I Wanted To Be A Pilot #524

Hi,

tunique dentelle rouge sheinside sandales été talons sarenza blanche

Plus que quelques jours précieux à réviser dans mon cher Sud. C’est assez étrange cette sensation de me dire que je révise (peut-être… certainement… surement VRAIMENT) pour mes derniers partiels. Je l’ai dit sur Instagram PLUS JAMAIS… mais c’est vrai il ne faut jamais dire jamais.

C’est comme dans cet article dans lequel je disais ne pas me voir en marathonienne alors que je peux vous dire que j’ai officialisé mon inscription au Marathon de Montpellier. On change tous d’avis au final. Cela étant dit pour les études, après 5 ans, je pense que je vais quand même éviter le plus possible de devoir me replonger dans les livres. J’ai envie de FAIRE, de rentrer enfin dans la pratique, de voir que moi aussi je peux réaliser quelque chose. De fait, je veux arrêter d’étudier ce que les autres ont fait pour moi aussi FAIRE mes propres choses.

C’est fou le nombre de questions qu’on peut se poser pendant notre scolarité. Je crois qu’on n’y répond jamais vraiment : Qu’est ce que je veux faire plus tard ? Bonne question. J’ai adoré rêver d’une profession puis d’une autre. Je voulais être vétérinaire… jusqu’à ce que je vois un vétérinaire s’occuper d’une vache…Puis médecin, puis en fait non.

Même aujourd’hui, je me dis que je ne pourrai jamais expliquer exactement ce que j’aimerais faire. On remplit notre vie de la profession que l’on souhaite exercer, mais au final, ça reste un peu vide. Pourtant il me semble que cette question là : Qu’est ce que tu vas faire plus tard ? est LA question qu’on nous pose le plus jusqu’à ce que l’on arbore une situation stable : CDI/Appart’/Petit(e) ami(e) Était-ce vraiment ce que je voulais faire plus tard ?

J’aimerais que ma vie se remplisse d’autre chose que de boulot et de « plus tard ».  Je passe beaucoup de temps à reporter les choses. Pendant longtemps, j’ai eu du mal à me projeter plus loin que la fin du semestre (bon là je ne vois pas plus loin non plus que mon dernier partiel dans exactement 2 semaines)

Le problème maintenant, c’est que je suis carrément effrayée par le plus tard car je peux le remplir comme je le souhaite : fini les études, les partiels, les trucs à rendre (OK mon mémoire  ne compte quasiment pas). En somme j’ai le choix et ce n’est pas si évident que ça de l’avoir. Je suis contente lorsque ma mère m’a forcée à faire certaines choses que je ne voulais pas, au final elle avait un peu raison. Mais là, ce n’est pas ma mère qui va me forcer, il va bien falloir prendre des décisions de grande. J’avais beau freiné, freiné, répété depuis l’ouverture de ce blog que je ne peux pas encore être une adulte. J’ai l’impression qu’à la fin de ces partiels, je n’aurais plus trop le choix. Non je n’ai pas peur d’entrer dans la vie active mais j’ai peur que cette entrée ne remplisse pas ma petite vie comme il le faudrait.

Ce blog ne sera plus bientôt celui d’une étudiante. C’est fou comme le temps est passé vite.

tunique dentelle rouge sheinside sandales été talons sarenza blanchetunique dentelle rouge sheinside sandales été talons sarenza blanchetunique dentelle rouge sheinside sandales été talons sarenza blanche
Tunique – Sheinside (similaire ici)

Jeans – Levis (similaire ici ou là)

Sandales – Shellys London via Sarenza

BO – Forever21
tunique dentelle rouge sheinside sandales été talons sarenza blanchetunique dentelle rouge sheinside sandales été talons sarenza blanche

Bon tout d’abord, quand j’ai acheté la version blanche, j’hésitais pour sa consœur rouge et je vous laisse deviner ce qui s’est passé : je n’ai pas choisi. Résultat, je me suis retrouvée avec deux robes trop courtes mais toujours aussi mignonnes que sur le site Internet. Donc je continue dans mon idée de les porter en tunique hihi.

Passons à mes nouvelles sandales. Là aussi hésitation avec la version noire. Elles n’ont pas du tout le même look en fonction des couleurs. Puis je me suis dit… Mince je n’ai JAMAIS eu de sandales blanches, il serait tant de tenter de nouvelles couleurs au lieu de toujours se tourner vers le noir. Ainsi, j’ai pris les blanches sans regret car cet été, avec un peu plus de bronzage, je suis sûre qu’elles seront encore mieux qu’aujourd’hui ;)

Et vous, les chaussures/ sandales blanches vous aimez ?

à très vite

10 aiment ce post

48 réflexions au sujet de « I Wanted To Be A Pilot #524 »

  1. Little Runner

    Oh, ne t’inquiète pas, on ne devient jamais vraiment adulte, même avec un boulot, un mari et à un âge plus avancé :-). On assume ses responsabilités cela ne change pas grand chose à notre tempérament.

    Répondre
      1. Manuela

        Et moi je suis bien d’accord avec vous 2 ! J’ai 24 ans, je travaille depuis mes 19 ans (dont 2 ans d’alternance), et franchement, j’ai pas tellement l’impression d’avoir grandi depuis que j’ai arrêté l’école… ^^
        Ce qui est super, c’est le « plus de devoirs à rendre ». ça, ça n’a pas de prix.
        Ensuite, on fait avec les contraintes. Et c’est pas moins bien, c’est juste différent ! :D

        Répondre
        1. skylla moon

          rohhh, oui, plus de devoirs à rendre, trop bien. plus d’exam à réviser, c’est vrai..Toujours du travail à faire, à préparer certes mais plus de devoirs à rendre pour les autres et du coup cela a vraiment du sens.

  2. Geneviève

    Sympa le look, ça a l’air bien confortable!
    Après bientôt 3 ans de boulot je dois dire que ça me perturbe un peu de ne plus avoir d’échéances…
    Je trouve que le travail a un côté plus flou qui est parfois un peu désagréable.
    A mon avis c’est surtout difficile de quitter le monde des études… Quand on y pense on va à l’école depuis qu’on a 2,5 / 3 ans…!
    Bonne route!

    Répondre
  3. Manon-sixthematique

    Tu as raison, je ressens la même chose sauf qu’à priori je suis encore assez loin de finir mes études (3 ou 4 ans si tout va bien) donc pour l’instant je n’y pense pas trop… Mais il y a aussi la question du « est ce que j’ai pris la bonne voie? » qui est assez effrayante…

    Répondre
  4. Didia

    En lisant ton article je me suis fait une réflexion, c’est bizarre que la question « qu’est ce que tu veux faire plus tard » soit forcément rattachée au métier que l’on veux exercer… Comme si notre vie n’était destinée qu’à ça.
    Le 28 mai = fin des études pour moi et après ça je ne vois pas plus loin que septembre…. pas plus loin que mes vacances quoi. Après c’est le flou total vu que tout dépend du concours que je passe à la fin du mois.
    Très sympa ta tenue

    Répondre
    1. Anne Auteur de l’article

      Oui j’ai l’impression que toute notre vie se joue là en fonction du JOB lol
      bon courage et merci !

      Répondre
  5. Justine Hubsi

    Je pense que ce n’est pas en finissant tes études que tu seras une adulte. C’est très subjectif comme notion puisque légalement tu l’es depuis tes 18 ans…donc moralité, tu seras une adulte quand tu te sentiras comme une adulte, quand tu arriveras à définir vraiment ce que c’est. J’ai finis mes études, je suis dans la vie active depuis bientôt 3 ans, je me suis mariée et un autre projet en cours et pourtant j’ai pas l’impression d’être adulte : j’adore procrastiner, je suis loin d’être une pro de l’orga (sauf pour mes vacances :D), et les responsabilités d’adulte m’ennuient vraiment (la paperasserie…).

    Fais ta vie comme bon te semble sans chercher à te ranger dans une catégorie : tu te limiteras plus/moins et en plus tu verras la multitude de choses qui s’ouvrent à toi !

    Bon courage pour tes révisions !

    Justine

    Répondre
  6. Céline

    Oh moi aussi j’espère ne jamais devenir adulte.. Et pour repousser l’échéance, à chaque nouveau partiel obtenu je vois plus loin dans mes études : le Bac, « oh je ferai qu’une licence », la L1, « tiens je me vois bien faire un master », la L2, « et pourquoi je pourrais pas faire un doctorat ? ».. Tous ça pour ne pas me dire que non, je ne sais pas ce que je veux faire dans la vie ahah !

    Les sandales blanches, j’adore ! J’en avais une paire, partie trop vite comme toujours ;)

    Répondre
  7. Audrey

    Bonjour Anne !
    Ahlala comme je me retrouve dans ce post !
    J’ai 27 ans et toujours pas « fixée » dans ce que pourrait être mon métier révé… Dur dur de se projeter réellement.
    De mon coté j’ai pas non plus envie de me ranger et de remplir les cases mariage, bébé, maison et monospace (bonjour les clichés ^^) même si le petit ami est déjà là ! Certains diront immature, et d’autres comprendront :)
    J’aime beaucoup ton look en tout cas :D et bonne chance pour tes partiels !

    Répondre
  8. Kristine

    Avec le recul, je crois que peu de choses sont définitives. Il faut s’adapter car il y a toujours des opportunités à saisir et parfois rebondir. Il y a toujours du positif à retirer de ses expériences, j’ai testé. D’après tes posts, je pense que tu sauras aller vers le meilleur.
    On ne devient pas adulte soudainement, on évolue mais c’est bien de garder une part d’enfant en soi aussi.
    Bonne chance pour tes partiels.
    Always look at the bright side of life !

    Répondre
  9. Crevette Cosmique (ex louise pimpante)

    Bonjour Anne,
    Elle est jolie cette tenue et la couleur de la robe/tunique te va bien :) Bon, les sandales blanches à priori ça n’est pas mon truc (les bottes je n’en parle même pas) mais curieusement je trouve cette paire vraiment très chouette.
    Passe une belle journée :D
    Delphine

    Répondre
  10. Kristine

    Phrase du Dr Seuss repérée dans mes lectures du jour : « Vous avez un cerveau dans votre tête et vous avez des pieds dans vos chaussures. Alors vous pouvez toujours piloter, quelle que soit la direction choisie ».

    Répondre
  11. Sophie

    Bonjour Anne, je crois que tous les étudiants passent par la phase que tu décris, mais il ne faut jamais dire jamais, j’ai arrêté les études y a 2 ans en aillant bien tout fait comme les prof m’avaient dit en pensant avoir le profil parfait pour ce que je voulais faire, et au final arrivée dans le monde du travail je me retrouve avec des diplômes qui finalement n’ont aucun intérêt! Résultat, en septembre si tout se passe bien, je repars pour une licence pro qui correspond aux attentes des employeurs et en alternance cette fois ^^! et pendant ces 2 ans j’ai changé sans le réaliser, mais je m’en rends compte à ma façon d’appréhender cette nouvelle année! on ne deviens pas adulte du jour au lendemain effectivement, ce sont nos expériences de vie qui nous forgent petit à petit =) tu es partie vivre seule aux USA, au RU, tu es capable de suivre une relation à distance avec ton copain, tu as la volonté de te dépasser notamment dans le sport, vraiment je crois que tu as déjà tout d’une adulte ^^

    Répondre
  12. Elsa

    C’est drôle je t’ai lu, suivi pendant plusieurs temps puis j’ai arrêté justement parce que je te trouvais ou plutôt ton blog hein ;) trop enfantin. TON blog, TES études, TES partiels, TON sport. Bref, j’ai arrêté de te lire et la je repasse et que vois je: tu t’interroges! Finalement plutot que de grandir ta crainte semble être de devoir penser a quelque chose d’autre que toi en premier. Car au final c’est ça! Quand on « grandit » on ne pense plus qu’à soit! On pense a la personne que l’on aime dans son couple et plus tard ses enfants… Peut être devrais tu regarder plus loin!

    Répondre
    1. Anne Auteur de l’article

      En même temps ce blog c’est un peu mon journal intime qui conjugue MON quotidien = je ne partage pas celui de ma vie sociale ou privée. Heureusement que je sais aussi parler avec du nous mais dans ma vie privée.

      Répondre
    2. sophie

      c’est le principe d’un blog de parler de soi. Et je ne pense pas que ce soit enfantin de protéger la vie privée de son entourage en n’en parlant pas sur internet. C’est pas pcq Anne a fait le choix de divulguer un peu de sa vie sur son blog qu’elle doit tout dévoiler, et étaler la vie de ses proches. Elle a fait ce blog pour y partager ses passions et un peu de sa vie, après chacun le lit pour ses raisons, et évidemment il ne plaira pas à tout le monde, mais je trouve ton commentaire super blessant, il faut se rappeler que c’est pas 3 photos d’elle et le fait de savoir ou elle a fait ses études et qu’elle courre un marathon qui font qu’on la connait pour autant. Dsl je me mêle de la conversation mais vraiment ton commentaire m’a fait mal pour elle!

      Répondre
  13. Elsa

    Mon message n’est pas fait pour être méchant! Évidemment qu’un blog ne reflète qu’une infime partie de sa vie si on le souhaite. Mais c’est aussi prendre le choix d’exposer cette partie sous un certain angle. Ce que je veux dire c’est que l’on grandit en s’ouvrant aux autres et en arrêtant de s’interroger constamment sur soi même. Il faut tout de même une dose de narcissisme pour penser qu’un blog sur soi, sa vie ou son look par exemple va aider ou intéresser des gens… On n’est pas dans dans le blog de cuisine (par exemple) qui a un côté instructif!
    Cela dit je pense que « journal intime » est une drôle de formule quand on connaît l’intimité qu’offre un blog public! ;)
    Je ne veux absolument pas créer de polémique, c’est un échange c’est tout! :)

    Répondre
    1. Sophie

      Oui je suis d’accord avec toi, mais c’est pas pcq sur son blog on parle que de soi que dans la vraie vie c’est pareil, c’est ce que j’ai voulu dire de mon côté. Les blogueuses en général n’ont pas forcément envie de dire « mon grand père est malade, mon copain me fait la gueule, ma meilleure amie est mutée à l’étranger » ou autre et c’est normal ^^ après personnellement j’avais jamais envisagé le côté narcissique de la chose, pour moi on fait un blog pour partager sa passion point. Peut être que certaine personne espèrent au passage acquérir une notoriété ou autre mais je voyais pas du tout les choses sous cet angle.

      Répondre
  14. Lucile avec une aile

    J’espère que ton entrée dans la vie active se passera bien et que ce « plus tard » te plaira.
    J’ai eu énormément peur de devenir adulte, de prendre certaines responsabilités que je n’imaginais même pas, je ne pensais pas grandir aussi vite et finalement quand j’y repense j’ai profité à fond. Je me demande parfois ce qu’aurait été ma vie si j’étais allée sur les bancs de la fac pendant 5 ans à la place de mon bts … Depuis que je suis rentrée dans la vie active j’ai fais 2 boulots et je me cherche encore car je vais sûrement en changer d’ici quelques mois, mais même si ce ne sont pas les métiers que j’aimerais faire plus tard, ces deux expériences m’ont énormément apporté…
    À bientôt et bonne chance pour ces dernières partiels …
    Xx

    Répondre
  15. Laëtitia

    Je comprends ce que tu ressens face à ce qui va se présenter à toi après la fin de tes partiels. J’ai voulu faire des tas de métiers bien que certains revenaient souvent. Au final, mon métier n’a rien à voir avec ce que je voulais faire et j’ai beau être diplômée pour mon métier & avoir un CDD j’hésite encore… Il m’arrive encore de me demander est-ce que je veux faire ce métier toute ma vie ? Et je dois avouer que la réponse est encore floue…

    J’aime beaucoup ta tenue et la blouse est très belle :)

    Répondre
  16. Rowkawa

    Trop jolie cette robe/tunique !

    Et ton article m’a donné des frissons ahah. J’ai passé le bac la même année que toi mais alors, a contrario, je ne me sens pas du tout prête à entrer dans la vie active, j’aime trop être étudiante ! De toute manière mes études ne me permettent pas d’arrêter maintenant !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>