Looks 2013

Published on décembre 16th, 2013 | by Anne

52

Overcome #483

16 décembre 2013 | 52 Commentaires

Hi,

rockcold4 zps689312cd Overcome #483

Mes parents sont divorcés. Je crois que ce n’est pas un secret sur ce blog. Je ne considère pas cela comme une tare, mais plutôt un bien fait. Ils n’étaient pas fait pour être ensemble ça arrive. C’est comme ça et j’en avais déjà parlé. Mais je ne peux pas m’empêcher d’avoir un pincement au cœur quand mes amies me parlent de leur père. Surtout que dans mon petit groupe d’amis british et pour la première fois depuis bien longtemps : je suis la seule à avoir des parents divorcés !!

J’écoute à quel point ce père les soutient, leur apporte ce truc en plus qu’une maman, malgré tout ce qu’elle fait, ne pourra pas remplacer. Après, je le vis bien, je ne suis pas une handicapée des relations sociales ou amoureuses, HEUREUSEMENT. Mais ce qui me blesse le plus c’est que malgré un divorce, beaucoup de filles comme moi réussissent à entretenir ce type de relation. Car non un divorce entre parents ne signent pas un divorce parent-enfant non plus. Du moins ça ne devrait pas se passer comme ça.

MALHEUREUSEMENT ce n’est pas mon cas. J’ai mis beaucoup de temps à faire ce deuil car franchement, c’est un deuil : de se dire que jamais notre « géniteur » ne pourra endosser son rôle de père. Malgré des sursauts de lucidité de sa part, jamais il n’a pu jouer ce rôle. C’est délicat de se l’avouer, surtout en sortant de l’adolescence ou en étant étudiante. On espère toujours qu’un jour ce père change, mais après 40 ans, un divorce et des années d’essais, on ne change plus.

Après, je me dis qu’il lui reste énormément d’occasions pour se racheter, mais plus les années avancent plus cela devient délicat, voire catastrophique. Ce n’est que depuis 1 ou 2 ans que j’essaie d’analyser la situation de manière lucide et objective. Pourquoi ne plus pardonner à sa famille ? Car justement c’est notre famille, on devrait pouvoir accepter beaucoup de choses, des choses qui devraient flirter avec l’inacceptable.

Néanmoins, à force de voir le comportement d’autres pères, je suis arrivée à la conclusion que le mien ne pourra jamais se comporter ainsi et que je devrais l’accepter tout en m’isolant de ces tentatives pour m’atteindre dans le sens négatif. Sinon ça serait trop beau et je ne rédigerais pas ce post.

J’avais envie d’en parler car HEUREUSEMENT, dans ces épreuves infructueuses de relation père-fille, j’ai rencontré d’autres amiEs dans la même situation avec un « papa-qui-n’en-est-pas-un », qui au lieu de les soutenir les enfonce, au lieu de les aimer, les insulte. On espère en vain que cela s’arrange car : après tout c’est mon père. C’est horriblement dur de se l’avouer. On revient à cette histoire de « deuil ».  Jamais rien ne pourra remplacer l’absence. Néanmoins la souffrance des « pourquoi » des « comment » des regrets, elle peut largement s’apaiser en se disant qu’on a juste pas eu de chance mais qu’on ne doit pas s’empoisonner l’avenir avec ça.

Mon père n’est pas mort, mais le concept, l’identité, le rôle qu’il aurait dû tenir l’est. Voilà tout.

Quelles sont vos relations avec vos papas ? Inexistantes, mortes, exceptionnellement géniales (Dans ce cas je suis jalouse lol) ?

rockcold5 zps03f63134 Overcome #483rockcold3 zps7050401b Overcome #483rockcold2 zpsf4fd6e18 Overcome #483 Jeans – Zara (similaire ici ou là) Chemise – H&M (similaire ici ou là) Gilet – Zara (similaire ici ou là) Collier – Primark (similaire ici , ici ou là) Bagues – &OtherStories BO – Souvenirs Echarpe – Zara (similaire ici ou là) Sac – Lancaster ( similaire ici ou là) Perfecto – Brooklyn Bridge Factory (similaire ici, ici ou là) Bottines – Betty London via Spartoo (similaire ici) rockcold6 zpsb0e80f89 Overcome #483rockcold1 zps7fdbb985 Overcome #483

Une tenue (encore) parisienne mais c’est la dernière car je suis rentrée aujourd’hui dans mon doux sud de la France. Ça faisait 2 mois que je n’y avais pas mis les pieds ! Enfin chez moi et pour la meilleure période de l’année scolaire : les fêtes de fin d’année.

Bref, retour à la tenue, super confortable pour trouver les DERNIERS cadeaux de Noël (qui ont eu du mal à rentrer dans MES valises éhé). J’ai été assez surprise de la capacité de mon perfecto à me garder au chaud ! C’est plutôt une veste que je ramènais chez moi pour le porter une fois à Montpellier, mais elle s’est avérée parfaite pour une après-midi shopping au soleil. Oui car la Miss Météo que je suis était comblée par le soleil durant tous mes jours passés sur la Capitale. Morale de l’histoire : un bon pull, une chemisier d’hiver, une grosse écharpe et le perfecto se suffit.

Vous portez aussi votre perfecto en hiver ou à l’automne ?

à très vite

PS: Derniers jours pour participer au concours de ma box Anne&Dubndidu !

10 aiment ce post

Tags: ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

52 Responses to Overcome #483

  1. Gilberte says:

    Jolie look parisien ma belle !
    A l’inverse de toi j ai de supers relations avec mon père, et mes parents sont toujours ensemble , en fait là je ne sais pas trop si ma famille est normal ;-)
    Bonne semaine <3

  2. Marieandmood says:

    J’adore ton collier, il est juste canon !
    xxx

  3. Pauline (Kissandflyaway) says:

    Oh que c’est délicat les rapports père/fille… Une amie très proche est en grande difficulté avec son père, et j’ai un mal fou à le comprendre et à le concevoir tellement je trouve ça triste, ces pères absents.
    J’ai eu l’immense chance d’avoir un père merveilleux, et bien qu’il n’ait pu être présent que jusqu’à mes 18 ans, je préfère 1000 fois avoir perdu un père comme lui que d’avoir eu un père peu présent toute une vie.
    Je pense que tu as raison, c’est une sorte de deuil que tu dois faire, le deuil de la relation que tu aurais voulu… Tu dois avoir une super maman pour être aussi équilibrée ! (enfin, c’est l’impression que tu donnes !).
    C’est très touchant de te voir te livrer ici.

  4. Djahann says:

    moi c’est pareil. J’avais 24 ans quand mes parents ont divorcé. Lui s’est mis avec une personne que je n’ai rencontré qu’une fois et qui a décrété qu’elle ne voulait plus me voir. Du coup, il s’est rangé de son côté et je ne l’ai plus vu pdt 1.5 an, jusqu’à ce qu’il la quitte car c’était une pauvre femme (une tarée !). ça a terni les relations. Il est à double tranchant : d’un côté il ne veut pas s’encombrer de ses filles (adultes, et pas trop encombrante, surtout moi !). Puis pour avoir quand même un rôle de père, il va avoir des attentions telles que nous gâter, nous offrir ses tickets resto. C’est parfois déconcertant ! Il est comme ça, très maladroit dans sa façon de faire, je le sais, donc finalement, je fais avec, je prends comme ça vient. De temps en temps on se voit chez eux ou chez nous, mais ce n’est pas une relation profonde.

  5. Pensées d'une Shoesaholic says:

    Parents divorcés comme toi, mais je suis un cas un peu particulier car ils n’ont divorcé que quand j’avais 18 ans. Mon père est parti chercher une femme plus jeune qu’il avait mise enceinte, et seulement quand elle était enceinte il a jugé bon de l’avouer à ma mère.
    Je ne dis pas que du coup, nos relations se sont détériorées. Il habite en Russie, moi à Paris, donc on ne se voit pas souvent. Et on s’appelle peu (on est au téléphone quoi, une fois tous les 2 mois?). Mais quand on se voit c’est toujours sympa, il m’encourage, il me gâte, comme s’il cherchait à compenser. Je l’aime toujours, mais je ne peux pas m’empêcher de le regarder sans voir l’homme qui a fait pleurer ma mère. Car si mon père a refait sa vie avec la femme en question et les 2 enfants qu’elle a d’un précédent mariage, ma mère elle est toute seule depuis 5 ans et ne veut même pas aborder l’idée de se remettre avec quelqu’un, tant elle a été traumatisée…
    Mais bon, au moins mon père n’est ni désagréable ni absent, j’ai de la chance de ce côté-là :)

  6. Alicia L says:

    Bonjour Anne,

    Etant dans une situation similaire, j’ai pris ça pour « une claque » de la vie, ce qui m’a rendu plus forte au final. Je ne regrette rien, je ne jalouse pas les autres, car au moindre moment de faiblesse, je me rappelle à quel point j’ai une maman en or ( comme toi je suppose).
    Courage :)

  7. Mythily says:

    Hello, article émouvant mais dans lequel je me reconnais. Je suis en deuil avec deux parents suite à mon choix de me mettre en couple avec un franco français, pas de « chez nous » comme disent mes parents. 3 ans que je suis en deuil et franchement, même si j’en ai souffert (et j’en souffre surtout en fin d’année), je pense que c’est pour le mieux. Beaucoup d’incompréhension, d’absence de mon père que je voyais qu’aux vacances scolaires…

    Voila. Sache que j’ai des parents divorcés aussi, enfin j’avais des parents tout court.

    Tu n’es pas seule ;)

  8. Ophélie says:

    Effectivement difficile comme situation… J’espère pour toi que tu pourras trouver la sérénité dans ce rapport complexe.
    Tenue vraiment super cool !
    Je porte mon perfecto dès que les températures s’adoucissent ! Je pense que c’est la pièce de mon dressing que je préfère !
    Des bisous

  9. kanagin says:

    Décidemment encore un point commun avec toi ! mon père ns a laissé quand j’avais 3 ans, il a tenté quelques reprises de lien mais sans jamais être continu et adapté dans ses liens affectifs … Du coup j’ai grandi longtemps avec l’idée que cela devait être ma faute,que je ne devais certainement pas mériter l’amour d’un père ….puis en grandissant, peu à peu j’ai compris que ce n’était pas moi le pbm mais lui, lui qui ne savait pas faire ou qu’il ne pouvait pas tout simplement. Lorsqu’il a été admis à l’hôpital et pour ses derniers jours j’ai accepté de le revoir mais nous avons été incapables de nous dire quoi que ce soit, puis lorsqu’il est parti j’ai voulu m’occuper de toutes les démarches un peu pour peut-être « terminer « notre relation de façon correcte. Cela m’a été douloureux et à la fois m’a aidé à avancer….
    Profites bien de tes vacances et passe de bonne fêtes de fin d’année !!

  10. marine says:

    Je trouve que tu as réussi à avoir énormément de recule face à ta situation familiale car elle n’est pas facile et souhaitable à personne.
    Heureusement pour moi, mes parents toujours ensemble après 22ans de mariage et je trouve ça beau, par forcément pour moi, mais pour eux, car ils s’aiment! je sais très bien que demain, les voir divorcés me ferais du mal, mais je crois qu’on fond, je serais contente, car à quoi bon avoir des parents les deux à la maison si c’est pour vivre dispute, et pas d’amour au quotidien!
    Je me vois mal ne plus voir mon père, ne plus lui parler, ne plus avoir cette relation unique que j’ai avec lui et je prend ça comme une chance.

    Et outre, le fait d’être père je pense que ton père ne réalise pas la chance qu’il à eu d’avoir des enfants, et surtout une fille! J’espère de tout coeur qu’un jour il se rendra compte de la bêtise qu’il a faite de s’éloigner de toi, car tu mérites de l’avoir à tes côtés le plus longtemps possible.
    En tout cas bravo à toi d’exposer ta situation avec autant d’aisance et de recule :)
    Bisous Anne! Marine.

  11. Cassandra says:

    Wow ce sont des mots assez dures… Mais je ne connais pas ton histoire donc je ne juge pas attention ! J’ai perdu mon père quand j’avais 6 ans alors pour moi les parents (et les pères) c’est sacré ! Mon copain a une relation plutôt conflictuelle avec son père (parents divorcés) mais je l’ai poussé à l’accepter comme il était et à ne pas perdre le lien… Je pense qu’aujourd’hui ça va mieux entre eux mais bon les blessures restent là !
    Des bisous !! Bonne semaine ;)

  12. AmélieP says:

    Rolala le perfecto en ce moment hors de question même si je n’ai pas encore sorti la parka :)
    Plutôt en automne, oui, quand il fait encore à peu près bon.

    Pour ma part, la relation que j’ai avec mon père n’a rien à envié, on est pas très fusionnel dans la famille, à mon grand regret. J’envie énormement les personnes qui peuvent parler de tout et n’importe quoi à sa mère/ frères/soeurs et père.
    Mais bon c’est la vie, on peut pas changer ce genre de choses.

    Bon retour dans le sud :)

  13. Audrey V says:

    Mes parents ont divorcé quand je commençais ma vie d’adulte. Depuis je n’ai plus du tout les même relations avec mon père. Je le vois une ou deux fois par an, parfois moins…j’ai plus de trente an, deux enfants et même si il reste un père aimant, il n’a plus son rôle, il est sorti de ma vie. C’est douloureux et je crois que çà restera dans mes blessures. J’essaie au mieux de maintenir le lien pour mes filles, et le peu de rencontre que l’on fait çà se passe très bien. C’est du gâchis mais il ne changera plus. C’est un sujet dont j’ai beaucoup de mal à parler, donc je comprends et suis très touchée par ton billet.

  14. sophie says:

    Moi, tout était parfait. Puis il est parti au Sénégal en 10 jours il est tombé raide dingue de ma belle mère qui était bonne chez son meilleur ami. Il s’est marié 6 mois après, et je l’ai jamais accepté. Certes ils étaient divorcés (mon papa et ma maman) mais pour moi ce n’était pâs possible et encore maintenant. Il travaille, s’acharne à gagner pour madame et ses goûts de luxe.. Et pour nous? RIEN. Ou très peu. il a refait 2 petits je les aime mais je sais que ma belle-mère n’est avec mon père que pour la vie meilleure. Elle le dit.
    J’ai toujours aimé de voir des parents ensembles ou un père proche de ses enfants mais j’ai toujours été jalouse à la fois.

  15. anonyme says:

    salut Anne!
    alors pour moi c’est pas de père pas de mère présent, parents qui m’ont maltraités moralement et physiquement… comme ça c’est fait, ça a été très difficile pour moi, ça m’a beaucoup handicapée dans ma vie sociale mais aujourd’hui ça va, je suis assez forte pour vivre sans eux, j’ai ton âge, ma propre famille maintenant (mon chéri et notre petite fille qu’on aime plus que tout) et ça m’aide beaucoup … je me dis que je suis ce que je suis grâce à toutes ses épreuves, je ne serai pas la même sans tout ça, voilà :-)

  16. Gwendoline says:

    Bonsoir !

    Ton article est très touchant ! Pour ma part mes parents viennent de se séparer après 27années de mariage il y a peu de temps. Je pense que cela été également une bonne chose, ils ne pouvaient plus être ensemble. Quand la colère a remplacée la tendresse et l’amour. Du coup, la question de chez qui vais je vivre le temps de finir mon année d’étude (ne pouvant pas prendre mon appart et le copain parti en Australie cette année). Finalement pour raison pratique j’ai du rester chez mon père. Mais je suis aussi restée parce qu’il avait besoin de moi. Je ne peux pas dire que j’ai une bonne relation avec mon père ni une mauvaise disons qu’à l’heure actuelle on cohabite et je le soutiens dans cette période difficile. Petite, on passait plus de temps ensemble, puis j’ai grandi et je me suis éloignée des parents, jusqu’à parfois ne plus se parler, se faire la tête et s’engueler. Avec mon père nous avons tous deux le même caractère donc parfois ça fait des étincelles, on se comprend pas. Je pense que tu dois te dire que cela est dommage et c’est vrai peut être que le fait de partir de chez moi et mettre de la distance physique (je précise pas mentale) améliorera les choses. En tout cas je l’ai toujours remercié de tout ce qu’il a fait pour moi et même si c’est parfois difficile entre nous, il est mon père et je l’aime. :) voila désolé pour le racontage de vie…lol

    Bisous bonne soirée !

  17. Elise says:

    Tu arrives à prendre du recul par rapport à la situation c’est une bonne chose! Même si je l’imagine ça ne doit pas être une chose aisée. Tout cela t’as rendue plus forte.
    J’ai avec mon papa une relation plutôt sympa puisqu’il à toujours eu un rôle de papa cool encore un peu enfant dans sa tête ( mais pas immature) et même aujourd’hui quand je rentre chez mes parents rien ne change! C’est ma mère qui était là pour l’autorité quotidienne lol

  18. Doris says:

    On a de drôle de relation dans ma famille. Mes parents ont divorcés quand j’avais 12 ans. C’était une bonne chose, parce que l’ambiance à la maison était pénible vers la fin… Mon père n’était pas très présent quand j’étais plus jeune (il travaillait très tôt le matin, donc ce couchait aussi très tôt). Maintenant que ma sœur et moi sommes adultes, j’ai l’impression qu’il veut compenser, alors il est toujours là pour nous aider. Mais on ne se voit quand même pas souvent, puisqu’il reste assez loin.
    Avec ma mère aussi c’est plutôt tendus. Depuis qu’elle s’est remise en couple, c’est très difficile de la voir au moins une fois par année. D’ailleurs, elle a préféré fêter Noël en couple plutôt qu’avec ma sœur et moi, comme prévu à la base.
    Avec ma sœur, heureusement, ça va mieux d’année en année. Elle mûrit et ça facilite notre relation. À l’adolescence, c’était comme chat et chien et en ce moment, elle vit chez moi. Je lui « prête » mon sous-sol pour qu’elle économise l’argent pour s’acheter un petit quelque chose. Et la cohabitation se passe bien :).
    Je suis quand même un peu jalouse, quand je vois des familles « fusionnelles » qui passent beaucoup de temps ensemble et adorent se revoir à la moindre occasion. Mais je me console en me disant que dans quelques années, mon copain et moi, on aura notre petite famille ensemble…
    Bon, assez de racontage de ma vie :P

  19. Galathée says:

    On se dit que l’on doit tout pardonner à sa famille, car c’est « normal » de l’aimer, mais au fond c’est faux ; on ne choisit pas sa famille, et un jour il vaut mieux rompre car sinon on souffre trop.
    (pensée du soir, cafard ^^)

  20. Liliane says:

    Coucou Anne, super look :D
    J’ai longtemps eu des relations conflictuelles avec mon père suite au décès de ma maman et aussi à l’habituelle crise d’adolescence! Mais, depuis que je suis à la fac, j’ai pu redécouvrir mon père, accepter cet homme avec ses failles, son soutient et son amour.
    J’espère que toi aussi tu connaitras ça, malgré tout des parents on en a seulement deux…
    Je t’embrasse :)

  21. clairus.d says:

    Et ben! comment un membre de sa famille peu enfoncer, insulter son propre enfant.. Je ne comprendrais jamais ça, faire des enfants pour ne pas leurs apporté soutien et amour..

    Avec mon père, on s’entend mieux depuis que je ne vis plus sous son toit. Avant on se prenait souvent la tête car on avait pas la même conception sur beaucoup de choses dans la vie. Mais maintenant je dirais plus que c’est une relation amicale mais pas trop proche non plus.

  22. Evanonyme says:

    Tu parles de quoi ? D’un père ? Non je ne connais pas ce terme …
    J’ai coupé les ponts avec mon géniteur il y a 10 ans … On apprend a vivre avec cette absence, même si des fois c’est bizarre d’entendre parler les autres personnes de leur « papa ». Aujourd’hui cela ne me chagrine même plus de ne pas avoir de papa, je suis passée à autre chose :)
    Quand j’en parle à d’autres personnes (qui ont des pères) elles sont choquées que cela ne m’affecte pas plus que ca, une fois on m’a dit « mais tu n’auras personne pour t’amener à l’autel qd tu te marieras ». Mais au pire, on peut pas savoir ce qu’on rate quand on en a jamais eu de relation normale avec !!

  23. Anne-Cha says:

    Bonsoir Anne.

    Pour ma part mes parents sont toujours ensemble même si j’avoue qu’à certaines périodes j’aurai préféré qu’ils se séparent. La relation avec mon père est « spéciale ». Je ne suis pas aussi proche de lui que de ma mère, il se met un peu en retrait des fois j’ai l’impression. Et il ne montre pas tellement qu’il tient à moi et à mon frère, alors qu’il le dit à ma mère en lui disant par exemple que pour la retraite il ne veut pas aller dans le Sud sinon il ne nous verra plus trop…

    Oui tu as eu beaucoup de chance pour ton week-end parisien :D Contente pour toi ! J’aime beaucoup ton look. Alors je ne sais pas si je suis frileuse, mais je ne peux plus porter mon perfecto ! =S

    A bientôt !

  24. Le bazar d'Alison says:

    Parents divorcés comme toi, mais moi c’est plus le deuil de ma mère que j’ai fait. Enfin « fait » est un grand mot, je reste toujours naïve et pleine d’espoir au fond, mais je finis toujours déçue.
    Ceci dit j’ai le plus gentil de papa ça compense pas mal même s’il y a forcément un manque …
    C’est dingue ce que je raconte ma vie sur ton blog, désolée ^^
    Bises

    Alison

  25. pauline says:

    mes parents ont divorcés lorsque j’avais 7 ans, le plus dur à était lorsqu’il est venu chercher la fille de sa nouvelle compagne à la sortie de l’école primaire et qu’il ne m’a même pas vu , voir son père venir chercher une autre petite fille est blessant …à l’adolescence ma sœur et moi avons cesser de le voir car son manque flagrant d’attention et d’intérêt pour nous nous blesser plus qu’autre chose. après 4/5 ans sans nouvelles mais en étant blessée et écœurée, je n’arrivais pas à faire le deuil de mon père malgré un beau père plus que présent. j’ai finalement accepté de répondre à un de ses appels annuel (anniversaire) car si demain il lui arrive quelque chose je ne veux pas me dire que je n’ai pas pu régler mes comptes avec lui. depuis 1an et 1/2 on se revoit , s’appelle et se parle en adultes ,et j’ai compris qu’en fait il ne savait pas nous parler et qu’il est un homme terriblement maladroit avec ses blessures. Aujourd’hui il essai de se rattraper comme il peux mais lorsqu’il m’appelle ma chérie ou qu’il me prend dans ses bras je ne ressent pas le lien père-fille, pour moi maintenant il est comme un membre de la famille mais je n’ai plus de père … c’est terrible à dire mais c’est en le revoyant que j’ai fait mon deuil , curieux mais ça m’a soulagé d’un poids ! alors je compatis avec toi et malheureusement parfois il faut faire son chemin sans le poids de la famille ou quelques membres qui nous ralentissent plus que nous faire avancer…

  26. Céline says:

    parents divorcés aussi, à l’âge adulte pour moi (j’avais 25 ans) mais ce n’est pas plus facile dans l’instant pour autant, surtout que je n’habitais déjà plus chez eux à cette époque, j’ai vécu ça en étant dedans sans vraiment l’être… cette période a été plutôt complexe mais mes parents ont su vivre ça intelligemment, ma mère ne travaillant plus depuis longtemps mon père l’a aidé à faire face et l’aide toujours 11 ans après (après 24 et demi de mariage il reste des liens malgré tout). et pour mon frère et moi ça a été pareil, on se réunit entre enfants et père (parfois père/fille parfois père/fils parfois tous les 3). finalement je me dis que ces moments là si mes parents étaient encore ensemble, je ne les aurais jamais eu… et puis mon frère et moi avons plus de 30 ans on a vécu des choses de notre coté sentimentalement parlant qui nous ont emmenés à être moins dur dans notre jugement par rapport à notre père… il nous aide effectivement en ayant un regard un peu extérieur sur nos vies parce qu’on ne le voit tous les jours contrairement à ma mère qui est plus présente « au quotidien »

    Quel pavé !! Désolé ;-) dis toi que quelque soit tes relations avec lui, elles te construisent malgré tout et font de toi la personne que tu es… et à lire le blog tu es une belle personne ;-)

    Bonne semaine ;-)

  27. Joy says:

    Courage Anne, je sais que c’est loin d’être facile . J’ai eu moi-même de gros gros problèmes avec mon papa après le divorce de mes parents, et ce n’est qu’aujoud’hui , deux ans après , que l’on réessaye d’avoir une relation . Je me dis que je ne devrai pas m’attacher à cet espoir , car comme tu dis on ne change pas . Mais , après tout « un père on en a qu’un » . L’avenir nous montrera le reste … Je te soutiens du fond du coeur , gros bisous

  28. Jessica says:

    Les relations père-fille, souvent compliquées… Pour ma part, ce n’est pas tout rose, mais bon, je ne le vois pas très souvent donc peut être aussi qu’on s’habitue et finalement on ne trouve plus ça si mal quand le temps passe … En cette période de fêtes, les choses douloureuses remontent, mais ce n’est que pour un temps, ça repart aussitot ! J’essaye souvent de ne pas y penser, car c’est plus simple, mais bon, quand le père n’est pas présent, il y a forcement un manque …

  29. Rowkawa says:

    Et bien moi à l’inverse de toi, je suis la seule dont les parents sont toujours ensemble. Et toutes mes amies ont des relations houleuses avec leurs papas. C’est presque une chance d’avoir un père à nos côtés de nos jours ?!
    Mon copain a un père qui n’en est pas un non plus, qui n’a pas pris de ses nouvelles pendant de longues années et qui n’en prend qu’une fois par an aujourd’hui, qui ne l’a jamais élevé, qui est absent…Mon amoureux a mis longtemps à faire une croix sur « ce père parfait » qu’il n’aura jamais, ça l’affecte énormément et n’en parle très peu. Il dit justement que si un jour il a des enfants, il ne repproduira pas les erreurs que son père a commise tellement il en a souffert et en souffre toujours d’ailleurs.

    C’est vraiment triste de voir à quel point ces relations avortées peuvent être destructrices alors qu’elles devraient être simples et belles :(

    Sinon, encore une fois, il faut que je me trouve un jean 7/8 comme le tien !!

  30. Justine says:

    Vraiment touchant… Ca ne doit pas être facile d’en parler…
    Pour moi mon père est un père qui sait nous soutenir et nous dire cash quand y a un truc qui va pas. C’est assez équilibré comme relation, j’en suis chanceuse je trouve.

    Je te souhaite un bon retour dans le sud ainsi que de belles fêtes de fin d’année !

  31. Mystinguett says:

    Hello Anne,
    Les problèmes familiaux que l’on gère plus ou moins bien au cours de l’année et qu’on arrive plus ou moins a oublier se rappellent à notre bon souvenir a la période des fêtes, non?
    Mon père a été vraiment génial dans mes premières années … Je ne sais pas vraiment ce qu’il s’est passé puisqu’il n’y a jamais eu de dialogue entre nous mais il me trouve nulle et ne se prive pas de me le faire savoir des qu’il en a l’occasion. J’ai longtemps cru que je n’étais bonne à rien et puis je me suis aperçue que son opinion m’empêchait d’avancer. J’ai décidé de ne plus faire l’effort d’aller le voir et de supporter son égoïsme, sa méchanceté. J’ai presque fait mon « deuil » sauf en fin d’année ou je vais dans ma belle famille et que je ressens un peu de nostalgie!
    Mystinguett

  32. woodybeauty says:

    Très bel article, très bien écrit. Moi je m’entends bien avec mon père, même s’il a beaucoup été absent toute mon enfance et adolescence à cause du travail. Mais avec la venue de son 1er petit fils prochainement, je sens qu’il va rattraper le temps perdu avec moi et j’ai hâte de les voir ensemble!

    xx

  33. brennignews says:

    Tu as beaucoup de maturité et de recul pour analyser ta propre situation de cette façon! C’est triste c’est vrai, mais tu as 100% raison de ne pas t’arrêté à ça et de continuer ton chemin. Qu’il soit là ou pas tu as ta vie à construire et heureusement tu as d’autres personnes sur qui compter.
    De mon côté je suis plutôt plus proche de ma maman, mais je m’entends tout de même très bien avec mon père. Il a parfois un sale caractère, bref un papa avec des défauts mais j’en ai aussi alors ;) et je suis quand même fier de lui, de qui il est. Depuis qu’il a fait 2 AVC il y a 6 mois, je le soutiens du mieux que je peux car c’est qqun de très indépendant qui se retrouve en fauteuil roulant… J’espère que je vais retrouver mon papa d’avant, celui qui était fort et solide comme quand j’étais petite fille!

  34. Marcelina says:

    Coucou Anne!

    Alors moi je suis dans EXACTEMENT le même cas que toi, je me reconnais beaucoup. Mon pére n’a jamais réussi ou même eu le courage de tenir un rôle de pére depuis la séparation avec ma mére.
    J’ai fait mon « deuil » car c’est aussi comme ça que j’en parle.. Et ça m’a rappelé ses actions quand tu parles de petits moments de lucidité, qui en gégénral ne durent pas longtemps on va pas se mentir..

    Sinon moi aussi j’arrive encore à mettre un perfecto, eh oui même en Moselle :p

    Bonne semaine, bises

  35. Noush says:

    Magnifique perfecto !
    Mes parents ont divorcé quand j’avais 4 ans et très vite mon père est allé vivre l’autre bout de la France, mais il a toujours été présent malgré la distance. Je suis très proche de lui même si parfois je ne le vois que 2/3 fois dans l’année, il faut dire que je lui ressemble énormément au niveau de la personnalité, ça doit aider :)

  36. Lisa says:

    En théorie, on peut tout pardonner à sa famille, mais je pense que c’est une erreur. Quand les choses vont mal, il faut parfois accepter qu’elles ne s’amélioreront jamais et qu’il vaut mieux tirer un trait sur des relations qui pourraient nous être néfastes. Et ce, même si la personne avec qui on a eu relation conflictuelle ou inexistante est du même sang que nous.
    J’aurais aimé avoir « la chance » que mes parents se séparent. Car il ne s’aiment plus depuis des dizaines d’années et passent leur temps à s’entre-déchirer, mêlant mon frère, ma soeur et moi dans la tourmente.
    Je suis très proche de mon papa que je considère un peu comme « prisonnier » de ma mère. J’ai mis du temps aussi à ouvrir les yeux et accepter de prendre parti pour un de mes deux parents, surtout à l’adolescence. Mais le constat est là : ma mère, je la supporte quand je n’ai pas le choix mais je me suis fait une raison sur le fait qu’elle est néfaste non seulement pour moi mais aussi pour le reste de ma famille.
    Il faut savoir s’entourer des personnes qu’on juge dignes de le faire, même si cela veut dire écarter des membres proches de sa famille.

  37. Jenychooz says:

    Mon père s’est réveillé il y a environ 3 ans il s’est soudain rendu compte qu’il avait une fille ^^ Ca m’a fait tout drôle qu’il m’appelle tous les deux jours et qu’il m’invite au resto alors qu’avant il oubliait mon anniv et tout… Je réussis à passer au dessus de ces années de manque et accepte aujourd’hui mon papa tel qu’il est ^^
    Très belle tenue :)
    Biz Jeny

  38. Pinupapple says:

    Alors là aussi il y a quelques similitudes avec ma vie personnelle car mes parents ont également divorcé lorsque j’avais 6 ans et ça peut paraître étrange mais mon père acceptait le divorce uniquement s’il pouvait me garder moi et moi seule alors que mon grand frère et ma petite soeur seraient à la charge de ma mère. Du coup toute mon enfance, j’ai ressenti vraiment que j’étais la « préférée » de mon père et que nous avions une relation extrêmement fusionnelle. Au contraire, je maudissais ma mère les premiers temps qui étaient partis avec un autre homme, mais bon j’étais quand même contente d’avoir mon père pour moi toute seule.

    Je voyais très peu ma mère donc je n’ai pas eu vraiment de relation maternelle, heureusement mon père s’est très bien occupé de moi et je ne pense avoir du mal à présent avec mes relations amoureux ou amicales (juste que je suis trèèèès solitaire et que j’ai besoin d’être seule souvent).

    Bon par contre, les choses de la vie ont fait que mon père est parti il y a deux ans et c’est à ce moment là que j’ai vraiment connu ma mère qui en tant que mère ne pouvait pas me laisser traverser cette épreuve seule. Il aura fallu un fait tragique et je pouvais enfin dire à 21 ans que j’avais une maman. Du coup, je comprends parfaitement ce que tu peux ressentir envers ton père, il est là sans être là mais tu es quand même la preuve qu’il ne suffit pas d’avoir deux parents ensemble pour être épanouie :)

  39. Stéphanie - Il Etait Une Fois... Cocotte says:

    Je te comprends un peu dans tout ça. Mon père est bien vivant mais il ne s’est jamais occupé de moi et je n’ai jamais pu compter sur lui. Peut être est-il trop immature je ne sais pas mais j’ai appris à vivre sans lui et à ne plus me poser de question car il m’a toujours déçu. Et j’ai un beau père qui a bien été obligé de s’occuper de moi mais qui ne m’a jamais considéré comme sa fille, depuis que je suis petite j’ai toujours eu un traitement différent par rapport à mes frères et soeurs, ses enfants. ‘fin bref, je suis « grande » j’essaye de ne pas y penser.

    Je suis fan de ton écharpe et de ton perfecto ;-)

    Bisou

  40. nororre de P&P says:

    oh ma relation avec mon père s’arrange petit à petit…. mes parents sont divorcés quand j’avais 12 ans….. il s’est remarié et a eu un autre enfants…. disons qu’il ne s’est jamais occupé de nous mais beaucoup de ma soeur…..encore aujourd’hui et elle à 15 ans!
    Donc quand on va le voir il nous rabaisse souvent parce qu’elle fait de grande étude (à la légion d’honneur) et nous non….. parce qu’à 30 ans j’ai déjà 2 enfants et elle non elle se consacrera à ses études….. bref une relation de déception! mais je pense que c’est dans sa nature, il ne fait exprès! Je le vois une fois par an et c’est suffisant! Il n’a jamais été là pour moi ni pour mon frère donc…..
    non tu n’es pas jalouse moi je le sens bien^^

    bizz

  41. Noir et Doré says:

    Tu es magnifique
    Désolée pour ton papa. Mais je pense qu’on a tous des familles non normals :)

  42. Mlle_s says:

    Moi aussi mes parents ont divorcé lorsque j’avais 7ans (mon père s’est tiré de la maison juste avant noel) et n’ont jamais plus réussi à se parler ( j’en ai 27ans auj)
    Mon père ne s’est jamais occupé de moi comme un père j’ai toujours été la charge de trop de sa vie d’avant car il a refait sa vie mais il est toujours aussi difficile a vivre pour sa femme et ma (demi) soeur parce si moi jai reussi depuis le lycée a meloigner de qon emprise et de ses manières de me rabaisser ma soeur elle doit encore le supporter elle est en terminale et il lui tarde de partir… Toutes deux nous sommes assez isolées dans cette situation autour de nous les parents de nos amies sont  » intelligents » et soutiennent leurs enfants mais pas notre père …. le notre ne fait que donner illusion devant les gens pour mieux ensuite nous demonter.
    Quelque part je me sens moins seule à te lire et à la fois un peu triste qu’il y ait d’autres personnes aussi mal attentionnées.
    Je te souhaite d’être forte pour resister à tout cela et de continuer à être la personne équilibrée que tu es ( celle qui transparait via ce blog et autres reseau)
    On ne se connait pas (je le regrette un peu) mais je me permets de t’embrasser et de te souhaiter d’aussi belles fêtes que tu les mérites.

  43. Anaïs says:

    J’ai lu ton article, il m’a beaucoup touché. Je ne suis pas vraiment dans la même situation, mais mes parents se sont séparés quand j’avais 7 ans, et mon père a fait le choix de partir habiter à 900km. Ca n’a pas été simple, mais déjà avant mes 7 ans il travaillait beaucoup et je le voyais moins. Je me suis donc beaucoup rapprochée de ma maman et mon frère, j’ai aujourd’hui une relation assez fusionelle avec ma maman.
    J’ai aussi l’impression d’avoir manqué d’un « vrai » père, il n’y a pas de norme en la matière, et je le voyais quand même 3-4 fois par an, puis 2 fois par an depuis quelques années, à Noel et pendant l’été. Alors oui on se téléphone, il nous a beaucoup gâté pendant les vacances, mais tout ça ne remplace pas le fait de rentrer le soir et de lui raconter sa journée, des choses qui paraissent si simples. J’ai l’impression qu’il me connait moins bien que ma mère.
    Je ne lui reproche pas son choix, il l’a fait tout seul, seulement je pense que depuis quelques temps il se rend compte qu’il a rater beaucoup de choses. Mais la vie est ainsi, on ne revient pas en arrière, je n’ai pas été vraiment malheureuse de ça !
    En tout cas en lisant les commentaires de tes lectrices on se sent bien moins seules.

    Pour retourner a quelque chose de plus joyeux : très jolie tenue !

  44. letizia says:

    j aime beaucoup ton perfecto!
    J’ai bien lu ton article ,je ne suis pas dans cette situation donc je ne dis rien hein (autant rien dire que de dire des conneries lol) bisous

  45. j’aime beaucoup ton collier =) un bien joli look ma belle. Bisous

  46. Laure says:

    J’adooore ta tenue et tout particulièrement ton écharpe! C’est exactement ce que je recherche par ces températures glaciales : une confortable masse drapée autour du cou.
    Pour ce qui est des relations avec mes parents, j’ai l’impression que plus je grandi, plus on se rapproche. Un exemple tout bête, hier j’ai passé la journée entière à réviser mes partiels de linguistique et de syntaxe anglaise, je n’ai pas pris une heure pour m’aérer l’esprit pour regarder une série ou faire du sport comme je le fais généralement alors, le soir, vers 21h, j’ai débilement craqué devant mes cours. Je me suis mise à pleurer comme une enfant de huit ans qui a raté sa dictée de français et mes parents sont venus me voir dans ma chambre pour me consoler, me rassurer et me câliner. Et je dois dire que ça fait du bien de se sentir aussi enfant quand on a 19 ans, finalement ^^

  47. Amélie says:

    - J’aime beaucoup ta tenue ! Courage pour l’épreuve que tu traverses ces temps-ci, c’est pas simple mais tu es une championne tu vas surmonter çava aller, soit en sure.

    A très vite Anne,
    Amélie

  48. Faby says:

    J’en aurai des choses a dire sur mon pere et en meme temps, tres peu. Et je n’ai pas envie detaler ca ici. mais tu fais preuve de maturite et de recul. Je crois que de toute facon, on a pas vraiment le choix quand il nous a fallu faire une croix sur une personne « importante » de notre vie, elle a quand meme fait qu’on soit dans ce monde. Je crois que je me pose surtout la question de mon mariage ou de mes enfants, mais je me suis depuis longtemps resigne et accepte. J’ai grandi plus vite que les autres, grace a ca, a cause de ca. Je ne suis pas une handicapee des relations, quoique …
    Un joli look parisien, en tout cas. Je suis contente de voir que les temperatures sont plus ou moins clementes en France a quelques jours de mon retour.
    des bisous !

  49. Maud says:

    ben moi j’ai beaucoup de chance, j’suis la petite dernière après deux garçons. Donc pour mon papa, j’étais un cadeau.
    On a une relation plus que géniale. Je suis hyper pressée de rentrée en france demain pour lui faire un méga calin. Ainsi qu’à ma mamoune aussi.
    Mes parents sont ensemble depuis qu’ils ont 17 ans (ils en ont 57). Bref je trouve ça beau l’amour entre eux, et ils nous ont tellement apportés à mes frères et moi que je me sens chanceuse quand je lis tous ces commentaires.
    courage anne, peut etre qu’un jour ton papou reviendra et rattrapera tout ce temps.

  50. Léa says:

    Coucou!
    Cela fait déjà un moment que je suis ton blog mais je n’avais jamais laissé de commentaire auparavant. Je comprends totalement ton sentiment vis à vis de ton père. Moi aussi j’ai mené ce combat pour attirer l’attention d’un père absent. Personnellement j’ai renoncé, trop de souffrances, trop épuisant. Si je peux te donner un conseil, voit ce qu’il y a de positif dans ta vie, ton chéri, le reste de ta famille… On ne peut pas tout avoir dans la vie malheureusement… Je me reconnais totalement dans tes propos et c’est triste de voir que cette situation, de pères qui n’en sont pas, n’est pas si inédite que ça…
    Bref bon courage pour la suite et continue ce que tu fais j’aime beaucoup ton blog!
    Bye =)

  51. Lola says:

    Mon père n’a jamais été très présent pour mes frères, et pour moi non plus. Ils nous aimaient mais ne s’intéressaient que très peu à nos vies. C’est à peine si il savait en quelle classe nous étions… Et il a construit une relation avec une autre femme, pendant 4ans en restant avec ma mère, en nous mentant, en étant que très peu présent à la maison, en trouvant des prétextes pour ne pas partir en vacances (il partait avec elle). Et puis ma mère a tout découvert. Il a donc quitté la maison, s’est installé ailleurs, loin de moi, et de ma vie. Je pensais que ça n’allait en rien arranger nos relations et pourtant, il a du se prendre un coup de hache en pleine tête en voyant toute sa famille s’éloigner parce que depuis ça, mon père essaie chaque jour de se rattraper. Je ne lui pardonnerais jamais ce qu’il a fait à ma mère et pourtant comme tu le dis, ça reste notre père, et on pardonne un peu plus facilement. Malgré tout, je te comprends totalement, car tu vois cette année mon père ne va pas faire Noël avec nous, mais avec sa nouvelle famille et tu n’imagine même pas comme j’ai le cœur brisé…
    Courage en tout cas et accroche toi à la partie de ta famille qui est proche de toi !
    Rien à voir, mais la tenue est canon !

    Bisous.

  52. Marie says:

    Très touchant ton post Anne…
    Je ne peux pas comprendre par quoi tu as du passer car j’ai un père très présent à mes côtés mais en tout cas, je te félicite pour le travail que tu as su faire sur toi-même, c’est très mâture de ta part. Ta maman doit être vraiment exceptionnelle pour que tu es réussie à garder un si bon équilibre malgré ce vide.
    Me concernant, mes parents sont mariés depuis presque 16 ans mais depuis que je suis petite, leur relation est un peu compliquée. Ils ne s’entendent plus vraiment, on peut presque dire qu’ils cohabitent.. Ils restent ensemble parce que je suis là et peut-être que quand je partirais dans deux ans faire mes études, ils se sépareront mais j’en doute car ils sont très vieille école, on reste ensemble toute sa vie tout ça. De ce fait, ils se sont toujours très confiés à moi, j’ai donc assez souffert de la situation pendant un temps, avoir des parents qui ne s’aiment pas, c’est assez difficile pour avoir une relation saine avec un garçon… Puis j’ai pris du recul et je profite de mes parents chacun de son côté. Avec mon père, nous sommes fusionnels, je lui raconte énormément de choses, c’est le seul à savoir me réconforter et il sait me faire plaisir même si parfois j’en abuse lol mais nous avons le même tempérament donc des fois, on s’engueule. Ma mère, je l’ai longtemps tenu responsable mais plus le temps passe, moins je lui en veux. Notre relation s’améliore mais ça reste encore conflictuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑
  • ♥ Follow Me ♥

    Twitter Anne DubndiduFacebook Melle DubndiduHellocoton Anne DubndiduBloglovinPinterest Anne DubndiduJe suis aussi sur InstagramAbonnez-vous au flux RSS
    En savoir plus
    Bienvenue ! Anne et Dubndidu est un blog tenu avec amour et humour depuis 2009. Ici, on bavarde mode, sport, voyages… mais, surtout, on bavarde !

    Contact: annedubndidu@gmail.com





  • Instagram ♫

  • Recevez A&D ☀

    Inscrivez-vous pour recevoir les articles du blog dans votre boite mail

  • Catégories

  • Sélection Shopping

    Parka intérieur moutonné sur Mango
  • De la Motivation dans vos Oreilles

    Suivez ma PlayList Spotify pour rester motivées tout au long de vos activités sportives ;)

    >>> S’abonner à ma playlist