Running et Training

Published on août 3rd, 2014 | by Anne

99

Compte-Rendu Semi-Marathon : le Marvejols-Mende #110

3 août 2014 | 99 Commentaires

Hi,

marvejolsmende2014avis6 zps615b5a23 Compte Rendu Semi Marathon : le Marvejols Mende #110

Même si 7 jours après, j’ai encore du mal à réaliser que ça y est nous l’avons fait, je partage enfin avec vous mon petit compte-rendu suite au fameux défi dont je vous parlais dans cet article. Cette course c’était mon rêve sportif de l’année. Je voulais la faire pour tourner la page, écrire le mot fin sur mes études, sur ma vie d’étudiante, je voulais quelque chose de fort à faire pour marquer le coup, quelque chose qui me pousse dans mes retranchements et qui demande un effort un peu différent que ceux auxquels je suis habituée.

Cette course nous l’avons préparée sur environ 8-10 semaines, car Matthieu, mon petit ami, a bien entendu fait partie de l’aventure. Nous avons suivi un programme assez intense et particulier (à relire ici>>), qui après coup, s’est révélé parfaitement adapté à l’épreuve car nous avons souffert mais bien moins que ce que nous avions pu imaginer.

Pour rappel, ce semi-marathon (qui n’était que mon 3eme en fait) un faux semi-marathon, puisque la distance officielle est de 22,4km, soit un petit kilomètre à faire en plus (mais on le sent !). En outre de ce petit détail, c’est comme je vous le disais le dénivelé, il n’y a aucun moment du plat, vous ne faites face qu’à du faux-plat montant, des montées ou des descentes abruptes. Ainsi l’altitude minimum est de 647m jusqu’à atteindre les 1020m au Col de Goudard (9/10km). Si on parle un peu technique cela représente un dénivelé total de +642m / -560m. En fait, l’ascension des 2 grands cols et les descentes extrêmes qui les suivent en font l’un des semi-marathons les plus difficiles de France, si ce n’est LE plus difficile. 

C’est d’ailleurs pour cela qu’il n’attire pas 30 000 coureurs, ce n’est pas une course comme les autres mais elle vaut l’entrainement et les efforts fournis, je peux vous le dire icon wink Compte Rendu Semi Marathon : le Marvejols Mende #110

Le Marvejols-Mende est aussi le premier Semi-Marathon auquel je participais dans une plus petite ville, dans une plus petite région. Ce n’est pas péjoratif au contraire, c’est juste pour souligner l’échelle et donc l’ambiance qui sont différentes. Cette course est connue et reconnue au niveau international, elle attire des athlètes de très haut niveau et de tout horizon, mais elle a su rester à taille humaine et l’atmosphère est pour le coup beaucoup plus amicale et décontracte.

1406434049817616IMG 9814 zps2cdbd193 Compte Rendu Semi Marathon : le Marvejols Mende #110marvejolsmende2014avis7 zpsab229006 Compte Rendu Semi Marathon : le Marvejols Mende #110

L’organisation de la course: 

Samedi, nous sommes allés retirer nos dossards et les petits goodies dont un t-shirt Li-Ning aux couleurs de la course. Comme quoi, on n’est pas obligés de payer 45 euros pour avoir un t-shirt de qualité (clin d’oeil au Semi de Paris où nous avions eu des t-shirts en coton éhé) et une organisation irréprochable.

Nous nous sommes un peu renseignés sur le parcours de la course en elle-même afin de savoir si OUI ou NON nous prenions la ceinture de petites bouteilles Kalenji et finalement, après avoir discuté avec les doyens de la course (dont un qui a fait TOUTES les éditions, imaginez son âge donc.. 41.. enfin 42 fois maintenant), nous n’avons pris aucun ravitaillement avec nous, pariant sur ceux de l’organisation (et nous avons bien fait !)

Nous avons dormis dans ma famille à Mende même, mais sachez que l’organisation fournit des logements aussi icon wink Compte Rendu Semi Marathon : le Marvejols Mende #110  Bref, comme nous dormions à Mende, le matin-même nous avons dû prendre une navette pour aller à Marvejols, le village où le départ avait lieu. J’avais un peu des doutes en me disant que ça allait être un bordel monstre… mais finalement, c’était impeccable. Nous avons pris l’une des dernières à 7h30 (départ à 9h), nous sommes arrivés à Marvejols vers 8h/8h10. Nous avons un peu flâné car le village était vraiment mignon avant de nous rendre sur la ligne d’arrivée.

L’ambiance était vraiment bonne enfant, on croisait des coureurs qui prenaient encore leur petit dej à des terrasses de café, qui plaisantaient. C’était très différent du semi-marathon de Paris, c’était beaucoup plus détendu… voire joyeux. On sentait aussi que beaucoup de coureurs se donnaient rendez-vous ici chaque année, se retrouvaient. Ça faisait plaisir à voir et à entendre.

marvejolsmende2014avis8 zps022d7330 Compte Rendu Semi Marathon : le Marvejols Mende #110

La course en elle-même:

Le départ :

8h50, nous voilà dans notre sas de départ… enfin il n’y a pas vraiment de SAS, uniquement un petit SAS préférentiel pour les athlètes qui partent à vive allure et qu’on retrouvera frais comme pas possible à l’arrivée. L’ambiance est chaleureuse malgré le froid un peu piquant d’une matinée d’été en altitude. Les coureurs rigolent, d’autres sont encore entrain de déjeuner sur la place du village. On guète les coureurs déguisés puisque l’organisation offre un prix au meilleur déguisement. On croisera durant les 22,4km pas mal d’entre eux : gendarme et prisonnier attachés et forcés de courir ensemble, une équipe de clown bien maquillés ET avec le nez rouge (courageux), un jeune homme en mode Barbie Girl option PINK.

8h59, on se rapproche, 9h on part ! Nous sommes un peu coincés dans la foule car la route est étroite et nous nous sommes pas assez avancés, nous sommes avec des coureurs un peu plus lents que nous. Résultat, le premier kilomètre est un peu brouillon le temps de remonter la foule et trouver le groupe à notre rythme.

Le parcours

Une fois cela fait, on remarque à peine le faux-plat que je redoutais pourtant. Nous nous sentons bien, nos jambes sont légères, il fait frais, le soleil brille sans être trop chaud, les gens discutent encore un peu, font des blagues, y vont de leurs conseils, on rigole, on sourit car on sait tous ce qui nous attend dans quelques kilomètres.

Malgré l’heure matinale, tous les villageois sont sortis et nous applaudissent ! On sort de Marvejols, encore un peu de faux-plat nous atteignons déjà le 5e km… un virage et l’enfer commence : l’ascension du premier col : le Col de Goudard, qui nous fera monter à plus de 1000m d’altitude (plus on monte en altitude, plus on perd aussi en performance..) en moins de 4km.

marvejolsmende2014avis2 zps7f76e6fc Compte Rendu Semi Marathon : le Marvejols Mende #110

Et pour vous dire le macadam du virage est tagué et nous l’annonce clairement « L’enfer commence ici« . D’ailleurs, c’est toute une littérature que l’on peut lire du début du parcours jusqu’à la fin au sol : Joyeux Anniversaire Riri (x10 donc cher Riri si tu n’as pas VU ce message je ne sais pas moi mais zut à la fin il était PARTOUT), Je t’aime Sophie, Vas-y Jean-Paul, Go Go Go, des messages en Russe, en Anglais, Dernier Effort !!, Contrôle Anti-Dopage, Vas-y !  En avant le Club D’athlétisme de Mende

J’ai adoré, je n’avais jamais eu ça lors d’une course, je ne l’avais vu qu’à la télévision durant le Tour de France. Et bien sur le Marvejols-Mende, vous pouvez passer 22,4 km à lire ce que les amis/familles/spectateurs ont écrit comme message pour leurs amis coureurs à même la route ou tout simplement pour encourager les coureurs en général

L’ascension des cols a été très demandeuse en énergie, pas uniquement physiquement mais aussi mentalement. Si le cardio était relativement stable, c’était bien cette sensation interminable de la montée qui était angoissante : zut quand est-ce qu’on arrive en haut ? Où est le bouuut ? Bizarrement, les jambes tiraient un peu, mais c’était plus le mental qui m’a fait souffrir. On allait SI lentement (entre 7 et 8min/km au plus dur contre 4.30 et 5min auparavant) que parfois on aurait pu marcher, ça allait aussi vite. Beaucoup de coureurs d’ailleurs marchent au lieu de courir dans les montées les plus abruptes.

Heureusement, les spectateurs nous encouragent, les ravitaillements sont parfaitement orchestrés et tombent au parfait moment de la course, exactement là où on avait le plus besoin. J’attrape à chaque fois un petit morceau d’orange coupé et une petite bouteille d’eau (une gorgée, j’humilie ma nuque, un peu mon visage) et c’est reparti.

Le meilleur moment, le plus beau en fait, c’est quand nous avons atteint le premier col, j’ai senti un soulagement indescriptible, j’ai tout de suite retrouvé le sourire malgré les derniers kilomètres. La vue sur la vallée était splendide, le soleil brillait, mes jambes redevenaient légères, je pouvais repartir à l’ascension de l’autre col. J’avais presque oublié la douleur des derniers kilomètres.

marvejolsmende2014avis4 zps748a0fa9 Compte Rendu Semi Marathon : le Marvejols Mende #110marvejolsmende2014avis3 zpsdc970f68 Compte Rendu Semi Marathon : le Marvejols Mende #110

Mais… mais on croit toujours que les descentes vont nous permettre de récupérer, or, quand on perd 400m d’altitude en 4km, ces descentes étaient tout sauf reposantes. Il fallait absolument que nous contrôlions notre allure pour ne pas se laisser trop partir ni s’épuiser, ou encore se faire mal au genou. Certes, nous avons pu nous « reposer » un peu mais c’était aussi pas mal demandeur

La descente s’arrête doucement et on repart sur du faux-plat ni vu ni connu vers le 15eme km, le deuxième col et son ascension arrive. Honnêtement, je croyais que c’était le premier col qui allait le plus nous faire souffrir, mais ce fût la deuxième partie de la course de 10 à 18km (descente+faux-plat+ascension du dernier col de Chabrits) qui a été le plus dur et le plus long. J’avais encore cette angoisse de montée interminable, on ne pouvait pas aller plus vite mais tout ce que je voyais c’était ces lacets de route et ces gens au-dessus de moi qui montaient… encore et encore ! Je crois que ce n’est pas les jambes qui souffrent, tout se passe dans votre tête, on a envie de dire juste STOP car c’est ridicule après tout cette montée en lacet, mais finalement on tient et on arrive au sommet : ravitaillement au coeur d’un tout petit village, derniers encouragements et c’est la descente finale vers Mende.

Splendide elle aussi, on domine la ville qui s’approche doucement et que l’on sent en effervescence, prête à nous accueillir à l’arrivée.

marvejolsmende2014avis5 zpsee6f7856 Compte Rendu Semi Marathon : le Marvejols Mende #110marvejolsmende2014avis zpse9610936 Compte Rendu Semi Marathon : le Marvejols Mende #110

L’arrivée

L’autre difficulté du Marvejols-Mende c’est le dernier kilomètre.. car c’est une belle montée vers l’arrivée dans le coeur de Mende, face à la cathédrale. Si certes nous descendons gentiment avant, ce petit kilomètre est juste horrible, on a déjà tout donné, et on nous en demande encore.

Heureusement, beaucoup de monde nous encourage, nous arrose même (et ça fait du biennnn), ils applaudissent et j’ai même entendu mon prénom alors si tu te reconnais chère lectrice MERCI. Ces derniers encouragements étaient nécessaires car j’étais au bout, je voulais vite arriver (tellement vite qu’on est vraiment allés vite au niveau de notre chrono finalement).

Je n’en revenais pas de la foule ! Je n’ai jamais vu autant de monde. Même au beau milieu de nul part sur le parcours, on croisait des personnes qui nous encourageaient, qui avaient sorti la chaise, le parasol ! Tout le monde était d’excellente humeur malgré la difficulté de la course. On sent que tout le département est derrière cette course et se sent impliqué. J’ai vraiment senti une ambiance unique comparé à toutes les autres courses auxquelles j’ai participé, une véritable âme l’habitait.

La médaille et puis tout le reste:

Nous avons eu une VRAIE médaille au sens stricte, elle est magnifique, elle représente à merveille la Lozère et l’esprit du Marvejols-Mende. Je suis très fière de l’avoir réalisé. J’ai même aussi eu droit à une rose, toutes les participantes en avaient une. À l’arrivée, nous recevions également 1L de Quezac et un dernier ravitaillement juste à côté de l’arrivée sans sponso, sans chichi. D’autres festivités étaient organisées en parallèle de la course : pasta party la veille, aligot party ensuite…

Résultat: Nous bouclons la course en temps officiel en 2h20 min, je finis 81eme de ma catégorie (Senior Femme) et je suis plus qu’heureuse de ce temps, car notre rythme a été finalement plutôt soutenu au vu du parcours…Comme je vous l’expliquais, nous ne visions aucun chrono, le parcours de la course nous faisait un peu peur et nous étions vraiment là pour finir cette course. Maintenant que nous l’avons fait, je me dis que ce n’était pas si dur… et je crois que l’année prochaine, nous allons reprendre à nouveau rendez-vous avec ce bout de Lozère et cette course indomptable icon wink Compte Rendu Semi Marathon : le Marvejols Mende #110

Notons, quand même que nous étions parmi les plus jeunes à participer, la plupart des coureurs avaient entre 40-50 ans. Comme quoi, je ne crois pas que ça soit tellement le physique qui joue, tout se passe dans la tête !

Pour conclure, c’est la première fois (bon peut-être pas quand même m’enfin…) que je suis aussi fière de moi, si ce n’est de nous. C’est une belle course, une belle réussite pour nous. Je n’ai pas pleuré cette fois-ci, mais pour moi ce Marvejols-Mende est rempli de significations et d’émotions. Zut quoi nous avons terminé cette redoutable épreuve, nous avons certes soufferts, mais j’ai senti que nous avions largement les capacités, que nous étions à la hauteur de celle-ci. ON L’A FAIT, on a relevé notre défi !

Encore merci pour tous vos petits mots/tweets/commentaires d’encouragement <3 !!

à très vite pour de prochains défis !

N’hésitez pas à lire le compte-rendu de Matthieu, mon petit ami, directement sur son blog icon wink Compte Rendu Semi Marathon : le Marvejols Mende #110 >>

PS: Il vous reste encore quelques heures pour participer au concours Uriage icon smile Compte Rendu Semi Marathon : le Marvejols Mende #110 >>

 

20 aiment ce post

Tags:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

99 Responses to Compte-Rendu Semi-Marathon : le Marvejols-Mende #110

  1. Selma TLBC says:

    Quel compte-rendu! Ça avait vraiment l’air d’être une course magnifique :) Toutes mes félicitations à vous deux pour avoir aussi bien relevé votre défi! J’ai couru un semi-marathon il y a quelques années, j’avais tellement souffert (mais je ne m’étais pas aussi bien préparée que vous), et autant dans la tête que dans les jambes :/

  2. Une nouvelle fois Félicitations ! C’est tellement beau d’accomplir une épreuve comme celle-ci, vos entraînements les semaines précédentes ont été payants et vraiment bravo, avec les détails que tu donnes sur les dénivelés, ça ne devait pas être un semi-marathon pépère. J’ai accompli également mon premier semi le 28 juin dernier, comme toi, il signifiait de boucler une année plutôt chargée sportivement et pendant laquelle j’ai progressé rapidement, notamment en course à pied. J’avais terminé ma première course officielle le 11 novembre dernier, les 7km des Foulées de Cherbourg en 44mn, j’étais déjà tellement heureuse à l’époque, et puis finalement au cours de l’année j’ai aussi participé à deux trails de 12 puis 15km, et puis la WOTN parisienne et puis mon premier semi que j’ai bouclé en 2h10. J’ai été longtemps que mon nuage après mon semi. Je crois lire qu’il en est de même pour toi ;-) Il avait l’air top votre semi, les encouragements sont hyper importants, ça devait être sympa aussi de lire tout cela sur le goudron. Bonne récup et bel été à vous !

  3. bodette says:

    Merci pour ce récit
    tu nous donnes vraiment envie de nous dépasser
    ( mais bon , qd je vois ton rythme de course , je suis loin derrière ) ( mais j’ai 20 ans de plus que toi , aussi ..ben oui ;) )

    et surtout bravo
    et merci encore pour le plaisir de te lire

    • Anne says:

      Tu sais tout est beaucoup dans la tête, et peu importe le rythme, ce qui compte est d’apprécier et de finir la course ;)

      des bises et merci !

  4. Aurélie says:

    Félicitation pour avoir accompli ton objectif :-) Je n’y connais rien en marathon mais j’imagine facilement que c’est l’enfer :p

  5. Knit Spirit says:

    Encore une fois : bravo !!!! Vous avez vraiment assuré !!!

  6. slylla moon says:

    Super ton compte rendu de ce parcours atypique Marvejols Mende, ça fait envie. Tu fais une pub d’enfer pour ce super département qui possède beaucoup de caractère. Bravo à vous deux, j’imagine que cela donne beaucoup de sens de courir ensemble.
    Ca donne envie de s’inscrire à des courses.
    Merci beaucoup.
    Je me demandais aussi dans quel état on était le lendemain d’une course pareille, pas de bobos?
    Bon dimanche.

    • Anne says:

      Ah oui en même temps, ils nous ont tellement bien accueilli que ça valait le coup !
      Ecoute, des courbatures mais moins que ce que je pensais, mais aussi on s’est vraiment bien étiré l’après-midi même et on a essayé de marcher en soirée. Le mercredi d’après les jambes étaient encore lourdes mais ça va, pas de bobo !

  7. Flow says:

    Félicitations à tous les 2 d’avoir vaincu cette course!!

  8. Glevarcoz says:

    Bravo !! Et merci pour le compte rendu qui donne vraiment envie de participer à cette course un jour

  9. Elise says:

    La chair de poule a lire ton compte rendu de votre semi!
    Je rêverai d’être capable de faire une telle course, je m’en donnerai les moyens un jour :)
    Bravo a vous encore c’était une belle épreuve pour tourner la page de ta vie étudiante et prendre un nouveau départ dans la vie!

  10. Marie says:

    En nageant le week-end dernier, j’ai pensé à vous, vous commenciez la course ! Congrats pour ce défi réussi !

  11. Rowkawa says:

    Quel beau compte-rendu, il m’a filé le sourire !
    Bravo à tous les deux, c’est vraiment impressionnant ce que vous avez accompli.
    Et tu as raison, le sport, c’est beaucoup dans la tête aussi ;)

    J’espère ressentir la même joie quand je terminerai le semi de Lyon en octobre prochain !

    Encore félicitations ! (quel est le prochain défi alors ? ;) )

  12. Kanagin says:

    Super CR , cette course a l’air vraiment top !!! Félicitation encore à vous 2 et c’est clair que vous pouvez etre fier de vous ! Moi je me lance ds mon 1er semi en octobre pour le runinlyon et tt tes conseils sur cette disrance vont me servir pr ma propre course!!
    Marjevols-mende pourrait devenir un de mes objectifs 2015!!
    Merci de ns faire partager tt ca !!

  13. woodybeauty says:

    Bravo pour cette course, une belle preuve qu’une force mentale tenace est une vraie clé de réussite! Et coup de coeur pour la 1ère photo, vous êtes beaux!!

    Bisou

  14. Philippe says:

    Bravo, une belle ligne à ton palmarès de coureuse. Au passage il n’y a pas un petit kilomètre de plus que lors d’un semi-marathon classique mais plutôt un gros kilomètre ;)

  15. Azilis says:

    De lire tout ça, ça donne des frissons on vit vraiment la course !
    Encore bravo !

  16. Marie says:

    c’est la classe ce défi, et ça fait plaisir à lire, alors BRAVO !

  17. Félicitations a vous deux.
    Prochaine étapes le marathon. Si vous souhaitez un marathon en pays chti je vous invite pour la prochaine route du Louvre en mai 2015.

  18. Camille says:

    Top, merci pour ce beau compte rendu détaillé et bravo pour ta performance !

  19. Laurence says:

    J’étais au départ et à l’arrivée de cette superbe course pour encourager mon petit mari…il est arrivé quelques minutes après vous deux
    Je cours aussi quelques courses officielles (surtout des 10k)mais je ne me sens encore pas prête à affronter Goudard : peut être l’année prochaine puisque je passe tous les ans quelques jours dans le coin pour récupérer mes filles chez mes beaux parents
    En tout cas bravo a vous deux pour votre performance et ravie de t’avoir aperçue
    Merci de continuer à nous motiver

    • Anne says:

      Tu as encore 1 an pour te décider, mais ce n’est pas si dur que ça ;) !
      en tout cas merci pour les mots d’encouragement, j’en avais vraiment besoin à la fin <3 <3 !

  20. Adèle says:

    Bravo Anne!!
    Ton compte-rendu est top…
    Chapeau bas et merci de faire partager ton expérience.

  21. Christine says:

    Félicitations à tous les deux.
    Merci pour ce super compte-rendu, ça donne vraiment envie de participer à cette course.

  22. Natacha says:

    Bravo ! Tu as relevé ton défi personnel et terminé ton année universitaire en beauté.
    En tout cas cette course a l’air vraiment sympa. Une course à taille humaine, avec un parcours très exigeant et sans doute de magnifiques paysages. Tout ce que j’aime ! Le même jour je faisais le semi du Mont Ventoux, très exigeant aussi puisqu’entièrement en montée. Et pareil, la moyenne d’âge des participants était assez élevée. Mais tu verras, l’avantage des sports d’endurance, c’est qu’on peut être meilleur à 50 ans qu’à 20 ans, et pas uniquement dans sa tête ;-)

  23. Claire says:

    Super CR bien détaillé, ça m’émeut et me donne la chair de poule ! BRAVO à vous deux encore une fois, c’est un magnifique défi préparé et relevé avec succès !
    Bises et à très vite ;) ! Claire

  24. Léa says:

    Wow ! C’est vraiment impressionnant ! Et 2h20 pour un tel parcours sur un semi, c’est génial !
    Ton article donne envie d’aller plus loin, d’essayer de se dépasser (dans le sport et dans la vie !) :)

  25. Triton says:

    Te voilà prête pour les trails alors :-)

  26. Julien says:

    Félicitations !! Pas évident la première course avec dénivelé ! Maintenant, tu peux t’attaquer au Trail et à du dénivelé plus conséquent ;) et surtout… AU PLAISIR DE LA COURSE DE MONTAGNE !

  27. Julie says:

    Félicitations ! Et merci de partager ce beau moment avec nous, un résumé tout en émotion, je ne sais pas si je suis prête pour une épreuve comme celle-ci mais tu me donnes envie de me dépasser pour ma prochaine course !!

  28. Pauline says:

    Félicitations à tous les deux! Tu m’as vraiment communiqué ton émotion :-)

  29. Marine says:

    Bravo!
    Cela a été un plaisir de lire ce joli compte-rendu! Tu réussis parfaitement à nous transmettre tes émotions. C’est vraiment une belle façon de tourner la page sur ta vie d’étudiante et d’entamer une nouvelle étape, qui sera, je l’espère, à la hauteur de tes attentes.
    A bientôt,

  30. Gene says:

    Vous avez eu beaucoup de courage et réalise un super chrono!! Vous pouvez être super fiers de vous! Et puis c’est tellement bien de pouvoir se dépasser à deux… Se soutenir ensemble pour relever le défi. Vous avez surmonté cette épreuve avec brio et en amoureux… J’imagine votre émotion… J’en ai les larmes aux yeux rien qu’à lire ton récit. ;)

  31. Anne-Cha says:

    Félicitations à toi et à ton chéri. En effet d’après ce que tu décris dans ton article ça n’a pas l’air d’avoir été simple alors tu as de quoi être fière de toi.

    Bisous

  32. Bravo pour cette belle course. Perso, tant la distance que le dénivelé m’effraient !

  33. lucie coquette says:

    Félicitations à vous 2!!! Ca doit être génial de passer la ligne d’arrivée main dans la main! Excellent compte rendu, qui nous donne l’envie de nous surpasser, merci Anne, et encore bravo!!

  34. ncausse says:

    Bonjour Anne.

    Tout d’abord, je me présente, je m’appelle Nolwenn et je viens d’avoir 14 ans. Je fais environ 40 min de marche rapide tous les jours, et dans l’année scolaire, environ 4h de sport au collège et 1h30 de gymnastique (30min de step + 1h de renforcement musculaire) par semaine.
    Je souhaitais pour commencer te dire que je t’admire vraiment, tout ce que tu fais est pour moi une vraie motivation. Vraiment, je te souhaite de continuer dans cette voie.
    Je te contacte aujourd’hui à propos de sport. Je pense que tu t’y connais assez pour me répondre.
    Comme tu l’as vu plus haut, je suis assez sportive; et je voulais savoir si vraiment c’était bon de faire du sport tous les jours, ou c’est plutôt recommander de laisser son corps récupérer ?
    Je voulais savoir aussi, comment toi tu t’organises dans la vie de tous les jours pour faire du sport ?

    Je te précise que je suis tous à fait consciente que personne n’a le même corps et que par conséquent que rien n’est pareil pour personne; mais je souhaitais juste avoir tes conseils.

    En espérant que tu me répondes, je t’embrasse.
    Merci infiniment pour tout ce que tu fais pour nous, tes lectrices.

    • Anne says:

      Bonjour Nolwenn
      à ton âge je pense qu’il vaut mieux que tu en parles avec ton médecin et tes professeurs qui seront mieux habilités que moi à te renseigner.
      Personnellement, j’ai toujours au minimum 1 jour de repos complet.

  35. Anne-Alexandra says:

    Wow ! Ton compte rendu rend vraiment admirative ! On sent la difficulté du parcours… :) Félicitations à tous les deux. :)

  36. Caroro says:

    Wouah ! J’ai adoré lire ton compte-rendu, ça donne envie de faire ce semi!!
    Et Bravo ! :)

  37. Sophie F. says:

    Ça valait le coup d’attendre un peu… Super compte-rendu ! J’admire ta façon de si bien verbaliser tes courses au présent ! On te suit pas à pas, en haletant… mais peut-être quand même moins que toi sur le moment !

    Bien que parisienne depuis toujours, j’approuve ton enthousiasme pour ces épreuves en province, où la chaleur humaine est bien plus présente que dans la capitale. Et où la richesse du terroir promet de bien belles récompenses après l’effort.

    Maintenant, un point délicat : comme à Chicago, tu as franchi la ligne d’arrivée en même temps que ton copain. Comme ce dernier a l’air, d’après les photos, d’un grand garçon en pleine forme, est-ce que tu ne le freines pas un peu ? (Si c’est le cas et qu’il n’en prend pas ombrage, tu as tiré le bon numéro ! – Y en a assez de ces machos qui ne cessent d’exhiber leurs biscotos et leurs chronos !)

    • Anne says:

      TU as raison de pointer cela et à vrai dire je prépare un article spécial sur le sujet car tu n’es pas la seule à m’en parler.
      Nous en avons discuté et même s’il m’a avoué qu’il aurait pu aller plus vite, mais on s’est mis d’accord avant pour notre objectif de le faire ensemble. On fonctionne comme cela.

  38. ludovic says:

    félicitations à vous pour avoir relevé ce défi!!! c’est toujours un plaisir de lire tes comptes-rendus! tu es une bonne source de motivation pour beaucoup de monde (et pas seulement des femmes), continues ainsi!

  39. Camomille says:

    Je n’ai qu’une chose à dire: BRAVO!!! :)

  40. Katia says:

    Bravo Anne !!! quelles preuves d’engagement physique et de force mental de ta part (et de ton copain).
    Je suis toujours assidument ton blog même si je n’ai pas rédigé de petits messages depuis longtemps, sorry !!! (mais bon je compte me rattraper einh !!!).
    Je t’avais adressé un e-mail, il y a un petit moment, pour te tenir au courant de mes examens (genoux) mais je ne sais pas si tu l’as bien reçu.
    J’aimerais bien participer à la prochaine course des 10 km de Nike mais je ne sais pas encore si cela sera possible mais j’ai vraiment bien envie de me lancer surtout que c’est grâce à toi que j’ai découvert cette course et d’ailleurs participer à mes 10 premiers km. En plus, ça serait vraiment super sympa de se revoir !
    Je te renouvelle mes plus sincères félicitations !
    Bises !!!

  41. Andréa F. says:

    Salut Anne,

    Il est beau ton article! Félicitation à vous deux.
    Ton compte rendu est super et ça donne vraiment envie de s’y mettre à ce semi.
    Dans ton article, tu parles beaucoup (et ça à l’air de te t’avoir marqué) de l’ambiance avant, pendant et après la course. Ca me fait beaucoup penser aux 20km et semi marathon de Lausanne, en Suisse. Je pense que des courses dans des « plus petites villes » son beaucoup plus sympathiques que les grandes !

    (Pour la petite pub, le semi marathon de Lausanne en Octobre est une des plus belles course de Suisse. 20 km dans les vignes et en longeant le lac léman! Magnifique! Si un jour ça te tente ;-) )

    Merci encore pour tous tes articles !

    Andréa

    • Anne says:

      Coucou Andréa,
      Tu n’es pas la seule à m’en parler, je ne pense pas pouvoir la faire cette année, mais pourquoi pas l’an prochain, surtout que j’ai de la famille là-bas ;) !!

  42. Charlotte says:

    Super article Anne, on sent vraiment beaucoup d’émotion, ça donne presque envie de le faire ;) Félicitations à tous les deux en tout cas

  43. Pénélope says:

    Bravo, vous pouvez être fiers de vous, c’est un très joli défi relevé !

  44. Auré says:

    Ca c’est du dépassement de soi! Je suis fan.

    Pour le coup, j’ai lu tes récits sur tes semis. Je me retrouve pas mal, j’ai débuté le running en sept et j’ai fait mon 1er semi en mai. Bref, tes écrits pourraient étre les miens (et mm niv mode ;-) )

    Bravo à toi en tt cas, et a ton homme.
    Bisous
    Auresteph d’insta!

  45. Helene says:

    Bravo pour cette course qui relève de l’exploit.
    Super blog : écriture très agréable, belles photos, contenu sympa…un 2ème BRAVO

  46. Iris says:

    Salut Anne,

    Merci pour ce partage, je lisais tes lignes et j’avais l’impression d’y être. Un jour peut être j’arriverai à tenir plus longtemps mes runs, pas encore fait les 5 km seulement je suis asthmatique et c’est souvent quand je cours que je rentre en crise.

    Encore BRAVO pour cette réussite !

  47. Merci de nous faire partager tout tes moments si magiques. …
    Je ne cours que depuis 1 an et tu me donnes vraiment envie de me donner a fond dans mes efforts….
    j’espère moi aussi participer à une course sur Paris et ses environs…
    Bravo encore !!!

  48. Caroline says:

    Bonjour , je m’appelle Caroline ,j’ai 37ans , je suis « tombée » sur ton blog par hasard en tapant « conseil pour finir un semi marathon ».
    Tout d’abord félicitations à vous 2 pour cette course (les montées sont mon cauchemar !)
    Je prépare en effet le semi marathon de Lyon le 6 octobre prochain. J’ai débuté la CAP il y presque 2 ans et j’ai fait ma 1re course organisée l’année dernière avec le 10km Lyon .
    Je cours 3 fois par semaine sur parcours de santé avec montées et descentes .
    J’ai bien aimé le fait que tu dises que pour son premier semi il ne faut pas parler « temps » , c’est vrai que le fait de le finir sera déjà une belle victoire pour moi peu importe le temps .Je n’arrive pas à augmenter mon temps de toute façon donc je me concentre sur la distance ….
    Ton blog est très bien fait ;)
    Je vais le mettre dans mes favoris , j’ai « liké » ta page FB !
    A bientôt
    Caro

  49. chris says:

    bonsoir,
    j’aurais pu écrire la même chose que Caroline ci dessus. Si ce n’est que je m’appelle Chris, que j’ai 36 ans et que je n’ai pas encore fait de « vraie » course: le semi de Lyon sera ma 1ere.

    Félicitation pour avoir fini ce semi atypique qui plus est à une vitesse plus qu’honnorable. Ton blog donne vraiment envie de courir encore plus :-)

    Encore bravo@

  50. Jim says:

    Bravo pour cette course et merci pour cet article qui donne envie de suivre tes traces.

    A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑
  • ♥ Follow Me ♥

    Twitter Anne DubndiduFacebook Melle DubndiduHellocoton Anne DubndiduBloglovinPinterest Anne DubndiduJe suis aussi sur InstagramAbonnez-vous au flux RSS
    En savoir plus
    Bienvenue ! Anne et Dubndidu est un blog tenu avec amour et humour depuis 2009. Ici, on bavarde mode, sport, voyages… mais, surtout, on bavarde !

    Contact: annedubndidu@gmail.com





  • Instagram ♫

  • Recevez A&D ☀

    Inscrivez-vous pour recevoir les articles du blog dans votre boite mail

  • Catégories

  • Sélection Shopping

    Jean boyfriend slim sur Asos
  • De la Motivation dans vos Oreilles

    Suivez ma PlayList Spotify pour rester motivées tout au long de vos activités sportives ;)

    >>> S’abonner à ma playlist