Conseils: Comment bien choisir son (premier) Vélo de Route ?

8 mars 2017 - Sports, Triathlon - 6 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler cyclisme et plus particulièrement de vélo de route. Comme je vous l’avais expliqué, parmi mes bonnes résolutions figure en bonne place « faire plus de vélo de route » (en partie pour m’améliorer en triathlon breef…). Je sais que c’est un sport encore peu connu et pratiqué chez la femme. C’est pourquoi, je me suis dit que je devais accompagner le développement de ma pratique par la création d’une nouvelle rubrique ici.

Je vais pouvoir vous partager des conseils, mon expérience enfin surtout celle d’experts en la matière afin que vous appreniez comme moi à vous familiariser et à progresser dans ce nouveau sport. Le premier sujet en cyclisme est forcément le choix du vélo. Le MUST HAVE pour débuter ce sport. On ne peut pas faire du vélo de route sans, tout comme on ne peut pas courir sans baskets.

Aujourd’hui, l’objectif de cette première vidéo est de vous conseiller pour bien choisir votre premier vélo de route =) Pour ce faire et en parlant d’expert, je me suis tournée vers Kevin, cycliste, passionné et dirigeant de la boutique Giant de Paris IV pour partager ses conseils. Et tout cela en vidéo:

Comme toujours si la vidéo ne vous dit pas, voici la version écrite:

Souvent lorsque l’on se lance dans le velo de route, surtout en tant que femme, nous n’avons pas toutes la chance d’être bien entourée afin de choisir notre premier vélo. On manque cruellement de conseils et on se noie vite dans le choix et les paramètres à vérifier.

Avant d’acheter son premier velo de route ET si vous hésitez encore, voici POURQUOI le vélo de route c’est top comme sport (en complément par exemple du running) ?

Kévin: Le vélo de route permet de s’évader plus que la course à pied, s’intéresser à de nouveau sport dont le triathlon, développer son endurance sans pour autant augmenter le risque de blessures. Contrairement au running, le cyclisme est sport « porté ».

Quel budget pour son premier vélo de route ?
Alors oui, le cyclisme est un sport plutôt « cher », le vélo représente une grande part de ce budget MAIS ce n’est pas…. ou plus si cher que ça 🙂

Kévin: pour débuter, il faut se fixer un budget entre 500 et 1000 euros. Ensuite, il faut choisir le type de guidon (soit course plus typé sport soit plat plus typé ludique) souhaité en fonction de la pratique que l’on souhaite avoir. Le vélo de fitness (guidon plat) est souvent plus accessible, tout en vous permettant de commencer la route SANS pour autant vous faire peur avec un guidon de course. Cela étant dit le velo de route apporte des sensations plus importantes, plus de vitesse. Le vélo de fitness permet vraiment de débuter la route sans faire de performance ou de très longues sorties ET de faire passer l’appréhension du vélo plus route (guidon sport).

>> Anne: je le reconnais volontiers, au départ, j’avais vraiment peur de monter sur des vélos de route !

Justement, quels sont les qualités/paramètres à regarder sur son futur vélo ?

Kevin: Si vous optez sur des vélos de route (guidon route/sport), mais que vous avez encore quelques craintes, notamment à cause des freins, sachez que vous pouvez tout à fait acheter un vélo de route avec des freins à l’avant du guidon ET en rappel sur le milieu du guidon. Lorsque l’on débute, c’est vraiment une crainte cette histoire de guidon. C’est donc un bon petit stratagème pour passer outre 😉

Comment choisir sa taille de vélo ?

Kévin: Lorsque l’on est une femme, il vaut mieux effectivement choisir un vélo orienté femme dont la géométrie a été adaptée à notre morphologie (des selles, guidons, cadres, beaucoup plus courts). Ces adaptations permettent d’avoir un vélo qui nous convient bien plus.
Ensuite, il faut considérer les points suivants pour trouver votre taille de vélo:

  • Votre taille en hauteur (cm)
  • la taille de votre entre-jambe (cm) qui elle permet de déterminer la hauteur de selle
  • la longueur des bras

Avec ces données, vous trouverez chez CHAQUE constructeur une certaine taille qui va vous correspondre. XS par exemple chez Giant… ou « 46 » chez une autre marque. Il est important de savoir que CHAQUE constructeur de vélo répertorie ses propres tailles. Ainsi, vous avez une taille référence différente en fonction de chaque marque et voir modèle de vélo. Compliqué… ! Du coup, ça sera au rôle de votre vendeur de bien adapter le vélo choisi à vous et à la position que vous souhaitez adopter sur le celui-ci afin d’être le plus confortable possible.

En somme, c’est comme le running, lorsque vous débutez, il vaut mieux aller en boutique pour pouvoir se faire mesurer et trouver sa taille ET son bon modèle de vélo (adapté à son budget et pratique).

Lorsque je débute en vélo de route, vaut-il mieux passer directement aux pédales auto ou attendre ?

Car oui qui dit vélo de route dit pédales automatiques (donc chaussures puis enclenchement sur pédales fixes)

Kévin:  Pour démarrer, il vaut mieux rouler avec des pédales classiques. Vous vous habituerez d’abord et progressivement au vélo de route, à votre nouvelle position, nouvelles sensations… Vous serrez plus rassurées dans les descentes, même en ville. Une fois bien habituée, vous pourrez passer aux pédales automatiques (nouvel investissement) qui apportera plus de confort et de performance à l’usage.

Avec un budget vraiment serré, est-ce que l’option « vélo d’occasion » est une bonne idée?

Kévin: Il faudra vraiment vous faire aidé sur l’occasion par une personne qui s’y connait vraiment en vélo soit par un magasin. Ils pourront regarder les pièces usées du vélo ou en voie d’usure pour vous éviter des frais important (comme la chaine (elle sert à entrainer le vélo) et la cassette (qui sert à étaler vos vitesses). Ce genre de pièces peut coûter TRES chères, du coup, on le voit pas forcément sur un vélo d’occasion. Donc méfiez-vous tout de même si personne ne peut vous aider 😉

J’espère que cette nouvelle catégorie d’articles va vous donner envie de vous lancer et surtout vous rassurer sur ce nouveau sport en vous donnant TOUTES  les infos dont vous aurez besoin (sans forcément avoir de proche/expert autour de vous). N’hésitez pas si vous avez des questions (pour moi ou Kévin) ou des suggestions d’articles sur cette thématique 🙂

à très vite

PS: Encore merci à Kevin pour son expertise et accueil à la boutique Giant, 1 Boulevard Henri IV, 75004 Paris

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires

  • Repondre Maï 8 mars 2017 à 21 h 51 min

    Merci pour cet article!!
    J’ajouterai un petit tuyau pour les budgets plus serrés: penser aux bourses aux vélos des clubs. En général, ça permet de bénéficier des conseils techniques adaptés tout en trouvant de très bon vélos à (relativement) petit prix, et éventuellement de pouvoir discuter avec l’ancien-ne propriétaire du vélo… On peut trouver des vélos pour 250/300€, voire même moins si on est chanceuse qui permettent de commencer à rouler sans se ruiner.

    • Repondre Anne 9 mars 2017 à 10 h 21 min

      Merci Maï pour le partage, on y avait pas du tout penser 🙂 !!

  • Repondre Stéphanie 8 mars 2017 à 22 h 47 min

    Merci Anne pour cet article et cette vidéo.
    Ca fait plusieurs mois que je me tâte pour l’achat d’un vélo route et je n’arrive pas à me lancer … j’ai peur de ne pas accrocher et de ne pas rentabiliser mon achat… parce qu’il est vrai que pour se faire plaisir il faut partir sur du bon matériel. Cependant je pense que ça pourrait vraiment être un plus dans ma pratique du trailrunning !

  • Repondre Gaby 10 mars 2017 à 15 h 07 min

    Merci pour ce joli article. Moi qui DETESTE le vélo tu me donnes vraiment envie de m’y mettre 😉

  • Repondre Léna 10 mars 2017 à 15 h 23 min

    Perso, je conseille de faire une étude posturale si on peut (certains vélocistes la proposent sans supplément). Et si possible d’essayer le vélo avant de l’acheter sur catalogue, ou juste parce qu’il a des couleurs de filles.

    • Repondre Anne 10 mars 2017 à 19 h 00 min

      On va justement en parler dans une autre vidéo 😉 !