Conseils Vélo de Route: Comment bien choisir son Equipement?

17 mai 2017 - Triathlon - 5 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Comme vous l’avez vu, je ne peux pas courir actuellement MAIS je peux faire du vélo. Pour me motiver, j’ai même fait l’acquisition d’un tout nouveau vélo pour remplacer mon « premier » vélo. Je vous le présentais dans ce post Instagram >> J’en suis …amoureuse lol, il me motive vraiment et j’ai pour objectif de réaliser une sortie de plus de 100km d’ici juillet (éhé ça peut paraître peu pour les experts mais c’est énorme pour moi)

Je suis en tout cas plus que contente et je me suis dit qu’il fallait continuer la nouvelle rubrique « cyclisme » sur le blog afin de vous transmettre ma nouvelle passion VELO qui, je le sais, n’est pas un sport hyper accessible, surtout pour la femme. C’est pourquoi, je suis de retour aujourd’hui avec Kevin,cycliste, passionné et dirigeant de la boutique Giant de Paris IV CAD l’expert en la matière, comparé à moi, la novice lol.

Pour cette deuxième vidéo, maintenant que vous savez comment choisir votre (premier) vélo de route (achat etc., à revoir par-ici >>), il ne faut pas oublier l’équipement à avoir dès vos débuts, des petits détails auxquels on ne pense pas forcément surtout si, comme moi, vous venez de la course à pied vers le vélo. Vous ne savez pas trop quel équipement choisir pour bien débuter? Pédale auto ou pas? Cuissard? Jersey? On répond à toutes vos questions dans la vidéo ;). Voici donc nos musts-have et bons conseils pour choisir l’équipement qu’il vous faut pour bien débuter le cyclisme en vidéo:

Comme toujours si la vidéo ne vous dit pas, voici la version écrite:

Une fois votre vélo choisi, malheureusement il va falloir encore investir un tout petit peu mais promis, on ne va vous conseiller que le nécessaire à avoir pour bien débuter sans accroc ni de dépense superflue.

Quelle tenue pour débuter le vélo de route ? >> Car moi, personnellement, quand j’ai débuté, j’ai porté ma tenue running et mes fesses ne me l’ont pas pardonné  après éhé.

Kevin: Alors oui, vous pouvez tout à fait utiliser vos vêtements de running pour aller sur le vélo SAUF le bas. Je vous conseille d’investir directement dans un cuissard spécifique pour les femmes. Celui-ci sera doté d’une peau de chamois qui va amortir et rendre la pratique plus confortable. Si vous n’êtes pas à l’aise avec juste le cuissard vous pouvez rajouter par-dessus un corsaire :).

Anne: alors oui au début on a l’impression de porter une couche culotte mais vos fesses vous remercieront, vous serrez bien plus à l’aise sur votre selle. PROMIS. Note féminine: le cuissard se porte…sans culotte en-dessous.

Donc dès que vous faites des sorties de plus de 20km…pensez-y. Nous vous présentons dans la vidéo un Liv mais sachez qu’à Décathlon vous pouvez aussi en trouver bien qu’honnêtement, je ne suis pas hyper satisfaite de leur qualité :S Parfois pour quelques euros de plus, vous pouvez trouver de bons cuissards de marques sur des sites comme Bikester 😉 , I-run.fr ou même Zalando >>

Jersey ou pas…? Le Jersey est un maillot de vélo en matière technique qui s’ouvre sur le devant soit totalement soit juste au niveau du cou. L’arrière est plus long pour bien vous protéger le dos et les poches…se trouvent aussi sur votre dos pour que vous puissiez y glisser votre téléphone, votre alimentation tout en l’attrapant facilement lorsque vous pédalez.

Kevin: Si on va faire des sorties de 25-30km, je vous conseillerai d’investir dans un Jersey car il a une meilleure coupe vélo, qui épouse mieux vos formes… et avec la fameuse astuce des poches pour stocker tout ce qu’il vous faut.

Le casque LE must à avoir: Comment bien le choisir ?

Kevin: Tout d’abord, il existe 2 types de casques: Celui de route qui sera plus aéré, il n’a pas de visière, il descend moins dans le cou contrairement à celui de VTT qui le protège davantage et est plus renforcé en cas de chute mais aussi pour mieux éviter tout ce qui est arbres, branchages etc. Pas d’inquiétudes, les 2 peuvent être utilisés sur la route. Pareil, vous trouverez tous les prix, l’essentiel est votre sécurité ET votre confort.

En tous les cas, le plus important demeure de prendre LA bonne taille de casque. Si vous choisissez en ligne, il suffit de bien mesurer son tour de taille. Une fois le casque en main, n’oubliez pas de bien le régler. Pour voir si c’est le cas, penchez-vous en avant avec votre casque NON attaché par les lanières. Si ça tient ET que vous n’avez pas de douleurs au niveau des tempes, le casque est bien réglé (Note: c’est plus parlant en vidéo éhé)

Sachez que vous pouvez glisser sous votre casque aussi une petite casque qui permet de vous préserver un peu de soleil, de la pluie… mais aussi le style 😉

Les 5 must have à avoir d’après Kévin…quoiqu’il arrive:

Donc bon on a déjà parlé du cuissard (1)et  le casque (OBLIGATOIRE en 2), ensuite on a des détails tout simple mais utile: les gants ou mitaines (3) (en fonction de la saison), pour préserver vos mains, surtout en cas de chute mais aussi si votre sortie s’allonge.

On n’oublie pas non plus un nécessaire de réparation (4)  avec, à avoir absolument, une ou deux chambres à air en cas de crevaison ET une pompe. Vous pouvez l’accrocher dans une pochette à l’arrière de votre selle.

Sans oublier le porte-bidon et un bidon pour vous hydrater durant vos séances sachant que lorsque vous achetez vos vélos il n’y en a pas. Il faudra l’acheter (un ou deux) et le visser. C’est hyper simple

Quand et comment passer aux pédales automatiques ?

Lorsque l’on achète un vélo de route, celui-ci est livré avec des pédales à « cale » pour bien caler ses pieds mais sans pédale automatique. À partir de quand il est bon de passer aux pédales automatiques… Dès le début?

Kévin: Au début, il vaut mieux s’habituer au vélo, surtout à la nouvelle position, donc conservez cette pédale avec cale-pied et sangle. Vous allez être de plus en plus à l’aise, surtout si vous commencez en ville avec les stops, les feux-rouges. Puis progressivement allez sur la pédale-automatique, qui sera plus efficace, plus performante. L’intérêt des pédales automatiques permet à la fois de bien pousser ET de bien remonter. Vous irez donc plus vite.

Comment fonctionne la pédale automatique?

Kévin: il faudra donc se munir d’une paire de chaussures de vélo ET d’une pédale. Vous installez une cale sur la chaussure, c’est cette cale qui va s’enclencher sur la pédale automatique (que vous installerez à la place de la pédale livrée avec votre vélo.

Anne: C’est ça qui fait peur dans la pédale automatique. Comme pour les fixations de ski, une fois que c’est mis vous êtes « un peu » coincées car votre chaussure s’enclenche sur la pédale automatique.

Kévin: mais comme sur les skis, vous n’êtes pas autant bloquées, vous pouvez « déchausser » enfin vous « déclenchez » en tournant les talons tout simplement 🙂

Donc c’est juste au début que ces pédales automatiques font peur, nous n’avons pas forcément le reflexe de se « Débloquer » pour poser le pied et c’est la chute. C’est juste à l’arrêt, mais on s’y fait très vite et c’est beaucoup plus confortable 🙂

Voilà… je pense que maintenant vous avez toutes les infos pour bien débuter entre le vélo et l’équipement.  N’hésitez pas à relire mon article sur « comment bien choisir son premier vélo de route » >>>Si vous avez des idées de sujet sur le cyclisme, des questions, n’hésitez pas à les partager en commentaire, on se fera une joie d’y répondre dans les prochaines vidéos 😉 En tout cas, j’espère que cette rubrique vous plaît toujours autant !

à très vite

PS: Encore merci à Kevin pour son expertise et accueil à la boutique Giant, 1 Boulevard Henri IV, 75004 Paris

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires

  • Repondre Audrey 17 mai 2017 à 10 h 25 min

    Oh génial! J’attendais avec impatience de nouveaux conseils vélo, et surtout équipement puisque j’ai commencé le vélo il y a 10jours.

    Je me permets de signaler que tu as oublié un petit détail : la sonnette (c’est pas très vélo de route). Ca dépend des endroits où on va rouler, mais pour débuter je vais sur une piste cyclable/piétonne et c’est toujours mieux pour éviter les accidents car on n’entend pas du tout les vélo (quand je vais courir sur cette piste, je me fais régulièrement doubler par des vélos sans les avoir entendus et je me dis que c’est tout de même mieux s’ils sonnaient… Car comme je n’entends rien venir, je peux très bien décider d’aller un peu plus à gauche et BAM, choc assuré!).

    En tout cas, super video! Merci

    • Repondre Anne 17 mai 2017 à 15 h 42 min

      Ah c’est pas faux 🙂 si on débute ses sorties en ville, ça peut être pratique 😉
      des bises

  • Repondre Syphaï 17 mai 2017 à 10 h 27 min

    Pour mes pédales automatiques, j’ai personnellement réglé les cales sur les chaussures pour que le pied que je pose aux arrêts soit plus facile à retirer. C’est du détail, mais cela me donne plus de confort psychologique. 😀

  • Repondre Margot 18 mai 2017 à 18 h 03 min

    Super article ! Je ne pensais pas dire cela un jour mais tu me motives à faire du vélo. Seulement je n’ai pas les moyens de m’acheter un vélo de route et je voulais avoir ton avis : est ce qu’un vieux vélo de route Peugeot peut fait l’affaire pour progresser un peu et se muscler d’une façon différente qu’avec la course à pied, où faut il absolument un vélo de route?

  • Repondre Mailys 19 mai 2017 à 10 h 59 min

    Super, merci pour ces précieux conseil Anne! 😀