Push Yourself #474

Hi,

jupe bleu zara pull noir sud express automne look 2013

 Quand je suis à l’étranger, c’est simple : je fuis les français. La raison principale : si je reste avec eux, je vais forcément parler français, c’est confortable mais au revoir les beaux efforts pour améliorer mon anglais, m’intégrer vraiment avec les anglais. Mais pas que…

Le français à l’étranger n’a pas une très bonne image. Cela m’avait frappée quand j’étais à Los Angeles, on passait pour des gens assez hautains, exigeants, orgueilleux qui faisaient peu d’efforts dans la langue de Shakespeare. Mais ça c’était pour « le français à l’étranger » pas « le français de l’étranger ». Chaque touriste de quelque nationalité que ce soit emporte avec lui des stéréotypes; le français à l’étranger n’y échappe pas, le français de l’étranger aussi, d’ailleurs.

Néanmoins, et c’est là, la nuance, le français de l’étranger est un spécimen différent, ce n’est pas un touriste, il VIT à l’étranger. Bien entendu, parfois il garde quelques clichés avec lui, mais souvent, toujours j’espère, il s’intègre.

Je fuis le français, je l’avoue même, ça m’agace d’en croiser car je trouve que ça retire « l’exotisme » de l’expérience à l’étranger. Bah oui, on n’est pas hors de France pour que la France nous rattrape. Ce n’est pas méchant ou présomptueux, c’est juste que si on choisit de vivre à l’étranger c’est bien pour partir à la rencontre de cet étranger, oublier un peu nos racines, découvrir, apprendre les différences. Pas pour entendre gueuler MEERDEEE dans le métro londonien.  Je plaisante, mais vous voyez l’image. Je pense d’ailleurs que ça doit être l’avis de beaucoup de français de l’étranger sur le départ.

Sauf que… sauf que je me dis que je devrais être fière de croiser « autant » de « français DE l’étranger ». Est-ce que d’autres nationalités peuvent autant se vanter d’avoir une population si mobile ? si capable de s’installer, de bouger pour son job au delà des frontières ? Oui bon ok, il y en a d’autres, quelques unes et justement NOUS en faisons partie. Nous sommes capable de partir, de quitter notre chère France et ses avantages (car quand même nous sommes gâtés en France !), pour l’ailleurs, nous sommes nombreux à le faire. Alors bien sur, je préfère rester dans mon coin avec des locaux que des français, mais cela ne m’empêche pas, qu’au lieu d’être agacée, d’être finalement fière de ce beau monde.

Alors on râle beaucoup, je râle beaucoup, mais les français, on n’est pas si mal que ça non 😉 ! Auto-congrats today… ! Puis avouons-le parfois, ça fait du bien de pouvoir parler 10min français quand tu passes ta journée, tes nuits, tes pensées, tes activités dans une autre langue ! Partagez-vous mon avis =D ?

jupe bleu zara pull noir sud express automne look 2013jupe bleu zara pull noir sud express automne look 2013jupe bleu zara pull noir sud express automne look 2013
Jupe – Zara (similaire ici, ici ou là)
Pull – Sud Express (similaire ici ou là)
T-shirt – Asos dispo
Echarpe – Zara (similaire ici)
Gabardine – Comptoir des Cotonniers (similaire ici ou là)
Sac – Lancaster ( similaire ici ou là)
jupe bleu zara pull noir sud express automne look 2013jupe bleu zara pull noir sud express automne look 2013

Soleil, soleil et soleil. Merci Brighton. Je râle même sur la première photo parce que, oui oui excusez-moi le soleil m’éblouit. Je REPETE : le soleil m’EBLOUIT en ANGLETERRE…le pays DU TEMPS de……DU MAUVAIS temps bien entendu. Vous le devinez, je suis toujours autant hystérique au moindre rayon  soleil, surtout depuis que les jours rétrécissent tellement qu’à 16h tu peux déjà te coucher et faire des nuits de 12h sans soucis. Il parait qu’à Noël, il fera nuit noir à 15h30… mais oui ! MAIS NOOON!

Bref, soleil = chaaaleeuuuur = jupe. Je ne mets pas beaucoup de jupes ici à cause du vent mais surtout parce que je ne m’étais pas 100% adaptée. Cela dit, à plusieurs reprises, mon copain s’est plaint du froid tandis que moi je trouvais qu’il faisait plutôt doux. C’est un signe non ? Je me suis enfin acclimatée.

La tenue, arrêtons de parler de météo, mon obsession numéro 1 ici. Très simple vous connaissez toutes les pièces DONT ma gabardine qui a déjà 3 ans mais qui ne prend pas une ride. J’espère qu’elle résistera à l’hiver local, je n’ai pas très envie d’investir dans une doudoune, malgré les prévisions alarmantes. J’ai apprécié remixé ma jupe bleue de cet été, elle reste portable malgré les températures. Vous aimez cette association entre hiver et été ?

à très vite

PS: Bon Plan: Bénéficiez de -30% sur les pulls sur FOREVER21 avec le code promo SWEATERS30 >>

9 aiment ce post

47 réflexions au sujet de « Push Yourself #474 »

  1. Lucie

    La chance en France c’est le froid qui est vraiment très présent de même que la pluie … Et à certain endroits la neige déjà mais pas chez moi au moindre petit flocons c’est la fête !
    Les touristes Français ont vraiment une si mauvaise image que ça ? On est pas méchant pourtant nous , j’avoue que l’on pourrais faire de progrès en français , les français mais qu’est-ce qu’on y peut d’avoir une langue aussi complexe avec des conjugaison hyper dur et un vocabulaire aussi variés après c’est normale qu’on soit nul on a plein de mot inutile des tonnes de synonyme 😛
    Je suis vraiment fan de tes bottines c’est le genre de chaussures que j’adore , la jupe est magnifique aussi :)

    Répondre
  2. Léna

    J’adore moi aussi recycler des vêtements d’été en hiver, il suffit d’ajouter un petit collants et un gilet en général ! Ça me fait du bien, j’ai l’impression d’apporter un peu d’été dans ma tenue :)

    Répondre
  3. Tribulons

    Très jolie tenue.
    Parfois j’avoue aussi que voir certains de mes comparses à l’étranger me fait honte. Certains comportements me mettent mal à l’aise. Mais heureusement, tous ne sont pas comme ça! ^^

    Répondre
  4. Little Mathie

    Chouette ta tenue, j’arrive pas à mettre de jupe encore, je devrais peut être aller faire un tour à Primark pour des collants en polaire, parait qu’ils sont tops :)
    Han je plussois tellement pour les français à l’étranger et de l’étranger 😉 Enfin si tu reviens sur Londres à l’occasion, n’hésites pas à faire signe 😀
    Love ♡

    Répondre
  5. Elise

    Aaah ça me rassure je ne suis pas la seule à fuir les français en vacances!!
    Bon il faut dire que je bosse dans le tourisme quand même, mais quand je pars en vacances je veux qu’on me laisse tranquille, je veux être dépaysée, et pitiiiiié, pas de français !! Ahah :)
    Enfin la dernière fois que je suis partie en vacances au Portugal, on s’est retrouvé qu’avec des groupes de vieux anglais, j’étais pas ravie non plus…
    Je crois qu’à force, bosser dans le tourisme, ça atteint le cerveau :) Après, chacun ses raisons d’aimer les touristes ou pas c’est sûr !

    Répondre
  6. Loanne et Fanny

    Et bien moi j’ai été bien contente de trouver d’autres français dans mon université. Alors certes je suis ici pour améliorer mon anglais et découvir la culture américaine, mais il s’avère que je n’ai pas trouvé les américains très ouverts… Du coup, heureusement qu’il y a d’autres français et d’autres internationaux bien-sûr!
    Ta tenue est très jolie comme toujours. J’adore ta jupe/short!

    Bisous,
    Fanny

    Répondre
    1. Anne Auteur de l’article

      Ah oui ? Mon copain s’était plutôt bien intégrée avec les américains, mais c’est vrai que c’est peut-être plus dur !

      Répondre
  7. Beautyforelle

    Je suis aussi une expat et je suis complètement d’accord avec toi sur ton récit du français. On a tendance à vite nous cataloguer, mais je pense que ce n’est qu’au premier contact. Néanmoins je suis assez contente quand j’ai l’opportunité de parler la langue de Molière. J’aime beaucoup tes bottines en passant :)

    Répondre
  8. Elsa

    Habiter Montréal te fait facilement haïr les français… Il y a une trop grosse communauté de français et beaucoup ne font aucun effort pour s’intégrer. Ce qui est vraiment dommage c’est que ça gâche l’expérience pour ceux qui veulent vraiment s’intégrer. Les employeurs ont de plus en plus une mauvaise opinion des français (râle, mauvaise implication…), les québécois plus capable de l’attitude.

    Montréal n’est pas la ville à choisir si vous voulez vous dépayser sauf si vous vous armez de patience faîtes preuve d’ouverture d’esprit et faîtes en sortes de vous créer un réseau composé essentiellement de québécois.C’est mon cas, ça a été très long mais ça en vaut la peine.

    Répondre
  9. Jenychooz

    C’est vrai que beaucoup de français « s’exilent » et partent si l’herbe est plus verte ailleurs ^^ Nous sommes une population qui bougeons beaucoup, le Français est mobile de nature :) Du coup c’est vrai que l’on se sent moins unique à l’étranger.
    Je suis folle de ton pull <3
    Biz Jeny

    Répondre
  10. Marine

    Comme je suis d’accord avec toi pour le français A l’étranger et DE l’étranger !

    Depuis le début de mon Erasmus en Belgique (côté flamand donc je suis complément dans l’exotisme et la béatitude devant leur anglais parfait, et ce n’est pas ironique) je fuis les français au maximum. Dans ma faculté beaucoup de français sortent surtout en bande, restent entre eux même dans l’amphi mais de mon côté j’en suis incapable. Je connais déjà plein de français en France donc je ne vois pas l’intérêt d’être ici pour continuer à parler français et ne pas m’imprégner de l’atmosphère internationale qui m’entoure.

    Par contre ce qui est marrant c’est que ça ne me dérange pas de parler un peu français avec des locaux ou étudiants internationaux qui veulent améliorer leur français. Et mes amis ne comprennent d’ailleurs pas du tout qu’à l’inverse avec un belge de wallonie on ne parle qu’en ANGLAIS (même entre nous, sur Facebook ect… jamais on a parlé français) alors que l’on est tous les deux francophones. 😛 Bref, tout ce petit pavé pour dire que je suis 100% d’accord avec toi et que ça me fait plaisir de lire ça.

    Et ta jupe, j’adore ! 😉

    Répondre
    1. Anne Auteur de l’article

      Ah ça non plus ça ne me dérange pas, je trouve ça même plutôt flatteur leur intérêt pour la France et le français =D !

      des bisous et merci !

      Répondre
  11. Claire

    Ne me parle pas du froid…. Il fait entre -5 et -15 en ce moment et on a 60cm du neige….!!
    Alors stp ne dis pas qu’il fait froid, je rêve d’être en Angleterre.
    Bonne soirée

    Répondre
  12. Pauline

    Salut Anne !

    Etant à Dublin pour quelques mois, je suis exactement comme toi, j’essaye au maximum de me créer un réseau irlandais et non français. Je suis ici avant tout pour découvrir une culture, des habitants et surtout parler anglais, donc j’évite à tout prix la solution de facilité… D’ailleurs c’est bizarre mais j’ai l’impression que pas tous les français ont le même raisonnement… Dans mon cours d’anglais, il y’a un français avec qui je m’entend bien, il me propose toujours des sorties (bon je peux pas refuser tout le temps) mais moi ça m’embête un peu du coup, ça m’avance à pas grand chose de parler français! Lui sort beaucoup avec des français. Je trouve ça vraiment dommage!

    Ta gabardine est très jolie, Comptoir des Cotonniers restent vraiment une référence en matière de trench, je trouve! Les coupes sont vraiment très bien :)

    Répondre
  13. Mystinguett

    Hello,
    Le touriste français est vantard et très peu discret! Des fois, j’avoue avoir un peu honte quand ones les entends brailler ou qu’il rient à gorge déployée!
    Mais nous sommes vraiment loin d’être les touristes qui se font le plus remarqués. Les espagnols, les russes parlent très fort et sont très démonstatifs.
    Ce que j’aime en revanche c’est notre côté convivial. Le français aime faire la fête, aimer découvrir l’autre … Et ca c’est une vrai fierté! Nous autres, français plutôt pas très discrets et parfois un peu dédaigneux, nous aimons découvrir le monde! C’est la raison pour laquelle il est bien difficile de ne pas croiser de français même au bout du monde.
    Et y a vraiment des voyageurs français extraordinaires :)

    Mystinguett

    Répondre
  14. Marjolaine

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Et, pareil, quand je vivais à l’étranger, je FUYAIS les Français. Si c’est pour retrouver son petit confort et choisir la facilité en restant avec des Français, on perd de l’intérêt de partir à l’étranger. Me faire des potes français, je peux très bien le faire en France. Par contre, échanger, comprendre les coutumes, les traditions, ça passe par s’intégrer avec des gens du pays.

    Et j’ajoute que j’A-DO-RE pouvoir passer inaperçue quand je suis à l’étranger et que j’entends des Français parler. J’aime pouvoir comprendre alors qu’eux pensent ne pas être compris par les gens autour 😉

    Il me tarde de retrouver tous ces petits moments dans ma prochaine aventure à l’étranger :-)

    Bonne continuation à toi et profite, profite, profite !!

    Répondre
    1. Anne Auteur de l’article

      Ahhh moi aussi j’adore ce sentiment de passer inaperçu… je supporte pas quand justement on me demande « mais vous êtes française » non nonnnn

      Répondre
  15. Marion

    Hihi ton article me fait rire et me parle !!! Etant aussi une Française vivant Outre-Manche je dois avouer que je fais comme toi… j’évite les Français ! J’ai eu cette réaction dès la première fois que j’ai mis les pieds ici, je me suis toujours demandée pourquoi. Dès que j’entends parler français, je m’éloigne ou je parle anglais à mon copain (entre nous on parle français). Je crois que la façon dont se comporte les touristes français ici me gène un peu. Enfin bref, ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule à agir ainsi !
    Bisous !

    Répondre
  16. Pull Pompon Sud express

    Bonjour Anne,

    On adore cette tenue noire et bleue électrique!
    Nous sommes ravies de te voir porter à nouveau le pull à pompons Sud express de l’hiver dernier !
    C’est le gros pull doudou, idéal pour réchauffer les petites jupes.
    On valide l’association été/hiver 😉

    Merci encore pour ton intérêt pour les vêtements Sud express :)

    A très vite!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>