cuisses, épaules, poignets loool).

Sans parler de l’équipe superbes de femmes que nous étions…chaque soir la team Pink Pack nous chouchoutait entre atelier marocain (j’ai réussi à apprendre quelques mots, en espérant qu’ils me soient utiles lorsque j’achèterai les tapis de mes rêves lol)… Nous en avons aussi profiter pour fêter l’anniversaire de Mel (ENCORE JOYEUX ANNIVERSAIRE !). Bon, avec ce soleil, nous avons aussi pas mal bronzé à l’heure de la sieste ;).

Donc autant vous dire, que j’ai passé des jours magiques dans le désert (je réalise encore à peine où j’étais et tout ce que j’ai appris). Oui je n’ai pas appris que le kitesurf, j’ai eu la chance de rencontrer des femmes de tout horizon, avec de belles expériences à écouter pour que je puisse moi-même avancer dans ma vie, fortes de tout ça. C’était aussi ça…des échanges 🙂

Concernant la ville de Dakhlah, je n’ai pas vraiment eu le temps de la visiter… car j’étais pour le kite surf, mais c’est vrai qu’elle a quelque chose de magique ici au Maroc 😉

Je tenais encore à remercier Mel, Chloé, Nana, Morgan, Leeloo, Hicham… bref toute la team Pink Pack et Dakhlah Dream Kite pour l’accueil et pour… cette belle semaine….même trop courte. Au final, j’étais un peu nerveuse de retrouver mon quotidien. Bien que je revenais gonfler à bloc, pleine de bonnes résolutions à vrai dire… pleine de conseils,et de belles paroles pour éviter certains de mes travers.

Et niveau Kitesurf? J’ai adoré ce sport, et je continue sur Montpellier… j’espère « tirer mes premiers bords » bientôt. Je vous en dirai plus.Tentée par ce type de séjours ? pratiquez-vous un sport de glisse ?

à très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires

  • Repondre Marine 16 octobre 2017 à 8 h 44 min

    C’est avec une petite larmichette que j’ai regardé ton vlog poulette!
    Merci pour ce condensé complètement vrai, et frai, qui rassemble tous nos beaux souvenirs.
    Heureuse d’avoir fait ta connaissance et comme tu le dis, il n’est pas facile de débuter, mais je crois que toutes les grandes débutantes du séour ont autant apprécié que les perfs ^^
    Des bisous, en espérant partager ça de nouveau… et mention spéciale à notre Chloé phrase choc 😀

  • Repondre DREAMKITE 16 octobre 2017 à 11 h 24 min

    Youhou! super vlog! n’oublies pas que la maison est ouverte pour continuer ta progression en KITE. Je te cache pas que Couscous manque d’orteils à mordiller depuis votre départ (donc je prends cher:) Ah si… DAKHLA ça se prononce: DARLA tout simplement:-)
    Bisettes du désert!

  • Repondre Chloé 18 octobre 2017 à 13 h 33 min

    Génial le vlog!!Cette vidéo résume bien cette semaine absolument trop géniale! On entend bien nos fous-rires !!! et cette phrase franchement… inoubliable mdr
    Merci à toi 🙂