Pay No Mind #606

12 mars 2015 - Looks 2015 - 85 commentaires

Hi,

gilet asteque style maya jeans H&M

Je crois que beaucoup d’entre vous s’interroge sur ce que je fais de mes journées : tu travailles ? tu étudies ? tu fais du sport toute la journée ? tu te regardes le nombril ?  Alors non je ne suis plus étudiante depuis janvier 2015, date à laquelle j’ai obtenu mes 2 diplômes : mon master 2 et mon postgraduate de Sussex University.

Néanmoins, comme je l’ai évoqué dans un précédent post, je souhaite compléter ma formation dès la rentrée 2015 pour mettre un diplôme sur ma passion sportive. Je ne sais pas encore exactement comment ça va se passer mais ce qui est certain c’est qu’il va falloir reprendre le chemin de l’école pour cela. Cette nouvelle voie suscite beaucoup d’interrogation autour de moi car si j’ai tout bouclé à 23 ans mes études, les reprendre … à 23 ans ne convainc pas trop ma famille. Néanmoins, je me dis qu’il vaut mieux le faire maintenant et passer une vie heureuse faite d’un travail qui me passionne avec le bon diplôme que de le regretter et me réveiller dans 20 ans et fastidieusement reprendre mes études. Il me semble que c’est plus facile maintenant.

Mais donc, avant septembre 2015 ? Bah je travaille ! Je suis assez surprise de recevoir certaines réflexions sur mes occupations mais par exemple tout mon projet de mon livre m’a pris plusieurs semaines (mois !) et en ce moment même me prend pas mal d’heure pour préparer toutes les enveloppes pour la version imprimée (elle arrive !!). De même et comme je l’expliquais en novembre, je suis free lance, donc je travaille pour d’autres entreprises sur différents projets souvent et forcément liés au sport (ce qui me passionne). J’adore ça, mais mon travail est souvent périodique, c’est à dire que je peux bosser 18h chaque jour pendant une semaine puis une autre semaine n’avoir que quelques heures.

Ainsi, j’arrive « à vivre » avec une accumulation entre mon travail en freelance et mes projets pour le blog car, je n’ai aucune honte à le dire, je veux vivre, non pas de mon blog, mais de ma passion pour le sport.  J’ai l’impression qu’en France, c’est une honte de vivre de sa passion… comme si mon travail était en fait un loisir. « Non mais en vrai tu fais quoi ? » non en vrai je n’ai pas écrit plus de 200 fois mon adresse sur des enveloppes, je n’ai pas affranchi patiemment un nombre fou d’enveloppes. Je n’ai pas fait des nuits blanches à travailler sur ma maquette de livre… Je me casse pas la tête à organiser des events… Je ne fais pas de projets, je n’organise rien… Non en vrai, je fais que des selfies de moi en courant. Ah Ah Ah. Enfin pas vraiment en courant tout de même.

En fait, si j’avais un job normal ou si j’étais encore étudiante et que je faisais ça « en plus », je crois que je ne recevrai pas de réflexion au contraire, on me dirait chapeau « tu jongles avec tout ça ». Mais j’ai décidé de créer mon entreprise, de créer quelque chose qui me passionne et pour lequel je ne regarde pas les horaires car j’adore ça. Est-ce un mal ?  Oui je vous pose cette question car après tout vous êtes mes premiers soutiens et au final, je suis déçue que ça puisse susciter ce type de réaction. Enfin, le terme « déçue », n’est pas le bon, je ne comprends pas.

gilet asteque style maya jeans H&Mgilet asteque style maya jeans H&Mgilet asteque style maya jeans H&M
Jeans – H&M (similaire ici ou là)

T-shirt – H&M (Similaire ici)

Gilet – Boohoo (similaire ici ou là)

Bottines – Tamaris dispo 

Sac – Sabrina (similaire ici ou là)
gilet asteque style maya jeans H&Mgilet asteque style maya jeans H&M

À ce rythme-là, on va pouvoir rapidement ranger nos manteaux. Je suis sortie la moitié de la journée en gilet… j’ai hésité avec le mode t-shirt sous le manteau, mais un peu trop paradoxal. Vivement le changement d’heure. En tout cas, je ne me plains plus de Paris et de son gris. C’est fou comme une ville peut changer de visage quand la météo y met un peu (beaucoup) du sien.

En ce moment, je suis entrain de revivre… j’ai ressorti toute la garde-robe printanière, je n’attends qu’une certitude : que l’hiver soit bien fini ! En tout les cas, j’en profite tout de même.

Je reste dans la thématique Maya d’hier… enfin non puisque mon gilet est dit « Astec ». Il est parfait en ce moment, ni trop chaud, ni trop froid (si on peut dire). J’ai un peu du mal avec les demi-saison où à 8h tu as super froid et à 14h tu n’as qu’une envie = filer dans la piscine.

Est-ce que vos tenues sont déjà printanières ?

à très vite

PS: Chez Boohoo, bénéficiez de -20% sur TOUT avec le code promo 20SURTOUT

et chez Asos, -60% sur toute la collection été !! >>

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

85 commentaires

  • Repondre Eleo 13 mars 2015 à 20 h 42 min

    Et ton blog me sert aussi bien pour le sport que pour mon road trip dans l’ouest americain;-)

  • Repondre Elisa 13 mars 2015 à 21 h 11 min

    Hey,

    Je viens de finir mes études (après quelques changements de cap) et j’ai 27 ans ! Devrais-je en avoir honte ? Certainement pas.
    Alors, fonce ! 😉

    • Repondre Sandrine 19 mai 2015 à 12 h 31 min

      Ton commentaire me met du baume au coeur! Je suis encore étudiante en droit. J’ai déjà 25 ans et j’aimerais changer de spécialité, c’est à dire reprendre un Master 1 puis Master 2…ce qui me ferait finir à 27 ans aussi. Bizarrement ça me préoccupe beaucoup de changer de voie, même si je reste dans le droit, par rapport à mon âge enfin surtout par rapport à ce que pourront penser certaines personnes ou mes futurs employeurs. Parfois je me dis que ça peut donner l’impression que je suis paumée! Alors que c’est juste qu’il m’a toujours fallu du temps dans mes études pour savoir vraiment ce que je voulais.
      Alors j’espère juste que lorsque j’aurai fini je serai fière, tout comme toi, d’avoir le diplôme souhaité et ce malgré mes 27 ans 😉

  • Repondre Aileam 13 mars 2015 à 21 h 22 min

    Bonsoir Anne

    Deuxième post me concernant et motivé en raison des commentaires que tu as reçus précédemment.

    J’imagine que ce n’est pas évident de recevoir des critiques négatives bien que constructives… et quoi qu’on dise ça affecte forcément.
    Alors voilà apparemment tu souhaites faire de ta passion ton métier, respect pour cela et bon courage également ;). Avec la parution de ton livre, ce blog a pris un tournant car selon moi il revêt à présent d’une étiquette « à but lucratif ». Les personnes qui ont suivi ce blog à ses débuts ne se reconnaissent plus forcément ni dans ta pratique sportive (qui fait partie de ta vie professionnelle si j’ai bien compris), ni dans l’intérêt de ton site (qui lui aussi prend une autre envergure).
    Le problème de fond dans tout ça est que l’on ne distingue plus trop ta vie privée de ta vie professionnelle, engendrant de l’incompréhension pour tes lecteurs… et des commentaires blessants. Tu commences à gagner en notoriété dans le monde du running (si si !) Pour tes projets pro comme pour ta vie personnelle, je pense que tu devrais te protéger en distinguant bien ce qui relève de ton métier de ce qui concerne ta vie privée auquel cas les choses seraient claires et posées. Pas simple vu que ta passion s’immisce dans les deux…. A terme, il s’agirait peut-être de dissocier blog privé (on ne pourra pas te reprocher de mettre des photos de toi et de parler de tes vacances !) VS un site plus pro avec des conseils, des partenariats (on ne pourra pas te reprocher d’y vendre ton livre (issu de ton labeur !) et d’y exposer tes nombreuses pratiques sportives.)…. ceci n’est qu’une idée furtive !

    Quoi qu’il en soit, je continue de te soutenir en participant à tes défis et t’envoie du courage pour la suite !

    Bonne soirée

  • Repondre Aude 13 mars 2015 à 22 h 32 min

    Comme je te comprends ! Je vis une situation un peu semblable à la tienne. Je suis diplômée depuis 6 mois d’une Ecole de Commerce sauf que moi je ne veux pas faire comme mes camarades de promo et juste aller vers un job en finance ou en market parce que c’est ce qu’on fait après une Ecole de Commerce. Non, moi je veux faire un job qui me passionne et mes passions dans la vie c’est la bouffe et le digital certainement pas les tableaux excel de données financières ou les brainstorming interminables pour trouver une idée pour entuber les consommateurs !
    Malheureusement, dans mon entourage on ne comprends pas que je ne prenne pas le premier job qu’on m’offre (non mais attends tu as fait 6 ans d’études) et on ne comprends pas non plus que j’ai envie de vibrer pour mon travail. Heureusement mes parents me soutiennent ! D’ailleurs ma mère a fait un burn-out professionnel il y a quelques années avant de se rendre compte qu’elle n’avait jamais fait un job qui lui plaisait et à plus de 50 ans elle vient de reprendre ses études. Même si aujourd’hui elle est hyper heureuse et épanouie moi je ne veux pas perdre autant d’années qu’elle ! Alors oui, là je perds quelques mois parce que ma recherche prend du temps mais j’y gagnerai tellement au final !

    Une autre chose qui est difficile, c’est que les entreprises ne comprennent pas que je veuille faire un métier qui ne correspond pas à ma qualification. Je me suis vu refuser plusieurs postes parce que j’étais trop qualifiée. Oui mais moi c’est ça que je veux faire ! J’ai beau leur expliquer … en France tout est trop cloisonné. Du coup ma décision est prise, je quitte la France pour aller vivre de ma passion à l’étranger (et comme ça je vais pouvoir alimenter ma passion des voyages).

  • Repondre Camille 13 mars 2015 à 22 h 37 min

    Salut Anne

    je lis ton blog très régulièrement mais ne commente pratiquement jamais mais là je tenais à réagir.

    L’avis d’AILEAM qui dit que tes lectrices du début ne se reconnaissent plus dans ton blog n’engage qu’elle. Je pense te suivre à peu près depuis tes débuts, à l’époque je lisais beaucoup de blogs mode. Au début tes premiers posts « sport » ne m’intéressaient pas du tout je dois bien l’avouer. Et puis il y a deux ans j’ai trouvé « mon » sport et depuis c’est devenu une vraie passion, et si je consulte ton blog c’est maintenant surtout pour les articles sportifs puisque je ne lis plus aucun blog mode mais plus que des blogs orientés sport / alimentation / santé ! Mais j’aime bien que les blogueuses telles que toi, le canard ivre, hins… mettiez un peu de vos vies dans vos blogs, cela les rend vivants. Je ne consulte au contraire pas de blogs uniquement techniques, j’aime savoir qui est derrière l’écran, qu’est-ce qu’il ou elle fait comme entraînement…

    Je comprends que ça soit difficile pour certaines d’imaginer quel est ton quotidien et ton emploi du temps mais franchement au fond cela les regarde-t-elle…. tu ne dois rien à personne à ce niveau là, et je te trouve bien conciliante de te justifier là dessus.

    Je ne trouve pas que ton blog ait perdu de son intérêt, car malgré le fait que tu sortes un livre etc, il n’y a pas moins de publication d’articles et ils ne sont pas moins intéressants ! J’ai acheté ton bouquin qui ne m’a pas déçue et je continuerai de te lire régulièrement. Vivre de sa passion c’est formidable, je trouve ça très inspirant, continues 🙂 j’espère que les commentaires négatifs (qui sont très minoritaires je l’espère) ne te décourageront pas, s’exposer c’est s’exposer aussi forcément aux critiques mais je pense que le nombre de tes lecteurs/trices assidus montre bien qu’on est nombreux à trouver notre compte ici !

    Camille

  • Repondre Ninie Eb 13 mars 2015 à 22 h 55 min

    Bonjour Anne
    Je te comprends tout a fait quand tu dis que tu ne comprends pas la réaction des gens quand tu travailles de ta passion. J’ai eu le même soucis. Mon plaisir était de décorer ma maison (peinture, revêtement muraux, decos en tout genre…) et j’ai abandonné mon métier de vendeuse pour passer une formation de peintre. Ma famille et amis ont été horrifié d’apprendre que je lâchais mon cdi pour retourner en formation. Et j’ai eu raison car maintenant j’ai un métier qui me passionne, j’ai signé un nouveau cdi, mes horaires sont mieux adaptées à mon train de vie et je gagne mieux ma vie. Je suis fière d’avoir « fermé quelques clapiers ». J’ai trop souvent entendu que j’étais irresponsable et j’ai pu prouvé que j’étais loin de l’être. Si l’on se sent capable pourquoi ne pas tenter sa chance.
    Pour répondre à ta question « Est-ce que vos tenues sont déjà printanières? ». NON malheureusement. Je vis en basse Normandie et chez nous le temps et pas terrible. Aujourd’hui il n’a pas arrêté de « pleuvoir comme vache qui pisse ». Rare se fait le soleil et les températures ne grimpe pas. Vivement l’été et les vacances au soleil.

  • Repondre Anne-Alexandra 13 mars 2015 à 22 h 58 min

    Perso j’aime beaucoup ce que tu fais. Et quoi que tu décides il y aura forcément des gens pour te faire des réflexions donc suis ton instinct !
    Je t’envoie mon soutien. 🙂

  • Repondre MamaFunky 14 mars 2015 à 8 h 59 min

    Perso n’aies aucune honte ! Je rêverai de pouvoir vraiment vivre de ma passion. Je suis sur le bon chemin. Freelance aussi. Avec mon blog. Je cumule des prestations régulières et d’autres moins. Mais encore assez peu pour en vivre pleinement. Heureusement que j’ai un mari qui a un salaire régulier. Ca aide.
    Le sport est pour l’instant un passe temps. Mais plus les mois passent plus je deviens accro. De là a en faire mon job, non…

  • Repondre Noush 14 mars 2015 à 13 h 59 min

    C’est fou ce que les gens peuvent penser, je suis un peu sidérée. Même en lisant un minimum ton blog on peut facilement comprendre que tu travailles. Certes pas d’une façon « normale » avec petit bureau, collègues de travail et machine à café… Mais créer son entreprise, écrire un livre, créer des rassemblements running… A ta place je serai fière d’avoir déjà fait tout ça à ton âge ! Et non ça ne se fait pas en 2 jours les mains dans les poches.

  • Repondre linnamorata 14 mars 2015 à 16 h 39 min

    Bonjour Anne,

    c’est la première fois que je laisse un commentaire sur ton blog. J’ai découvert ton site par hasard l’été dernier alors que j’avais décidé de bouger un peu ma vieille carcasse (oui, je pourrai être ta mère… )
    Tes conseils simples et avisés m’ont donné envie de me mettre au running . Bon, c’est clair, je fais 5km quand tu en fais 10, mais je m’en fiche, j’ai perdu 1 taille de pantalon 🙂
    J’avoue être moins convaincue par tes posts mode mais après c’est une question de goût, pas une critique. J’ai créé ma société à 40 ans, il y a 10 ans cette année et je me demande parfois pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt. Peut-être par manque de maturité, ou tout simplement par peur.
    Mais j’ai voyagé, vécu à l’étranger fait des enfants très tard. Ton blog me rappelle parfois la personne que j’étais à 20 ans et d’autres fois j’ai l’impression qu’on a le même âge (non, non, je ne te vieillis pas, j’essaie de me rajeunir :-)).
    N’écoute que toi, il vaut mieux avoir des remords que des regrets, follow your heart, les autres sont envieux ou ont une vision étriquée de ce qu’est le monde réel. Beaucoup de gens pensent qu’un blog doit être comme une association: à but non lucratif.
    Qui a dit qu’on ne pouvait pas gagner sa vie en faisant ce qui vous plait VRAIMENT ? Garance Doré, Make my limonade ou d’autres filles talentueuses le font.
    Tu ouvres une voie (une voix) dans le domaine du sport: le running, un côté féministe qui me plait, je voudrais des défis adaptés à des encroutées comme moi, ou …si …j’ose le dire… à des vieilles comme moi. Ce n’est pas un reproche, tout au plus une requête.
    Chère Anne: Cours, vis, deviens , c’est la meilleure des choses à faire 🙂
    nathalie

  • Repondre Charlotte (parlons vernis & co) 15 mars 2015 à 7 h 33 min

    Je ne commente pas souvent tes articles mais je suis de manière très acidue ton blog

  • Repondre Manon-sixthematique 15 mars 2015 à 10 h 08 min

    Non je suis d’accord avec toi. Déjà pour les études, même à 23 ans (ce n’est pas vieux du tout pour faire des études je te rassure) c’est bien de savoir ce que tu veux vraiment faire et surtout de pouvoir le faire, ce n’est pas le cas de tout le monde hélas. Après tu gagnes ta vie comme tu l’entends, et tant pis pour les qu’en dira-t-on, l’important c’est que tu aimes ce que tu fais, tu ailles travailler avec envie! Il y aura toujours des grincheux pour te dire ce que tu DOIS faire de ta vie, sûrement parce qu’eux mêmes n’ont pas fait ce qu’ils avaient envie.

  • Repondre cath 16 mars 2015 à 21 h 19 min

    Pfff t’occupe pas des commentaires et fonce ! !
    La vie est trop courte autant la vivre en réunissant plaisir et travail! !

  • Repondre Camille 17 mars 2015 à 12 h 51 min

    Salut Anne,
    je me lance à écrire pour la première fois sur ton blog, que je regarde de temps à autres depuis que je cours. Je suis très éloignée de cette sphère blog et tout ce qui va avec, mais ce sujet m’intéresse.
    Pour être tout à fait sincère, je n’aimerais pas être à ta place. Ton blog a pris une ampleur qui doit te dépasser, des milliers de nanas suivent ta vie sans que tu ne connaisses la leur… Une espèce de copine à sens unique. C’est évident que tu as pris une sacrée assurance et que tu te regardes un peu le nombril mais c’est plutôt normal. Outre la notoriété, le sport, c’est le corps et tu en éprouves un culte… Tu deviens donc un modèle pour un certain nombre de femmes qui ont besoin d’être boostées. C’est devenue ta passion en quelques années, en parallèle de tes études. Quelque part finalement c’étaient tes études qui étaient parallèles. Tu viens simplement de faire ce coming-out sur ton blog.
    S’il y a une chose sur laquelle tu te trompes, c’est que beaucoup, beaucoup de gens vivent de leur passion. Peu démarrent par cela comme toi, et beaucoup n’auront pas autant d’enthousiasme ou d’excitation dans dix, quinze ans, pour cette même passion. Mais là-dessus, tu as raison à 300%, et les gens qui te jalousent sont des frustrées.

  • Repondre Anne 27 mars 2015 à 11 h 52 min

    A 23 ans tu as bien raison d’avoir encore des projets scolaires je trouve. Certes tu as fait déjà un très beau parcours avec ton master, tes stages et expériences à l’étranger, néanmoins je pense qu’il n’ait jamais trop tard pour compléter un cursus et ainsi se permettre de faire ce que l’on aime ! Et puis tu es encore si jeune !!! 23 ans ! Certes, nous avons tous envie de travailler au plus vite pour gagner notre vie, pour commencer à cotiser, faire des projets et j’en passe, mais 23 ans ce n’est que le début !! Et puis cette année à travailler en freelance t’ouvre aussi la voie pour la suite !
    Pour ma part, j’ai fini mes études en septembre dernier, je suis diplômée d’un Doctorat de Lettres. L’envie de travailler dans l’édition… mais malheureusement les places sont rares, et les recruteurs ont tendance à s’arrêter à Doctorat sans regarder son contenu (depuis mon master 1, je fais partie d’un vaste projet d’édition auquel je collabore, aussi je suis plus que qualifiée pour ce métier.. J’ai aussi fait plusieurs stages en maison d’édition). On me demande souvent de compléter avec une année de licence pro, ou un DUT, mais à presque 30 ans je n’en ai plus le courage. Aussi je démarre un peu une nouvelle vie, comme vendeuse dans une belle boutique de vêtements hauts de gamme. Ce n’était pas le boulot rêvé, mais j’ai découvert un métier passionnant et un état d’esprit qui me plait énormément !
    Alors fonce et ne te pose pas de questions ! Tu as un parcours exemplaire et tu as bien raison de vouloir à 23ans compléter ton cursus ! Et bravo pour ce courage ! De plus, bravo pour cette année en freelance, ça ne doit pas être facile de se lancer !!!
    Bises !

    Anne

  • Repondre Laureen @Peachylau 20 avril 2015 à 23 h 45 min

    Je pense que c’est plus difficile en France d’avoir un parcours professionnel atypique. Je suis en Angleterre et viens de commencer mes études de médecine et personne n’a bronché ici. Au contraire, une partie de ma promo est réservée aux gens ayant fait des études auparavant! Suis tes rêves.

  • 1 2