Compte-Rendu: 10km We Run Dubai #223

22 novembre 2015 - Sports - 7 commentaires

Hi,

run dbx dubai we course nike

Comme vous l’avez vu sur Instagram, je me suis envolée la semaine dernière pour Abu Dhabi afin de retrouver des amis, visiter la région et … participer à une course officielle. C’est devenu presque une habitude de combiner voyages et course, j’adore ça car cela permet de découvrir d’une autre manière la ville et de s’imprégner aussi de l’ambiance locale.

De plus, c’était un pari que mes amis et moi avions pris depuis mon année à Brighton. On courait souvent ensemble, mais ils n’osaient pas passer le pas de la course officielle (je vous donne des conseils dans ce post pour le faire)

En août, un peu par hasard, l’invitation est lancé, si je viens les voir, promis on participe ensemble à la course. Vous savez que j’aime jouer et gagner mes paris 😉 ?! Alors pourquoi pas ? C’était donc partie pour quelques jours au soleil ponctués de ce 10km We Run DBX (=Dubaï) organisé par Nike. C’est vraiment l’équivalent de We Run Paris en terme d’organisation 😉

run dbx dubai we course nike

Ce sont mes amis qui ont retiré mon pack de course, mais comme à Paris pour la course Nike Women, il fallait se rendre directement en boutique Nike choisie lors de l’inscription (Abu Dhabi, Dubaï etc.) Je crois qu’il était en fait impossible de mettre en place un village de course comme à Paris tout simplement à cause de la chaleur… C’était donc plus agréable de se rendre en boutique, le retrait pouvait se faire jusqu’à la veille de la course en tout les cas.

Dans le pack, c’est plutôt light : un petit sac, le t-shirt à la taille demandée, la puce, un flyer explicatif… et c’est tout, pas de chichi (magasine, échantillons). Au final, ce n’est pas plus mal car j’utilise peu… ou pas ces échantillons qui finissent souvent à la poubelle.

Le t-shirt de course est plutôt sympa et vraiment en matière respirante contrairement à l’édition de Paris cette année… Ahem 😉 Le rendez-vous est pris pour le vendredi 13 novembre, départ programmé à 7h du matin OUILLE, ouverture du village dès 5h. La marque atteint 15 000 personnes (je trouve ça fouuuuuu mais tant mieux on va bien s’amuser)

run dbx dubai we course nike

Nous arrivons la veille d’Abu Dhabi à Dubaï pour éviter de se lever trop tôt, mais notre hôtel est finalement assez loin du départ dans un parc au pied du Burj Khalifa (le building le plus haut du monde). En fait Dubaï est une ville TRES étalée. Résultat, le matin il nous reste tout de même presque 20minutes de voiture pour rejoindre le village de la course.

De fait, on décide de se lever 4h30 du matin et ça PIQUE !!! Mes amis sont assez nerveux car c’est leur première course. Forcément, moi je suis un peu plus détendue et aimerais n’aller au village que vers 6h, mais bon, je les suis car je sais ce que c’est, ils veulent vivre l’expérience de la course à fond (et au final c’était bien mieux ainsi !).

Nous arrivons donc au village vers 5h30. C’est irréel comme ambiance, il fait déjà assez chaud 25 degrés environ, on sent l’aube  qui se profile. Tous les participants marchent doucement vers le parc où l’ambiance est déjà bien installée.

Surprise, il y a des stands pour se coiffer et se faire manucurer. Yes !! Je file au stand pour me faire faire les ongles. On visite ensuite le village, le stand boutique. Tout est hyper bien organisé et me rappelle dans une certaine mesure le semi de San Francisco (mais de moindre ampleur). En effet, il y a des stands de massage pour l’après-course, des Juice Bar, des ravitos bio, des stands photos, un stand échauffement, un stand test de foulée. bref, pas de quoi s’ennuyer.

Détails pas glamour : les toilettes. Et bien, pas de queue tellement il y avait de WC mis en place et hyper propre. Je n’en revenais pas (donc j’en ai profité ahah).

run dbx dubai we course nike

Vers 6h30, l’échauffement débute, mais j’ai déjà un peu chaud…  Le soleil monte doucement, la chaleur avec. C’est magnifique. Nous intègrons nos SAS sans problème. Il n’y en avait « que » 3 sas « fast (+55min), faster (49-55min) et fastest (-49min) mais nous étions très… très nombreux, les sas s’étalaient sur 1km !!

C’est pourquoi ils ont fait des vagues de départ.. mais plus on attendait plus il faisait chaud. La chaleur m’angoisse vraiment, car, même si les températures sont douces à Paris, elles sont bien loin de l’atmosphère aride de Dubai.

Nous partons finalement vers 7h15 en traversant des fumées froides, ce qui est plutôt agréable. J’aurais bien voulu que la course se passe en fait dans un couloir climatisé. Heureusement, il y a des points d’eau tous les 2km (même sur des courses très estivales en France, je n’ai jamais eu ça). On sent que l’organisation a réfléchi à nous faire passer par des rues ombragées. On voit vraiment la différence lorsque nous passons au soleil.

Résultat, j’ai chaud dès le début et je décide de ne pas partir à fond car les effets de la chaleur sur moi sont assez dramatiques = malaise, chute de tension, vomissement… Je préfère profiter de la course sans me mettre dans le rouge même si je ressemble vite à une tomate à cause de la chaleur. Pour celles qui ont vu mes Snap de vendredi, j’ai même attrapé un coup de soleil au visage… Ahah

Je ne sais pas pourquoi mais je m’imaginais un parcours totalement plat (on est quand même dans le désert !!!), et en fait non. L’organisation a réussi à nous trouver un pont de 1km à faire en aller-retour. montées, descentes… check ! Petit bémol, donc oui il y a de l’eau tous les 2km, mais rien à manger. Vu que je me sens pas non plus super bien avec cette chaleur, j’avais prévu mon propre petit sucre et j’étais bien contente de l’avoir.

Alors… je parle beaucoup de la chaleur entre 25 et 30 degrés dès 7h du matin, sans air, c’est peu supportable, surtout en venant de Paris mais pour les locaux, les conditions étaient idéales. Donc je me dis que c’est tout à fait possible de courir dans ces conditions si on s’habitue auparavant.

Le paysage n’est pas exceptionnel, mais je suis contente de découvrir ce « downtown » de Dubaï, avec ces énormes buildings, ces fontaines, ces bras de mer artificiels … 0_0 Complètement époustouflant et extraordinaire.

run dbx dubai we course nike

Je portais : T-shirt de la course, short Nike et  Baskets Flyknit

Les km ne me paraissent pas longs puisque nous avons de l’eau très souvent. Autour du 7e km j’essaie de revenir un peu, de me réveiller. Je me trouve vraiment assommée par la chaleur. Je respire fort et j’ai vraiment très chaud. J’ai l’impression qu’il n’y a que moi qui souffre de la chaleur…. Enfin la  dernière ligne droite apparait mais elle fait tout de même 1,4km, on revient en fait par le départ. C’est plutôt amusant mais long. Un monsieur me fait un petit signe devant moi pour accélérer. Mes jambes sont lourdes, j’ai chaud mais j’essaie !!

Heureusement, je suis contente d’accélérer car je passe tout juste sous la barre des 49 min. Mon temps officiel est donc de 48min 58. Bah ce n’est pas un record…. mais pour moi c’est quand même un très beau chrono pour une course « aride » 😛 !!

Je retourne doucement au village, l’organisation est toujours super, les médailles prêtes, de l’eau, des bananes. Bon c’est vrai qu’il n’y a pas une abondance de nourritures, juste ce qu’il faut en fait, pas de gâchis. Le stand massage, smoothie… et autres petites gourmandises ont ouvert entre temps. En attendant, mes amis, je profite … bon le massage est une réelle catastrophe (j’ai plus mal qu’autre chose), mais les smoothies, les jus… sont au top 🙂 Je suis super fière de mes amis qui arrivent entre 1h et 1h10. Pour leur première course, c’est génial ! On file bruncher 😉 c’est la tradition n’est-ce pas ! (CONGRATS AGAIN GUYS)

run dbx dubai we course nike

Pour conclure, et c’était une première pour moi, il y avait presque autant de femmes que de hommes (oui oui !!!) qui participaient à la course, il n’y avait pas de femmes voilées qui couraient (aller il devait y en avoir une dizaine). Hihi beaucoup de stéréotypes, honnêtement, c’était une belle course, bien organisé, des services plutôt cool, une atmosphère hyper agréable comme sait créer Nike. L’ambiance était aussi très sympathique, moins de pression et plus de politesse (un peu comme en Angleterre), qu’à Paris. Bref, même si mon temps n’est pas au top, je me suis amusée, j’ai pris énormément de plaisir et j’étais avec mes amis en prime. C’est vraiment le genre de course à la quelle j’aime participer.

Alors même si je cours beaucoup en « run touristique« , j’espère renouveler l’expérience de ces courses officielles à l’étranger plus souvent.

Avez-vous participé à une course récemment ? N’hésitez pas à partager vos derniers compte-rendus. En attendant, la course connectée de l’Unicef est reportée au dimanche 29 novembre, je serai au rendez-vous 🙂 et vous ?

à très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires

  • Repondre Fanny 22 novembre 2015 à 12 h 58 min

    L’organisation a l’air super, et tous ces stands wow pourquoi on n’a pas la même chose à Paris ??!
    Je te comprends pour la chaleur, en été j’ai toujours du mal j’en souffre énormément alors courir à Dubaï pffiou chapeau !

  • Repondre samira 22 novembre 2015 à 18 h 18 min

    bonjour, quelle courage de courir sous une telle chaleur.Sur ton compte instagram j’ai vu de superbes photos d’Abu dhabi.Dubai et Abu Dhabi sont 2 villes que j’apprécie ; les gens ont une ouverture d’esprit incroyable et sont très tolérants contrairement à certaines personnes telle que margotte qui confond Arabie Saoudite et Emirats !(géographie à revoir) et qui est de surcoit étudiante en psychologie ça promet…pauvre margotte.

  • Repondre Pauline 22 novembre 2015 à 19 h 18 min

    C’est vrai que courir quand il fait chaud c’est finalement plus compliqué que de courir quand il fait froid ! En tout cas tu es une sacrée veinarde, tu cours dans de superbes lieux et tu me fais rêver ! Bravo pour ton temps ! J’espère que tu as passé un très bon séjour 🙂

  • Repondre Kazou 25 novembre 2015 à 11 h 52 min

    J’adore tes comptes-rendus de course, je trouve ça vraiment intéressant! Et honnêtement je ne sais pas comment tu fais pour te souvenir de tout!
    J’ai récemment fait le 10km des quais de Bordeaux (mon premier 10km), et j’ai adoré (hormis les lignes droites trop longues). Le 12 décembre je participe à un trail urbain féminin de5km, seule, car copine de course en arrêt de sport. Dur de se motiver quand on est seule mais j’ai décidé de courir pour elle et moi!
    Et sinon tu me donnes vraiment envie de participer à une course Nike! Tellement dommage d’habiter si loin de Paris!

  • Repondre Brightsideofus 25 novembre 2015 à 23 h 03 min

    J’adore ce concept de participer à une course dans une ville où tu voyages ! Ça doit être vraiment cool ! Ma dernière course remonte à fin octobre et j’ai gagné 3 minutes sur mon record perso sur 10km alors j’étais super fière de moi 🙂

    • Repondre Anne 26 novembre 2015 à 19 h 33 min

      Toop 🙂 !! c’est énorme 3minutes, il y a de quoi 😉 !

  • Repondre Laureen @Peachylau 28 novembre 2015 à 13 h 25 min

    J’adore un RUNcation (Running vacation)