Compte-Rendu : 10km Paris Centre 2015 #215

11 octobre 2015 - Sports - 24 commentaires

Hi,

compte-rendu course à pied paris nike centre 10km 2015

Une semaine après (j’aime bien laisser retomber l’euphorie), voici mon petit compte rendu des 10km Paris Centre. Le 10km Paris Centre est vraiment « ma » course car c’est la première à laquelle j’ai participé mais également mon premier 10km. Depuis, j’aime y revenir chaque année pour avancer doucement mon record et surtout, parce que forcément, elle me rappelle mes débuts ;).

Cette année, les inscriptions ont ouvert assez tôt et comme à chaque fois, je me précipite toujours pour m’inscrire, c’est un peu sacré.  Le village de la course ouvre le vendredi, c’est mon jour favori pour retirer mon dossard parmi les premiers (je suis aussi toujours curieuse de découvrir les nouveautés proposées et le t-shirt).

Ainsi, avant de filer au photoshoot Puma (je vous en montrerai plus très vite), je retrouve Matthieu pour le retrait des dossards, très tranquillement car nous ne sommes que vendredi, le village ouvre à peine. Comme l’an dernier, le village est bien organisé mais je trouve l’expérience Nike un peu plus light : pas de store, certes il y a toujours les petites cabines photos connectés, un lounge mais c’est.. épuré dirons-nous.

Comme vous, je suis hyper déçue en découvrant mon t-shirt en coton. En 4 éditions (2012, 2013 et 2014), c’est la première fois que l’organisation ne nous offre pas de t-shirt de sport, en tissu respirant. Bon heureusement, Matthieu repère vite qu’en tant qu’utilisateur Nike Plus avec + de 1000km (bientôt les 5000km pour moi en fait!) nous pouvons avoir un autre t-shirt. Cette fois-ci, il est noir ET en tissu respirant. Je le reconnais, ça fait plaisir d’avoir ce genre de récompense. Résultat, on oublie vite le t-shirt blanc décevant qui ne sera porté que pour le bricolage ou les petits exercices en extérieur.

tenue course 10km conseil running

Je porte : Short et Brassière Nike, t-shirt de la course, Baskets Flyknit

Le lendemain, je prends le temps de faire floquer mon t-shirt #Dubndiducrew dans le dos pour seulement 5 euros. Ensuite, je rejoins quelques unes d’entre vous pour un petit pique-nique et échange d’avant course. J’adore ce rendez-vous… qui devient quasi annuel maintenant 🙂 On a aussi profité d’un bel après-midi en prime, le parfait rendez-vous sportif et féminin en somme. MERCI <3

Comme toujours, la veille je prépare mon petit « pack ». Le soleil sera de la partie (contrairement à l’an dernier) de fait, je sors volontiers le petit short. Comme l’an dernier, je vais essayer de tenir TOUTES mes courses (entrainement ou officielle) en short. C’est un pari personnel jusqu’au 1er novembre (voire plus si possible). C’est sur la bonne voie hihi 😉

Pour les courses « courtes » et rapides, j’opte toujours pour des baskets légères et dynamiques. Je mets donc de côté mes Zoom Structure habituelle, pour les flyknit. Mais honnêtement, je suis sûre que ça ne doit pas changer grand chose, mais il vaut mieux mettre toutes ses chances de son côté, même si c’est un effet un peu placebo ;).

Jour-J:

Levé tôt, mais pas trop non plus (j’apprécie les courses d’automne car les départs sont à 10h… et non 9h). On ne dépose pas de consignes même si l’an dernier, elles étaient bien organisées.

Matthieu et moi intégrons notre sas parmi les premiers (comme l’an dernier hihi) et patientons doucement jusqu’aux échauffements. Cette année, ils ont prévu plusieurs scènes mieux réparties entre chaque sas et heureusement car il fallait des jumelles pour voir l’échauffement l’an dernier si on était pas parmi les premiers.

départ ligne 10km paris centre

Le départ a un peu de retard, mais comme toujours, on n’attend pas énormément comparé à d’autres courses. 9h et quelques on s’élance. On m’avait soufflé la veille que le parcours avait été modifié. Je n’ai pas regardé plus en détails car après tout, j’aime être un peu surprise. Bah ça n’a pas manqué, moi qui adorais cette course pour la longue remontée sur Rivoli, c’est raté 🙁

Matthieu est aujourd’hui « mon pacer », il doit me mener à mon record car à cause de sa blessure, il court sans objectif personnel (enfin il a gardé un super niveau hihi). Il me fait partir un peu vite car jusqu’au 5eme kilomètre nous sommes entre 4min25 et 4min35, sachant que mon objectif était de passer en 47min, idéalement sous les 47min (mais étant vraiment fatiguée et pas autant entrainé que pour mes courses de début de 2015, j’espérais pas trop!).

Je suis plutôt un « diesel », doucement au début, vite à la fin. Mais si j’ai voulu que Matthieu me coach, c’était évidement pour que ça soit rapide tout du long !

Revenons sur le parcours : bon… énormément de virages, une montée, des faux-plats sans fausses descentes derrière (vous me suivez hihi), les routes sont hyper étroites et ça piétine un peu dans les virages. C’est la première fois que je ne suis pas 100%  satisfaite du parcours. Le pire étant le passage à Rivoli hyper étroit, collé au voiture, sans parler des mamies et des « fashion weekeurs » qui traversent n’importe comment. J’ai failli renverser une pauvre mamie qui a trouvé le temps de m’insulter pendant que j’essayais de me raccrocher à Matthieu (oui je cours avec ma musique mais à un volume me permettant quand même d’entendre ce qui se passe autour de moi)

#dubndiducrew femme running 10km paris groupe course

Autre bémol, on sort d’un virage et nous tombons nez à nez avec le ravitaillement… qui n’était donc pas annoncé. Je n’ai pas soif et de toute manière, le verre que l’on me tend se renverse aussi vite sur ma basket. Je cherche désespérément du sucre ou des oranges.. Honnêtement, le ravitaillement est hyper complet mais… c’est un 10km, je vois pas l’utilité d’avoir des fruits secs (ils n’agissent qu’après 30-45min dans l’organisme) ou du pain d’épice. Pas d’orange, pas de sucre, pas de bouteille d’eau, encore une fois je me dis que je devrais me préparer mes propres  petits ravitaillements (Surtout un sachet de sucre, ça se stocke facilement).

Ca me manque vraiment ce petit coup de sucre 🙁 Tant pis, nous repartons mais impossible de retrouver le bon rythme imposé au début par Matthieu. Je ne suis pas très bien entre 7 et 9km, ça tourne, j’ai chaud, je m’énerve contre Matthieu et n’arrête pas de lui parler « arrête ! tu vas trop vite, attends-moi… »  Forcément, si j’avais l’énergie de m’énerver, je l’avais pour avancer plus  vite. Matthieu, bien patient ne dit rien, à part me montrer son popotin, là où je devrais être pour avancer plus vite au lieu de râler  » Viens-là, avance, tais-toi, avance ! lève tes jambes et arrête, avance ! « 

Je vous le dis souvent : il faut apprendre à dépasser ses limites… bah en râlant contre Matthieu, je me suis rendu compte que je m’en imposais moi-même et que j’avais trouvé une zone de confort. J’aurais dû me taire et tout donner mais voilà, il faut bien en prendre conscience pour mieux avancer par la suite.

nike running 10km paris centre

Comme l’an dernier, ma montre et mon téléphone m’annoncent 10km… 200m avant l’arrivée. Durant toute la course, le décalage grossit à chaque kilomètre. C’est un peu frustrant et déstabilisant. Surtout que, c’est bien le seul 10km sur lequel j’ai ce soucis. Résultat, l’appli m’annonce mon record : 47min05, soit 15 secondes de moins que celui que j’avais établi aux Foulées de Vincennes. Mission de Matthieu REUSSIE.

Et pour les vrais 10km, le vrai temps officiel, il fait moins plaisir puisqu’il est en 48min11 (ça reste mon 3eme meilleur temps en 10km!), je bats tout de même mon record sur le parcours de 10km ! Au final, 47 ou 48, je suis dans mes objectifs et je suis hyper contente car j’ai pu partager ça avec Matthieu qui m’a bien soutenue (et appris un peu sur moi!)

Concernant l’arrivée, c’est un peu beaucoup le désordre au niveau des médailles et le pire, on nous donne en premier du Powerade… il faut patienter parmi la foule (gros bouchon) pour enfin trouver les ravitaillements naturels  : eau, fruits et compagnie. Je suis toujours choquée par les coureurs qui embarquent des packs entier d’eau, je ne sais combien de fruits.. On ne fait pas ses courses ici 0_0 !  En tout cas, ça n’enlève pas trop ma bonne humeur, mais le débat sur la distance de la course 10 ou 10,2 ? 10,3km est lancé 🙂 dès la sortie du dernier ravitaillement.

En tout les cas, je tenais à remercier toutes les lectrices qui m’ont aperçue au départ de la course mais qui ont respecté mon souhait de ne venir qu’après celle-ci.  Je sais que ça peut paraitre un peu pompeux (voire hautain) de vous demander ça.  En fait, c’était vraiment une course importante pour moi et je me suis aperçue que, même si j’adore échanger et discuter avant un départ, j’absorbais énormément de stress supplémentaire (en plus des miens ahha). ça ne gâche pas ma course après loin de là 😀 , mais lorsque je place certains enjeux dans une course, j’aime faire le vide pour me concentrer et préfère profiter de votre rencontre lorsque tout est passé, la course, les km, le soulagement si mon chrono est tombé. Merci.

course 10km paris centre

Ensuite, j’ai reçu des messages « comparatifs » de ma performance avec d’autres personnes. À ce sujet, je souhaitais juste rappeler une réflexion importante que je partage profondément dans mon quotidien de sportive et de coureuse afin de remettre un peu les choses en place concernant les chronos: « N’essayez pas d’être meilleurs que vos prédécesseurs ou vos contemporains, essayez d’être meilleur que vous-même. »

Personnellement, je suis en compétition avec mon fantôme… comme dans Mario Kart, il me nargue et  je dois le doubler lui… je ne dois pas doubler Matthieu, ni Christelle, ni Camille (même si je l’adore comme petit lièvre), ni Emma…Je dois me dépasser MOI. Et dimanche dernier, je lui ai mis une jolie raclée hihi!! Mais passons 😉

C’est pourquoi, je crois qu’il est essentiel, surtout en course à pied, de ne pas plonger dans un environnement malsain de « est-ce que je vais plus vite que machin ? combien machin a fait par rapport à moi ». La compétition en course à pied, hormis en haut niveau, ne peut avoir lieu qu’avec vous-même. On s’en fiche et ce n’est pas en sachant ce que bidule ou truc fait que VOUS irez plus vite, que VOUS apprécierez plus ce que vous faites. Gardez cela à l’esprit pour vivre sainement vos courses, votre pratique et vos résultats 🙂

De plus, RELATIVISEZ, ce n’est pas parce que vous n’avez pas atteint votre objectif que vous devez avoir un bilan négatif de votre course officielle. Souvenez-vous plutôt de la femme qui ne courrait pas il y a quelques mois ou années, aurait-elle pu faire ça? non. Alors soyez fière de vous, peu importe le temps au final.

Bravo à tous les participants, on peut dire en tout cas que ces 10km étaient R.A.P.I.D.E.S à tous les niveaux.  Comment s’est passé votre course de dimanche dernier ? 

à très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Répondre à Noush Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

24 commentaires

  • Repondre Emmanuelle 11 octobre 2015 à 12 h 46 min

    Même soucis que toi en ce qui concerne la distance, à l’arrivée mon appli m’indiquait 10km600 (la différence est tout de même énorme) et mon temps officiel a plus de 2minutes de plus que le temps de mon application (pourtant lancée au début), mais j’ai adoré la course et le parcours.

  • Repondre Noush 11 octobre 2015 à 12 h 52 min

    Bravo pour ton record ! J’ai été assez surprise de l’écart aussi, 10km,10,3km… Ça change un chrono 300 mètres. Le pire c’est au 5ème km, j’ai un écart de plus de 4min entre l’appli Nike et le résultat indiqué sur le site. Je ne sais pas du tout quoi penser, 4min c’est énorme.
    J’aurais bien aimé venir à la rencontre mais le samedi je travaille moi 🙁

  • Repondre Lucile avec un L 11 octobre 2015 à 14 h 15 min

    Tellement d’accord avec toi pour la compétition avec soi-même ! Je me suis mise au run il y a 1 an, avec une belle progression qui me fait rêver d’un 10k en moins de 50mn, bien loin de certains records des filles qui me boostent sur insta mais peu importe. Ce qui compte c’est MON évolution….

    Après 900km avec des lunarglide je vais changer de paire et j’hésite entre des Nike air zoom (Pegasus ou elite) et des flyknit. Lesquelles sont les mieux adaptées à m’aider à réduire mon chrono sur 10km d’après toi ?

  • Repondre Marie 11 octobre 2015 à 14 h 17 min

    N’étant pas une runneuse, je suis toujours étonnée de lire avec autant de plaisir tes comptes-rendus de course. Ton souci du dépassement est inspirant, je crois 🙂 Et pour ta conclusion, je suis tellement d’accord ! C’est pour ça, je nage et c’est tout. Le sport n’est pas mon métier et du coup, liberté totale, je nage, point. J’ai mes repères, je sais très bien quand je me dépasse et quand je reste en zone de confort, parfois, la zone de confort est d’ailleurs mieux que rien du tout 😉 Hâte de lire tes prochains billets ‘comptes-rendus’ !

  • Repondre Lucile avec un L 11 octobre 2015 à 14 h 25 min

    J’aime tellement ta vision de la compétition : nous sommes nos propres challengers ! Ayant débuté la course il y a 1 an mon rêve est « juste » de boucler un 10k en moins de 50mb, loin de celles qui me font rêver sur insta mais fière du chemin parcouru.

    A ce sujet après 900km avec des lunarglide j’hésite entre une paire de Nike air zoom (Pegasus ou elite) et une paire de flyknit. Que me conseilles-tu pour m’aider à réduire mon chrono sur 10km ?

  • Repondre Amy | Foodetcaetera 11 octobre 2015 à 17 h 51 min

    Félicitations, c’est quand même un joli temps! J’ai bien aimé ton récit, moi qui n’ai jamais participé à une course, c’est très intéressant d’avoir le déroulé! Bon dimanche,

    Amy

  • Repondre Emmanuelle 11 octobre 2015 à 19 h 22 min

    J’adore l’état d’esprit!! C’est exactement ça!
    Bravo!

  • Repondre Nawal 11 octobre 2015 à 19 h 28 min

    J’aime beaucoup ce que tu écris en fin de compte rendu concernant les temps de chacun pendant les courses et le fait de ne pas se surveiller les uns les autres, mais bien de s’auto challenger (ou pas d’ailleurs) soi-même pour se surpasser.
    Je m y retrouve complètement, je ne fais pas de course pour aller plus vite qu’untel ou qu’unetelle, mais pour aller plus vite que moi-même 🙂
    Bonne fin de Dimanche Anne !

  • Repondre Anne 11 octobre 2015 à 20 h 04 min

    La course était super! Le trajet beau et le temps magnifique! J’ai vraiment passé un bon moment. Comme toi j’ai couru avec mon copain, qui m’a soutenu pour que j’aille plus vite. C’était dur et je l’ai maudit ahah! Mais ça valait le coup! Je suis très contente de mon chrono!
    Sinon le t-shirt est atroce, la médaillé est belle!
    Un peu déçu à la fin! J’étais dans le mal, et je n’ai eu aucun moyen de chopper ne serait ce qu’une bouteille d’eau… Des gens partaient avec des cartons de fruits et de boissons sans pression. J’ai du attendre d’aller récupérer mon sac à la consigne pour pouvoir boire dans la bouteille que j’avais ramené…

    Félicitation pour ton temps 🙂
    Et ton CR est top 😀 bisous

  • Repondre Olympiabydiane 11 octobre 2015 à 20 h 06 min

    Coucou Anne !!
    Bravo pour ton super temps !!! C’est un tres beau record ! Et je partage ta vision à la fin de l’article !

  • Repondre Marlène 11 octobre 2015 à 21 h 35 min

    Salut,
    J’aimerais participer à cette course l’année prochaine et aussi au prochain women race. As tu des conseils à partir de quand il faut s’y prendre ? Commznt se dérouler les inscriptions (via nike.com ou sur d’autres sites) ? Merci 🙂
    Marlène

  • Repondre Alex 11 octobre 2015 à 22 h 50 min

    Coucou,

    Je suis un peu mitigée sur cette course. J’ai fait mon meilleur temps sur ce 10km mais j’ai eu un problème de dossard (et oui j’ai récupéré la bonne enveloppe mais pas avec le bon dossard à l’intérieur et comme j’ai pas eu le temps de vérifier j’ai donc couru avec un mauvais dossard!), j’ai trouvé que les rues étaient étroites j’ai pas mal piétiné. Et à l’arrivée il n’y avait pratiquement plus rien au ravitaillement. J’ai réussi à prendre une bouteille d’eau après pas mal d’attente et un fruit. Je trouve ça un peu énervement… Mais d’un autre côté comme tu dis certains étaient venus pour faire leurs courses, j’en ai vu repartir avec des cagettes. Alors j’ai du mal à savoir si les organisateurs calculent mal leurs coups ou si les gens abusent trop.
    Mais bon j’en garde un bon souvenir car je me suis dépassée .

  • Repondre Isabelle guiz 12 octobre 2015 à 7 h 22 min

    Bravo en tout cas moi c est un de mes objectifs futur un jour courir 10 km mais auj ca me semble insurmontable je cours 5 et c est déjà un sacré challenge pour moi qui n avais jamais couru j’ai démarre en juillet en vacance je suis un régime pour perdre du poids et je veux le dépasser devenir une autre personne hier j’ai participé à une course et maigres que je cours 5 et que c était une course de 5 j ai trouvé ça dur ! Je me disais mais quelle idée jai eu je vais abandonner nan nan nan je vais pas abandonner bref une longue discutions avec moi même lol mais je l’ai fait et battu mon record temps après j’étais sur mon nuage l aprem group coup de fatigue mais du monde donc pas de repos chez moi par contre mal dormi un peu de courbature ce matin mais pas grand choses mais je l ai fait !! Je te suis j adore te lire

  • Repondre Little Parisienne 12 octobre 2015 à 11 h 15 min

    J’ai beaucoup aimé la course et son organisation, beaucoup moins le manque de savoir-vivre de certains coureurs à l’arrivée. Certains demandent plusieurs médailles (pour leurs enfants, etc.. WTF? La course c’est toi qui l’a faite, ton enfant en aura une quand il courra sa première course); d’autres prennent plein de barres de céréales, de boissons, de fruits, comme si en effet ils faisaient les courses de la semaine.
    C’est dommage, mais pour le reste, tout était très chouette.
    Félicitations pour ton PR 🙂

  • Repondre Pauline 12 octobre 2015 à 12 h 09 min

    Complètement d’accord avec toi sur ta conclusion surtout quand on en vient à se pousser, marcher dessus comme cela a pu être le cas lors de cette course… Pas toujours facile non plus de ne pas se comparer aux uns et aux autres avec le partage massif de photos des « meilleures performances » sur les réseaux sociaux (Instagram, Twitter, Facebook, etc). On peut aussi très vite tomber dans le « jeu ». Le tout est de le faire avant tout pour soi, pour son bien-être comme tu l’as souligné. 🙂

  • Repondre Marie 12 octobre 2015 à 12 h 58 min

    Je voulais simplement te remercier de me motiver chaque jour avec ta bonne humeur, tes challenges et tes courses. Grâce à toi j’ai commencé la course à pied je m’y suis vraiment mise fin de l’été et hier c’était ma première course officielle Tout Rennes Court 10km et je suis très fière de mon temps (57 min). Merci pour tout me t’arrête surtout pas 🙂
    Bisous

  • Repondre Isabelle guiz 12 octobre 2015 à 12 h 59 min

    Ah je voulais savoir ou tu faisais floquer tes tee shirt merci

  • Repondre Kris 12 octobre 2015 à 14 h 38 min

    Super ! Bravo pour le RP 😉
    J´aime beaucoup ta refléxion car il a deux semaines, j´ai fait mon premier marathon et quelques jours avant un mec me disait: « ohlala moi j´ai beaucoup trop de respect pour cette distance et si un jour je le fais je le ferai en 3h20…. » et après ma course un pote m´a dit « ton temps n´est pas extraordinaire… » alors que moi je m´en fou j´ai fait mon premier marathon en 4h10 je suis super trop fière de moi depuis 2 semaines et je n´ai aucune envie de me comparer surtout avec des gens qui ne le feront surement jamais… ahahahahah ! #toutefieredenous

  • Repondre Marina 12 octobre 2015 à 21 h 23 min

    J’adore vraiment ton blog, tu écris vraiment bien ☺️
    J’ai fait aussi cette course, et j’ai été aussi deçu pour le tshirt :(. Quant au ravitaillement, quand tu arrives sur la fin (j’étais dans le SAS + d’une heure), plus de powerade ni de barre de céréales et tu vois des gamins dans les pousettes qui mangent les fruits ou encore un mec qui passe avec 4bouteilles dans les mains… Donc un peu deçu sur ce point. Mais j’ai vraiment adoré faire cette course, l’ambiance est vraiment top je trouve ! Une chose est sur, je la refais l’année prochaine ah et puis même problème pour la distance, j’ai 10,2km sur Nike+!
    ☺️

  • Repondre Jane 13 octobre 2015 à 15 h 54 min

    Je suis très mitigée sur cette course. Si le parcours était superbe (sauf la fin sur la piste cyclable rue de Rivoli) et l’organisation OK, je n’ai pas vraiment apprécié l’ambiance et la mentalité de certains participants. A l’arrivée c’était flagrant, je partage les remarques déjà faites, mais aussi pendant la course. Je me suis faite poussée et suis tombée avant le 4eme km. Un type de l‘organisation est passé et m’a crié « ben reste pas par terre au milieu ça gêne » au lieu de m’aider… J’ai quand même décidé de finir la course. Eh bien on m’a en plus insultée parce que je n’allais pas assez vite compte tenu de mon sas de départ… Merci … Je comprends que chacun soit là pour son propre record mais je n’avais jamais vu ça ! Pour moi une course c’est aussi l’occasion de partager avec d’autre coureurs, de s’entraider pour se dépasser tous ensemble pas en poussant son voisin. Ça faisait 3 ans que je voulais faire cette course, eh bien je laisse ma place pour l’année prochaine !

  • Repondre Ptiterun 13 octobre 2015 à 23 h 58 min

    Bravo Anne pour ta performance ! Et très belle mentalité de sportive.
    J’ai découvert ton site par hasard cet été et je le trouve super et tu racontes tout de façon très drôle.
    Comme toi j’ai trouvé cette course très sympa, et même remarque que beaucoup sur le ravitaillement à la fin.
    J’aurais aimé t’y rencontrer mais j’étais dans le sas + 1h.
    Je n’ai pas fais gaffe aux quelques mètres supplémentaires mais mon but était moi d’améliorer mon chrono car ce n’était que mon 2° 10km depuis début septembre, après un 3° BB et reprise du sport qu’en mai dernier et 10 kg de trop laissé par BB.

  • Repondre Laureen @Peachylau 14 octobre 2015 à 14 h 06 min

    Bravo!! Et je suis tout à fait d’accord, à notre niveau la course à pied est un hobby, il ne faut pas se comparer aux autres.

  • Repondre Gomgom 15 octobre 2015 à 15 h 23 min

    Tout à fait d’accord avec ton analyse de la course et notamment du parcours, les virages étaient vraiment serrés, tout comme le premier passage rue de Rivoli… mais on était globalement dans mes coins parisiens fétiches, ça compense 🙂
    C’était en tout cas ma 1ère course officielle, j’étais hyper fière et contente d’être allée jusqu’au bout !

  • Repondre Marysia 17 octobre 2015 à 20 h 59 min

    Même soucis que toi, j’ai fini la course à 10,200 km. Du coup temps officiel….. 50min et 38 secondes. C’est assez rageant d’avoir ces 38 secondes de trop!
    Un autre truc bizarre, Nike m’a d’abord annoncé 50 min et 26 sec sur le site avant de modifier mon score et d’y ajouter 12 secondes.
    Je ne vais pas chipoter dessus, mais c’est bizarre non?
    En tout cas, il s’agissait effectivement de mes 10 km les plus rapides, j’en ai bavé mais je suis contente 🙂
    Félicitations à roi et à toutes les autres coureuses/lectrices 🙂