Looks 2013

Published on décembre 5th, 2013 | by Anne

40

Under my Palm Tree #479

5 décembre 2013 | 40 Commentaires

Hi,

palmierpull5 zps16de0eee Under my Palm Tree #479

La dernière fois que j’avais mon groupe de copines attitré, c’était au collège, avec les rivalités du lycée, les déménagements, les classes différentes pour  cause d’option, les jalousies, souvent d’un groupe, ça passait à 2 ou 3 copines, qui parfois n’étaient pas amies non plus entre elles. Ou difficilement.

Bien sur j’avais mes copines aussi l’an dernier avec qui j’ai gardé contact, mais avec l’année à l’étranger puis la spécialisation, de nouveaux les options, c’était aussi compliqué de vraiment former un groupe soudé. Peut-être aussi qu’on avait pas le courage d’essayer à cause justement de ces changements, de ces évolutions.

Plus les années passent, plus je trouve cela délicat de « garder » des amis, même si on tient fort à eux. Heureusement, il y a facebook et au milieu du mois de novembre, alors que ça fait depuis juillet/août que tu n’as pas papoté avec une pote, bim un message. On se retrouve sans s’être vraiment quitté et c’est super appréciable, mais c’est sous « couple »: amie-amie, pas vraiment un groupe d’amies super soudées. Et par groupe : + de 3.

Je lisais sur je ne sais plus quel article, que beaucoup de filles de ma génération avait une vision un peu tronquée de l’amitié entre filles à cause de SEX AND THE CITY. Car d’après ce même magazine, une amitié entre filles, dans une groupe de plus de 4 c’est juste IMPOSSIBLE. Ce qui expliquerait pourquoi à terme on se retrouve à deux, ou trois grand max. C’est dommage car justement c’est année je découvre le plaisir de me retrouver avec 5-6 filles que j’apprécie beaucoup, sans jalousie, avec beaucoup de points communs, d’ambition, d’envie.

Enfin je dis je découvre, je devrais plutôt dire, je REDECOUVRE car au collège, mes copines et moi étions les L5 siou plait ! Tellement soudées qu’on faisait de la GRS ensemble et que nous étions dans la même équipe jusqu’en 3eme. BREF, il y a eu le lycée, les mecs etc. etc. BREF bis.

Ça faisait donc environ 7 ans que je n’étais pas à proprement parler dans une MEUTE. Et ça fait un bien fou d’en être, d’autant plus depuis que mon semestre est quasiment fini et que je peux renouer avec une vie sociale.

Le problème quand tu as UNE meilleure amie, ou deux, c’est par exemple les soucis si l’une est célibataire, elle veut draguer, toi tu as un copain donc BOOOOOF sortir pour ça, MOUAIS. Là dans un groupe, tu pourras toujours te rapprocher de l’une ou de l’autre en fonction du sujet, de la semaine, des affinités, des soucis de l’une, des envies de l’autre. Je suis tellement heureuse d’avoir retrouver cela à Brighton et à la fois déçue de me dire que ce n’est « que » pour 1 an cette atmosphère car après on va toute partir chercher un job par-ci par-là.

Cela dit, maintenant, je fais plus d’efforts pour vraiment me souder avec mes amis. C’est important malgré la distance ou les divergences. J’ai beaucoup de regrets, de mon laisser-aller à une certaine époque. Je savoure car c’est tellement précieux.

Et vous, vos amies, en meute ou plus « en petit comité » comme on dit icon wink Under my Palm Tree #479 ?

palmierpull3 zpsee28c69a Under my Palm Tree #479palmierpull4 zps678e5370 Under my Palm Tree #479palmierpull2 zps1fd63bd4 Under my Palm Tree #479 Jeans – Levis (similaire ici ou là) Echarpe – Zara (similaire ici ou là) Pull – Mr Gugu Bottines – Vagabond via Spartoo (dispo ici) Perfecto – Brooklyn Bridge Factory (similaire ici, ici ou là) palmierpull1 zps8560725f Under my Palm Tree #479palmierpull zps8be9305e Under my Palm Tree #479

Bon, je sais que ce pull ne va pas plaire à tout le monde, mais je trouve qu’il est de la même catégorie que les pulls multicolores en hiver. Voilà je porte des palmiers pour me rappeler la plage et l’été. D’ailleurs, je suis plutôt bien intégrée au paysage, vous ne trouvez pas icon wink Under my Palm Tree #479 !! Il manquait des palmiers sur cette plage !

C’est un look vraiment super simple puisque je pense que le pull se suffisait à lui-même. Les sweats à motif de ce genre sont très à la mode de mon côté de la Manche, sans parler de ceux à messages. C’est vrai que j’aurais pu choisir quelque chose de plus discret mais bon. D’ailleurs, si vous suivez mon Instagram, vous avez du voir passer cet autre modèle. Pas besoin de mots pour comprendre que l’un comme l’autre sont des appels à l’été et au printemps SNIF.

Vous aimez ce genre de pull ?

à très vite

PS Bon Plan: Bénéficiez de -20euros dès 100euros d’achat sur la Sélection de Noël chez Lemon Curve avec le code promo: ETOILE

10 aiment ce post

Tags: ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

40 Responses to Under my Palm Tree #479

  1. Noush says:

    C’est vrai que quand on grandi c’est difficile de rester très proches avec ses amis, entre les études/le travail, les petits copains qui se rajoutent et tout le quotidien de la vie c’est beaucoup moins simple qu’au lycée. J’avoue avoir de la chance car malgré tout je suis restée soudée avec mes amis du lycée même si notre « groupe » a diminué. Ca nous a permit de faire le tri et de comprendre qui étaient vraiment nos amis parmi eux. Aujourd’hui on arrive encore à se faire des soirées uniquement « entre nous » comme au bon vieux temps :)
    Et j’aime bien ce pull personnellement ;)

  2. Séverine says:

    La bande de copines… J’en ai eu une au collège, puis au lycée, puis à l’université.
    Mais ces filles rencontrées à la fac, je sais qu’elles seront mes amies de 20 ans, celles qui dureront plus que le temps des études. D’ailleurs, on est tellement « une meute » qu’on a créé un blog ensemble : http://www.enmodebonheur.fr :D Et le « en mode bonheur » vient d’une soirée, où on s’est prises en photo. Sur la photo on souriait toute et une de nous a dit cette fameuse phrase, qui nous définit bien.

    Je te souhaite de trouver ce « mode bonheur » :)

    Et j’adhère totalement au pull, un peu de couleur et de fraicheur !

    Séverine

  3. Doris says:

    Ce n’est pas toujours facile, avec l’âge adulte, de garder contact avec les amis. J’ai terminé mes études ET déménager dans une nouvelle ville en même temps. Repartir à zéro, c’est un peu difficile quand même. Avec l’âge adulte, le boulot, métro, dodo (et le sport), c’est dure d’avoir le temps de ce faire des amis… Ça me manque parfois, mais je sais pas par où commencer :-/

  4. Nous, nous sommes 4 copines, depuis 4 ans, par hasard, elles étaient en cours ensemble et avec mon mec, je suis la pièce rapportée si on peut dire, mais au fil du temps on a appris a être vraiment soudée et à être vraiment amie sans jalousie ni autre. Faut dire qu’à 22 ans, c’est plus facile qu’à 14!
    On a la chance d’être 3 dans la même ville encore, la 4ème a eu son premier poste à Aix en Septembre, mais ça n’a (encore et j’espère jamais ^^ ) rien changé !
    Et puis finalement je me sens comme un petit comité ;)

  5. laura says:

    Bon, pour le pull, je ne suis pas fan :) ! Pour la « meute », je suis comme toi, ça me rappelle mes années lycées ! Après, ça change, chacun prend sa direction … Profites bien cette année bien enrichissante !
    Bises
    Laura

  6. Pauline says:

    Coucou Anne,

    C’est vrai que ce n’est pas facile de garder contact, et c’est souvent dommage! Pour ma part, je n’ai pas gardé contact avec mes meilleures amies de collège, j’ai déménagé très loin (Ile de la Réunion à la métropole, ça fait une trotte!). Au début, on s’écrivait des lettres et puis au fur et à mesure les lettres se sont espacées. On a grandit et nos vies ont pris des tournures différentes, et maintenant je ne pense pas qu’on pourrait faire « comme avant ». Mais j’ai de la chance d’avoir mes copines de lycée toujours auprès de moi. On est 6, très soudée et même si on est éparpillé au quatre coins de la France pour nos études (j’exagère un peu, mais avec les emplois du temps de chacune c’est difficile de trouver un créneau pour se voir) et bien cela fait 6 ans, qu’on s’envoi des mails (et textos groupés bien sur) pour se raconter nos vies. Et ces mails sont très important pour nous, car c’est notre lien à toutes et on en est très fière, car on sait a quel point il est difficile de garder ce lien lorsqu’on grandit. D’ailleurs notre RDV annuel reste le nouvel an: parfois on le fête avec d’autres amis et parfois on le fête juste entre nous: du vin, des magasines, des gâteaux et c’est pour moi le nouvel an parfait :)

  7. Helene says:

    Intéressant comme sujet, alors je me permets de partager mes amies avec toi ;)
    J’ai plusieurs groupes d’ami(e)s tous différents mais tous essentiels. Ils se croisent parfois mais pas toujours. Et je sais que je les garderai toute ma vie ou encore très longtemps du moins…
    Ma copine de maternelle qui a survécu au collège et à la distance,
    mes copines de lycée avec qui j’ai fait de la coloc a la fac et que je vois plusieurs fois par an, avec toujours autant d’amour et de rires,
    Mes copines de l’iufm, on est 7 meufs toutes différentes mais on aime trop être ensemble au moins une fois par mois
    Mon groupe de potes (garçons et filles) « réguliers » ceux que je vois tous les weekends, ceux avec qui on se prend la tête, ceux avec qui on se dit tout, et parfois un peu trop.
    Alors oui, les copains c’est trop important dans la vie et c’est important de soigner ses amitiés sinon elles finissent par mourir.
    Désolée pour ce pavé mais ton article était inspirant…
    A bientôt Anne, et merci pour ton blog/journal intime, toujours bien écrit ;)
    Bises, helene
    Ps: ah oui et j’ai oublié ma super copine qui porte le même prénom que toi, et qui me ressemble tellement qu’on dirait mon âme sœur :)

  8. Cassandra says:

    Avec la danse on a formé un groupe de 7 pendant pas mal d’année, puis l’une d’entre nous est partie dans une grande école de danse sur Cannes, on a donc très vite perdu contact (et on étais jeunes) ! Aujourd’hui on forme toujours un groupe mais à 5 ;) on en a perdu une en route si je peux dire… plus trop les mêmes activités, les mêmes sorties, les mêmes envies… Mais on reste à 5 très soudées ! Les fantaisies ;) Fantaisie c’était le nom de notre premier concours de danse ensemble et c’est resté ;)
    Des bisous jolie Anne !!

  9. Elise says:

    Je suis plus du genre groupe de 2,3 copines jamais réussi à avoir une grande bande et pourtant j’envie les gens qui sont amis depuis super longtemps et qui forment une équipe de fou!
    J’ai de vraiment bonnes amies avec qui je suis 100% moi mais elles se connaissent pas entres-elles souvent vu que c’est au fi des déménagement!
    Et c’est vrai que facebook et tous les réseaux c’est bien pour garder le contact même si le face à face manque!

    Hé bien j’aime bien ce pull!

    • Anne says:

      Mais je te rassure moi non plus, c’est la première fois que ça m’arrive, avant c’était pareil : une amie du lycée, du collège, une de stage etc. etc.

  10. AmélieP says:

    J’envie énormément les personnes qui réussissent à garder contact malgré le fait qu’on grandi, qu’on change ou qu’on s’éloigne.
    Un peu de mal de garder contact quand on fait ces études loin de chez soi, quand c’est fini on sait très bien que se sera pas évident de se revoir.
    Puis, je me suis dit que si les gens ne prenaient pas de nouvelles c’est peut-être parce qu’il était temps de passer à autre chose.
    Quand on finit les études c’est un peu comme un renouveau.

    Savoure bien cette année :)

    • Anne says:

      Ouais mais quand je reprends contact souvent c’est surtout parce que j’ai manqué de temps et non d’envie pour les nouvelles éhé

      je vais essayer ; )!

  11. Jenychooz says:

    C’est difficile de garder ses amis, au fil des années on se perd de vue à cause des changements de villes, des histoires de couples etc… Bref petit comité pour ma part et dur de se voir une fois par mois :/ J’avoue que la période grande meute du lycée me manque ^^
    Biz Jeny

    http://www.jenychooz.lautre.net

  12. mariececg says:

    Oh la plage de galets <3 Ça fait rêver!

  13. j’aime beaucoup tes photos
    =) un bien joli look. Bisous

  14. Mystinguett says:

    Hello Miss,

    Je dois confesser que je n’ai pas réussi à conserver mes amies. J’ai des circonstances atténuantes tout de même:
    J’ai décidé de ne pas aller au lycée près de chez moi mais à Paris. Dans un lycée à mi-temps pour pouvoir avoir mes après-midis de libre pour me consacrer à mes activités musicales très chronophages.
    Exit les copines du collège!
    du fait du peu de temps que j’ai passé sur les bancs du lycée, je ne me suis pas faite d’amies pendant cette périodes.
    Après le bas, j’ai fait quelques essais infructueux (Une année de Maths Sup, une année comme prof de piano, … )
    Je suis arrivée en fac de Maths/Informatique. Un milieu très masculin. J’ai donc intégrer une meute masculine. J’ai passé de très bons moments!
    Mon passage en école d’ingénieur en Maths/Informatique n’a absolument rien changé à mon problème et ce pour les même raisons (Une promo de 70 élèves – 4 filles).
    Bizarement la non mixité rend les femmes peut encline au rapprochement. La jalousie est souvente présente. Et donc j’ai terminé mes études sans amies.
    J’ai intégré une boite d’informatique bancaire … Tout ce que je peux en dire, c’est que j’étais prête à m’intégrer dans ce milieu d’hommes.
    Les relations homme/femme ne peuvent être si complices, ca dérape et après on se parle plus du tout. il faut donc garder une certaine distance et donc ne pas vraiment se faire d’amis.

    Et ce ciel bleu! T’es toujours à Brighton? Ahahah

    A+,
    Mystinguett

  15. Marjolaine says:

    Bon, moi, je suis vieille par rapport à toi alors les copines de collège ou lycée, ça fait bien longtemps que je n’y pense plus ! Je n’ai jamais fait partie d’un groupe de copains. Après mes études, j’ai beaucoup bougé et il est donc difficile de garder un groupe d’amis. C’est vrai que j’aimerais, parfois, faire partie d’un groupe et suivre l’évolution des uns et des autres, avoir des affinités avec un tel ou un tel suivant les périodes, se faire des soirées… etc… C’est difficile de s’intégrer dans des groupes déjà formés. Ca m’a un peu ennuyé en rentrant en France, mais, au final, il faut faire aussi assumer ses choix. J’ai décidé de bouger beaucoup, je ne peux pas tout avoir. Par contre, je n’ai pas 46 amis mais j’ai un couple d’amis qui, je sais, sera toujours là même si on se voit par périodes entrecoupées.

    Enfin, quoiqu’il en soit, profite d’avoir trouvé un petit groupe où tu te sens bien. Même si ce n’est que pour un an, ça compte !

  16. perrine says:

    J’ai l’impression que c’est beaucoup plus difficile pour les filles que les mecs de garder ses amis !!
    J’envie ceux qui ont une bande potes depuis toujours ( et souvent issus de milieux différents , c’est ce qui rend les choses intéressantes aussi) . Je me suis éloignée de ma bande de pote d’enfance (et collège , lycée) car j’ai changé d’établissement , j’ai réessayé d’intégrer leur « bande » mais je me suis sentie comme une intrue . et entre filles , il y a bcp de jalousies , non-dits etc … mais je crois malgré tout en l’amitié !!
    Depuis un an , je fais de la colocation et ça a changé ma vie , complètement ! Je rencontre pleins de gens tout le temps , certains potes de mes colocs sont devenus des copains avec qui je sors de temps en temps (et souvent des mecs , car j’étais ds une colocation avec 2 garçons) .
    Ce n’est pas simple de se faire des amis arrivé à un certain âge mais il faut aussi savoir faire des efforts pour ça :p

  17. Audrey33 says:

    Coucou jolie Anne. J ai lu il a quelques jours sur twitter que tu allais faire une semaine sans gluten? Tu as essayé?tu compte nous faire un bilan sur le blog?
    Si je ne commente pas d ici la je te souhaite,deja!, des bonnes fetes de fin d annee!

    • Anne says:

      J’ai fait effectivement une semaine, mais je n’ai pas vu trop de changement, donc je préfère renouveler l’expérience mais sur un mois cette fois pour avoir plus de « retours »

      de bonnes fêtes à toi aussi !

  18. Je n’ai jamais eu de groupe de copines. Juste une ou deux amies et un groupe de potes ! J’aime beaucoup ta tenue et l’imprimé du sweat est bien mixé avec le reste :)

  19. Rowkawa says:

    En petit comité sans aucun doute !
    Enfin, j’ai une amie que j’ai depuis le collège et c’est la seule que je garde du collège.
    Au lycée, j’ai rencontré une autre fille avec qui j’ai gardé un contact de foufou mais j’ai également rencontre un petit groupe avec qui je pars en vacances 4ans après le bac et ça c’est cool ! On est 3 filles, 2 garçons et le nombre est parfait !

    Je n’ai jamais été GRAND groupe : toujours des histoires et au final on se rend compte que tout le monde ne se connait pas forcément, c’est dommage !

  20. Iris B. says:

    Je n’aime pas trop le pull à palmiers MAIS j’apprécie beaucoup ce que tu as dit sur l’amitié – c’est l’une des choses que je préfère dans ton blog, les « réfléxions personnelles ouvertes » si je puis dire. Je fais partie d’un groupe très soudé de 5 amies. Et je me rends compte que j’ai une chance folle. On n’est pas une « meute », on est plutôt comme dans Desperate Housewife que dans Sex and The City, tu vois? (Quoi que parfois… ;)
    L’amitié est très important mais demande beaucoup d’investissement. Je pense que tu auras plus de que des « copains / copines » le jour où tu te décideras à te poser quelque part: la stabilité géographique aidera à mon avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑
  • ♥ Follow Me ♥

    Twitter Anne DubndiduFacebook Melle DubndiduHellocoton Anne DubndiduBloglovinPinterest Anne DubndiduJe suis aussi sur InstagramAbonnez-vous au flux RSS
    En savoir plus
    Bienvenue ! Anne et Dubndidu est un blog tenu avec amour et humour depuis 2009. Ici, on bavarde mode, sport, voyages… mais, surtout, on bavarde !

    Contact: annedubndidu@gmail.com



  • Instagram ♫

  • Recevez A&D ☀

    Inscrivez-vous pour recevoir les articles du blog dans votre boite mail

  • Catégories

  • Sélection Shopping

    Pull Irlandais sur Asos
  • De la Motivation dans vos Oreilles

    Suivez ma PlayList Spotify pour rester motivées tout au long de vos activités sportives ;)

    >>> S’abonner à ma playlist