Compte-Rendu: Odlo Crystal Run 10km

21 février 2016 - Running - 16 commentaires

Hi,

odlo crystal run avis

Dimanche dernier, je participais avec plaisir avec ma deuxième course de 2016… en plein coeur de Paris !! A cause de l’état d’urgence, de nombreuses courses ont été annulées. Résultat, j’avais bien peur que ça soit le cas aussi pour celle-ci.  Heureusement, nous avons bien pris le départ ET le jour de la St Valentin.

Néanmoins, l’organisation a été stricte sur le départ. D’ordinaire pour une course de -5000coureurs, nous partons quasiment tous en même temps, à quelques minutes près entre quelques vagues. Pour la Odlo Crystal Run, les départs étaient espacé de 15min entre chaque SAS, autant vous dire que le premier départ a été donné vers 10h15… et le dernier à 12h30 !

Même si cela enlevait un peu de convivialité, je crois, malheureusement, que, par les temps actuels, c’était bien plus sérieux pour notre sécurité… Mais restons positives hihi !

J-1: retrait des dossards

Pas de village avant le jour de la course, nous avons donc retiré nos dossards à l’Intersport de Rivoli, proche finalement du départ (place de l’Hôtel de Ville). Le retrait a vraiment été très simple, rapide, efficace. Je suis plutôt contente du racepack sans aucun chichi que nous avons reçu :

  • Enveloppe avec le dossard + épingles à nourrices (YESSS)
  • Petit bonnet Odlo Crystal Run

Ni plus ni moins. J’aime de plus en plus aller à l’essentiel pour mes dossards et je reconnais être, de fait, moins sensibles aux goodies (échantillon, magazines and co). Résultat, moins il y en a, mieux c’est 🙂 !

odlo crystal run avis

Jour-J:

Le réveil n’est pas trop difficile puisque notre départ n’est qu’à 10h45 (je n’ai jamais pris le départ d’une course si tard) donc nous nous dirigeons doucement mais sûrement vers le village de la course, en mode gros igloo, station de ski et sport de montagne. Nous rejoignons nos amis et nos équipes #Dubndidu presque au complet. Il ne fait ni trop froid ni trop chaud, juste ce qu’il faut. On croise juste les doigts pour que la pluie ne s’invite pas (même si on commence à avoir l’habitude de courir avec le vent, la pluie, la grêle ces derniers jours !!!)

Matthieu et moi nous nous sommes inscrits dans le SAS Cabri (47min). L’organisation avait vraiment misé à fond sur la thématique hivernale. En outre du bonnet, toute l’ambiance faisait écho aux jeux d’hiver : fausse neige, sapins, glaces, bonhomme de neige, grizzli, rennes… ravitaillement en fondu, tartiflette, vin chaud. C’était plutôt amusant (un peu moins la neige = mousse = glissant) pour coller jusqu’au bout au thème

odlo crystal run avisodlo crystal run avis

Heureusement pour l’organisation, il ne faisait plus aussi chaud qu’en janvier. Ils ont eu de la chance avec l’hiver hyper doux que nous avons cette année car quelques jours auparavant, j’avais encore pu courir en t-shirt mine de rien 😛

Personnellement, je trouve cela plutôt cool comme thématique car il y avait vraiment moyen de bien s’amuser si vous y participiez en équipe !

Notons que même si cette fois-ci nous avons bien eu des épingles pour les dossards, Matthieu et moi avons pensé au fameux PORTE-DOSSARD. Cette petite chose vraiment mais alors vraiment pas sexy est hyper pratique et surtout évite d’abimer nos vêtements de sport. D’ailleurs, ma tenue était bien plus chaude pour ma première course de 2016, la prom classic. C’était tellement étrange de porter un leggings pour une course officielle. Je privilégie tout le temps le short. Je reconnais que cette fois-ci, je n’avais juste pas la volonté de résister un peu au froid et surtout, je n’avais pas un objectif réel de chrono, vive le confort dans ces cas-là !

Au passage et en parlons de look, j’ai pu tester cette fameuse veste Odlo. Je vous ai montré THE innovation sur mon Snapchat (Suivez-moi: AnneDubndidu): un trou dans la manche pour laisser apparaitre votre montre. Hyper bien pensé. En hiver, je porte toujours ma montre au-dessus et parfois avec toutes les couches, c’est limite si je ne peux plus la fermer. Là, finito, vous pouvez la mettre sous votre veste sans problème, puisque cette petite ouverture peut tout de même vous permettre de suivre votre run sur votre montre.

Je suis fan vraiment, j’adore quand on pense vraiment à notre utilisation de coureur 😛

compte-rendu odlo crystal run

 La course:

Je m’éparpille un peu et ne vous parle même pas de l’essentiel: ces fameux 10km. Le parcours était plutôt sympa puisqu’il s’agissant de longer les quais de Seine. C’est exactement le même itinéraire qu’un petit bout du marathon de Paris. Autant vous dire que cela m’a rappelé des souvenirs, pas hyper bon non plus car j’avais détesté cette partie-là où tu passes de temps dans les tunnels à monter/descendre.

Néanmoins, on peut considérer le parcours plutôt comme « roulant » = plutôt plat donc très bien pour y décrocher un record (je crois que ça a été le cas de nombreux participants YEAHHH).

Personnellement, je vous l’ai déjà expliqué, pour cette première partie de l’année, j’ai fait une croix sur les records. Trop de fatigue, pas assez de sommeil, beaucoup de stress. Je ne dis pas que je ne me donne pas durant les courses, j’essaie, mais je ne me sens pas frustrée si je n’y arrive pas, je sais où sont mes priorités.

odlo crystal run avis

On s’élance avec un peu de retard à quasiment 11h après un échauffement qui me laisse un peu dubitative (des étirements ???!). Le départ se fait à travers de la neige…enfin de la mousse. Autant vous dire que j’ai très peur de glisser, mais l’ambiance est plutôt bonne ! Je rentre tout de suite dans mon rythme, c’est vrai que nous piétinons, slalomons un peu au début mais rien à voir avec d’autres courses. Les niveaux des SAS sont donc vraiment respectés.

Malheureusement les quais de Seine que nous empruntons ne sont pas fermés… c’est-à-dire que nous croisons d’autres coureurs, des vélos, promeneurs en sens inverse, un peu gênant. Heureusement, l’atmosphère « les bronzés font du ski » est bien là. J’adore les coureurs qui parviennent à mettre l’ambiance dans les tunnels hihi.

Je me sens plutôt bien dans mon rythme, je ne suis pas dans le rouge, je sais que je peux faire un peu plus mais ce n’est pas vraiment l’objectif, je cherche à rester « dans un seuil » « juste ce qu’il faut » et de tenir jusqu’au bout.

Passer le 5eme km, je me dis qu’il faudrait peut-être que j’accélère car je me sens vraiment bien. Sauf que…patatra, le ravitaillement à mi-chemin est en fait à l’image du thème « hivers/gourmand/fromage ». On nous offre de l’eau, du pain d’épice et du chocolat. Pas de sucre, pas d’orange (ni même de clémentine… je ne sais pas ça reste dans le thème). Je comptais dessus pour avoir un petit coup de fouet et remonter le rythme. ça m’agace, à force je devrais le savoir et ne plus compter sur l’organisation. Mais là, c’est vraiment la dernière fois que je fonctionne là-dessus.

odlo crystal run avis

Qui veut de la tartiflette ?

Les derniers km ne sont pas fatigant et inconfortables, mais bon je me sens un peu frustrée de ne pas pouvoir accéléré comme je l’aimerais et d’avoir un coup de mou.

En tout cas, je me plonge dans l’ambiance, tape dans la main d’un YETI (rien que ça) et d’un bonhomme de neige. Je me marre bien en lisant les messages et citations hivernales « Dernier virage avant la tartiflette … » quelques paroles de la Reine des neiges que je n’oserai écrire au risque d’avoir à nouveau sa super chanson dans la tête.

Gros bonus, le soleil fait même un apparition… LE GRAAL

Je passe la ligne d’arrivée en 48min44 en petite hypoglycémie qui va devoir attendre car le ravitaillement de fin est un peu décevant : un verre d’eau et une barre de céréales… bah oui car moi le vin chaud et la tartiflette, c’est pas trop trop mon truc. Matthieu a la main lourde lui dessus. Même si ça ne me correspond pas, je trouve cela tout de même hyper cool de mettre ça en place et d’aller jusqu’au bout du « délire » hivernal.

IMG_0869

J’ai eu un peu chaud en leggings et veste = petit regret 

Malheureusement, je n’ai toujours pas mon temps officiel car ma puce n’a pas fonctionné. J’ai contacté les chronométreurs qui doivent me faire un retour (hypothétique..). Mon résultat est donc le temps réel (celui total de mon SAS (heure de départ 10h45 et heure d’arrivée du dernier) et non mon temps officiel. Je suis un peu déçue, c’est la première fois que ça m’arrive (Matthieu a déjà eu ce soucis 2 fois) surtout qu’avec les nombreux tunnels je ne sais pas si le temps de ma montre peut être fiable. ça m’aurait permis de me jauger car je me suis sentie très à l’aise dans mon rythme. J’aurais ainsi pu mesurer mes progrès grâce au début de la préparation du Marathon de Brighton.

Bon pas grave car de toute manière, je suis aussi hyper deçue de la médaille… Nous en avons pas eu en fait. Nous avons eu droit à une petite chaufferette et un pins « bravo ta première étoile »… toujours la thématique machin bidule l’hiver, la neige… Mouais bon.

>> J’ai été invitée par l’organisation, ainsi que toute la team #Dubndiducrew donc je n’ai pas payé le dossard mais sachez que les prix étaient assez élevés pour cette course…de 30 à 40 euros pour les derniers inscrits. Alors c’est vrai que l’organisation a joué à fond le thème hivernal mais l’absence de médaille, un ravitaillement pas…hyper adapté aux réels besoin (oui à la tartiflette si on peut aussi avoir des bananes, des oranges… là le coup du 1 verre 1 barre de céréales et bye). Mouais bof.

Cela dit, si vous avez envie de faire une course de 10km au coeur de Paris ET au coeur de l’hiver, je vous la recommande. Le parcours est facile, l’ambiance au rendez-vous. Je crois même que ça serait une parfaite course pour « débuter » si vous en avez jamais couru.

Avez-vous participé à une course récemment ? à la Odlo Crystal Run ? Racontez-moi 😉

à très vite

PS: encore plein de bises à toutes les coureuses que j’ai pu croiser 🙂 ! Si vous voulez connaitre mon prochain calendrier de course, ça se passe par-là >>

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 commentaires

  • Repondre Larry Cow Ver 21 février 2016 à 12 h 39 min

    Ohh le petit chat il voulait aller courir !! ^^

  • Repondre Fanny 21 février 2016 à 12 h 45 min

    J’avais hésité à faire cette course ou celle de Vincennes la semaine précédente vu que les prix n’étaient pas du tout les mêmes… Finalement une petite blessure à eu raison de moi et ça n’a été ni l’une ni l’autre préférant ne pas trop forcer à l’approche du semi de Paris.
    Si elle a lieu l’année prochaine je la ferai peut-être, surtout s’ils améliorent un peu la course !

  • Repondre Olivia 21 février 2016 à 19 h 19 min

    L’ambiance avait l’air super chouette ! Ça change je trouve ! 🙂 Mais c’est vrai que ce prix c’est abusé… Surtout pour servir de la tartiflette en plein effort ^^
    Je suis allée jeter un coup d’œil à ton calendrier de courses du coup et j’ai vu que tu vas participer au semi de Marseille le 20 mars ! Est ce que tu souhaites faire un petit groupe DubndiduCrew ? Moi je fais le 10km ce jour là 🙂 J’ai proposé aux filles du crew de Montpellier de me rejoindre mais pour le moment je n’ai pas eu de réponses. En tout cas ce serait chouette de se retrouver ce jour là, pour se motiver peu importe la course qu’on a choisi et faire un brunch d’après course ensemble avec plusieurs personnes ! 🙂

  • Repondre Amandine 21 février 2016 à 19 h 29 min

    Je te rejoins sur pas mal de points, j’ai heureusement gagné mon dossard parce que pour un premier 10km organisé par Odlo, nous pouvons nous dire que le prix est à l’image de la marque, soit, mais alors les prestations doivent être à la hauteur.
    Le seul point sympa a été le parcours. L’échauffement du début inutile, la musique et le bide énorme de l’animateur avant le départ, le ravitaillement lourd, et pour clôturer le tout, un Pin’s à la place d’une médaille. Quelle déception entre le marketing autour de l’event et l’event en lui-même. Bref l’année prochaine Odlo ce sera sans moi.

  • Repondre Kotkaa 21 février 2016 à 19 h 48 min

    Hâte que les courses commencent dans ma région. Je prévois aussi le Marvejols-Mende, gros Challenge même si en lozerienne/auvergnate le dénivellé je connais. J’aurai besoin de conseils de prépa en temps voulu j’irai sur ton post à ce sujet. J’espère avoir l’occasion de t’y croiser !

  • Repondre BearlyThere 21 février 2016 à 21 h 14 min

    Cette course aura été mon premier 10 km et mon premier parcours de la saison. C’est le côté fun qui m’a attirée, une course décomplexée. Le ravito des 5 km, je n’y ai pas touché, j’aurais du avoir des pâtes de fruits sur moi, j’ai vraiment souffert à 800 m de l’arrivée…Mais vraiment ce qui m’a le plus dérangée, c’est l’impossibilité de retirer le dossard le jour de la course…j’ai dû faire 400 km le mercredi précedant…super. Je ne la referai pas, mais elle restera un bon souvenir, une bonne ambiance dans mon sas, de petites rencontres sympathiques pendant et après la course, c’est le principal ….bon et j’ai le même bonnet que le disciple de Léonard le Génie (http://www.canalj.fr/Zoom/Livres-et-BD/BD-Leonard-Genie-de-l-insomnie/Personnages/Basile-le-Disciple)

  • Repondre Isa 21 février 2016 à 22 h 26 min

    Moi. Je rêve d en faire une à Paris mais j’aimerais faire du ca voiturage ou autre pour l organisation. Pas envie de faire seule

  • Repondre amelie 22 février 2016 à 7 h 12 min

    moi j ai une question un peu bête mais comment fait on pour trouver toutes ces courses au niveau mondial ? Je suis expat et j ai pu faire mon premier 5km dans ma ville mais je me sens un peu limitee j’ai l impression de ne trouver que les « grosses courses » et non pas les courses de partenaire comme celle d odlo par exemple ou genre les courses asics, nike ou je ne sais quelle autre marque .
    y a t il des sites de courses moins officiel ? Merci pour l’aide , pour info je vis en chine du sud pas loin de hong kong.

  • Repondre Natacha 22 février 2016 à 11 h 34 min

    Je ne comprends pas trop le lien entre les tunnels et la fiabilité du temps indiqué sur ta montre.
    Les tunnels, ça peut éventuellement faire perdre le signal GPS, ça c’est sûr. Donc cela peut fausser les calculs de vitesse et de distance. Mais en aucun cas cela ne peut fausser le temps total que tu as mis pour aller du départ à l’arrivée, c’est-à-dire ton temps de course quoi !
    Si tu as déclenché ta montre au départ et si tu l’as arrêtée à l’arrivée, tu as forcément le temps que tu as mis pour parcourir les 10 km.

    • Repondre Anne 22 février 2016 à 14 h 04 min

      Oui pour le temps total mais je n’ai pas le temps exacte pour chaque km/vitesse etc.

  • Repondre Vanessa 22 février 2016 à 14 h 19 min

    Salut Anne,

    Je poste rarement mais je lis chacun de tes billets. Tu parles d’une ambiance avec 5000 coureurs lol, chez nous on a rarement ce nombre….. Moi les 10K en général on est mois de 500 et surtout plus proche des 300. Moi ce qui m’interpelle surtout c’est quand tu dis que moins il y a de goodies au retrait du dossard mieux c’est, oui mais des fois on aimerait en avoir nous…. car au retrait des dossards, en général, on a …… notre dossard point barre…. par contre sur certaine courses, à la fin, on a quelques bricoles : un T-shirt, un gobelet, rarement des médailles et pourtant j’en ai fait quelques unes des 10K. C’est là que je me rends compte qu’entre les grandes villes et les courses chez nous en pleine campagne c’est vraiment différent….. Par contre niveau ravitaillement c’est pareil, pas de chichis : de l’eau seulement au 5e km et à la fin de la course le solide et des boisson autre que de l’eau, et à ce niveau je ne me plains pas car c’est toujours assez copieux et il y a du choix (après tout dépends des courses, certaines chouchoutent vraiment les coureurs). Là où je trouve qu’il ya a pas mal de ravitos, et même un peu trop, c’est sur les trails (et même sur des petites distances de moins de 15K) alors que ceux ci devraient être en autonomie totale ou au moins en semi autonomie. Les entraînements aussi sont différents car, à part être dans un club, pas facile de courir en groupe, je me demande vraiment si dans certains coins les gens connaissent le running lol. Il m’arrive de courir 10-15 bornes sans croiser une voiture ou quoi que ce soit …. Sur ce pour moi la saison des courses reprend dans 15 jours avec un 15K.

    • Repondre Anne 22 février 2016 à 15 h 47 min

      Coucou Vanessa,
      je participe aussi à des courses en dehors de Paris et en fait ça m’agace d’avoir tous ces goodies dont on ne fait pas grand chose : avoir un joli t-shirt, une belle médaille ça me suffit.
      Après je peux comprendre que çå fasse très plaisir à d’autres personnes (ce n’est donc juste mon avis hin!)
      Je suis donc contente d’avoir juste mon dossard à force.
      Ah bah c’est sur que tout dépend des régions mais moi j’adore ne croiser personne car à Paris, tu verras certains parcs un dimanche matin, pire que jour de course !
      Le nombre en tous les cas ne fait pas l’ambiance 😉 !

  • Repondre Julie 22 février 2016 à 14 h 35 min

    Entièrement d’accord avec toi, cette course n’est pas à la hauteur de ses promesses : au lieu de la médaille promise… un pin’s en mousse ! Réveillez-vous les organisateurs on n’est plus dans les années 90 ! Ce sera sans moi l’année prochaine.

  • Repondre Claire 22 février 2016 à 15 h 01 min

    Les 10km Odlo Crystal run était ma 1ere course officielle de l’année, une petite mise en jambe pour le semi du 6 mars…
    Hyper décue, je te rejoins sur les points positifs de l’organisation du jour J : l’ambiance du village, mais c’est tout.
    Le retrait des dossards avec des personnes pas au courant de la procédure pour changer de SAS, le prix exorbitant de la course pour un parcours sur route « semi fermée » avec des vélos des poussettes, un ravito au pain d’épice et à l’eau, un pins en plastique en guise de médaille et aucun goodies à part un bonnet… Sans parler du bug du chronométrage… parcours roulant, propice aux records… encore faut il les enregistrer!
    La prochaine fois ce sera sans moi!

  • Repondre Virginie 25 février 2016 à 14 h 07 min

    Bonjour Anne,
    Celà fait 2 ans que je suis ton blog et tes perfs, tu es géniale et félicitation encore pour toute l’énergie que tu procure.
    En parlant énergie, peut tu me dire si tes sorties running sont toujours en musique ou pas ?
    Tu conseil casque sans fil ??? tu as lequel ?
    J’ai toujours couru sans musique mais les distances augmentent et passer les 10 km je m’ennuie.
    Merci beaucoup si tu trouve le temps de me repondre
    Kiss
    Virginie

  • Repondre Cecile 23 mars 2016 à 21 h 06 min

    un peu de retard pour mon commentaire… idem j’ai trouvé qu’il y avait une bonne ambiance mais le prix vs les prestations en effet c’était un peu décalé. Pour le ravitaillement à mi course je ne sais pas je ne me suis pas arrêtée.
    Un peu refroidie par le prix si j’ose dire, mais les 10km du bois de Boulogne sont au même prix à peu près. Ca fait un budget mine de rien quand comme moi on participe à une course juste pour changer des runings habituels en solitaire