Compte-Rendu: 10km Paris Centre 2016

23 octobre 2016 - Sports - 9 commentaires

Hi,

img_0282

J’ai pris, je ne sais pas trop pourquoi, beaucoup de retard sur mes comptes-rendus de course, bien que j’adore vous les raconter. D’autant plus que cette année, entre l’épique triathlon de Gérardmer, mon record à Copenhague et ma course folle à Disney, j’ai eu la chance de participer à des courses assez folles et positives, des courses que j’ai adoré pour plusieurs raisons : ambiance, dépassement de soi, atteinte d’un objectif. Vous savez, parfois certaines courses ne se passent pas comme on l’aimerait. ça arrive, ça m’arrive. Mais n’oubliez pas : parfois on gagne, parfois on.. APPREND.

Il n’y a jamais d’échecs. À chaque fois que j’ai une course qui « se passe mal » : je n’attends pas mon objectif, je me suis sentie mal, je n’ai pas été dans l’ambiance. Je me rappelle exactement là où j’étais il y a déjà bientôt 5 ans : sur mon canapé. Ce n’est pas grave. Il faut toujours voir le bon côté de ce qui se passe et comprendre pourquoi ça s’est mal passé. Bien sûr voir que ça se passera mieux sur une prochaine course. Car OUI il y aura toujours d’autres courses pour s’améliorer et réaliser ce que l’on souhaitait.

Bon, maintenant, j’espère que ma course du jour (Ironman 70.3 Miami se passe bien actuellement, pour me suivre c’est par-ici >>) elle va bien se dérouler, aussi bien que les 10km Paris Centre le 2 octobre dernier ! C’est bien le sujet de cet article !

img_0183

Pour rappel, cette course a été MA première course officielle (souvenez-vous). Depuis, chaque année, j’y reviens pour y participer ET pourquoi pas améliorer mon record sur la distance :P. Pour la 5ième fois, j’y étais 🙂 Comme depuis maintenant 3 ans, j’avais aussi organisé une petite rencontre avec vous la veille afin de récupérer nos dossards (en réalité vous aviez déjà quasiment toutes vos dossards 🙂 puis pour prendre un petit thé/café/goûter ensemble.

J’étais vraiment hyper contente et surtout touchée de vous rencontrer. J’adore vraiment ce rendez-vous annuel avant cette course. C’est presque une tradition maintenant. En tout cas j’espère que la course s’est bien passée pour tout le monde 🙂 !!!

Malheureusement cette année, et certainement à cause de l’Etat d’Urgence, la course des 10km Paris Centre a changé totalement de parcours…. Direction les quais de Paris. Bon. C’est dommage, ça enlevait un peu de charme, sans parler la sécurité très…très stricte ET importante. Je ne râle pas contre ça, il vaut mieux ça qu’un accident, mais ça retirait le plaisir de cette course. ça m’a fait mal au coeur aussi qu’elle soit modifié. C’est une tradition maintenant…

En tout cas, la photo traditionnelle de pré-course elle n’a pas changé 😉

img_0251 img_0253

Je portais: Top, short Nike et Baskets Zoom Structure

Ainsi, dimanche matin, avec Matthieu (qui participait aussi à la course), on s’est retrouvés à marcher plus de 2km pour atteindre la ligne de départ à cause du périmètre de sécurité et de la sécurité elle-même. C’était un peu stressant, surtout que POUR UNE FOIS, nous étions vraiment arrivés en avance pour profiter du village avant le départ. En réalité, on a eu à peine le temps de passer par la consigne et surtout de rencontrer nos « personal pacers ». L’an dernier, c’était Matthieu mon pacer, cette année lui et moi avons pu avoir nos propres pacer. Nous étions pas mal de coureurs à en bénéficier et franchement, c’est une superbe expérience. Pour vous expliquer, un personal pacer est un coureur qui vous impose le rythme de la course pour vous permettre d’atteindre votre objectif en temps. Il va vous donner la bonne vitesse, vous soutenir moralement, bref il vous soutient et accompagne grandement ce jour-là 😉

J’avais adoré accompagner sur les 20km de Paris et sur le marathon de Paris 2016. Amener quelqu’un vers son objectif, c’est définitivement une expérience magique. Je ne l’avais jamais vraiment vécu moi-même.

Avec Sylvain, mon pacer du jour, j’avais pour objectif de passer sous la barre de 47min, mon record personnel sur 10km (que je n’avais pas réussi à battre depuis 1 an 1/2, beaucoup de courses sans pour moi aussi donc ;). J’avais un peu peur que l’enchainement de deux semi-marathons + la fatigue du voyage Go Pro aient fatigué mes jambes, mais le soleil pointait le bout de son nez, les 10km Paris centre sont un peu « ma course ». Il fallait que je me réveille et j’avais suivi tout de même une belle préparation pour le semi-marathon de Copenhague. Alors, Sylvain avait un peu la pression: battre mon record hihi.

img_0258

Direction la ligne de départ avec Sylvain, il fait franchement frais. Je suis un peu inquiète car le parcours autour des quais ne va pas me rappeler de très bons souvenirs car il correspond à la partie du marathon de Paris la moins sympathique : les PONTS. Mais, l’ambiance est au rendez-vous et mine de rien, avec un personal pacer, on oublie la montre, on se laisse porter, on suit ses indications. Une course de luxe loool. Surtout qu’à Copenhague, pour atteindre mon objectif, j’avais l’oeil littéralement SCOTCHÉ sur ma montre pour être sûre que j’étais dans le timing : bonne allure ? bon chrono ? pas trop vite ? pas trop lente ?

Là, même si je pars un peu vite sur le 2 premiers kilomètres, on rentre dans le bon rythme au 3ième kilomètre. Le parcours n’est finalement pas si mal que ça, on évite les ponts pour le moment. On croise pas mal de public hyper motivé en ce dimanche matin. C’est hyper appréciable. Mais je dois avouer que je suis tellement concentrée sur ce que me dit Sylvain que je ne suis pas trop ce qui se passe. J’avance. Je sais que j’ai dit coucou à quelques personnes (ça fait toujours un petit coup d’adrénaline lorsque l’on entend son prénom !!)

On arrive jusqu’à mon pont favori où moi-même je viens courir à Paris.  D’ailleurs, on atteint le 5ième kilomètre à ce moment-là. On fait un demi-tour franchement serré avant de passer par les ravitaillements. Sylvain me dit que j’ai encore 30 secondes d’avance sur l’objectif. GREAT ! Sauf que c’est là où les choses vont se compliquer, ce que j’avais détesté pour le marathon de Paris (ou même la fin des 20km de Paris) : l’enchainement de pont/tunnel. On monte, on traverse un tunnel, on remonte et ainsi de suite pendant 4km. C’est juste sans fin et très difficile pour relancer et soutenir la bonne allure. Autant, les 2 -3 premiers tunnels, ils passent bien, autant les derniers, ils commençaient à m’énerver grandement LOL. Je demande même à Sylvain si c’est le dernier autour du 9ième kilomètre. Malheureusement non, il restait celui de la Concorde ARRGGG.

Mais…mais, il y a une super ambiance entre les coureurs, je ne sais pas pourquoi mais on sentait l’énergie que tout le monde mettait pour se dépasser. Puis un peu de magie mais pile au moment des derniers 500m, le soleil sort et on remonte doucement vers le Louvres (aucune course ne le propose je crois!). Il y avait pas mal de public pour nous encourager. Ce qui m’a donné des ailes pour accélérer car ces tunnels nous avaient presque fait perdre l’avance des premiers kilomètres 🙁

img_0316 img_0268

Résultat: Mais nous passons la ligne d’arrivée en…. 46min46 à la montre de Sylvain et finalement en temps officiel: 46min43 secondes !! Je suis hyper heureuse et franchement, j’atteins et partage ce record grâce à Sylvain car, il m’a poussée dans les montées à me relancer, il m’a mis en confiance pour soutenir l’allure et ça fait du bien. çå fait du bien de se reposer sur quelqu’un pendant une course.

C’était une expérience assez folle mais si jamais vous pouvez demander un ami(e) d’être votre personal pacer OU si vous pouvez soutenir un ami(e) afin de l’aider à atteindre son objectif. Allez-y car c’est vraiment génial. Quelle fierté !! Bon et bien sûr, j’étais aux anges. 2 records en quelques semaines d’intervalle sont tombés : semi-marathon et 10km. Je pensais que ça allait être difficile, ça l’a été, je me suis poussée, je me suis dépassée mais j’y suis parvenue, j’ai atteint mon objectif. TROP HAPPY hihi, même si les entrainements sont parfois durs, c’est pour ces moments de joie qu’on les suit aussi 😉

En tout cas, bravo à TOUS les participants, aux personal pacers mais aussi aux bénévoles et à leur patience (d’autant plus avec la sécurité accrue!)  Avez-vous participé aux 10km Paris Centre ? Avez-vous un record que vous venez d’atteindre =) ?

à très vite et bon dimanche

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires

  • Repondre Le Blog de Lily 23 octobre 2016 à 13 h 28 min

    J’adore la façon dont tu as raconté ta course ! On y ressent bien toute l’énergie et la motivation que tu y a mise ! Bravo pour avoir battu ton record personnel sur 10 km !

  • Repondre Melaniemoua 23 octobre 2016 à 20 h 40 min

    Ça fait rêver. J’espère un jour pouvoir venir faire une course sur Paris. En tous cas félicitations

  • Repondre Elsa 24 octobre 2016 à 7 h 25 min

    J »y ai participé pour la première fois cette année. Je m’étais inscrite premièrement car faire une course à Paris me tentait beaucoup, et parce que le parcours avait l’air génial… avant qu’il ne change radicalement.
    Pas de record pour moi, j’y suis allée pour profiter, et me remettre en selle après 2 mois et demi de Kiné pour soigner une périostite récalcitrante… j’ai donc fini ma course en 1h08 mais je suis super contente de l’avoir fait ! Je prendrais sûrement ma « revanche » l’année prochaine si je suis de retour en grande forme pour courir !
    En tout cas bravo pour ton record, sur semi et 10km et pour ton exploit sur le semi IronMan !

  • Repondre Julie 24 octobre 2016 à 8 h 22 min

    Coucou Anne !
    Tu m’enlèves les mots de la bouche encore une fois ! J’ai vécu presque la meme chose que toi, sauf que je n’avais pas de pacer et l’an prochain , j’espère que oui… Merci pour ce compte-rendu que je partage. L’an prochain, je pense le terminer en moins d’une heure, ça serait super !

  • Repondre marionm 24 octobre 2016 à 9 h 05 min

    Pour la part aussi cette course a un caractère particulier. C’était ma première course officielle l’an dernier avec ma binôme. On l’a refaite cette année avec pour objectif de passer en dessous de 59 minutes. Du coup on a enchaîné les seances fractionné et on a suivi les conseils de ton livre. Objectif atteint avec 49 minutes . Donc je te dis merci pour ta motivation

  • Repondre Raffin Aurelie 24 octobre 2016 à 11 h 33 min

    Jador cette lecture matinale avec mon pti cafe… Merçi Anne de partager ainsi tes expériences sportives.. J’ai connu le Running il y a à peine qq mois, avril 2016, a raison de 3 courses minimum par semaine ( par palier 6 km – 8km et 10 km le we), Jai fait ma premiere course officielle 10km le 11 septembre 2016 en 57min… Avec une amie Hermine, c’était très motivant et un dépassement de soi exceptionnel… Et la semaine suivante, je battais mon record en 55 min en solo… Je pense que gagner 2 minutes c’est extra!!! Pr moi C’est une grande fierté personnelle… Mais une cata est arrivee 3 jours apres, je me suis bêtement, hors course, cassée la cheville droite malléole latérale… Jai deja fait 1 mois de platre, et on m’a replâtré pour 3 semaines… Je suis en rage de ne plus courir et tes posts me donnent l’espoir de reprendre très vite apres… Sachant Q je vais aussi avoir ma période rééducation kine etc… Dis moi crois-tu Que je retrouverais très vite mes performances… Ou est-ce remise à zéro ? Aurais-je tjs des douleurs à la cheville? Aurais tu des conseils guérison … Je suis prête à tout Pr reprendre la course ds les meilleures conditions possible… Le temps s’il faut mais aussi voir des professionnels efficaces… Médecin du sport, ostheopathe… Merçi de me donner de tes conseils qui me sont chers en ce moment… Je ne sais pas du tout où je vais quant à la guérison et reprise course dans quelques mois… Janvier, février ??? Ça me paraît le bon du monde!!!

  • Repondre Kazou 25 octobre 2016 à 17 h 54 min

    Hey! Bravo pour ce nouveau record, c’est super!
    Sympa l’idée du personal pacer, je saurais enfin comment appeler le copain qui m’entraîne pour la course/le trail, et que j’espère arriver à traîner sur le trail de Cahors en janvier pour que lui me traîne (sans mauvais jeu de mots).
    Par contre j’ai une question bête (mais je cours qu’à la campagne alors je saisis pas trop lol): c’est quoi le problème avec les ponts et les tunnels?
    Merci et bonne soirée 🙂

  • Repondre MlleColibri 28 octobre 2016 à 17 h 50 min

    J’avais très envie de faire cette course. J’ai donc pris le départ pour la première fois cette année et bien que j’ai été un peu déçue du changement de parcours, j’ai adoré l’ambiance et l’organisation ! J’ai aussi bénéficié d’un personnal pacer grâce à un tirage au sort et c’était top !! J’ai réussi à battre mon record et passer de 1h04 à 53min25sec ! Vraiment chouette (sauf les tunnels, au secours !)
    A refaire l’an prochain !

  • Repondre Sophie - Mon Blog de sportive 29 octobre 2016 à 18 h 03 min

    Bravo bravo à toi ! 🙂
    Quand je me mettrai aux courses, un jour j’espère, je partagerai aussi cette expérience unique sur mon blog ! 🙂