Running Spécial St Valentin: Courir avec son Petit Ami #66

Hi,

courir en amoureux petit copain ami compagnon mari conseils running blog femme sport course à pieds saint valentin

La Saint Valentin arrive à grand pas et une fois de plus, je vais la passer loin de celui que j’aime. Bon, rangeons les mouchoirs, les chocolats, le romantisme, le niannian car ce n’est pas le plus important aujourd’hui. J’avais envie d’aborder ce qui est un peu au fondement de ma passion sportive : la course à pieds en couple.

Je profite de cette période de la fête des amoureux pour en parler, mais je l’avoue, les photos ont été prises en décembre dernier, Matthieu est toujours dans le froid glacial de l’Indiana, il n’a pas fait l’aller-retour dans le cadre de ce post (j’aurais bien aimé cela dit).

Matthieu a toujours été un grand sportif. Quand je l’ai connu, il était au centre de formation de Handball de Montpellier, il avait entrainement chaque soir 3h, sans parler des matchs et déplacement du weekend. Je ne vivais pas très bien cette situation, je trouvais que sa passion prenait énormément de place, j’ai mis beaucoup de temps à la respecter. Honnêtement, je ne comprenais pas l’envergure et l’importance que le sport pouvait prendre. Faire du sport, oui, mais autant  ? Sans parler du fameux « et moi dans tout ça ?« 

J’ai accepté par habitude, mais je n’ai compris que quand moi-même j’ai fait de la place dans mon quotidien pour le sport. Et cette place s’est faite car c’est en partie lui qui m’a un jour invitée à le suivre dans l’un de ces joggings. C’était quelques jours avant que nous partions tous les deux, chacun de notre côté, aux USA pour un an.

courir en amoureux petit copain ami compagnon mari conseils running blog femme sport course à pieds saint valentin

Je crois que ce jour-là, il a dû lourdement piquer ma fierté pour que je le suive. C’était en plein été. Je l’ai suivi sur 2km. À la fin du premier, je faisais la fière, je régulais tant bien que mal mon souffle, mais j’étais tellement soulagée quand il m’a dit: ça fait 1 km, tu peux faire demi-tour tu en auras fait deux pour une première ! Je fais demi-tour pendant que lui continuait son run…

Premier virage, il ne pouvait plus me voir, je me suis arrêtée, j’ai marché et craché mes poumons. Je n’étais pas fière. Zut j’avais 20 ans et je ne pouvais pas courir plus de 10 minutes. C’est à ce moment-là que MON déclic a fait surface. Le départ à Los Angeles, la salle de sport à disposition, l’ambiance sportive de mon quartier ont été des facteurs qui ont terminé de me mettre sur la piste du Running.

Mais, c’est surtout lui. Qu’importe ce qui nous arrivera, je lui serai toujours reconnaissante de m’avoir donné envie et fait prendre conscience que c’était possible.

courir en amoureux petit copain ami compagnon mari conseils running blog femme sport course à pieds saint valentin

Si j’ai poursuivi la course à pieds comme une grande et seule, j’ai aussi découvert que je pouvais partager cette passion avec lui. Après, 2 ans 1/2 de running, même si je cours principalement seule, avec mon programme, dès que l’on se retrouve, on court ENSEMBLE. Il déteste courir à jeun et le matin, pourtant il me suit quand même. Ce n’est pas évident de courir à deux car nous avons tous les deux des niveaux et des objectifs différents. Je déteste quand il me force à accélérer, mais c’est pour mon bien souvent. Il aime courir sans musique, j’adore ma bulle et ma playlist, quitte à chanter quand je soufffreeeeee.

Matthieu m’a poussée à courir mon premier 10km, c’est ensuite moi qui l’ai poussé pour notre premier semi-marathon. J’aime cette relation, j’aime pouvoir partager avec lui cette passion, j’aime nos challenges. Son cadeau d’anniversaire ? Une place pour un semi-marathon aux USA. S’il m’avait offert la même chose, je crois que j’aurais été super contente, plus contente qu’un cadeau matériel.

La première blessure ? J’en ai pleuré, je vous l’avoue sans complexe. Cette blessure à la rotule a été très délicate à affronter, surtout de le voir lui continuer à pouvoir courir, évoluer et moi de devoir rester, perdre mon niveau. Ne plus partager nos runs a été très difficile. Mais il a été là quand j’ai repris à coup de 2… 3km, il a toujours été là pour me donner les bons conseils au bon moment.

courir en amoureux petit copain ami compagnon mari conseils running blog femme sport course à pieds saint valentin

J’ai une chance folle de pouvoir partager ma passion avec lui, qu’il me comprenne, qu’il ne me juge pas et qu’il m’accompagne dès que c’est possible.

Ce n’est jamais évident de courir en couple. Par exemple, j’aime être devant ou à gauche de lui, pas autrement sinon cela m’agace. Je reconnais que c’est souvent lui qui  s’adapte à mon programme… Mais c’est aussi parce que Monsieur n’en suit pas non plus.

Quelques conseils :

– Si vous avez un petit ami sportif qui ne court pas mais est OK pour vous suivre de temps en temps, proposez-lui de venir avec vous en vélo OU de participer à une de vos sorties « sans objectifs » (notamment si vous préparez une course officielle, il ne faut pas l’épuiser dans un fractionné)

– Si vous avez un petit ami non sportif, pourquoi pas le dimanche l’inviter à vous suivre en vélo de temps en temps pour s’AERER lol ou le trainer au parc avec un livre pour qu’il vous surveille faire vos tours pendant qu’il prend l’air lui aussi et lit.

– Si vous avez un petit ami sportif et coureur, combinez vos programmes et objectifs, ça fait tellement plaisir de courir avec sa moitié, peut-être pas à chaque fois mais de temps en temps 😉 ! J’adore passer la ligne d’arrivée avec Matthieu, main dans la main, ce sont des souvenirs impérissables.

Alors bien sur, ce n’est pas très romantique que votre copain vous voit au pire moment de l’effort sportif, mais je peux vous assurer que cela rapproche. Une passion commune à partager, c’est vraiment très précieux dans un couple. Je crois que cela a rendu notre couple plus fort et plus complice encore. Alors, bien entendu, nous c’est le running, mais ça peut très bien être autre chose pour vous.

courir en amoureux petit copain ami compagnon mari conseils running blog femme sport course à pieds saint valentinJe porte: un legging Nike, des Pegasus Shield et un pull de training Nike (similaire ici ou là)

J’aime comment notre couple a évolué grâce à cette passion, j’aime comment nous essayons de préserver ces moments, j’aime comment nous fonctionnons. Je l’encourage, il m’encourage, nous nous motivons et nous nous suivons mutuellement. Courir avec mon petit ami est vraiment génial, au-delà de tout ce que le running m’apporte personnellement, nous avons dorénavant ce petit plus qui nous rapproche encore plus.

Courez-vous avec votre petit ami/fiancé/mari/petite copine/femme ? Aimeriez-vous courir ou partager un peu plus de sport avec lui 😉 ? Si vous avez de jolies histoires à partager ou votre vision du sport en couple (pas de chambre merci), je suis preneuse !

à très vite

>>> N’hésitez pas à découvrir mon article compte-rendu par ici de ma journée à Berlin pour le test de la nouvelle Nike Flyknit Lunar 2 <<<

PS: N’oubliez pas de participer au concours Anita Active >>

Vous aimerez aussi

26 aiment ce post

66 réflexions au sujet de « Running Spécial St Valentin: Courir avec son Petit Ami #66 »

  1. Valérie T

    J’adorerais courir avec mon homme, d’ailleurs hier quand je suis rentrée de ma sortie, il m’a dit « un jour on pourra courir ensemble » ! J’ai hâte, mais pour le moment, on a 2 enfants petits, non autonome, et pas de famille/amis pour les garder alors on s’adapte. QUand l’un court, l’autre garde les mômes ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *