Escapade d’Automne: 3 jours sur l’île de Malte

6 décembre 2016 - Voyages - 10 commentaires

Hi,

img_8665

Début novembre, j’ai eu la chance de m’envoler avec l’Office du Tourisme de Malte pour un long weekend sur cette petite île. En 2h30 d’avion (via AirMalta), je quittais Paris sous un ciel gris et 3 petits degrés pour atterrir à La Valette où le thermomètre atteignait lui les 25 degrés. Sans surprise le soleil brillait, le ciel était bleu. C’était difficile à croire que là-bas aussi, nous étions en automne 😛

Il faut savoir que j’avais déjà visité Malte il y a deux ans (souvenez-vous ici ou là) avec mon amoureux Pour cette petite escapade-ci, le programme était bien différent de ce que j’avais déjà pu visiter. De fait, j’étais très curieuse de découvrir ces autres facettes de l’île ET à une saison différente. J’avais, à l’époque, du mal à croire les locaux lorsqu’ils me décrivaient Malte…. recouverte de prairie lol.

Dès l’arrivée et après un bon déjeuner chez Diar il- bniet où je me suis régalée (oui les maltais sont toujours aussi lents pour le service lol), direction Dingli Cliffs. Bon les journées sont comme en France, très courtes à cause du changement d’heure. Après un petit tour au bord de la falaise, on admire déjà le coucher de soleil sur la mer.

img_8665img_8665img_8665img_8665img_8665

Une fois la nuit tombée, il fait encore bon, résultat nous en profitons pour visiter la ville la plus haute à Malte : Mdina. Forcément, avec la plus belle vue sur l’île. Je l’avais découverte en plein jour  l’été dernier, c’était donc plutôt étrange d’y retourner juste à la tombée du jour. L’ambiance était un peu différente.

Autre petit changement ? Nous étions avec un guide cette fois qui nous raconte quelques anecdotes au fil des grandes demeures, des portes colorées. On apprend quelques secrets avant d’admirer la vue sur Malte. Moi qui adorais déjà l’île,  sa version automnale me séduit déjà. C’est facile vous allez me dire : il fait beau, il fait bon, les feuilles sont encore toutes vertes, les fleurs sont encore nombreuses hihi 😉

Avant d’attaquer un vendredi plus rempli, on file s’installer à l’hôtel Corinthia toujours au coeur de l’île. Il y a 2 ans, nous avions choisi un hôtel plutôt près de la côte, sachant qu’en tous les cas, Malte a très peu de plages de sable.

img_8665img_8665img_8665img_8665img_8665img_8665

Vendredi :

Le lendemain, je me lève plus tôt pour aller courir forcément hihi car lorsque j’avais été à Malte l’été dernier, j’étais en « pause running » (je vous l’expliquais là). Je croyais l’île plutôt plate… il a fallu que je mette mes baskets pour m’apercevoir qu’elle était finalement assez dénivelée.

Après mon petit run, direction Vittoriosa pour un tour des 3 cités entre Vittoriosa, Senglea et Cospicua tout cela dans une mini voiturette de Golf… 4×4 tout de même entre les pavés et l’état des routes assez folklorique de Malte, il fallait au moins ça.

En fait, la voiturette sert également de guide. C’est clairement quelque chose que je n’avais pas fait il y a 2 ans, je n’avais pas particulièrement visité cette partie-là de l’île. Tant mieux, car je suis passée à côté de magnifiques petites ruelles avec leur fameux balcon vitré ;). Notre guide  en profite pour nous faire goûter à la spécialité locale : Pastizzi à base de ricotta. Bon je passe mon tour lol (lactose and co) mais n’hésitez pas 😉

img_8665img_8665img_8665img_8665img_8665

Après notre tour en voiture-de-golf-4×4, nous embarquons sur des petites barques pour traverser le port entre Vittoriosa et La Valette. Ces bateaux taxis (dgħajsa) sont vraiment pas chers puisque la traversée coûte à peine plus de 5 euros… et ça vaut le coup. La vue sur le port est sublime.

De plus le bateau est lui-même magnifique.  Vous pouvez demander une traversée « plus longue »  pour découvrir davantage du port, mais ça sera bien sûr un peu plus cher ;). Après ce tour, on arrive à notre restaurant… et surprise, on déjeune en terrasse, en  plein soleil. LE PIED (et on est au moins de novembre : MAGIQUE)

Bon, je sais que je l’ai déjà dit, mais il faut vraiment être patient avec le service en restaurant…Au minimum 1h, mais ça vaut souvent le coup 🙂 Les produits sont frais et locaux.

L’après-midi venue, nous partons à la découverte de La Valette que je connaissais déjà un peu. Je trouve toujours le côté très religieux de la ville impressionnant. À chaque angle de rue, nous apercevons des statues, des effigies… Nous visitons la cathédrale St Jean toujours aussi belle et richement décorée 😉 avant de filer admirer le petit coup de canon de 16h dans le port de la Valette, à la Batterie dans les remparts de la ville 😉  et pour finir, regarder le coucher de soleil, la ville et ses balcons prendre de magnifiques couleurs d’orée et ocre.

Je suis toujours sous le charme de la capitale de Malte. Je ne saurais vous décrire son charme, c’est à la fois très anglais, très orientale, très médiévale. C’est unique 😉

img_8665img_8665img_8665img_8665img_8665img_8665img_8665

Samedi matin, le lever est un peu tôt et pour cause direction l’île de Gozo. Nous devons aller tout au nord de Malte pour embarquer sur un ferry. La traversée dure à peine 20-30min (le Wifi est dispo lol). À peine arrivée, on file sur un petit 4×4 décapotable.

Je redécouvre avec plaisir Azur Window qui est encore plus belle ce jour-là que lorsque je l’avais vu il y a 2 ans. Il y a bien moins de touristes, l’eau est plus calme… C’est sublime et surtout, j’apprends grâce à notre guide que plusieurs scènes de Game of Thrones ont été tournées là !!! Oui oui… ça laisse rêveur.

On continue notre découverte de l’île en se rendant cette fois au nord, je ne connaissais pas du tout et tant mieux car nous arrivons aux salines de Gozo, datant de l’époque Romaine. Bon en novembre, il n’y a plus de sel à récolter mais on peut encore admirer ce damier d’eau salée 😉

Avant de repartir sur l’île de Malte, nous faisons un crochet par l’île de Comino afin d’y découvrir bien sûr ses eaux azurs. Honnêtement, je suis sûre que l’on pourrait encore se baigner. L’eau y est toujours aussi turquoise, mais le bleu varie, il est plus dégradé, plus profond qu’en été. Je trouve les couleurs encore plus belles que dans mes souvenirs !

img_8665img_8665img_8665img_8665

Le dimanche matin, je croise quelques maltais qui se rendent à la messe, tandis que je pars courir direction à nouveau Mdina. Le run n’est pas très évidnet car il fait chaud, et ça grimpe pas mal. Je ne me plains pas quand je sais le froid qui règne à Paris lol 😉

Malheureusement notre avion est tôt dans l’après-midi, mais nous avons le temps d’aller découvrir les temples Mégalithe de l’île (chose que je n’avais pas faite encore une fois hihi), le petit village de Marsaxlokk (je vous laisse tenter de le prononcer lol), Blue Grotto depuis un autre point de vue et surtout St Peter’s Pool où nous croisons plusieurs baigneurs !!

Honnêtement, si vous cherchez à faire un weekend prolongé au soleil avec très peu d’heures de vol, Malte est vraiment un bon choix. Notre guide conseille les mois d’avril et mai pour venir découvrir Malte. Personnellement, ma première visite date du début du mois de juillet. Oui il faisait chaud, oui il y avait des touristes mais c’était parfait pour se baigner et profiter du côté plus balnéaire de Malte ;). Alors si vous voulez combiner tourisme ET baignade, je vous conseillerai plutôt mai et juin voire juillet. Attention à la chaleur.

N’oubliez pas que Malte fait partie de l’UE, vous n’avez donc besoin que de votre carte d’identité pour vous y rendre. J’espère que ce petit carnet de voyage très coloré vous aura donné envie. Personnellement, pour cette seconde visite, je suis toujours autant sous le charme, version été, comme version automne de Malte.

@ très vite

PS: Encore merci à Visit Malta pour cette jolie escapade ensoleillée qui m’a également permis de revoir Juliette et de rencontrer une autre Anne  mais aussi NathMarc et Romain.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires

  • Repondre LadyMilonguera 6 décembre 2016 à 18 h 31 min

    J’ai eu la chance d’y aller en mai dernier, et je garde un beau souvenir de mon séjour.

    • Repondre Anne 9 décembre 2016 à 11 h 24 min

      Top car mai est apparemment l’un des meilleurs mois pour visiter l’île 😉 !

  • Repondre Charlotte 6 décembre 2016 à 23 h 05 min

    La chance que tu as, c’est vraiment magnifique! Mais comment fais-tu pour partir comme ça aussi souvent?

    • Repondre Anne 9 décembre 2016 à 11 h 25 min

      Coucou Charlotte
      Dans le cadre de ce séjour, je suis partie en partenariat avec L’Office du Tourisme de Malte, qui prend en charge les frais 🙂
      des bises

  • Repondre juliette 7 décembre 2016 à 23 h 07 min

    Ah la la, c’était chouette ! Je retournerais bien au soleil, avec ce froid polaire à Paris : on était bieeeen ^^

    • Repondre Anne 9 décembre 2016 à 11 h 24 min

      Tellement 😉 !!

  • Repondre Mathilde 8 décembre 2016 à 18 h 46 min

    Super article ! Je lorgne sur Malte depuis quelques temps, et plus je me renseigne, plus ça me fait envie ! Une destination comme je les aimes qui allie patrimoine, paysage et plages ! J’essaierais peut être d’y aller en mai cette année !

    • Repondre Anne 9 décembre 2016 à 11 h 25 min

      Exactement et le vol+hotel reste accessible.
      Pour les Airbnb par contre, lorsque j’y étais allée il y a 2 ans, il fallait vraiment s’y prendre en avance

  • Repondre MARTINS 22 décembre 2016 à 19 h 37 min

    Ca donne envie d’aller découvrir, 3 jours suffis d’après toi ? Un weekend en mai serait suffisant ?

    Merci Anne

    • Repondre Anne 23 décembre 2016 à 5 h 01 min

      Coucou
      3 – 4 jours c’est top 🙂 !