Compte-Rendu : la Spartan Race – Paris #120

17 septembre 2014 - Sports - 62 commentaires

Hi,

spartan race 2014 paris reebok

Samedi j’ai retrouvé avec plaisir Claire, Flo, Camille et Christelle (yeah le #dubndiducrew) pour affronter (et vaincre) un type de course que nous n’avons jamais couru auparavant : la Reebok Spartan Race

La Spartan Race est un peu à part puisque c’est une course d’obstacles assez relevée et tout ça avec, comme son nom l’indique, des petites touches Antiques d’héros Spartan mais surtout beaucoup de boue, de barbelés, d’eau, de murs et divers types d’obstacles à gravir. La Reebok Spartan Race est la course d’Obstacles la plus importante au monde (vous pouvez retrouver cette épreuve dans plusieurs pays : Australie, USA, Mexique, UK...).

Pourquoi Spartan ? Parce que les Spartiates étaient les guerriers les plus complets nous dit Reebok. Ok. C’est pour ça que l’on retrouve ce thème tout autour de la course (volontaires, costumes, discours dans les sas de départ, médailles, t-shirts…) mais pas uniquement puisque la course est en fait un évènement sportif d’endurance quasi-complet qui nous procure une bonne dose d’adrénaline et un peu de folie… surtout quand on aperçoit, avant de prendre le départ, ceux qui arrivent plein de boues, écorchés de la vague précédente.

Cette course n’est pas ouverte à tous les niveaux, il faut, je pense, quand même avoir pratiqué le running ou le training depuis quelques mois avant se lancer. Franchement, nous avons croisé des BÊTES de muscles qui faisaient cette course mais aussi des personnes comme vous et moi. Ainsi, la course n’est pas pour tout le monde mais elle est plus accessible que les vidéos vous laissent voir. PROMIS.

Après, il est vrai qu’il faut posséder une certaine détermination, une résistante à l’effort; du courage et surtout ne pas avoir froid aux yeux car pendant toute la course votre mental sera mis à rude épreuve: courir dans la boue jusqu’aux cuisses (c’est la fille d’1m65 qui parle) faire 1-2km avec 5kg de boue sur soi et surtout entre ses doigts de pieds avant de s’élancer et nager dans un lac, pour enfin ramper sous des barbelés et dans la boue, accessoirement.

Bref, il faut pouvoir résister et surtout réaliser ces épreuves pour pouvoir poursuivre la course.

spartan race 2014 paris reebok

Honnêtement, certains obstacles sont très durs et seule je n’aurais pas pu les faire, ni peut-être faire toute cette course. C’est pourquoi si un jour vous êtes tentées je vous invite vivement à la faire en équipe surtout que le coût pour une personne est le même que pour TOUTE une équipe.

La course encourage vraiment l’esprit d’équipe et d’ailleurs ça ne fonctionne quasiment que comme ça, on entend tout le monde crier des prénoms, s’encourager l’un l’autre mentalement et physique. Pour certains obstacles, on se fait la courte échelle, on se réceptionne, on indique les meilleurs endroits pour passer. Il y a vraiment une synergie qui se crée et c’était super appréciable… si nous avions été des MECS. Au sein même de notre équipe, les liens se
sont resserrées, nous nous sommes entraidées, nous nous sommes poussées pour atteindre nos limites. Seule je ne l’aurais pas fait, mais avec elles, j’ai pu le faire. J’en suis très fière, nous pouvons toutes les 5 en être très fières !

Ainsi, c’est certainement le gros point noir de cette course, l’esprit machiste ambiant : manque de respect, moqueries, propos sexistes et j’en passe…

On connaissait l’univers un peu macho de la Spartan inhérent au type même de l’épreuve mais franchement, la camaraderie en tant que femme nous l’avons peu vue. Je n’aurais pas cru trouver parfois un tel mauvais esprit de compétition et de machiste.

Les mecs qui font exprès de te balancer de la boue, qui te poussent, qui te donnent des coups sous les barbelés pour te dépasser alors qu’il n’y a pas assez de places pour 2… Les mecs qui te disent que t’as un bon cul et que ça le dérange pas de courir derrière toi. Merci bien. Là les mecs dans cette course avaient laissé leur cerveau sur la ligne de départ. Ce n’est pas parce qu’on est sur ce type de course que cela doit impliquer de se comporter ainsi. C’était honteux et je peux comprendre, qu’en outre de la difficulté de l’épreuve, les femmes ne s’y aventurent pas à cause des comportements des hommes (des bêtes en rute?)

ATTENTION >> je ne veux pas généraliser car des hommes nous encourageaient, nous aidaient mais ce n’était tristement pas la majorité. Or, ils auraient dû reconnaître que ZUT nous, le peu de femmes présentes, on y était, on se donnait, on en voulait et là ils nous coupaient juste l’herbe sous le pied. Mais ON L’A FAIT !

spartan race 2014 paris reebok

Le parcours :

Allez on arrête de se plaindre et je vais vous parler de la course en elle-même et non de l’ambiance.

Nous avions signé pour 13km et 21 obstacles… au final on ne sait pas vraiment combien nous avons réalisé de kilomètres mais nous avons fait plus de 28 obstacles c’est certain. Cela nous a surprises et la fin nous a paru un peu longuue (beaucoup de courses comparé aux nombres d’obstacles)

Les types d’obstacles – la majorité visent des franchissement:

– Murs: en bois, et / ou arrosés d’eau ou à franchir à l’aidé d’une corde ou de la force de ses bras. Dur à faire, surtout avec la boue accumulée, le mouvement des murs en bois avec les autres qui passent comme des fous. Bon heureusement pour les petites tailles OU les femmes on avait parfois des petites aides ou des poids allégés. L’organisation a fait des efforts pour les femmes.

– Barbelés : promis ça fait moins peur que ça en a l’air, il faut juste ramper dans la boue, en-dessous, ce n’est pas agréable mais c’est le jeu

– Bain de boue : montagne de boue à franchir, piscine de boue… nice 😉

– Tobogan : nannn c’est pas aqualand, mais oui des pentes de boue, de cailloux…

– Gage des poids : porter un sac de caillou, un seau de caillou, un leste sur 100m, hisser un poids…. voilà quelques exemples, c’est dur mais on y arrive, on s’encourage, on mets son cerveau en off puis hop

– Plus original: se hisser en haut d’une corde, lancer de javelot, sauter par-dessus des braises…

Si vous n’arrivez pas à faire un obstacle, si vous ratez, il faudra effectuer … 30 burpees (ouille)

Je suis très fière de vous annoncer que le #dubdndiducrew (ou au moins une membre à chaque fois) a franchi tous les obstacles… Perso j’en ai râté deux, dont un infaisable franchement. Mais c’était le jeu et malgré l’ambiance trop macho, j’ai adoré !

spartan race 2014 paris reebok

Avant / Après

L’organisation :

T-shirt, médaille, dotation, bénévoles, consignes, parcours, indication, tout était TOP et irréprochable. D’ailleurs encore merci aux bénévoles 😉

PAR CONTRE le gros POINT NEGATIF: les RAVITOS durant et à la fin de la course étaient PITOYABLES : sur 13km + 28 obstacles j’ai eu le droit à une demi banane et 3 verres d’eau et quand on en voulait un peu plus durant les ravitos c’était la guerre. Franchement c’était SUPER léger à ce niveau-là.

La partie qui fâche : Le prix de la place par personne est de 82 euros (ouille) et par équipe de 5 : 82 euros aussi, donc c’est bien plus rentable d’être en équipe (82/5 pour le coup)

spartan race 2014 paris reebok

Le fonctionnement :

Contrairement à une course habituelle, le départ se fait par plusieurs vagues toutes les 15min de 9h le matin jusqu’à 17h. Vous devez à l’inscription choisir votre sas et arriver sur place 1h avant pour vous préparer, récupérer votre dossard, déposer vos affaires à la consigne, et aller dans le sas 10min avant pour vous échauffer de manière très SPARTAN… D’ailleurs le premier obstacle devra être franchi avant de rejoindre votre sas éhé…

Et vraiment il faut respecter ces 1h vous en aurez besoin vue le monde 0_0

Petit conseil pour votre tenue :

On est sur un blog mode ou pas éhé ? Non je rigole, mais pour cette course c’est assez important puisque vous avez vu l’état Avant/Après. Il faut vraiment avoir une tenue qui ne craint rien du t-shirt, aux sous-vêtements (chaussettes inclus) et aux baskets. Prenez une vieille paire de baskets, un t-shirt et des chaussures… jetables. Préférez un leggings car pour ramper, même s’il faisait très beau et chaud, c’était mieux pour protéger nos jambes.

De mon côté, j’ai pu récupérer de ma tenue le leggings et les baskets, le t-shirt et les chaussettes impossibles :/. Lavez-les sur place, il y a des douches 😉 ça vous évitera de boucher vos sanitaires.

En conclusion: malgré le bémol niveau macho, j’ai adoré me dépasser pour cette course. Les sensations étaient différentes mais le partage, l’entraide et l’ambiance dans l’équipe étaient géniaux. On l’a fait ! AROOO. Nous terminons la course en 2h23 en prenant largement notre temps, et il y avait pas mal de queue aux obstacles. Notre crew finit 174 sur 404 et en individuel nous sommes au environ de 1130 sur 5140 ! Bref des résultats très honorables 🙂

Pour finir, voici une petite vidéo réalisée par mon copain, Matthieu du blog frenchfuel.fr, qui a également participé à la course avec un ami. Les passages de course sont coupés, il n’y a pas tous les obstacles, mais cela vous donne un bon aperçu du déroulé. Je vous laisse retrouver le Dubndidu Crew dans les images 😉

Avez-vous déjà participé à ce genre de course ? Seriez-vous tentées ?

à très vite

PS: Si vous souhaitez participer à une Spartan Race, sachez que Reebok en organise une près de Marseille en octobre >>

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

62 commentaires

  • Repondre LadyMilonguera 17 septembre 2014 à 8 h 04 min

    Le concept me plait bien… ais pour l’instant, je ne pense pas avoir l’entrainement nécessaire pour la boucler !

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 15 h 46 min

      honnêtement ça se fait !

  • Repondre et aurelie alors 17 septembre 2014 à 8 h 27 min

    J’étais bien motivée pour en faire un l’année prochaine…et puis quand je lis ton article, bof…Le côté dépassement de soi / course qui sort de l’ordinaire m’attire, mais si c’est pour supporter des c**** machistes sur tout le parcours…C’est bon, je donne déjà au quotidien dans mon club de triathlon 🙁
    Bravo en tout cas à ton crew !

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 15 h 48 min

      D’ailleurs je suis preneuse de ton experience de triathlon j’aimerais me lancer en 2015

  • Repondre Knit Spirit 17 septembre 2014 à 8 h 39 min

    Bravo pour la course ! Je suis bien triste de n’avoir pu la faire avec vous.
    J’hallucine complètement sur le côté macho, je n’aurais jamais pensé ça, les gars qui vous ont fait de telles réflexions sont vraiment à côté de la plaque :/

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 40 min

      Ah mais c’est clair, même moi j’ai été surprise de ce genre de comportement :/
      Cela dit le reste de la course était franchement top

  • Repondre Jenychooz 17 septembre 2014 à 9 h 14 min

    Le concept est génial, j’aimerai beaucoup tenter l’expérience mais avec des potes parce que seule je pense qu’il faut avoir un mental de fou !
    J’aurai pas pensé qu’il y aurait des remarques de la part des hommes, il y en a qui sont vraiment primaires !
    En tout cas la vidéo est géniale, ça m’a bien motivé 🙂
    Bravo à toi et à tout le crew !!!
    Biz Jeny

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 41 min

      Merci Jeny
      et oui pour ce côté là c’est franchement dommage

  • Repondre Marine 17 septembre 2014 à 9 h 23 min

    Félicitations les filles!! Pour ma part, je suis une grosse poule mouillée avec des articulations en carton donc ce n’est pas vraiment une course pour moi. Mais je n’en admire que plus ceux qui y participent! En revanche, je suis vraiment surprise de l’ambiance que tu décris! Je pensais naïvement que les mecs seraient sympas avec les filles, les aideraient, surtout si vous étiez aussi peu nombreuses! Je crois que personnellement, je n’aurais pas supporté une ambiance aussi testostéronée… En tout cas, bravo pour vous résultats, vous avez assuré!

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 43 min

      Merci Marine
      C’est vrai que sur le moment nous avons été surprises et un peu démunies. on savait que ça allait être très masculin etc. mais pas à ce point.

  • Repondre Pénélope 17 septembre 2014 à 9 h 30 min

    Ca avait l’air fouuuuu mais déçue pour le côté macho… J’avais fait la So Mad qui est largement en dessous point de vue physique (je m’y suis un peu ennuyé) et il n’y avait pas cette ambiance. C’est vraiment dommage, certains mecs mériteraient de manger un peu plus de boue pour revoir leur jugement… Quand on en voit certains qui ne sont absolument pas sportifs et qui viennent te dire après que t’y arriveras pas alors que t’es plus forte… Bref en tout cas chapeau, vous pouvez être fières de vous et bravo aussi à Matthieu !

    La vidéo est sympa, la musique bien choisie 😉 Héhé

    Bonne journée.

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 15 h 45 min

      Mais c’était exactement ça ! on finit avec un temps franchement honorable comparé à leur reflexion.

  • Repondre Manon 17 septembre 2014 à 9 h 43 min

    Salut les filles,
    Si vous ne vous sentez pas capables de faire la Spartan Race, je vous conseille la Frappadingue!
    C’est une course d’obstacles sur 12km, mais avec un esprit très bon enfant : tout le monde est déguisé, aucun machisme ressenti (au contraire, tous les mecs aident les filles) et il n’y a pas de burpees à faire si on loupe un obstacle.
    C’était à l’époque où je ne courais pratiquement pas et j’ai bouclé la course sans aucun problème, en allant à mon rythme. Mon copain avait fait une vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=XK7HPKLlgto
    A++

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 15 h 44 min

      ça a l’air vraiment sympa comme course aussi !!

  • Repondre Emilie 17 septembre 2014 à 10 h 15 min

    C’est le genre de course qui ne m’attire pas plus que ça. Et quand je lis le côté macho des mecs ça me rebute encore plus. Je pensais aussi qu’il y aurait plus d’entraide de la part des mecs.
    Vidéo sympa et bravo à Matthieu de vous avoir aidé à gravir le mur.

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 15 h 45 min

      Après je te rassure il y a heureusement de l’entraide aussi mais… bon il y avait aussi ces réflexions !

  • Repondre dadadi 17 septembre 2014 à 10 h 28 min

    ça ne m’étonne pas vraiment… J’ai complètement arrêté les courses à Paris, trop cher, trop de monde, ravitaillements minables, ambiance macho et « m’as-tu vu »… Je peux imaginer qu’entre copines, si tu cours en groupe ça doit être sympa, mais moi je cours seule ou avec mon copain! Du coup dès qu’on le peut on s’éclipse de Paris pour faire des courses bonne ambiance et sans show!
    En tout cas bravo, je l’aurai pas fait!

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 15 h 43 min

      C’est vrai qu’à Paris c’est vite pris d’assaut ET hors de prix !

    • Repondre Bruno 24 septembre 2014 à 15 h 15 min

      Ravitaillements minables: c’est vrai, c’était juste indigne au regard du prix d’inscription…
      – 2 demi verres d’eau durant la course
      – 1 demi banane à l’arrivé ainsi qu’une cannette 25cl du sponsors

      La Spartan est une course beaucoup, beaucoup, beaucoup trop cher.
      Au vu du parcours Super dont la majorité des obstacles étaient de simples palissades, rondins de bois ou ballots de paille, on se demande bien comment une course sponsorisé peut être aussi cher. Surtout au regard du disclaimer à rallonge que nous signons à l’inscription.
      Ceci dit c’est la première édition à Paris, les éditions dans le sud de la France sont tout aussi cher…

      Reebok devrait s’évertuer à rendre ses courses accessibles… La on est clairement dans la surenchère de prix.
      Personnellement le prix de la course laisse un gout assez amer au regard de la prestation.

      C’était juste fun pour la boue.

  • Repondre Noush 17 septembre 2014 à 10 h 31 min

    Bravo à vous ! Ça doit être sympa à faire même si l’ambiance macho casse un peu le truc.

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 43 min

      OUi c’est dommage de ce côté-là

  • Repondre Sandra 17 septembre 2014 à 11 h 02 min

    Merci pour cet article, ça donne envie ! 🙂 Vraiment dommage que certains aient encore ce genre de comportement… c’est pas possible ça ! Cela n’a pas réussi à entamer votre motivation et votre enthousiasme et c’est tant mieux ! Bravo les filles.

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 44 min

      Oui ça m’a surprise que ça existe ENCORE

  • Repondre Elise 17 septembre 2014 à 13 h 53 min

    Bravo a vous! Pas évidente cette course
    Les remarques de mecs… Punaise y’a des claques qui se perdent! Mais redoubler d’effort et leur prouver que des filles peuvent finir et même finir de façon plis qu’honorable c’est le meilleur moyen de leur faire fermer leur bouche alors bien joué les filles!!

    On envisage peut être de s’inscrire avec le copain et des amis a la frappa dingue un peu dans le même style mais en moins spartiates lol

    Bonne journée

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 15 h 11 min

      Exactement mais honnêtement j’ai été surprise que ça existe encore de nos jours !!

  • Repondre Pascal 17 septembre 2014 à 15 h 51 min

    Bravo à toute l’équipe ,je vous félicite ! Le parcours était quand même bien difficile, (plus dur que le Mud Day à Beynes de cette année), les personnes qui font ce genre de réflexion, ne connaissent rien à l’esprit du Sport !! et c’est bien dommage !! il y a malheureusement des Bœufs partout !! même dans le sport… Pour l’avoir fait en Solo (Homme de 50 à 54 ans)(2éme dans ma caté..) je peut vous dire mon admiration pour votre temps et votre mental! Encore Bravo !

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 15 h 15 min

      AH je te rejoins Pascal mais heureusement on a pu prouver qu’on valait mieux que sur le parcours !

  • Repondre Anne-Alexandra 17 septembre 2014 à 17 h 12 min

    La vidéo est super cool ! 🙂 Ca + ton compte rendu ça donne envie de faire des pompes pour s’y inscrire un jour. Je suis super admirative de vous en tout cas, bravo ! A la fois pour l’effort physique et pour avoir résisté à l’ambiance macho. Vous aviez fait une préparation spéciale en vue de la course ?

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 15 h 42 min

      Non; hormis la course que l’on pratique régulièrement et je ne pense pas qu’il en faille une honnêtement 😉

  • Repondre Morgane Lrv 17 septembre 2014 à 17 h 39 min

    Waouhhhh!!!
    Félicitations! Ton article et la vidéo m’ont épaté! C’est sûr, l’année prochaine je participe!!!
    Encore bravo!

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 15 h 18 min

      Merci Morgane

  • Repondre Violaine 17 septembre 2014 à 20 h 19 min

    Coucou, moi j’ai fait la course en tant que volontaire sur les obstacles je vous ai reconnu toi et ton copain quand vous etes passé. Moi j’ai adoré pouvoir hurler sur les hommes que c’était des mauviettes et que les filles étaient bien plus fortes qu eux. Les consignes pour les volontaires sont de vous en faire baver et en plus j’ai remis quelque mecs en place en les menacant de 30 burpees hihi!! J’ai fait le mud day en équipe et je conseille de faire en équipe c’est ca qui vous mènera a bout avec beaucoup beaucoup de rigolade.

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 15 h 41 min

      Ahaha tu nous auras vengées un peu alors 😉 et bravo pour ton courage de volontaire !

  • Repondre Julie g. 17 septembre 2014 à 20 h 25 min

    Ce genre de course m’attire bien mais le côté macho pas vraiment. Moi ça serait plus la frappadingue ou la ruée des fadas qui me tente vraiment !

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 36 min

      Après c’est vrai que c’est dommage pour l’ambiance !

  • Repondre ManonDame 17 septembre 2014 à 21 h 30 min

    Aaah ça me donne trop envie ! Enfin je suis plus partante pour la MudDay, qui a l’air moins hardcore (déjà pas de burpees)
    Par contre je suis aussi surprise et déçue de voir que vous avez été victimes de remarques macho, je ne pensais même pas que, dans ce genre d’évènements, ça pouvait exister… L’esprit du sport etc Naïve je suis 🙂 (même si, pour avoir croisé les cyclistes du dimanche au bois de Vincennes, j’ai de plus en plus l’impression que l’esprit sportif (j’entend par là le « on fait tous du sport, on souffre ensemble, on est tous cool les uns envers les autres ») est de moins en moins vrai.
    Mais bon, il ne faut pas se laisser faire, tout ceci est en train de changer, j’ai bon espoir

    En tout cas bravo à vous toutes/tous pour vos exploits !!!

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 38 min

      Ahh la MudDay est pas mal non plus il parait 😉
      Après oui c’est dommage ce côté là mais il ne faut pas la généraliser à toute l’ambiance de la course non plus

  • Repondre Cécile 17 septembre 2014 à 21 h 49 min

    Hey 😉
    J’ai couru cette course toute seule (j’ai 18 ans, en bonne forme, je l’ai fait en 2h19) et je suis très étonnée de ta remarque sur l’ambiance machiste! À part un groupe de gars avec qui j’ai couru les premiers km, m’abreuvant de ‘Allez Marlène’ (wtf?) et de ‘Mais arrête de nous suivre!’ (plus sympa que méchant), je n’ai senti que de l’entraide et pas de mépris de la part de beaucoup de coureurs avec qui j’ai parlé avant les barbelés, ou après les Monkey Bars. J’ai glissé deux fois au mur arrosé avec la corde, et sans que je ne demande rien à personne, un gars me lance ‘Allez réessaye, je t’attend en haut’ et grâce à son aide j’ai passé l’obstacle 😉 Quand je marchais, fatiguée, vers la fin de la course, un gars passe en courant à mes côtés me lance un ‘Courage Spartan!’ Donc voilà, juste mon xp personnelle, qui nuance un peu ton impression de machisme/mauvaise ambiance…. Mais tes articles sont toujours aussi intéressant. xoxo

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 37 min

      AH c’est sympa mais après je ne veux pas généraliser à tous les mecs sur-place, il y en avait beaucoup qui aidaient 😉 !!

  • Repondre Isabelle 17 septembre 2014 à 23 h 13 min

    Je suis triste de ne pas vous avoir croisés la bas !
    J’ai beaucoup moins remarqué le coté macho que toi, surement parce que j’ai été avec un ami tout le long du coup ils ont pas du oser mais c’est vrai que ça a du être relou au bout d’un moment.
    Personnellement je vais retenter celle du Castelet, celle de jablines m’a trop plu j’ai vraiment adoré et j’ai burpeesé sur 2 obstacles aussi ^^
    Félicitations à vous en tout cas vous avez des supers classements et super vidéo aussi c’est bien représentatif ! 😀

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 35 min

      Après il faut pas généraliser c’était peut-être aussi notre vague qui était machiste lol 😉
      J’espère que tu t’éclateras autant à l’autre alors
      On se croisera une prochaine fois 😉

  • Repondre La penderie de Chloé 18 septembre 2014 à 1 h 32 min

    C’est incroyable ce genre de course, ça doit vraiment être challengeant et pour le coup, le faire en équipe prend tout son sens !!! Par contre pour les ravitos ça craint…

    De gros bisous et à très vite (le 5 hiiiii)

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 33 min

      Oui pour le prix il aurait pu faire mieux niveau ravito.

  • Repondre marion 18 septembre 2014 à 2 h 46 min

    C’est pile poil pour ce genre de course que j’ai envie de reprendre le sport. Bon, par contre niveau condition physique, je suis très loin d’en être capable…

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 34 min

      ça va revenir vite mais c’est un super challenge à se fixer !

  • Repondre Adèle 18 septembre 2014 à 10 h 58 min

    Ça à l’air vraiment sympa cette course. Mais l’ambiance macho que tu décris m’ecoeur.
    En tout cas ton copain il n’hésite pas à aider les filles…
    Merci pour cet article!

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 31 min

      Hihi c’était nous dans la vidéo; mais je sais qu’il a pas mal aidé
      Mais franchement; malgré l’ambiance ça reste une course à faire 😉

  • Repondre Eva 18 septembre 2014 à 13 h 31 min

    Pour ma part je participe à l extra race en octobre à Lyon
    Pour l instant je n ai pas de crew mes copines se sont dégonflées mais si ça intéresse quelqu’un je suis sûre qu on va tout DECHIRER!!!!!!!!
    Envoyez moi un mail ou sur twitter ou Facebook pour qu on s organise et si on est nombreux…..ce sera bcp mieux!
    A très vite

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 32 min

      Ton message est passé 😉

  • Repondre pauline 18 septembre 2014 à 13 h 40 min

    Super, article, ca m’a bien motivé! c’est décidé, l’année prochaine je le fais!

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 28 min

      Au top Pauline 😉

  • Repondre lucie coquette 18 septembre 2014 à 14 h 13 min

    Bonjour Anne,
    Bravo pour le score, c’est génial! Je me suis inscrite à ce genre de course avec mon mari et un couple d’amis (équipe mixte donc) à une course qui s’appelle la Chti délire, 11 kms avec obstacles comme les tiens, boue, nage dans un lac, escalade… bref j’étais plutôt enthousiaste à l’inscription en mai, mais la date approchant, je stresse!!! Je suis plutôt petite, 1,60 m, alors tout m’est plus difficile que ma copine qui mesure 1,80 m! En plus je suis tombée ce dimanche sur une pierre en forêt, en plein sur la rotule, et mon médecin me déconseille le sport pendant au moins 2 semaines, j’espère que je serai retapée!
    Je te raconterai!!! Bisous

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 30 min

      Coucou Lucie
      Pas d’inquiétudes tu vas vraiment t’amuser surtout en équipe !
      Et je pense que d’ici-là ça ira si tu te reposes bien 😉

  • Repondre Constance 18 septembre 2014 à 16 h 59 min

    Aaaah c’est typiquement le genre de challenge qui me plairait! Enfin ce que tu racontes sur les commentaires machistes me rebutent un peu cependant…
    Mais j’ai une petite question… À ta différence, je ne cours pas du tout. Moi mon truc c’est la natation avec de bons entrainements chaque semaine 🙂 et à côté je fais beaucoup de muscu (notamment le guide de Kayla Itsines dont tu as du entendre parler car je t’ai vu en toucher un mot un jour ^^)… Du coup je ne sais pas si ce serait faisable pour quelqu’un qui n’a pas l’habitude de courir ^^?
    Enfin merci pour ton compte rendu ainsi que pour la vidéo, ça donne envie de se jeter dans la boue haha ^^
    bises!

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 25 min

      Honnêtement je pense que c’est largement faisable car tu as le temps de récupérer entre chaque obstacle 😉

  • Repondre Triton 18 septembre 2014 à 18 h 51 min

    Excellent!!!! Même si je suis un peu horrifiée des propos machistes que vous avez pu entendre. C’est pitoyable!
    J’adore les photos avant/après.
    Je n’ai jamais participé à ce genre de course, mais les trails l’hiver chez nous, ressemblent à ces bains de boue. J’aime courir dans la boue (en étant bretonne on a pas le choix lol) un trail « sec » c’est bizarre pour nous! Et on a la chance d’avoir des trails qui proposent des obstacles durant la course et des petits parcours du combattants à la fin. J’adore!

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 24 min

      Ah oui ça doit être sympa
      En tout cas j’ai adoré ce principe d’alternance de course et d’obstacles, c’est franchement ludique !

  • Repondre Camille 19 septembre 2014 à 18 h 18 min

    Ah ben merde alors pour le côté macho… C’était pas du tout comme ça quand je l’ai faite à Montréal ! J’ai plutôt le souvenir moi de beaucoup d’encouragements, sur un ou 2 obstacles j’ai eu besoin d’aide (j’ai VRAIMENT pas de force dans les bras je crois, les murs à passer étaient pour moi le pire truc !) et des mecs m’ont systématiquement fait la courte échelle ou m’ont vraiment aidée !

    En tous cas moi j’ai vraiment aimé ce côté un peu fou où tu vas vraiment plus loin que ce que tu pensais être tes capacités, mais par contre, j’ai vraiment eu du mal avec l’attente avant chaque obstacle !
    En tous cas, maintenant, t’as plus qu’à venir faire la même mais version polaire en février ici ! 🙂

    • Repondre Anne 22 septembre 2014 à 14 h 24 min

      Oui mais globalement la course était franchement cool, c’est juste la sensation amère sur ce point.
      Je te rassure pour la force des bras, nous avions le même soucis et on se fait entre nous la courte échelle ou des hommes nous portaient main forte

  • Repondre Many22 11 septembre 2015 à 12 h 11 min

    Très intéressant ton article sur la Spartan Race !
    Elle me tentait bien cette course ! Peut-être l’année prochaine, là je reviens d’une autre course à obstacles dans le nord de la France : la Charrette du diable !! c’était super sympa sauf le final, un saut de 10m sur un matelas gonflable … fracture du métatarse, je dois arrêter la course à pied pendant au moins 3 semaines, je suis malheureuse au plus au point !!
    Du coup, je continue à lire ton blog et patiente jusqu’au moment où je pourrais rechausser mes baskets !
    Bonne continuation !

  • Repondre Cha 11 septembre 2015 à 15 h 58 min

    Hello !

    Super ton résumé, moi j’ai fais les Mud Days d’Amnéville ! C’était génial! Même principes, 13km et 21 obstacles et de la boue la boue la boue! Le prix est inférieur j’ai payé 45 €. Maintenant si tu formes un équipe c’est 45 € chacun donc là oui c’est plus cher.
    Organisation au top également et comparé à ton témoignages par rapport aux mecs, ici aucune rivalitée, sérieusement tout le monde attendait qu’on ai fini pour commençait l’épreuve à leur tour. pas de machos! ou alors je ne les ai pas vu !

    J’essaierai bien un spartan race mais si c’est pour me retrouver dans un groupe avec des copines et avoir des mecs à notre cul… qui n’arrête pas! Non merci.

    Merci pour ton résumé, ton site, tout est parfait! J’ADORE ! 🙂

  • Repondre Lett 2 juin 2016 à 16 h 15 min

    Bonjour tout d’abord bravo et merci pour ce compte rendu très bien fait et détaillé, j’aimerai inscrire une équipe de 5 pour une futur spartan race, cependant lors de l’inscription on me demande de payer presque 100 euros par personne, or tu dis que le prix pour 5 et le meme que celui pour 1 personne .. sais tu si cela a changé?
    merci
    bien a toi
    Xavier