#DéfiVeggie: Ma résolution de Rentrée

28 août 2016 - Bien-Être - 111 commentaires

Hi,

mini2

Je suis contente de vous retrouver aujourd’hui pour aborder un sujet un peu différent qu’à mon habitude. Je vais vous parler alimentation et pas de nutrition ! En fait je devrais même parler exactement de régime, pas dans le sens « perte de poids » mais plutôt habitudes alimentaires. Je vais parler de végétarisme et surtout du défi que je me lance pour la rentrée… Vous vous doutez de la suite 😉

J’ai préparé une vidéo à cette effet mais comme toujours, la version texte est présente !

Revenons sur la situation de départ:

Tout d’abord, je dois vous le dire je ne suis pas végétarienne. Pendant longtemps, je me suis plutôt mise dans la case « flexitarienne ». C’est à dire que je ne mangeais quasiment plus de viandes ni de poisson et de produits laitiers depuis plusieurs années. Si peu que sur mes réseaux sociaux, on pourrait penser que je suis végétarienne (pas vegan mais j’y reviendrai après). Dès que je postais de la viande ou du poisson c’est vrai que j’avais quelques commentaires surpris du genre : mais… mais tu n’es pas végétarienne ?

Pourtant si car occasionnellement, j’en consomme et dans un contexte assez précis : dès que je connais la provenance : française, très local et bio. Donc vous vous en doutez, c’est assez rare mais tout de même ça arrive.  Si rare que cet été, j’ai beaucoup réfléchi au fait de passer définitivement le pas vers le végétarisme.
Ce n’est pas une réflexion que j’ai mené quelques jours au bord de la plage, en fait ça fait depuis plusieurs lectures tant de livres (Bidoche, No Steak, ou encore Faut-il Manger les animaux? dont je vous parlais dans ce post)  ou de blogs/chaine youtube  que je me pose vraiment la question. J’ai la chance d’avoir déjà passé l’étape de prise de conscience et de la réduction de ma consommation d’animaux (et de ne souffrir d’aucune carence !), c’est tout naturellement que je devrais pouvoir passer la dernière étape afin de devenir végétarienne.

J’ai différentes raisons qui ont achevé de me décider comme :

  • Ma sensibilité pour la cause animale: et c’est devenu de plus en plus criant ces derniers mois
  • l’environnement
  • la santé… ma santé en l’occurrence.

Je rentrerai dans les détails dans un prochain article/  vidéo car j’aimerais à mon tour vous partager mon avis sur ces raisons, ma vision et peut-être vous convaincre qui sait 😉

Processed with VSCO with a5 preset

Je deviens VEGETARIENNE

DONC… Si j’écris ce post aujourd’hui, c’est pour partager avec vous ma nouvelle aventure dans le monde VEGETARIEN puisque j’ai décidé de sauter le pas et de supprimer totalement viande et poisson, sachant que je ne consomme déjà plus aucun produits laitiers. Les seuls produits d’origine animal que je vais conserver sont :

  • les œufs
  • le miel.

Pourquoi ?

Tout d’abord être végétarien cela signifie ne pas consommer de viande, de poissons et de crustacés. Vous pouvez donc toujours manger des oeufs, du fromage etc. Je ne mange pas de lait dû à mon intolérance, mais a posteriori j’en suis bien contente depuis que j’en sais plus sur l’industrie laitière. Un soucis de santé peut aussi se transformer en engagement 😉

Bref je pourrais pousser mon engagement jusqu’à devenir végétalien  mais non !
Tout simplement parce que j’ai la chance d’avoir des poules chez mes parents d’où viennent mes œufs…donc je crois que je sais comment sont traitées les poules, d’autant plus que c’est ma famille (ou parfois moi) qui va récupérer les œufs que les poules pondent naturellement au quotidien. Et le miel, car pareil, les miels que je consomme sont soit bio soit… directement d’un ami de notre famille. De plus, j’ai aussi un avis un peu différent et je trouve que les supprimer de son alimentation, est extrême et pas forcément justifié (tant d’un point de vue animal que de santé)
Ce qui m’amène peut-être à la question suivante que vous vous poserez

Pourquoi pas Vegan?
Pour rappel, le veganisme va un peu plus loin que les végétaliens car ils ont un engagement plus social, retirant dans toutes les facettes de leur vie les produits d’origine animal
Or, même si je souhaite faire des efforts pour supprimer les produits d’origine animal ou testé sur les animaux aussi dans d’autres facettes de ma vie (donc vêtement, produits de beauté etc.), ce n’est pas encore la voie que je veux emprunter.

Processed with VSCO with a6 preset

Maintenant j’aimerais revenir sur le défi.
Je parle de défi car je sais que parfois je serai tentée de craquer tout simplement parce qu’en faisant beaucoup de sports, je vais devoir faire un effort supplémentaire (pas sur-humain lol puisque je le fais déjà largement aujourd’hui) pour trouver des sources de protéines végétales que de me faire un steak mais je crois que cette aventure me permettra de montrer que « être sportif et végétarien » est tout à fait POSSIBLE et COMPATIBLE.
C’est un défi… sur le long terme car je ne veux pas que ça soit juste du genre « 1 mois végétarien » comme une cure. Non, j’aimerais vraiment transformer définitivement mes habitudes, chose que j’avais déjà bien entamé mais là ça sera POUR DE BON ! DE BON !!!

La nutrition est vraiment devenue une passion depuis mon année en STAPS, me lancer dans cette aventure est aussi pour moi une prolongation de toutes mes découvertes nutritionnelles. J’ai envie de tester de nouvelles choses et je crois que le végétarisme est en plein :). De fait, j’ai décidé de vous partager mon expérience, avec les hauts comme les bas à travers mes posts sur les réseaux et quelques vlogs sur youtube (lié à des articles ici OF COURSE). Vous pourrez suivre cela sous le hashtag #DefiVeggie. Si j’ai écrit également ce post c’est peut-être pour vous invitez à vous lancer vous aussi dans l’aventure 🙂

En tout cas j’ai hâte de partager cela avec vous, de savoir ce que vous en pensez etc. 🙂 En espérant aussi ne pas créer de polémique car si je parle peu de ce que je mange comment etc. c’est bien parce qu’à chaque fois ça ne se passe jamais très bien, là je me lance tout de même avec la bonne humeur lol.

 Est-ce que vous aussi vous serriez prête à vous lancer ce gros défi « de vie » ?

à très vite

PS: L’association Végétarienne de France a consacré tout un site pour « ce type d’expérience », même si dans les détails ils poussent jusqu’au « végétalisme », il est hyper bien conçu ! N’hésitez pas à y jeter un coup d’oeil 😉

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

111 commentaires

  • Repondre Cécile 28 août 2016 à 11 h 11 min

    Bonjour Anne,
    à te suivre depuis un certain temps, je ne suis pas surprise par ta décision. Je ne me permettrai pas de dire que c’est une bonne ou une mauvaise idée, c’est un choix de vie. Je mange aussi beaucoup moins de viande qu’avant, surtout de viande rouge car mes goûts ont changé. Mais je ne pense pas devenir végétarienne pour autant. Je ne me vois pas cuisiner 2 repas, 1 pour moi, 1 pour mon mari et mon fils à qui je ne voudrais pas imposer mes choix alimentaires, et aussi parce que je n’ai pas l’envie vraie de chercher à m’alimenter correctement autrement.
    Je choisis autant que possible des produits de beauté non testés sur animaux mais force est de constater que si tout le monde devenait végétarien, quid de l’activité économique autour de la filière viande/poissons? et tous les traitements (médicaments) déjà testés sur les animaux, comment les tester efficacement autrement? Ca m’écoeure aussi de penser à tous ces animaux de laboratoires et à ce qu’on leur fait subir, mais on sauve ausi des vies après.
    C’est un vaste débat et je ne sais pas s’il existe 1 vraie réponse juste.
    En tout cas je suivrai ton défi avec intérêt et si tu postes des recettes de temps à autre, il est fort probable que je les testerai!
    Bonne rentrée

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 15 min

      Bonjour Cécile,
      Je pense que l’activité économique autour de la viande doit forcément se transformer/muter avec nos nouvelles habitudes alimentaires.
      Il y a un vaste débat à lancer mais cela ne veut pas dire qu’on ne devrait pas doucement mais surement faire des petits pas pour respecter notre planète et tous les êtres qui la peuplent 😉 !
      des bises et merci

  • Repondre Stella 28 août 2016 à 11 h 56 min

    C’est un chouette défi ! En plus, tu déconstruit les idées reçues : une personne sportive peut tout à fait être végétarienne 🙂
    Bravo et bonne continuation !

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 12 min

      Merci Stella!

  • Repondre lunachacha 28 août 2016 à 11 h 58 min

    Oh oui je me lancerai bien ce défis moi aussi! Tout comme toi j’ai bcp lu et me suis mise à manger bcp moins de viande voir très très peu ! Bon le truc c est que j’aime vraiment le poisson, je fais toujours attention à sa provenance, mais m’en passer c est difficile pour le moment! Bref, j’y vais doucement mais surement, surtout que ma fille de 8 ans veut de moins en moins manger de viande en raison de la maltraitance des animaux et pas parce qu’elle n’aime pas ça!
    Je te recommande ce livre si tu ne l’as pas déjà lu Le grand livre des protéines végétales de Anne Dufour, Carole Garnier et Marie Borell chez Leduc Edition. En tous les cas je me ferai un plaisir de suivre ton expérience au fur et à mesure! Merci pour ça!Bonne journée.

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 16 min

      Yes je connais déjà ces ouvrages.
      En tout cas c’est génial si à 8 ans elle en a déjà conscience 😉 !

  • Repondre Juliette 28 août 2016 à 12 h 44 min

    Super article!
    Pour ma part, je suis végétarienne et ne consomme quasiment plus de produits laitiers. Je partage vraiment ton avis quant aux oeufs et au miel et j’ai un peu la même situation: les oeufs viennent de chez mon grand père et le miel est soit bio soit provenant de mon grand oncle.. Le végétarisme tu vas voir c’est très facile , surtout si tu étais déjà flexitarienne avant ça va être hyper simple pour toi. Et si tu as besoin de conseils sur le végétarisme n’hésite pas à passer sur mon blog c’est un des sujets principaux ahah
    Bisous, et bonne continuation sur la voie du végétarisme!

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 17 min

      ça marche merci beaucoup Juliette 😉 !

  • Repondre Margot 28 août 2016 à 12 h 54 min

    Ce nouveau défi est genial ! Bravo pour la vidéo elle était très claire et bravo pour cet engagement! Tu vas pouvoir prouver à plein de monde que l’on peut être végétarienne et sportive 🙂
    Je suis végétarienne depuis 3 ans, mais je consommais quelque fois du poisson au départ par peur d’embêter les gens chez qui j’allais manger et qui ne partageaient pas franchement ce mode de vie. Mais après réflexion j’ai décidé d’être en total accord avec mon éthique et ma décision et j’ai arrêté de manger du poisson aussi. C’est un peu difficile quelque fois, et certaines personnes me demandent encore à l’heure actuelle si je mange toujours pas de viande (alors que je leur répète a chaque fois que c’est pour la vie et pas pour quelques temps…)

    L’entourage joue beaucoup pour ce type de changement de vie alors je te souhaite plein de courage et de réussite dans ce défi! Nous tes lectrices nous sommes là pour t’encourager !!

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 20 min

      OUiii l’entourage joue beaucoup… je me suis préparée aux quelques réflexions mais globalement ils me soutiennent 🙂
      des bisous et merci beaucoup!

  • Repondre Nicolas 28 août 2016 à 13 h 00 min

    Si cela ne modifie en rien tes performances et tes sensations pourquoi pas
    Un suivie au départ pour voir que l’on tient le coup on ne sais jamais
    Tiens nous au courant de la suite

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 24 min

      Yes je ferrai un suivi sur le lien avec le sport 😉 !

  • Repondre Mel 28 août 2016 à 13 h 01 min

    Il n’y a aucun problème à être végé et faire du sport…
    J’étais végé (je ne le suis plus depuis quelques semaines, sans être tombée dans la viande à outrance, j’en mange de temps en temps, disons que je reste végé à 90%) depuis 3ans 1/2, et je fais du sport 5 fois par semaine.
    Je n’ai jamais eu de « faiblesses » en faisant du sport, je n’ai jamais eu de carence, mes bilans étaient nickels, et pourtant je ne m’occupais pas vraiment de « compenser » les protéines (je n’aime pas les légumineuses ni le tofu).

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 24 min

      Comme quoi 🙂 !! c’est un vilain préjugé

  • Repondre Tifille 28 août 2016 à 15 h 32 min

    C’est un choix! Moi aussi j’avais arrêté de manger de la viande, mais depuis quelques années, j’en remange car j’ai trouvé des filières dans lesquelles j’ai confiance. Mais je n’en mange que très peu et je pourrais m’en passer. Par contre, impossible pour moi de ne plus manger de poisson et surtout de crustacés! Ceci dit je n’en mange pas souvent, uniquement qd je rentre chez moi en bretagne où je vais les acheter « au cul du bateau », comme on dit!
    Je suis pressée de lire ton retour sur cette expérience, qui n’en est pas une puisque tu devrais la prolonger!

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 29 min

      Oui je partagerai la suite de l’aventure veggie 😉 !

  • Repondre Flore 28 août 2016 à 16 h 39 min

    Coucou Anne , bravo pour ton initiative ! Même si comme tu dis passer de flexitarienne à végétarienne il n’y a qu’un pas c’est quand même un changement . Je suis flexi c’est à dire que je mange du poisson crustacés de temps en temps, sinon je jongle avec les protéines végétales et substitut. Je trouverais intéressant d’avoir ton point de vue plus « pro » ,avec ta formation STAPS en nutrition comme des astuces pour préparer un entraînement avant une course , des recettes ou juste ton ressenti concernant ta pratique sportive . C’est toujours chouette de te lire , bon courage !

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 25 min

      Merci Flore et je partagerai tout ça 🙂 !!
      des bises

  • Repondre Liloumei 28 août 2016 à 16 h 58 min

    Défi relevé et réussi pour moi depuis plusieurs années et j’en suis ravie, d’autant plus avant tout ce que l’on découvre ces derniers temps sur l’abattage des animaux. Bonne transition 🙂

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 26 min

      exactement, c’est vraiment écoeurant d’ailleurs :(!

  • Repondre Mel 28 août 2016 à 17 h 44 min

    Bravo pour cet engagement !
    Ce défi je me le suis lancé il y a.. 6 ans 🙂 J’étais aussi flexitarienne comme on dit et pendant des mois ça m’a trotté de franchir le pas, en me demandant si ça m’irait de ne plus du tout manger de viande , si je n’allais pas changer d’avis, si du point de vue du sport blablabla… et puis un moment je me suis documentée à donf et je me suis lancée ! Et aujourd’hui je ne me pose même plus la question de regretter, c’est mon régime et pissétou ! Les gens que je cotoie le savent, et franchement le végétarisme a tellement le vent en poupe que ça ne passe pas pour une fantaisie… surtout quand on connaît ma passion pour les animaux, bref….
    Je dis « je », mais en fait c’est mon mari et moi qui avons évolué ensemble vers ce mode d’alimentation. C’est important aussi parce que toute seule je ne sais pas si j’aurais évoluée en ce sens et sur la durée c’est quand même plus pratique pour la logistique des repas…
    Le seul point « chiant » on va dire, c’est l’insouciance de pouvoir manger où on veut et de pas se tracasser quand on est invités à manger… « ah tu es végétarienne, je vais te faire du poisson alors ! » euh…..!
    Maintenant, tu vas toi aussi te prendre les remarques débiles des omni 🙂 🙂 🙂

    • Repondre Cécile 28 août 2016 à 18 h 15 min

      euh… pas très sympa « les remarques débiles des omni »… on décide de son mode de vie/d’alimentation etc mais on ne dénigre pas ceux qui ne font pas la même chose! Personne n’a raison, on respecte les choix des autres… et on les aide à comprendre, le cas échéant, ce que veut dire végétarien/végan… ça peut en plus faire des adeptes et non des personnes qui vont encore plus se braquer.

      • Repondre Jade 28 août 2016 à 23 h 41 min

        Je ne pense pas que c’est ce qu’elle a voulu dire.
        Je suis vegan depuis 1 an et j’ai eu des phrases (même dans ma famille) du type « non mais les plantes que tu manges ont aussi des sentiments et tu les tues quand même »
        Je pense qu’on est d’accord sur le niveau intellectuel du truc.
        Mais c’est sur qu’il faut respecter tous les modes de vie, ne serait ce que pour lutter contre les clichés sectaires que les vegan et végétariens pourraient engendrer 🙂

        Bonne soirée à toutes!

        Jade

        • Repondre Mel 29 août 2016 à 8 h 58 min

          Merci pour ton com, tu m’as compris.
          J’ai eu le même genre de remarque avec la salade 😉

        • Repondre annie 29 août 2016 à 17 h 00 min

          ce sont les remarques qui sont débiles, pas les omni.

      • Repondre Mel 29 août 2016 à 8 h 55 min

        Tu as du mal lire mon commentaire, j’ai beau le relire… mais je n’ai JAMAIS dit que j’avais raison d’être végétarienne et je n’ai JAMAIS dénigré les gens qui mangent de la viande et je me garde bien de donner des leçons.
        Je ne suis d’ailleurs pas particulièrement prosélyte sur la question même si ça me fait forcément plaisir quand les gens viennent me voir et qu’ils me disent qu’ils mangent moins de viande….
        N’empêche, et ne t’en déplaise, les végétariens se prennent très souvent des remarques complètement débiles de la part des omnis (tu parles de ne pas dénigrer et de respecter le choix des autres, je suis bien d’accord ! Mais ça s’applique pour les deux parties), je ne dis pas que tous les omnis le font mais c’est très fréquent !
        « Mais alors quand tu te brosses les dents, tu tues les microbes qui sont dans ta bouche, ça ne te dérange pas ça ? »

        • Repondre Lucie lou 30 août 2016 à 8 h 03 min

          Te justifie pas, déjà parce qu’on a bien compris ton message et que sur ce point tu as bien raison ! Ensuite sincèrement et au risque d’attirer les foudres, le végétarisme est LE BON chemin à prendre, mais dans quelques décennies quand de toute façon y’aura plus rien à pêcher dans les océans (d’ici 2050) et que les générations actuelles seront de plus en plus malades et que l’homme aura compris enfin sa connerie…on y reviendra et on dira « si j’avais su »… plus on s’informe, moins on peut faire comme si de rien n’était. C’est comme tout, faut assumer ses choix !

  • Repondre charlotte 28 août 2016 à 18 h 46 min

    Super défi Anne ! Je vais suivre attentivement ton expérience: je n’achète pas de viande/poisson mais j’en mange quand je suis au restaurant ou à la cantine du boulot. Pour l’instant je ne me sens pas de devenir végétarienne car je mets déjà de l’énergie pour manger complètement bio chez moi, et mon nouveau projet est de réduire mes déchets- ce qui me fait faire pas mal d’efforts niveau alimentation donc je pense que si je devais refuser un burger au restaurant je serais un peu trop frustrée ! Mais pourquoi pas un jour, je change mes habitudes par étape, et je mange déjà très très peu de viande ! En tout cas je te soutiens complètement dans ce nouveau défi ! 🙂

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 27 min

      Mais exactement, il vaut mieux y aller par étape, car la frustration n’est jamais une bonne solution :S !

  • Repondre Kim 28 août 2016 à 19 h 25 min

    J’adore le défi que tu te lances. Tu as une bonne habitude de vie, et du courage, avec un engagement admirable. Je t’avoue (désolé, je me permet de te tutoyer, bien que je suis plus jeune que toi), que j’aimerai faire de même, vraiment. J’ai déjà réduit ma consommation de viande, n’en mangeant qu’à un repas par jour max, mais souvent m’en passant pendant 3/4 jours. J’aimerai pouvoir en faire plus, et je le ferai lorsque je serai chez moi, étudiante. Etant encore au lycée, il est difficile d’imposer ça, ce mode de vie à ma famille, qui ne le partage absolument pas (et ne tente pas trop de le partager ou de le comprendre). Alors dès la fin du lycée (plus qu’un an), je pourrai me lancer. Et je prends exemple sur toi pour certaines choses, car tu as une philosophie et un mode de vie sain, que j’admire (mais je me répète).
    Merci pour tes supers articles toujours très intéressants et utiles, et désolé d’avoir raconté un peu ma vie, ah ah (tu as le droit de t’en foutre hein ! xD).
    A bientôt.
    Kim

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 35 min

      Après il faut prendre le temps de l’expliquer sérieusement un jour où tout le monde est calme et posé 😉 !

  • Repondre Molly laPuce 28 août 2016 à 19 h 52 min

    Je trouve super ce que tu fais. Je te suivrai encore une fois avec plaisir.
    J’hésite beaucoup à passer le cap mais contrairement à toi, je mange pas mal de viande et produits laitiers

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 42 min

      ça peut toujours venir étape par étape

  • Repondre Juliette 28 août 2016 à 20 h 01 min

    Bonjour Anne, je suis ton blog depuis plusieurs années et je suis ravie de ton défi !
    Je suis moi-même végétarienne depuis deux ans et depuis je ne pourrais pas retourner à un autre régime alimentaire.

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 44 min

      Merci Juliette et bravo à toi alors 🙂 !

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 11 h 23 min

      Merci Juliette 🙂 !

  • Repondre virginie 28 août 2016 à 20 h 11 min

    Pour ma part je me definis comme flexitarienne (c la cause animale surtout qui m’a amenee a reflechir a mon alimentation)… et ca me va comme ca. Je mange de la viande ou poisson 1 a 2 fois par semaine. Pas envie de passer au vegetarisme total..me reste qqs plaisirs carnivores parfois !!! Mais je suivrai avec attention ton nouveau defi !!!

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 11 h 26 min

      Merci Virginie

  • Repondre Caroline 28 août 2016 à 20 h 13 min

    Bonjour Anne,
    Je te felicite pour ton nouveau «defi» qui deviendra je l’espere un «choix» pour la vie.
    Tes motivations montrent que tu es prête pour y arriver.
    Je suis aussi végétarienne uniquement pour le respect de la vie animale. La filière bio, (meme de producteur à consommateur), utilise les memes circuits d’abattage que le filière «classique» et ne garantit pas une consommation ethique.
    Personnellement je les limite mais je souhaite supprimer les dérivés animaux que sont les produits laitiers car ils sont source de beaucoup de souffrance. De quel droit j’envoie le petit veau à l’abattoir pour prendre le lait qui est destiné à lui et à lui seul…?
    Par contre je n’achete plus de cuir, laine, fourrure… qui sont des industries d’une grande cruauté.
    Enfin les produits (cosmetiques, produits d’hygiene pour la maison…) non testés sur animaux sont rares mais on en trouve!
    J’ai hate de te suivre dans ta démarche qui je suis sûre évoluera pour s’ameliorer au fil du temps comme beaucoup d’entre nous!
    Bravo!

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 11 h 29 min

      Coucou Caroline,
      Oui pas à pas on y arrive 😉 !!

  • Repondre Laura 28 août 2016 à 20 h 22 min

    Cela fait maintenant 5 ans que je suis végétarienne et cela ne m’a jamais empeché de faire du sport. Il y a même beaucoup d’athèles de haut niveau végétariens connus.
    Je te conseille de lire le livre No meat athlete. L’histoire d’un bloggeur américain qui a amélioré ses performances dès lors qu’il a arreté les protéines animales 🙂

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 11 h 29 min

      Ah super, je vais y jeter un oeil =) !

  • Repondre Neith 28 août 2016 à 20 h 39 min

    Beau défi que de se lancer dans ce « régime » et cela n’est que la continuité de ta formation je trouve.
    Je suis assez convaincue qu’enlever les produits laitiers, le gluten et la viande aide l’organisme à mieux digérer et à être moins intoxiqué.
    Personnellement, je mange de tout (faites ce que je dis mais pas ce que je fais). Bon je restreins ma consommation de produit laitier, j’essaye de manger le moins de gluten possible.
    Mon grand soucis, c’est que j’ai des allergies alimentaires, alors toutes les choses que vous mettez dans vos smoothies (banane, lait d’amande, certaines graines, fruits crus en général…) et les aliments remplaçants la viande et gluten (entre autre le soja-tofu, sarrasin, …) ne me sont pas accessibles.

  • Repondre Laura 28 août 2016 à 20 h 42 min

    Alors là ce défi tombe très bien pour moi. Je m’interroge depuis quelques semaines pour prendre ce chemin, mais j’ai tellement de questions et d’appréhensions ! Je te suivrai avec attention, et peut-être que ça me permettra de me décider enfin 😉

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 11 h 41 min

      Merci Laura, j’espère que ça te donnera ensuite envie d’en faire autant 😉 !

  • Repondre Alexandra Coutand 28 août 2016 à 20 h 44 min

    Coucou Anne, tout d’abord bravo pour cet article que je trouve très éclairant. J’essaie d’entreprendre la même démarche que toi depuis plusieurs mois. Chez moi je n’ai aucuns problèmes, d’ailleurs ce « régime » alimentaire végétarien me convient plutôt bien. Mais mon gros soucis c’est quand je suis chez mes parents ou avec des amis. Je me sens incomprise. Ils aiment la viande et n’ont pas du tout la culture du légume ou de quelque autre accompagnement ( à part les pommes de terre). Du coup quand avec chance je trouve des vrais légumes ils sont souvent cuits à la vapeur et pas du tout attrayants ( à moins d’y rajouter du beurre, et très honnêtement je trouve que ça dénature le goût du légume pourtant j’adore le beurre). Et quand je fais la cuisine pour eux j’ai le droit à c’était très bon maintenant on peut avoir la viande, parce que c’est bien connu un repas sans viande n’est pas un vrai repas… C’est pénible et ça m’a complètement fait lâcher mes habitudes alimentaires végétariennes quand j’étais en vacances avec eux ( sinon ça se finissait en dispute…). À tel point que je me suis sentie ballonnée et je digérais difficilement ( chose qui est complètement passée depuis mon retour). Bref tout ça pour dire que je te souhaite de rencontrer moins de difficultés et plus de compréhension de la part de ton entourage que ça n’a été le cas pour moi. En attendant j’ai repris mes habitudes et je me retrouve toujours avec ma part de viande quand je mange avec mes parents. ( et oui moi aussi je fais partie de la team j’ai 25 ans et je vais toujours chez papa maman pour les vacances et certains week-ends. Je n’en ai pas honte car même s’ils sont hyper pénibles à propos de la viande ça me permet quand même de passer de bons moments avec eux.)

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 11 h 42 min

      Aie aie.. j’espère moi aussi car ce n’est pas évident si l’entourage n’aide pas ;(

  • Repondre Mathilde 28 août 2016 à 20 h 46 min

    Belle initiative !
    Je me suis lancée ce « défi » en février 2012, je n’ai plus jamais touché à la viande depuis. Je prends doucement le chemin du véganisme, on verra ce que ça donne 🙂
    Bonne continuation.
    Bises de Montréal.

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 11 h 51 min

      Doucement mais sûrement 😉 !

  • Repondre Alison 28 août 2016 à 21 h 08 min

    Bienvenue alors! Moi pour ma part il me reste le poisson à enlever de mon alimentation car je suis extrêmement sensible à la cause animale ! Mais idem j’ai des poules qui pondent et ne couvent pas leurs oeufs donc nous les mangeons.
    En produits laitiers à part le fromage de temps en temps c’est de même. Et puis après moi aussi je consomme du miel encore un peu. Mais je n’achète plus de cuire et fait aussi attention au nombreux produits testé sur les animaux…
    Bref cela va faire que quelques mois pour ma part et mes habitudes on bougé petit à petit et même encore aujourd’hui ! donc bon courage à toi et très bon choix ❤

  • Repondre Pauline 28 août 2016 à 21 h 19 min

    Bonjour Anne,

    Un chouette article à lire !
    J’ai moi même pris cette décision en janvier, le mois des bonnes résolutions ^^
    Enfin, il s’agissait surtout de manger mieux, des produits frais, locaux, bio… Et j’en suis arrivée naturellement à ne plus manger de viande non plus.
    Aujourd’hui mon nouveau défi consiste à manger moins de sucre, du moins celui qui n’est pas contenu naturellement dans ce que je mange. Parce que bon, un bout de nougat par-ci, une tartine de crème de marron par-là, ça a beau être bio, ça n’en reste pas moins du grignotage inutile !
    La lecture du Charme discret de l’intestin m’aide également beaucoup à avoir envie de prendre soin de moi, sachant un peu mieux ce qui se trame aà l’intérieur 🙂

    Hâte d’avoir tes premiers retours !

  • Repondre Charlotte 28 août 2016 à 21 h 19 min

    Ca fait un peu prés un mois que mon copain a décidé de devenir végétarien.
    A la maison, ça ne me dérange pas du tout, au contraire même, on mangeait peu de viande chez nous donc ça ne fait pas un grand changement et ça permet de se motiver pour faire de nouvelles recettes pour varier.
    Là où ça se complique c’est au restaurant.
    Pas facile de trouver des restos qui proposent des bons plats avec viande ou poisson pour moi et nos amis/familles et des bons plats végé! Dans la plupart des cas il y a une entrée et encore, donc pas facile.
    Mais les choses évoluent, ce week end c’était burger King Marcel qui propose tous les burgers possibles en version végé avec une galette soja, très bon de l’avis de mon copain.
    Bon courage pour ta transition, tu avais déjà une alimentation de viande/poisson limitée, donc ça devrait bien se passer.

  • Repondre Vanessa 28 août 2016 à 22 h 54 min

    Ahhh j’étais sûre que tu allais y venir un jour ! Super initiative ! Je lis en ce moment le livre « le défi vegan » qui commence d’ailleurs le 4 septembre prochain et le but est donc de s’initier au véganisme pendant 21 jours. Ca me fera une petite idée de la chose. Mais je pensais quand même dans un premier temps commencer par le végétarisme et je pense qu’en te suivant ça me donnera de la motivation. Tout comme tu as réussi à me motiver pour commencer la course à pied il y a deja 2 ans de ça 😉
    Merci pour la source d’inspiration que tu représentes pour nous toutes 🙂

  • Repondre Marie GlowingYogini 28 août 2016 à 23 h 05 min

    Coucou Anne !

    J’ai moi aussi tenté un « Défi Veggie » mais je n’étais pas prête, trop frustrée, pas convaincue… bref, ça n’a pas marché et je n’ai pas « tenu » dans le sens où je me le reprochais dès que je « craquais ». Du coup, j’ai arrêté d' »essayer » voyant que ça risquait de devenir pathologique + soucis de santé qui m’ont obligés à réduire temporairement la part des glucides dans mon alimentation. Aujourd’hui, je dirais que je mange viande/poisson/oeufs 2-3 fois par semaine et c’est beaucoup plus sain pour moi (et surtout pour ma tête^^). Je ne suis pas une grande sportive, mais manger végétarien voire végétalien n’a jamais eu d’incidence sur ma pratique et ma carence en fer de cette année n’avait strictement rien à voir avec le fait que je ne mange pas de viande rouge 🙂
    Bref, je pense que le plus important est d’être bien dans sa tête avec ses choix 🙂 Bonne chance !

  • Repondre Watson 28 août 2016 à 23 h 28 min

    Article intéressant. Je ne suis pas du tout végétarienne mais toujours curieuse de m’informer.
    Merci pour la version écrite en complément de la version vidéo.

  • Repondre Marion 28 août 2016 à 23 h 39 min

    Hello!
    Chouette défi, en effet!
    C’est quelque chose qui me revenait en tête régulièrement, et à force d y penser, je me suis dit, au 1er septembre 2014, je tente l expérience pour 3 mois. Ça m a semblé très dur par rapport à la pression sociale (je n’ai pas un fort caractère, et j’ai beaucoup de mal à parler aux gens pour expliquer mes choix), mais voilà, ce qui était une expérience de 3 mois dure depuis 2 ans… mais maintenant, je suis incollable sur les différences entre la consommation d eau, où les rejets de co2 liés à l’élevage
    J’ai quand même de temps en temps des regrets sur les fruits de mer, mais l idée de manger les filtres de la mer, vu l état de nos océans me refroidi rapidement.
    Et bien bon appétit pour tous ces repas à venir!

  • Repondre Jade 28 août 2016 à 23 h 53 min

    Bonjour Anne,

    J’applaudis ton défi!
    Je pense que tu es bilingue donc je te conseille de consulter le site « no meat athlete  » il regroupe de nombreux athlètes végétarien ou vegetalien et plein de conseils pour les athlètes d’endurance car nous avons des besoins plus spécifiques.
    Je suis vegetalienne depuis 1 an moi même et tout se passe très bien. Même la colocation avec des amateurs de viande (qui ont bien diminuer leur consommation aussi ! )

    J’en profite aussi pour te souffler l’idée: si tu souhaites un jour venir à Montreal tu es la bienvenue ! 😀 on peut courir aussi en hiver !

    Bonne continuation !

    Jade

  • Repondre Myriam 29 août 2016 à 9 h 21 min

    Bravo pour ta décision!
    C’est un pas qui me tente depuis quelques temps mais que j’ai du mal à franchir.. Et pourtant, depuis l’âge de 10 ans jusqu’à 30 ans je n’ai pas mangé de viande (mais du poisson oui), d’abord car depuis petite je n’ai jamais aimé ça et ensuite car je suis aussi sensible à la cause animale. Mais je n’ai pas vraiment géré mon alimentation en conséquence et j’ai eu beaucoup de carences. Donc j’ai réintroduit un peu de viande dans mon alimentation, surtout que j’ai épousé un carnivore!
    Mais depuis quelques temps, la question du végétarisme revient me tarauder, pour les mêmes raisons que toi: respect de la vie animale, de l’environnement, de ma santé.. Mon compromis pour l’instant est de ne boire que des laits végétaux, et d’acheter viande et poissons uniquement bio, et nous n’en mangeons pas tous les jours (3 fois par semaine)
    Mais je rejoins Cécile, je ne me vois pas cuisiner 2 repas séparés pour mon mari et moi, le soir après le boulot et la séance de sport 🙂 Donc en attendant de le convertir à ma cause, je continue de faire mon propre mix 🙂
    En tout cas, je te suivrai avec plaisir dans cette nouvelle aventure!!

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 44 min

      C’est vrai que dans la famille ce n’est pas évident de jongler entre les envies/goûts/motivations de tous !

  • Repondre lathelize 29 août 2016 à 10 h 01 min

    Bravo pour ce nouveau défi! Je suivrai ton expérience de près.
    Je suis végétarienne depuis 14 ans. J’ai eu 2 enfants pendant ce temps là. Je suis sportive, n’ai pas de carence ET je suis cadre dirigeante d’une entreprise.
    Ce qui est compliqué : les déplacements et repas d’affaire, où annoncer qu’on est végétarien pose toujours un problème et une déferlante de commentaires désagréables. Et la famille, en l’occurence ma belle- mère, qui pense que je maltraite mon mari (végétarien depuis 1 an) et ses petits-fils (flexitarien). 😉
    Mais bon, bref, rien de bloquant!

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 44 min

      Comme quoi !!

  • Repondre cyrielle 29 août 2016 à 10 h 30 min

    Bon courage pour ce nouveau défi dans ta vie de sportive et de femme!

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 40 min

      Merci Cyrielle

  • Repondre élise 29 août 2016 à 11 h 45 min

    Bonjour,

    Bon courage dans ton nouveau défi, mais cela ne me semble pas trop difficile à tenir puisque que tu es déjà bien engagée dans cette voie!!
    Ce qui me fait un peu grincer des dents et notamment dans les commentaires, c’est la défense de la cause animale. je mange de moins de moins de viande, plus par gout que par conviction. Je suis issue d’une famille d’agriculteur, mon frère a repris l’élevage laitier et élève des veaux pour la viande et c’est un combat permanent, il fait de l’agriculture résonnée. J’ai l’impression qu’avec toutes les vidéos choc qui circulent, on mélange tout, certes il y a des conditions d’élevage affreuse pour la cause animale qu’il faut dénoncer, mais il ne faut pas tout mélangé et diabolisé. N’oublions pas que nous avons besoin de nos agriculteurs.

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 42 min

      Coucou Elise,
      ce n’est pas en devenant végétarienne que j’insulte les petits producteurs ou que je les diabolise attention, la preuve puisqu’avant j’y trouvais de la viande de qualité.

  • Repondre Aurore 29 août 2016 à 12 h 45 min

    Super défi Anne!
    Moi aussi ça fait plusieurs mois que j’ai réduit drastiquement ma consommation de viande, et depuis 1 mois j’ai passé le pas du végétarisme. Au début c’est pas toujours simple lors des restos entre amis, des apéros ou des repas de famille mais finalement on trouve toujours une solution 🙂
    J’ai également découvert de nouvelles recettes comme les steak végétariens fait maison, un véritable délice!
    Finalement il s’agit de trouver de nouvelles habitudes alimentaires pour ne pas avoir de carences, mais une fois qu’on a trouvé tous les aliments nécessaires c’est vraiment une superbe expérience de vie, et notre corps nous en remercie! Adieu boutons, inconfort de digestion et ventre gonflé après les repas!

    En tout cas courage pour ce défi, et n’hésite pas à partager tes bonnes adresses si tu trouve des Resto sympa sur Montpellier 🙂

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 42 min

      Merci beaucoup Aurore et je n’y manquerai pas !

  • Repondre Margaux Lifestyle 29 août 2016 à 13 h 07 min

    Hello Anne ! Etant moi-même en pleine réflexion sur ma consommation de viande (je ne manque jamais de poisson et comme toi, j’ai banni le lait de vache), ton expérience et tes retours me seront plus que profitables. J’ai déjà nettement changé ma façon de m’alimenter mais je ne crois pas que je sois encore prête à faire le « grand saut » dans le végétarisme… J’espère pouvoir m’inspirer de quelques unes de tes recettes 😉 De plus, je n’ai pas envie que ma démarche s’arrête à ce qui se trouve dans mon assiette. La santé passe aussi par les cosmétiques, les produits ménagers… Et cela fait beaucoup à gérer… et un peu peur aussi ! Surtout quand on prend conscience de l’impact de nos actions sur notre santé mais aussi sur notre environnement… Bref, je préfère y aller petit à petit.
    Vraiment hâte de voir la suite de tes aventures !

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 43 min

      Je crois qu’il faut y aller par étapes, quitte à cela prenne plus de temps mais il ne faut pas générer de stress ou de frustration !

  • Repondre Sarah 29 août 2016 à 15 h 38 min

    Ce défi ne m’étonne pas venant de toi. Pour ma part, je mange un jour sur deux sans viande depuis pas mal de temps mais j’aime vraiment BEAUCOUP la viande et, surtout, ayant un métier physique + beaucoup d’heures de sport par semaine, j’ai du mal à me dire qu’un flan de courgette suffirait à mes apports énergétiques…

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 39 min

      Non un flan courgettes c’est sûr que çå ne suffirait pas mais la viande peut largement être remplacée 😉 !

  • Repondre Audrey 29 août 2016 à 15 h 49 min

    Yeaaah ! Bravo pour ton défi, qui je l’espère deviendra ton régime alimentaire de base 🙂
    C’est super en tout cas de faire par de ta décision publiquement, sachant que ce n’est pas toujours super bien vu (malgré les tous pleins de commentaires positifs au dessus du miens).

    Si tu veux rajouter un peu de lecture sur le thème, je te conseil le « Eat and Run » de Scott Jurek, qui est un ultra marathonien et vegan. La preuve que les protéines animales ne sont qu’un détail (ou une légende) pour performer.
    (Et il y a pleins de recettes dans ce livre :))

    J’espère qu’on verra plus d’articles nutrition/alimentation sur ton blog du coup, c’est une partie qui m’intéresse beaucoup et que tu as eu l’air d’avoir adoré lors de ta formation.

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 38 min

      Ahhh j’irai le lire alors, mais comme quoi, c’est tout à fait possible 🙂
      Oui j’en partagerai plus…car c’est vraiment devenu une petite passion lol

  • Repondre Marie 29 août 2016 à 16 h 21 min

    Je me réjouis de lire tes prochains billets sur le sujet 🙂 Par contre, le végétarisme (véganisme), c’est un curseur que l’on choisit de modifier, il y en a plein d’autres, par exemple, je suis flexitarienne mais j’essaie de jouer sur le curseur environnement en général, pas seulement pour l’alimentation mais aussi dans mes choix de vie, voyages, vêtements, habitat, transports en commun, etc. Si la cause animale me touche aussi, il n’est pas question pour moi de polluer la planète pour arriver à cet ‘objectif’. C’est ça qui m’agace toujours un peu dans la ‘militance’ veggie/vegan, le principal, c’est de réfléchir à ses choix et la ‘vérité’ est un peu entre tous nos comportements, de faire au mieux, au maximum, de là où l’on est. Je ne sais pas si je me suis bien exprimée… mais ta phrase ‘vous convaincre’ m’a euh… un peu agacée. Sans rancune, hein ? 😉 Et bon challenge !

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 37 min

      Je ne crois qu’il faut surtout arrêter de jeter la pierre sur les uns ou les autres.
      Lorsque l’on croit en ce que l’on fait, on cherche toujours à convaincre et il n’y a pas de mal à ça.
      On peut tous faire des efforts pour protéger l’environnement, comme tu dis, chacun son curseur. Il faut juste se respecter. Pour rappel, seuls les vegans… sont des militants 😉

  • Repondre Paige 29 août 2016 à 16 h 26 min

    Coucou Anne, dur dur de lancer un tel sujet. J’en avais fait un sur mon blog, ou j’expliquais que je limitais ma consommation aussi. Néanmoins je ne me prive pas de viande. Notamment en ce moment en vacances j’en mange quotidiennement, trop dur de resister à la pancette corse;)
    Bravo pour ce grand pas !

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 34 min

      MErci Paige 😉 !

  • Repondre Anissa 29 août 2016 à 21 h 28 min

    Coucou Anne, super ton article. Moi aussi je suis en pleine phase de questionnement. Pour les mêmes raisons que toi (santé, environnement et bien être animal) je souhaite passer au végétarisme. A la maison ca ne me pose aucun soucis. J’ai peur de ne pas y arriver une fois sortie de chez moi. Mes amis ne mangent que de la viande, au restau pas de plat végétarien et le pire c’est le regard des autres. J’ai beaucoup de déplacements avec mon boulot dans de petites villes avec peu de possibilités pour se restaurer le midi et j’ai peur de devoir fair la diète pendant plusieurs jours. Bref, je vais aussi tenter le défis en espérant avoir encore une vie sociale après.
    Question bête mais de ton côté qu’en est-il du beurre et de la crème fraîche ? Ton intolérance au lactose ne te permets pas d’en consommer ? Après avoir vu comment son traitées les vaches laitières j’ai aussi envie d’écarter ses produits de mon alimentation (je précise que je ne consomme plus de lait depuis longtemps).
    Merci pour ta réponse ! Bises Anissa

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 33 min

      Coucou Anissa,
      quand tu es végétarien tu peux consommer des produits laitiers, personnellement, je ne le fais pas à cause de mon intolérance au lactose 😉 !

  • Repondre Lucie lou 30 août 2016 à 7 h 44 min

    Que je suis heureuse de voir que certains mythes s’effondrent comme celui qui a la peau dure : les non-mangeurs de viande sont carencés (C’est bien tout l’inverse ! ). Alors que les protéines animales sont en réalité des protéines végétales qui transitent dans les intestins des animaux en concentration. Cela fait deux ans que j’ai drastiquement diminué ma consommation (1 fois par semaine max) mais ça n’était pas suffisant, une fois qu’on connait les conditions d’élevage, d’abattage, qu’on a lu Sfar (Faut-il manger les animaux?)…on ne peut plus fermer les yeux…Manger les animaux c’est une question sanitaire, éthique, morale et écologique. C’est urgent…Bref j’ai enfin décidé d’abaisser les œillères, je ne mange plus d’animaux depuis un mois et je me sens libérée de la honte…même si c’est une toute petite pierre portée à l’édifice ! Alors bravo Anne c’est avec de beaux porte-parole comme toi que les choses bougeront ! 🙂

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 32 min

      Exactement, après quelques lectures, devenir végétarien tombe sous le sens !

  • Repondre Lucie lou 30 août 2016 à 7 h 50 min

    Edit : Jonathan Safran Foer pour la référence !

  • Repondre Nousse 30 août 2016 à 17 h 23 min

    Bravo! Ça fait deja deux ans que je me suis lancee le defi 😉 (vegetalienne depuis un an et dix mois, et vegetalienne depuis huit mois)

    • Repondre Nousse 30 août 2016 à 17 h 26 min

      Le vegetalisme n empeche pas les perfs: 1h34 au semi pour moi.. 😉

      • Repondre Anne 31 août 2016 à 13 h 14 min

        Et oui, bien d’accord, même au contraire 😉 !

  • Repondre Sophie F. 31 août 2016 à 9 h 27 min

    J’ai franchi le pas du végétarisme il y a trois ans, motivée par une amie grande sportive et motivée aussi par la cause animale. On m’avait parlé du bien-être que procurait une telle alimentation, mais je ne m’attendais pas à de tels bienfaits ! A l’entrée dans la quarantaine, je commençais à prendre un peu du bas-ventre et j’étais souvent ballonnée. Et bien, en quelques semaines, ces désagréments que j’associais à l’approche de la ménopause ont totalement disparu : j’ai retrouvé un ventre bien plat et mon transit intestinal s’est considérablement amélioré. De toute évidence, avec tes superbes abdos (« 80 % diet / 20 % exercise »), tu ne consommais déjà pas beaucoup de viande rouge et de charcuterie, alors ta transition vers le végétarisme total n’en sera que plus facile !

    • Repondre Anne 31 août 2016 à 13 h 14 min

      Coucou Sophie
      ça fait plaisir à lire ce genre de retours 🙂
      Et oui tu as bien raison j’avais déjà une alimentation assez pauvre en viande et charcuterie, je ne me fais pas trop de soucis pour la transition. Le poisson est ma bête noire
      des bises !

      • Repondre Sophie F. 1 septembre 2016 à 8 h 29 min

        Si tu craques encore pour du bon poisson issu de la pêche artisanale, ce n’est pas grave ! C’est une consommation saine, écologique et relativement respectueuse de l’animal. A l’inverse de la viande rouge industrielle qui cumule tous les défauts en matière de nourriture carnée : maltraitance animale, lourd impact sur la planète et dommages pour la santé. Bises

  • Repondre Charly 31 août 2016 à 15 h 39 min

    Hey,
    Je viens de voir ton défiveggie ^^ et en fait je me suis fait un peu les même réflexions depuis une petite année et donc depuis lundi je me suis lancée dans le « végé » sauf pour le poisson que je vais garder quand même un minimum je pense
    Voilà voilà
    Enjoy 😉

    • Repondre Anne 31 août 2016 à 20 h 31 min

      Ce n’est pas vraiment végé alors si tu inclus encore le poisson 😉 !

      • Repondre Charly 31 août 2016 à 21 h 41 min

        Je sais je vais essayer de m’en passer, pour l’instant ça va mais bon, cas ou :/ ^^

  • Repondre Prisca 1 septembre 2016 à 10 h 31 min

    Salut Anne,

    C’est super que tu aies fait ce choix et que tu le partages avec tes lectrices. Je pense que c’est une initiative tout à fait honorable. Pour ma part la transition fut douce, (j’ai d’abord arrêté le porc et le bœuf puis le poulet et enfin le poisson) et c’est ce qui a rendu le process facile, sans manque ni frustration 🙂
    ça fait plaisir que tu partages cette initiative ici, j’espère que tu en inspireras beaucoup à en faire autant !

    Bises !

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 21 min

      Coucou
      OUi j’espère donner envie à d’autres de suivre le même processus, doucement mais sûrement, on le vit mieux..même très bien =D!

  • Repondre Coralie 2 septembre 2016 à 11 h 16 min

    Bonjour Anne,
    Première fois que je lis une de tes rubriques et celle-ci m’interpelle car comme toi, je songe également à me tourner vers une alimentation végétarienne. Dernièrement; cet été, j’ai vraiment fait beaucoup d’écart et je l’ai ressenti sur tous les plans, me sentant en permanence fatigué… après des nuits de sommeils de 9h. Je sais que cette fatigue est dû à mon alimentation et j’ai envie de changer. Ce mois là je vais tester une cure So Shape et en parallèle j’ai envie de supprimer la viande et le poisson de mon alimentation. Pour les même raison que celles que tu as cités. Je vais donc de ce pas jeter un oeil sur le site que tu as cité. Merci pour ton post. Je compte bien en lire beaucoup d’autres.
    Une belle journée à toi, et bon courage dans ta quête de végétarisme.

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 30 min

      Merci beaucoup Coralie !

  • Repondre sheenaa 2 septembre 2016 à 21 h 30 min

    Tu devrais y arriver sans trop de difficultés, surtout si c’est par conviction. Ce type de choix est impossible pour moi, j’ai une relation bien trop complexe avec la nourriture!

    Je m’interroge depuis longtemps sur une chose, j’ai du mal à trouver des infos parlantes, mais toi qui une base un peu plus scientifique en nutrition, dis moi…Quels sont nos besoins journaliers en protéines à l’âge adulte? C’est vrai, on a tendance à vouloir manger steak par jour, mais en a t-on vraiment besoin??

    Autre chose: comment on gère ce choix alimentaire quand on est enceinte?

    J’espère que tu répondras, maintenant ou plus tard dans une vidéo! Je me répète, c’est un choix que je ne pourrai jamais faire (en plus j’aime trop la charcuterie), mais ça m’intéresse vraiment d’avoir des infos sur le sujet!

    • Repondre sheenaa 2 septembre 2016 à 21 h 35 min

      Ah oui, et sinon, j’en étais sure pour le défi que tu avais annoncé! 😉

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 30 min

      Je pense lorsque tu es enceinte, ton médecin traitant peut te conseiller mais je ne vois pas en quoi tu serais carencée dans cette situation.

  • Repondre Mlle Colibri 3 septembre 2016 à 20 h 20 min

    Bravo pour ce défi ! Je suis sportive et végétarienne depuis 3 ans et demi et cela a été vraiment le déclencheur pour moi vers un mode de vie plus sain. Je me sens droite dans mes bottes (ou baskets ^^) et ça m’a fait le plus grand bien. =)
    Le rapport à l’alimentation est assez personnel et je trouve ça très courageux que tu nous partages cela car ça peut vite partir en pugilat. Je te souhaite de réussir ta transition dans la team veggie =D

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 28 min

      Oui c’est un peu la difficulté quand on en parle… tout le monde se tape dessus à la fin !

  • Repondre Laurie 4 septembre 2016 à 9 h 54 min

    Bonjour Anne,

    C’est vraiment chouette de partager avec nous cette évolution de tes choix de vie.
    Je suis également végétarienne et active (plus que sportive) et ce choix est très intéressant tu vas découvrir de nouveaux aliments, de nouvelles associations et pour ma part c’est toujours un plaisirs de discuter avec les personnes que je rencontre.
    Je te conseille le livre je choisis les protéines végétales de lylian le goff c’est un livre qui permet de bien comprendre l’équilibre nécessaire entre céréales et légumineuses.
    Bonne découverte avec ce nouveau défi!

    Laurie

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 25 min

      Coucou Laurie et merci j’irai jeter un oeil sur cet ouvrage =D!

  • Repondre coupdecoeur2guena 4 septembre 2016 à 17 h 30 min

    Bonjour Anne,

    Je trouve cela bien surtout pour la planète mais au niveau de la vie sociale par exemple il est compliqué d’être végétarienne. Quand il s’agit de dîner avec des amis ou simplement de cuisiner chez soi, il est difficile de remplacer certains aliments par autre chose que de la viande! Je ne mange plus de viande rouge ou très peu depuis longtemps et en effet, cela ne me dérange pas du tout

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 23 min

      Je trouve pas qu’il soit difficile de remplacer la viande, par contre je comprends que lorsque l’on est invité, cela peut être un problème, mais rien n’est insurmontable =D !

  • Repondre Méryl B.........n 7 septembre 2016 à 19 h 46 min

    Je viens de réaliser que je n’avais pas commenté cet article alors qu’il me parle tout particulièrement… et ce parce que je me reconnais dans ce que tu écris. Pour des raisons de santé, je ne consomme pas de produits laitiers, et la viande et le poissons je les consomme que très occasionnellement, jamais chez moi.
    En fait, j’en consomme uniquement lorsque je suis invitée, histoire de « simplifier » la vie à mes hôtes (vu que déjà, ils doivent faire sans produit laitier…), et quand je suis chez mes grands parents (grand père ancien boucher, c’est l’incident diplomatique assuré ^^), mais j’aimerai arrêter complètement ma consommation. Il faut que je réfléchisse à des solutions (autres que « j’amène le plat » ou « une salade ça ira bien ») pour quand je vais chez des amis….

    En tout cas je vais suivre ton défi avec plaisir!

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 0 h 21 min

      C’est vrai qu’en terme de vie sociale c’est bien difficile de faire accepter « ce régime »

  • Repondre Julie 20 septembre 2016 à 14 h 55 min

    Super bonne nouvelle pour moi, je vais suivre tes idées de recettes, pas toujours facile avec le sport !

  • Repondre Lo / Love & Spices 4 octobre 2016 à 17 h 40 min

    Coucou Anne,
    Super article ! Je trouve toujours fascinant de voir toutes les façons possibles de se lancer dans le végétarisme. Pour ma part, j’y pensais depuis des années, je ne me sentais pas à l’aise avec le fait de manger de la viande mais je ne me sentais pas capable d’arrêter. Finalement, il a fallu un semestre d’études au bout du monde (donc coupée de mes habitudes) et une coloc végétarienne qui se trouvait être l’antithèse du végétarien culpabilisateur que je me figurais. Ca + le visionnage de Cowspiracy, ça m’a donné envie de me lancer un défi : un mois sans viande. Le fait de délimiter la chose dans le temps et de « m’engager » (en quelque sorte) auprès de quelqu’un (ma coloc) sont, à mon avis, les deux facteurs qui m’ont permis de me lancer pour de bon… et finalement, au bout d’un mois, pour rien au monde je ne voulais recommencer à manger de la viande – je me sentais tellement mieux sans ! Mon frère, lui, se moquait de moi et a finalement connu le même destin, lui en remontant petit à petit à la source après avoir vu un reportage sur l’industrie laitière… ^^
    Merci pour cet article, du coup, et j’ai hâte de savoir comment ça évolue pour toi 🙂 je n’ai même pas envie de te dire « bon courage » mais plutôt « profite bien » parce qu’une fois qu’on est lancé et qu’on sait faire ça bien, on se demande comment on a bien pu faire autrement avant, je trouve !
    PS – Je suis un peu jalouse de ne pas avoir mes propres poules 😉

  • Repondre Jennifer 18 octobre 2016 à 12 h 34 min

    Hello Anne, je réagis à ta comparaison avec l’allergie à l’arachide (5’45) car j’y suis allergique. Et bien figure-toi que dans 1 cas sur 2, cela agace aussi le restaurateur, qui bien souvent n’en mesure pas la gravité. Un restaurateur m’a même dit cet été : « quand on est allergique, faut pas aller au restaurant », mais c’était un cas vraiment extrême (il m’avait d’ailleurs servi une assiette contenant de l’arachide mais « prenait très au sérieux les allergies alimentaires »). Tout ça pour dire qu’ en fait, quand on n’est pas un consommateur lambda qui « ne pose pas de problèmes », on passe malheureusement bien souvent pour la relou de service à sans cesse devoir se justifier et se méfier. C’est très fatiguant, c’est clair, mais ça a quand même l’air de changer tout doucement, mais sûrement. Bisous

  • Repondre Chô 18 octobre 2016 à 15 h 17 min

    Vidéo très intéressante, vivement les autres sur le même sujet ! J’aimerais allez vers une alimentation plus VG mais j’ai peur de pas y arriver toute seule, il faudrais quelqu’un pour m’épauler et me conseiller ! J’ai peur de ne pas être assez calée, ou au contraire de manger trop calorique….

  • Repondre refi 5 janvier 2017 à 12 h 43 min

    Je suis prête à lancer ce gros défi « de vie ». 🙂